A Luynes, professeurs et élèves expérimentent le lycée de demain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A Luynes, professeurs et élèves expérimentent le lycée de demain

Message par DH le Lun 16 Nov - 16:45

tiré du Monde.fr


MAgnifique...............;;;;;;



Enseigner autrement, c'est possible. Un petit noyau de professeurs du lycée Georges-Duby, de Luynes, en fait l'expérience. Anticipant sur la réforme du lycée annoncée par Nicolas Sarkozy, le 13 octobre, le projet pédagogique en développe certains points (apprentissage des langues étrangères, accompagnement personnalisé des élèves), mais va plus loin encore. C'est toute l'architecture de la journée qui est modifiée. Objectif : accompagner au plus près les élèves sans laisser sur le carreau les jeunes en difficulté.


Ce vendredi matin, les élèves d'une classe de seconde ont quelques minutes pour se remémorer leur dernier cours d'histoire. C'est un rituel bien établi. Chacun griffonne sur une page blanche le titre de la leçon, la problématique, le plan. "Si vous bloquez, essayez de remonter la piste d'une autre façon, à partir d'une anecdote, d'un exemple", explique Murièle Massé, la professeure. Ensuite, les adolescents plongent dans leur cahier pour compléter leurs oublis d'une couleur différente : c'est sur ces points que devront porter les efforts. "Beaucoup d'élèves croient à tort connaître leurs cours, explique Mme Massé. Avec cet exercice, nous leur montrons comment travailler à la maison, vérifier leurs connaissances. Le but, c'est qu'ils deviennent rapidement autonomes dans leur apprentissage avec des méthodes de travail efficaces."


Après ces quelques minutes de rappel, il est temps de progresser dans l'étude de la démocratie athénienne au Ve siècle avant Jésus-Christ. Au travers de l'analyse de différents textes, les élèves élaborent eux-mêmes la leçon, guidés par leur professeure. "Les profs sont géniaux, très impliqués. Ils attendent de nous qu'on participe. On a l'impression qu'ils se mettent à notre place", commentent deux élèves, Camille et Marion.


L'emploi du temps a été remanié avec des cours de quarante-cinq minutes seulement, aménagement plébiscité par les élèves. Le matin est consacré aux cours magistraux, dans la même salle, et l'après-midi, à des séances en demi-groupes, des cours transversaux combinant deux matières (mathématiques et physique, français et histoire), des travaux dirigés. L'équipe d'enseignants dispose de deux heures hebdomadaires de concertation pour harmoniser les enseignements, faire le point sur les élèves qui connaissent des blocages...


Marie-Agnès Martens, professeur de physique, a inscrit l'année sous le thème du voyage dans l'Univers. "L'idée, c'est de dire : si ça se passe mal sur Terre, comment fait-on ?" Les élèves ont cherché une exoplanète "habitable", ont calculé la distance en années-lumière qui les en séparait. Pour cela, il a fallu recourir au professeur de mathématiques qui a fait son cours sur la méthode de visée mise au point par Thalès.


L'accent a été mis sur l'enseignement de l'anglais. Les cours ont lieu quatre fois par semaine au lieu de trois, et toujours en demi-groupe. De nouvelles procédures d'évaluation ont été mises en place, inspirées du modèle finlandais, dans lesquelles les contrôles sont regroupés sur une semaine, deux fois par trimestre. Au lycée de Luynes, le système inclut des heures de préparation données par un professeur qui n'enseigne pas la matière évaluée. "J'ai aidé les élèves à préparer leur évaluation de sciences de la vie et de la Terre, explique le professeur d'anglais. J'étais totalement novice et, du coup, ils ont dû faire des efforts, m'expliquer leur cheminement." Cette technique a permis aux élèves de progresser en les amenant à reformuler eux-mêmes leurs cours.


Au second trimestre, pour éviter que les élèves ne décrochent d'une matière non décisive pour leur orientation en première, sera mise en place une évaluation à deux niveaux, pour les non-spécialistes et pour les spécialistes. Ainsi, un élève qui vise une première littéraire et dont les résultats en mathématiques sont mauvais pourra bénéficier, si le conseil de classe le décide, de contrôles moins difficiles.


La composition de la classe a répondu à un savant mélange pour éviter de trop fortes disparités entre les niveaux des élèves. "Des travaux ont montré que, pour progresser, les élèves ont besoin de se mesurer à ceux dont les résultats sont meilleurs, tout en restant proches des leurs, ce qui suppose pas plus de deux points d'écart", explique Myriam Bogumil, professeure principale de la classe et enseignante de français.


Ce vendredi après-midi, les élèves démarrent par une heure de "self-service". Ils sont une vingtaine sur trente-cinq dans la classe à être venus, bien que le cours soit facultatif. Trois enseignants (mathématiques, physique et français) leur apportent un soutien individualisé.


Mary et Silvio sont venus chercher de l'aide en anglais. Leur professeure de français tente de comprendre ce qui ne va pas. "En fait, explique-t-elle, ils n'arrivent pas à mémoriser les cours. Il semble qu'ils aient besoin de s'appuyer sur des documents, j'en parlerai à leur enseignant." Le professeur de physique aide deux élèves à transférer leurs connaissances de grammaire anglaise dans un autre contexte. "C'est vraiment utile, cette heure de "self", analyse Sylvio. En troisième, j'avais perdu l'envie d'aller en cours. Maintenant, j'y vais avec plaisir."


Martine Laronche

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Luynes, professeurs et élèves expérimentent le lycée de demain

Message par henriette le Lun 16 Nov - 17:03

He ben, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes !
Remarque, deux paquets de copies par trimestre et par classe, finalement, pourquoi pas ? Vive le modèle finlandais, non ?

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Luynes, professeurs et élèves expérimentent le lycée de demain

Message par stench le Lun 16 Nov - 17:56

...et puis, si leur niveau est vraiment faible en explication de texte et qu'ils ne veulent de toute façon pas aller en L, les plus mauvais me rendront un dessin.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Luynes, professeurs et élèves expérimentent le lycée de demain

Message par doctor who le Lun 16 Nov - 18:06

Pourquoi garder ces formidables innovations pour le lycée? Ne soyons pas vaches : en primaire, on pourrait ne pas aprendre à lire si l'on n'a pas l'âme d'un littéraire.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Luynes, professeurs et élèves expérimentent le lycée de demain

Message par Pseudo le Lun 16 Nov - 18:42

Au risque de me faire lincher je ne vois pas où est le problème. Adapter les évaluations ne me choque pas, tant que les choses sont claires. A savoir, pour devenir "spécialiste" il faut bien passer les évaluations les plus difficiles.
Il est bien pire de voir nos exigences réduites à peau de chagrin pour l'ensemble d'une classe (voir d'un établissement, j'en sais quelque chose) tout en laissant les gamins se bercer d'illusion sur leur niveau réel.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Luynes, professeurs et élèves expérimentent le lycée de demain

Message par doctor who le Lun 16 Nov - 19:09

Tout dépend du niveau. Quand on a été accepté au lycée "général", la moindre des choses serait de suivre une formation générale, comportant certes des voies tenant compte des goûts. Dans l'idéal, seuls ces goûts décideraient du plus ou moins de maths, de langues ou de français, et non pas les lacunes ds élèves.
Alors oui dans un monde parfait, mais dans le nôtre, ce genre de système conduit à l'acceptation de la médiocrité sous prétexte d'individualisation des parcours.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Luynes, professeurs et élèves expérimentent le lycée de demain

Message par Reine Margot le Lun 16 Nov - 19:26

Eh oui. le truc c'est justement d'arriver à une individualisation des parcours, autonomie des établissements mis en concurrence (chacun offrant une option et un parcours spécifique)...bref tout sauf l'égalité républicaine!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Luynes, professeurs et élèves expérimentent le lycée de demain

Message par doctor who le Lun 16 Nov - 19:33

marquisedemerteuil a écrit:Eh oui. le truc c'est justement d'arriver à une individualisation des parcours, autonomie des établissements mis en concurrence (chacun offrant une option et un parcours spécifique)...bref tout sauf l'égalité républicaine!

Et tout sauf l'universalité de la raison. Je déteste cette idée si courue selon laquelle nous serions chacuns si différents des autres, au point d'avoir des esprits qu ne peuvent suivre le même chemin. Avec un bon "coaching", depuis la petite enfance, tout le monde peut paner Pythagore et La Fontaine.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum