Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Nell
Empereur

mesures élève dyslexique?

par Nell le Ven 13 Nov 2009 - 20:44
J'ai en 4ème un gamin (pas qu'un mais le seul dont les parents me demandent des comptes) dyslexique.
handicap non reconnu, pas d'AVS, je ne suis d'ailleurs pas certaine qu'il soit encore suivi par une orthophoniste.
Cela dit, j'applique pour lui les mêmes règles qu'aux autres dys: barême différencié pour les dictées (soit demi-barême), devoirs plus courts.
Problème: le gamin ne bosse pas. ça, je peux pas le faire pour lui. en cours, il bavarde, baille, rêve... mais n'empêche: dernière dictée, 0 (aucun effort, aucune relecture). Aujourd'hui, mot du père pour constater que les dictées répétitives (hebdomadaires en l'occurence) mettent son fils en situation d'échec et que ce n'est pas lui rendre service que de poursuivre dans cette voie. Que faire donc aujourd'hui (qu'il me demande)???
lutter contre la fainéantise de son fils? lui demander aussi de ne pas le laisser errer dans leur centre d'équitation tous les soirs et WE? qu'il lui botte le train un peu? (comprenez, divorce l'an passé, il a souffert le chouchou...)

très franchement: au point de vue pédagogique, que puis-je faire de plus?
merci de vos pistes (qui me demandent du boulot alors que lui n'en fout pas une )
avatar
roxanne
Devin

Re: mesures élève dyslexique?

par roxanne le Ven 13 Nov 2009 - 20:47
Une rencontre urgente avec le père avec le PP et le CDE me paraît nécessaire....
avatar
estelle
Niveau 6

Re: mesures élève dyslexique?

par estelle le Ven 13 Nov 2009 - 20:47
entièrement d'accord !
avatar
Nell
Empereur

Re: mesures élève dyslexique?

par Nell le Ven 13 Nov 2009 - 21:03
@roxanne a écrit:Une rencontre urgente avec le père avec le PP et le CDE me paraît nécessaire....

@estelle a écrit:entièrement d'accord !

pour dire quoi?
le monsieur était prévenu que je tenais mes dispositions si travail en face. C'est pas le cas mais je persiste (suis trop c*** moi?). à côté de cela, il n'a pas de remarques de comportement ou autre (pb de bavardages dans cette classe mais il passe à l'as vu ce qu'il y a en face!lol). je ne sais pas s'il bosse les autres matières...

je vais donc voir avec la PP. j'aviserai avec elle.
avatar
henriette
Médiateur

Re: mesures élève dyslexique?

par henriette le Ven 13 Nov 2009 - 21:07
Dis qu'il faut mettre en place un PAI : tu sauras ainsi si vraiment il est suivi pour son problème, tu seras secondée par l'équipe pédagogique et l'adjoint, voire l'infirmière et le médecin scolaire, et cela impliquera les parents dans ce que EUX font pour l'aider.
avatar
estelle
Niveau 6

Re: mesures élève dyslexique?

par estelle le Ven 13 Nov 2009 - 21:28
peut être déjà juste pour dire qu'il ne travaille pas! qu'il bavarde, bref, n'a pas l'attitude d'un élève consciencieux !
PAT50
Je viens de m'inscrire !

DYS que faire?

par PAT50 le Dim 15 Nov 2009 - 20:34
Confrontée à ce problème par mon propre enfant, je pense que c'est déjà formidable que vous soyez intéressée par le cas de ce jeune. Mais, seule, vous ne pourrez réussir à le faire avancer.
Avant toute chose, il faut faire un bilan pour savoir à quel degré de difficulté il en est.

Peut-être pourriez-vous discuter avec lui pour savoir ce qu'il comprend et comment il vit sa situation. Parfois, ces enfants paraissent "fumistes" parce qu'ils ne réussissent pas et abandonnent.

Il faut absolument prendre contact avec ses parents pour savoir ce qu'ils font pour l'aider (car ce sont les premiers et les principaux acteurs de la réussite de leur enfant), et peut-être les orienter vers des spécialistes ( de nombreux parents ne connaissent pas les aides possibles ) et des parents dans le même cas.

En plus de ce que vous faites déjà,quelques pistes que nous avons utilisées avec des profs compréhensifs :
* les cours étaient photocopiés pour que l'élève puisse écouter et comprendre les leçons ( il est très difficile à un dys d'écrire un cours et de le comprendre car il se concentre uniquement sur l'écrit qui lui pose problème)
* pour l'orthographe, des textes préparés à la maison (en prenant du temps, si les parents en ont la volonté), donnaient des résultats corrects et donnaient une motivation ( qui reste toujours fragile ; dans mon cas, mon enfant se sentait très souvent nul et incapable de réussir)

Vous devez essayer de faire comprendre aux parents que vous pouvez aider leur enfant mais que vous ne pourrez résoudre ses problèmes . C'est un combat de tous les jours pour les faire progresser.

Bon courage !
avatar
Nell
Empereur

Re: mesures élève dyslexique?

par Nell le Dim 15 Nov 2009 - 21:20
@PAT50 a écrit:Confrontée à ce problème par mon propre enfant, je pense que c'est déjà formidable que vous soyez intéressée par le cas de ce jeune. Mais, seule, vous ne pourrez réussir à le faire avancer.
Avant toute chose, il faut faire un bilan pour savoir à quel degré de difficulté il en est.

Peut-être pourriez-vous discuter avec lui pour savoir ce qu'il comprend et comment il vit sa situation. Parfois, ces enfants paraissent "fumistes" parce qu'ils ne réussissent pas et abandonnent.

Il faut absolument prendre contact avec ses parents pour savoir ce qu'ils font pour l'aider (car ce sont les premiers et les principaux acteurs de la réussite de leur enfant), et peut-être les orienter vers des spécialistes ( de nombreux parents ne connaissent pas les aides possibles ) et des parents dans le même cas.

En plus de ce que vous faites déjà,quelques pistes que nous avons utilisées avec des profs compréhensifs :
* les cours étaient photocopiés pour que l'élève puisse écouter et comprendre les leçons ( il est très difficile à un dys d'écrire un cours et de le comprendre car il se concentre uniquement sur l'écrit qui lui pose problème)
* pour l'orthographe, des textes préparés à la maison (en prenant du temps, si les parents en ont la volonté), donnaient des résultats corrects et donnaient une motivation ( qui reste toujours fragile ; dans mon cas, mon enfant se sentait très souvent nul et incapable de réussir)

Vous devez essayer de faire comprendre aux parents que vous pouvez aider leur enfant mais que vous ne pourrez résoudre ses problèmes . C'est un combat de tous les jours pour les faire progresser.

Bon courage !

Merci Pat.
J'aurais dû préciser que ce môme, je le connais puisque je l'avais en 6ème. à l'époque motivé, aujourd'hui... Le divorce de ses parents doit jouer dans la balance mais aussi (et c'est certain) l'âge. J'en viens parfois à me demander quelle transformation subissent nos élèves dureant l'été qui les passe de la 5ème à la 4ème!!!

Ce gamin a été très longtemps suivi (je doute quant au fait que ce soit tjs le cas).
Mon problème majeur, c'est la mise en place de pratiques. Je m'explique: il y a dans cette classe des dys- (phasiques, orthographiques, lexiques...), mais tous ne sont pas (ou plus) suivi. Sur quels critères me baser en ce cas pour l'application de ces pratiques? Et les autres élèves en difficultés (mais "juste" en difficulté"), j'en fais quoi? Je sais bien qu'on ne peut ménager la chèvre et le chou mais ils sont assez nombreux avec un profil fragile dans ce groupe...

Mais je vais lui trouver de nouvelles dispositions sur lesquelles il a intérêt de s'ppliquer parce que sinon
PAT50
Je viens de m'inscrire !

Re: mesures élève dyslexique?

par PAT50 le Ven 27 Nov 2009 - 21:46
http://histgeodaudet.free.fr/index.php?lng=fr

site sympa "dys sur dys"
avatar
Isia
Doyen

Re: mesures élève dyslexique?

par Isia le Ven 27 Nov 2009 - 21:58
Chez nous la règle c'est si pas de suivi ortho, pas de PAI donc pas de mesures particulières.... C'est difficile à vivre, honnêtement.... pour le gosse mais aussi pour moi !
Hier, j'ai rencontré des parents hyper motivés, qui suivent leur fils depuis le CP (lui même en suivi ortho depuis le début de sa scolarité)... à qui on a dit que le PAI de l'année dernière était reconduit, sans plus, sans réunion.....
J'ai demandé un bilan à l'ortho, pour m'aider à faire progresser l'élève....

Dans la même classe, un autre dys- mais assisté par une mère couveuse qui culpabilise au moindre échec de son fils alors qu'il ne fait que peu d'efforts.... J'ai passé 30 minutes avec elle, à essayer de lui faire accepter l'idée qu'il se réfugie derrière la dyslexie pour continuer à regarder pousser le poil qu'il a dans la main.... Un peu dur, mais elle avait besoin d'être un peu secouée. Parce que je crois en son fils. Et que je ne lui trouve pas d'excuse. Il doit travailler aussi, faire des efforts aussi. Je reconnais le handicap et je m'y adapte, mais je n'accepte pas l'idée d'une totale incompétence sous prétexte de dyslexie et sa mère, à force de le dédouaner de toute responsabilité, finit par lui envoyer le message qu'elle doute de sa réussite, alors qu'au fond elle est juste (à mon sens) maladroite...
Bref, il faut pour que nos stratégies fonctionnent que les parents nous soutiennent et arrêtent de les surprotéger...
Pour moi, un rendez-vous avec le parent s'impose.
Courage !
noel
Niveau 5

Re: mesures élève dyslexique?

par noel le Dim 26 Sep 2010 - 18:00
Je fais remonter le topic pour une petite question.

Je corrige des contrôles sur les classes grammaticales. Pendant l'évaluation, j'ai surpris des élèves en train de tricher. Parmi ces élèves figure un dyslexique qui a un PAI, mais je ne l'ai su qu'après l'évaluation. Il avait demandé de l'aide à son voisin, que j'ai sanctionné aussi.

Que dois-je faire ? Appliquer la même sanction pour tous, et diviser la note par deux pour l'élève dyslexique ? Ou prendre en compte le PAI et être clément ?

Merci d'avance pour vos réponses.
avatar
sand
Empereur

Re: mesures élève dyslexique?

par sand le Dim 26 Sep 2010 - 18:05
Pourquoi être clément ? Il a joué, il a perdu !
avatar
Provence
Bon génie

Re: mesures élève dyslexique?

par Provence le Dim 26 Sep 2010 - 18:59
@sand a écrit:Pourquoi être clément ? Il a joué, il a perdu !

+1
noel
Niveau 5

Re: mesures élève dyslexique?

par noel le Dim 26 Sep 2010 - 19:06
Oui, c'est vrai, il était au courant des règles, je vais lui mettre le même tarif.

Merci de vos réponses.
krys
Niveau 2

Re: mesures élève dyslexique?

par krys le Dim 26 Sep 2010 - 19:45
Pour les élèves dyslexiques, je fais pas mal de photocopies (en comic taille 14 de préférence, c'est plus clair pour eux), des contrôles plus courts, je ne note pas l'orthographe dans les rédactions et je donne des dictées à trous ou des dictées fautives (comme au brevet). En général, ils ont de grosses difficultés en lecture, donc j'essaie de leur donner à lire essentiellement des nouvelles. Une de mes collègues a essayé avec succès les livres audio.
C'est vrai que c'est difficile à gérer et que les parents ont un rôle essentiel.
En ce qui concerne le comportement, la dyslexie n'excuse rien, même si ces gamins-là ont souvent des soucis de concentration.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: mesures élève dyslexique?

par Chocolat le Dim 26 Sep 2010 - 20:07
@Nell a écrit:J'ai en 4ème un gamin (pas qu'un mais le seul dont les parents me demandent des comptes) dyslexique.
handicap non reconnu, pas d'AVS, je ne suis d'ailleurs pas certaine qu'il soit encore suivi par une orthophoniste.
Cela dit, j'applique pour lui les mêmes règles qu'aux autres dys: barême différencié pour les dictées (soit demi-barême), devoirs plus courts.
Problème: le gamin ne bosse pas. ça, je peux pas le faire pour lui. en cours, il bavarde, baille, rêve... mais n'empêche: dernière dictée, 0 (aucun effort, aucune relecture). Aujourd'hui, mot du père pour constater que les dictées répétitives (hebdomadaires en l'occurence) mettent son fils en situation d'échec et que ce n'est pas lui rendre service que de poursuivre dans cette voie. Que faire donc aujourd'hui (qu'il me demande)???
lutter contre la fainéantise de son fils? lui demander aussi de ne pas le laisser errer dans leur centre d'équitation tous les soirs et WE? qu'il lui botte le train un peu? (comprenez, divorce l'an passé, il a souffert le chouchou...)

très franchement: au point de vue pédagogique, que puis-je faire de plus?
merci de vos pistes (qui me demandent du boulot alors que lui n'en fout pas une )

Très franchement, des parents qui te demandent des comptes, voire qui t'expliquent comment enseigner, un handicap par reconnu et un môme pas bosseur, je trouve que cela fait beaucoup.

Ils feraient mieux de faire tester leur gamin, ou de transmettre son bilan ortho, au lieu de te donner des cours de pédagogie, afin que l'école puisse l'aider.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
alma_mater
Niveau 5

Re: mesures élève dyslexique?

par alma_mater le Mer 5 Fév 2014 - 20:50
Bonjour,

Je viens de lire ce topic et je me permets de vous écrire ici car j'ai presque le même problème.
Quitte d'être une remplaçante et contractuelle, je voudrais vous expliquer mon cas et poser une question.
J'ai un élève dyslexique en 4ème qui ne fait aucun effort, ne travaille pas, il bavarde sans cesse, fait le clown ou se révolte à chaque nouvelle séquence "non, mais madame, vous allez nous faire lire ce livre en entier?" etc. je réponds à chaque fois que je ne fais pas des cours personnalisés pour lui car il est dys, je lui dis qu'il doit faire un petit effort etc. et pour l'encourager je lui rajoute des points et je lui donne une bonne 12 ou 13 à la place de 10 et chaque fois je justifie ma décision devant mes élèves qui doivent comprendre que je le fais pour encourager leur camarade dyslexique.
Il y a une semaine, la mère de cet élève est allée voir le Pp en lui expliquant que mes cours sont trop difficiles pour son fils et je dois simplifier les devoirs et pour l'encourager je dois encore élever ses notes. :shock: 
J'avoue que je n'ai jamais donné des devoirs différents pour cet élève, vue qu'il n'est pas très motivé et ne fait jamais rien....
Hier, une collègue m'appelle au téléphone et m'apprend qu'elle est copine avec la maman de mon élève dyslexique et me demande faire quelque chose pour encourager le fils de sa copine car sa copine s'inquiète beaucoup  :shock: 
Hallucine-je? Trouvez-vous le comportement de cette mère normal? Elle n'est jamais venue me voir, mais vient par quatre chemin.
Je veux prendre le rendez-vous avec elle et régler le problème, mais j'ai besoin vos conseils, qu'est-ce que je dois faire avec un seul élève dyslexique pour "lui faciliter la vie?"
Merci d'avance
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: mesures élève dyslexique?

par virgere le Mer 5 Fév 2014 - 21:07
Une élève dys avec PAI.
Je lui tape tous les textes avec la police OpenDyslexic (en téléchargement gratuit).
Elle a des contrôles allégés, des dictées lacunaires, me rend ses DM tapés à l'ordi.
Elle prend ce qu'elle peut du cours, rattrape le reste grâce au classeur témoin de la classe.
Elle est valorisée sur le comportement, l'implication.
Elle a son ordi en cours.
Mais je ne peux pas bosser à sa place.

_________________
2018, année de la loutre !
(je suis sûre qu'il existe une langue dans laquelle ça rime... Une récompense à qui trouve ! )
avatar
Nannnie
Habitué du forum

Re: mesures élève dyslexique?

par Nannnie le Mer 5 Fév 2014 - 21:34
Le problème se posera surtout en 3ème, lors du DNB.
S'il n'est pas reconnu dys il ne pourra pas bénéficier d'aménagements lors de l'examen final, je pense à la dictée aménagée, au 1/3 temps ou à la présence d'un secrétaire.
Tu peux peut être jouer avec cet argument pour qu'il soit suivi cette année en ortho et reconnu par la MDPH.
avatar
alma_mater
Niveau 5

Re: mesures élève dyslexique?

par alma_mater le Mer 5 Fév 2014 - 21:44
@virgere a écrit:Une élève dys avec PAI.
Je lui tape tous les textes avec la police OpenDyslexic (en téléchargement gratuit).
Elle a des contrôles allégés, des dictées lacunaires, me rend ses DM tapés à l'ordi.
Elle prend ce qu'elle peut du cours, rattrape le reste grâce au classeur témoin de la classe.
Elle est valorisée sur le comportement, l'implication.
Elle a son ordi en cours.
Mais je ne peux pas bosser à sa place.

Merci pour ta réponse, peux-tu m'éclaircir un peu plus, comment fais-tu une dictée?
avatar
alma_mater
Niveau 5

Re: mesures élève dyslexique?

par alma_mater le Mer 5 Fév 2014 - 21:48
@Nannnie a écrit:Le problème se posera surtout en 3ème, lors du DNB.
S'il n'est pas reconnu dys il ne pourra pas bénéficier d'aménagements lors de l'examen final, je pense à la dictée aménagée, au 1/3 temps ou à la présence d'un secrétaire.
Tu peux peut être jouer avec cet argument pour qu'il soit suivi cette année en ortho et reconnu par la MDPH.

On me l'a dit qu'il est suivi, mais je ne suis pas sûre car il ne fait strictement rien.
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: mesures élève dyslexique?

par virgere le Mer 5 Fév 2014 - 21:53
Je fais le texte de mes dictées en fonction des points d'ortho/gram/conjug étudiés.
Pour les autres, les fautes portant sur ces points valent plus cher que les autres fautes.
Pour elle, elle n'a que ces mots à écrire.

Exemple : on vient de bosser certains homophones et revu le présent de l'indicatif (pour la énième fois, mais bon...). Demain, les autres auront cette dictée et elle uniquement les mots en gras à écrire.

L’automne arrive, les feuilles meurent. Les arbres le savent bien eux qui s’en défont sans en avoir l’air et se retrouvent nus, leur sang végétal figé en leur tronc. partent les oiseaux ? Ils sont ici ou , dans un pays chaud ou à l’abri dans les greniers, quand ils ont si froid qu’ils s’y réfugient. Ils se cachent dans ce vieil arbre, puis ils s’en vont. Nul besoin d’en parler, on le sent sans erreur quand le beau temps s’en va.
avatar
adelaideaugusta
Fidèle du forum

Re: mesures élève dyslexique?

par adelaideaugusta le Jeu 6 Fév 2014 - 10:20
@Nell a écrit:J'ai en 4ème un gamin (pas qu'un mais le seul dont les parents me demandent des comptes) dyslexique.
handicap non reconnu, pas d'AVS, je ne suis d'ailleurs pas certaine qu'il soit encore suivi par une orthophoniste.
Cela dit, j'applique pour lui les mêmes règles qu'aux autres dys: barême différencié pour les dictées (soit demi-barême), devoirs plus courts.
Problème: le gamin ne bosse pas. ça, je peux pas le faire pour lui. en cours, il bavarde, baille, rêve... mais n'empêche: dernière dictée, 0 (aucun effort, aucune relecture). Aujourd'hui, mot du père pour constater que les dictées répétitives (hebdomadaires en l'occurence) mettent son fils en situation d'échec et que ce n'est pas lui rendre service que de poursuivre dans cette voie. Que faire donc aujourd'hui (qu'il me demande)???
lutter contre la fainéantise de son fils? lui demander aussi de ne pas le laisser errer dans leur centre d'équitation tous les soirs et WE? qu'il lui botte le train un peu? (comprenez, divorce l'an passé, il a souffert le chouchou...)

très franchement: au point de vue pédagogique, que puis-je faire de plus?
merci de vos pistes (qui me demandent du boulot alors que lui n'en fout pas une   )

* Il semble que ce jeune garçon soit à la garde de son père. Donc, "faire venir les deux parents" me semble difficile.
* Il fait probablement partie de ces 40 % d'enfants qui entrent en sixième sans savoir lire, et qui, puisque le redoublement est quasiment interdit, suivent vaille que vaille dans une classe où ils décrochent de plus en plus : parler de leur "paresse crasse" me paraît cruel, chez des enfants qui souvent sont en souffrance.
* Le père a un centre d'équitation : il a peut-être les moyens de lui payer une répétitrice lui apprenant à lire et lui faisant faire de la grammaire deux ou trois heures par semaine.
C'est ce qu'a fait ma fille avec son fils, massacré par des méthodes inappropriées en CP-CE1, diagnostiqué "dyslexique, dysorthographique, dyscalculique, ne sachant pas écrire", en CM2. Il a rattrapé le temps perdu, en redoublant sa cinquième, il est maintenant un élève normal, travaille bien. "On ne peut exiger des enfants de savoir ce qu'on ne leur a pas enseigné." (Je ne sais plus de qui est cette phrase pleine de sagesse.)

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)
avatar
lilith888
Expert spécialisé

Re: mesures élève dyslexique?

par lilith888 le Jeu 6 Fév 2014 - 13:37
Il y a décidément des choses qui continuent de me chiffonner : si cela est "rattrapable" pourquoi parle-t-on de plus en plus d'un fonctionnement neurologique anormal ? (donc un handicap)

D'autre part, je pense effectivement qu'on peut parler de "paresse crasse" si on la voit au quotidien : Nell est sa prof, elle me semble plus fiable dans son jugement que des statistiques...

Contenu sponsorisé

Re: mesures élève dyslexique?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum