Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par minnie le Mer 18 Nov 2009 - 11:46

Les habitués à bonne mémoire se rappelleront que suite à une MCS je me retrouve en collège après avoir enseigné 6 ans, stage compris, en lycée technique, pas facile facile tous les jours.

Et je n'y arrive pas.
Je ne m'y plait pas. Je n'aime pas l'ambiance entre les collègue, je n'aime pas le rapport de conflit permanent qu'il y a avec les gamins.
Et je suis débordée.
3 niveaux, tout à faire, les séquences à préparer, les livres jeunesse à lire, les contrôles à corriger..... je n'ai pas une minute à moi, je suis épuisée et ....déprimée parce que rien de ce que je fais ne semble marcher auprès des élèves. A part peut-être mes 6e.

J'ai l'impression que personne ne comprend que je vis mal d'avoir été déplacée de poste. Je n'ai pas à me plaindre puisque géographiquement parlant je suis réaffectée dans la même ville.
AU début j'étais enthousiaste, mais au fil des mois je me rends compte que les élèves sont pires qu'avant et qu'en plus je n'ai plus la bonne ambiance de la salle des profs pour le supporter.
Surtout qu'on m'a refilé les DP6 et une 5e plutôt gratinée. Mais personne ne veut le reconnaître. La CPE m'a même affirmé que les DP7 étaient d'ordinaire des gamins "sympas" que les profs souhaitaient avoir.

Et je suis sans arrêt comparée aux collègues par les gamins, les parents.... "c'était mieux avant", "avant mon fils adorait le français, je ne sais pas ce qui se passe avec vous". etc. etc.

Mon homme, TZR, ne comprend pas pourquoi je me mets dans cet état-là. Il me dit de faire mon boulot et de ne plus y penser une fois rentrée. Il n'a aucune parole de réconfort. Il trouve que je me fais du mal pour rien.
Je n'ai donc personne à qui parler.
Mes amies sont loin, débordées.
Ma mère, qui est ma confidente depuis toujours, m'écoute, mais je ne veux pas lui montrer à quel point je vais mal. Mon petit frère a un cancer, on doit se serrer les coudes et garder le moral, du moins en façade. Je ne veux pas l'enfoncer un peu plus.

Alors quoi? Aller voir mon médecin? J'ai déjà été arrêtée deux fois une journée parce que cette situation me rend malade physiquement.

Désolée pour cet épanchement complètement désordonné. Mais il faut que ça sorte.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Poups le Mer 18 Nov 2009 - 11:50

Oh ! courage Minnie !
Tout mon soutien !
Accroche -toi ! Je sais que ce n'est pas facile....
As -tu des activités à côté pour décompresser ?
Ne te rends pas malade pour ces zouaves !
Courage ! courage !courage !!!!!

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Reine Margot le Mer 18 Nov 2009 - 11:57

Je te comprends, je n'ai dormi que 2h cette nuit, à cause de 2h pénibles avec mes 4e et 3e hier. J'étais tendue, repassais les plans à mettre en oeuvre pour obtenir le silence, etc.
Et auj j'ai fait le cours en dictant, et pas un bruit. Bon, les gamins me font sentir qu'ils ne m'aiment pas (les 4e), mais tant pis. Et en 3e j'ai calmé les 2 gugusses qui sont capables de pourrir une heure. Donc bilan positif, jusqu'à la prochaine heure pénible, etc.
les élèves de collège sont de plus en plus durs, donc je te comprends.


Dernière édition par marquisedemerteuil le Mer 18 Nov 2009 - 11:58, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Daphné le Mer 18 Nov 2009 - 11:57

On te comprend, la vie en collège est très dure après le lycée.

Tu n'as pas persu ton ancienneté de poste, tu peux donc demander une mutation pour l'an prochain, sachant que tu es prioritaire sur ton ancien établissement ( il y a peut-être un départ en retraite, des collègues qui vont muter à l'inter.......)

Sinon tu peux aussi formuler de svoeux non bonifiés à titre personnel pour un autre établissement de la commune ou d'une commune voisine qui te plairait davantage.......

Allez, pense à Noël, aux cadeaux avec ton petit, quand on est à Noël on a fait en gros la moitié de l'année, il reste 5 mois à faire.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Melle Shrek le Mer 18 Nov 2009 - 12:02

@minnie a écrit:
Et je suis sans arrêt comparée aux collègues par les gamins, les parents.... "c'était mieux avant", "avant mon fils adorait le français, je ne sais pas ce qui se passe avec vous". etc. etc.

Mon homme, TZR, ne comprend pas pourquoi je me mets dans cet état-là. Il me dit de faire mon boulot et de ne plus y penser une fois rentrée. Il n'a aucune parole de réconfort. Il trouve que je me fais du mal pour rien.
Je n'ai donc personne à qui parler.
Mes amies sont loin, débordées.

C'est tellement plus facile à dire qu'à faire! J'ai déjà connu cette période où un rien me minait. J'étais prête à tout envoyer paître! On avait beau me dire de faire mon boulot et de rentrer l'esprit vide à la maison, je ne pouvais pas. Je me suis arrêtée pour congé parental, et je ne sais pas pourquoi, mais depuis que j'ai repris il y a presque deux ans, tout glisse.
Les parents ne sont pas contents? J'm'en fous!
Les élèves me cassent les pieds? J'm'en fous!
Les collègues sont à mourir d'ennui ou de connerie? J'm'en fous!
L'administration me saoûle? J'm'en fous!
Je continue de faire mon boulot avec foi et conviction, et s'ils ne sont pas contents, ben c'est pas mon problème: je suis en accord avec moi-même!

Donc, ce que je croyais impossible est possible. Il faut y croire Minnie... Comment y parvenir, je n'en sais rien, mais essaye de trouver le déclic pour gagner ta propre confiance en toi et te laver les mains des états d'âme des autres! Courage Minnie!

(P.S. une bonne vieille recette maison quand même pour se vider la tête: une bonne grosse fiesta bien arrosée et ça repart!)

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par papillonbleu le Mer 18 Nov 2009 - 12:06

J'ai très mal vécu aussi mon court passage à la case collège... Je sais que ce que je te dis ne t'aide pas...
Sinon, oui, demande ta mut'.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par paffutella le Mer 18 Nov 2009 - 12:13

ma première année en collège a aussi été très difficile. Il faut le temps de s'adapter ( au niveau des élèves, à leurs gamineries et à tout ce qu'on peut raisonnablement exiger d'eux) et surtout, ne te leurre pas là-dessus, la première année on est bizuté par les gamins ET leurs parents. Ils te testent et puis, miraculeusement, la seconde année te foutent la paix et reconnaissent ( enfin!) tes qualités! C'est même incroyable comme les opinions qu'ils ont sur toi changent. Il faut tenir cette première année, après cela ira tout seul.
Ne rumine pas, prends cela comme un rite initiatique idiot et fais-toi plaisir en cours ( c'est possible, même en collège!)
Si tu as besoin de cours, de fiches de lecture,ou autre n'hésite pas à demander.

paffutella
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par John le Mer 18 Nov 2009 - 12:15

Les parents ne sont pas contents? J'm'en fous!
Les élèves me cassent les pieds? J'm'en fous!
Les collègues sont à mourir d'ennui ou de connerie? J'm'en fous!
L'administration me saoûle? J'm'en fous!

Très bon principe ! Very Happy

Minnie, demande ta mut' vers des lycées (même si des fois, les secondes peuvent poser les mêmes problèmes que les troisièmes et quatrièmes...)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Passerose le Mer 18 Nov 2009 - 12:36

Minnie, tu dois penser à ta santé. Si tu te sens en plus de tes difficultés vécues fatiguée et déprimée, cela vaut peut-être le coup de t'arrêter, bien que ce soit à double tranchant - parce qu'il faut y retourner après. Mais généralement, après être restée trois semaines chez toi, tu en arrives à souhaiter retourner au travail, et les provocations des élèves te semblent plus légères.
C'est dur dans la situation que tu décris parce que tu n'as pas grand-chose pour compenser, visiblement, sinon des amitiés et activités extérieures. Il faut que tu trouves quelque chose pour toi.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Tournesol le Mer 18 Nov 2009 - 12:45

Accroche-toi, Minnie ! Tu n'es certainement pas à mettre en cause ! Qui peut se targuer de trouver facile le passage du lycée au collège (ou l'inverse), surtout après six années dans l'un ?!
Tu hésites à aller voir ton médecin, mais je crois qu'un arrêt de quelques jours consécutifs te ferait du bien, ne serait-ce que physiquement !
Que ton mari ne comprenne pas pourquoi cela te mine autant, cela ne m'étonne pas car il est vrai que chacun s'adapte plus ou moins vite, plus ou moins facilement à ce type de changement (et j'aurais tendance à être aussi désemparée que toi en telles circonstances...).
Quant aux parents et élèves qui comparent, qui critiquent, n'est-ce pas normal ? Ils le font toujours dès lors qu'ils changent de prof. On a tous nos méthodes, nos approches, nos exigences, nos façons de noter, notre personnalité...
Tu n'es pas dans une situation facile, tu fais de ton mieux, jusqu'à épuisement semble-t-il, alors ne te reproche rien, prends soin de toi, préserve-toi pour ne pas te laisser complètement détruire par le travail ! C'est important, bien sûr, on y passe du temps, oui, il ne s'arrête pas une fois passées les grilles, certes : mais ce n'est qu'un travail, qu'une partie de ta vie. Qu'elle n'empiète pas sur le reste : tu as une famille, un frère malade qui plus est, peut-être faut-il que tu revoies (ou confirmes) quelles sont tes priorités !
En attendant ta mutation, continue de faire de ton mieux, et je ne doute pas que c'est déjà très bien !
Bon courage ! fleurs2 sunny
(et si tu as besoin de quelque chose de précis pour telle ou telle séquence, qui te permettrait de sortir la tête hors de l'eau, demande-nous ! Ce forum est aussi là pour ça !)

Tournesol
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Daphné le Mer 18 Nov 2009 - 12:58

[quote]Les parents ne sont pas contents? J'm'en fous! Tu as raison et d'ailleurs on ne leur demande pas leur avis, non mais !!
Les élèves me cassent les pieds? J'm'en fous! ça c'est plus dur parce qu'il faut bien faire avec mais dès que je franchis la porte du collège c'est fini je n'y repense plus, enfin j'essaye
Les collègues sont à mourir d'ennui ou de connerie? J'm'en fous! Alors ça oui, et comment !!
L'administration me saoûle? J'm'en fous! Bon, c'est vrai qu'ils peuvent nous casser les pieds avec des EDT dégueux et tout le toutim mais quand on leur a montré qu'on n'en a rien à battre.......[/quote]


Et voilà, ça ira mieux avec tout ça en tête

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par kensington le Mer 18 Nov 2009 - 13:03

Courage à toi!

Je pense que c'est le cadre agréable et dans lequel tu avais tes marques et une reconnaissance qui te manque et te fait voir plus négativement ta situation actuelle (en plus après une carte scolaire et la surcharge de travail qu'implique le passage au collège).
Les remarques des parents et des élèves, il faut les prendre pour ce que ça vaut: en général ils ne savent pas de quoi ils parlent. Mais évidemment tu es fragilisée par la situation et elles te touchent plus qu'elles ne le feraient en "temps normal".

Pense à l'avenir en faisant des projets de mut si tu ne penses pas rester où tu es, organise ton boulot en fixant des priorités pour moins te sentir débordée et appuie-toi sur l'image positive passée que tu as sûrement acquise dans ton établissement précédent.

Smile!

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par sand le Mer 18 Nov 2009 - 13:06

Je me souviens de mes débuts au collège... Les trois niveaux, les classes difficiles, l'avalanche quotidienne de travail, la nécessité de faire son trou et les têtes de c... dans la salle des profs. La peur permanente de ne pas y arriver et l'envie d'assassiner celle qui avait eu le poste que je convoitais au lycée du coin...

C'est une année difficile, mais tu travailles pour l'avenir. Ta salle des profs va évoluer au gré des mutations, et si tu dois rester dans cet établissement quelques années, les parents ne se permettront plus de remarques négatives. Je t'assure que tout peut changer, ne désespère pas.


Dernière édition par sand le Mer 18 Nov 2009 - 13:06, édité 1 fois

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Aëmiel le Mer 18 Nov 2009 - 13:06

Si tu as besoin de cours, d'aide matérielle, de contrôles de lecture, n'hésite pas à demander : ce sera toujours ça de moins qui te pèsera.

Pour le reste : bon courage !

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Raph le Mer 18 Nov 2009 - 13:15

@kensington a écrit:Courage à toi!

Je pense que c'est le cadre agréable et dans lequel tu avais tes marques et une reconnaissance qui te manque et te fait voir plus négativement ta situation actuelle (en plus après une carte scolaire et la surcharge de travail qu'implique le passage au collège).
Les remarques des parents et des élèves, il faut les prendre pour ce que ça vaut: en général ils ne savent pas de quoi ils parlent. Mais évidemment tu es fragilisée par la situation et elles te touchent plus qu'elles ne le feraient en "temps normal".

Pense à l'avenir en faisant des projets de mut si tu ne penses pas rester où tu es, organise ton boulot en fixant des priorités pour moins te sentir débordée et appuie-toi sur l'image positive passée que tu as sûrement acquise dans ton établissement précédent.

Smile!
+1
Courage Minnie. Et essaie de te dégager un moment fixe pour toi, pour TON plaisir (donc pas pour les courses, la vaisselle ou les corrections), quitte à rogner un tout petit peu sur le travail. Mais c'est essentiel pour que tu tiennes le coup.

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Emeraldia le Mer 18 Nov 2009 - 13:23

@paffutella a écrit:ma première année en collège a aussi été très difficile. Il faut le temps de s'adapter ( au niveau des élèves, à leurs gamineries et à tout ce qu'on peut raisonnablement exiger d'eux) et surtout, ne te leurre pas là-dessus, la première année on est bizuté par les gamins ET leurs parents. Ils te testent et puis, miraculeusement, la seconde année te foutent la paix et reconnaissent ( enfin!) tes qualités! C'est même incroyable comme les opinions qu'ils ont sur toi changent. Il faut tenir cette première année, après cela ira tout seul.
Ne rumine pas, prends cela comme un rite initiatique idiot et fais-toi plaisir en cours ( c'est possible, même en collège!)
Si tu as besoin de cours, de fiches de lecture,ou autre n'hésite pas à demander.

Pensez aux TZR qu'on bizute tout le temps, même après de longues années. Quelle connerie !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par minnie le Mer 18 Nov 2009 - 13:28

Merci pour vos messages de soutien.
Impossible de demander une mut' qui casserait notre rêve de mutation dans le Sud toulousain d'où vient mon homme.
Moi au moins je suis en poste fixe. Lui ça fait 7 ou 8 ans qu'il est TZR en attendant d'accumuler le nombre de point suffisant pour ne pas se retrouver n'importe où.

Redemander mon ancien poste, impossible. Ils ont fusionné mon ancien lycée tech avec le lycée général. Donc les postes qui vont se libérés seront étiquetés au nom du lycée général, pas au nom de mon ancien bahut.

Je sais qu'il faut que je patiente cette année et que ça ira mieux l'année prochaine.
Je sais également qu'il faut que je me trouve une soupape.... mais je ne vois pas quand je pourrais faire quelque chose pour moi.
J'ai dû laisser tomber la prépa agreg et l'idée de faire du sport qui étaient - avant la carte scolaire - mes deux grands projets maintenant qu'on a passé la première année de mon fils.

J'aimerais tellement me sentir utile, être une bonne prof et être reconnue comme telle.

Je l'étais l'année dernière. J'en ai eu des témoignages.


Et puis je trouve ça dingue qu'on me mette sur un poste radicalement différent sans la moindre préparation, la moindre aide, pire, avec tous les bâtons dans les roues qu'on puisse imaginer : classes dont personne ne veut, 5 salles différentes alors que toutes les autres collègues de français ont leur salle, etc.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par minnie le Mer 18 Nov 2009 - 13:30

@Emeraldia a écrit:
@paffutella a écrit:ma première année en collège a aussi été très difficile. Il faut le temps de s'adapter ( au niveau des élèves, à leurs gamineries et à tout ce qu'on peut raisonnablement exiger d'eux) et surtout, ne te leurre pas là-dessus, la première année on est bizuté par les gamins ET leurs parents. Ils te testent et puis, miraculeusement, la seconde année te foutent la paix et reconnaissent ( enfin!) tes qualités! C'est même incroyable comme les opinions qu'ils ont sur toi changent. Il faut tenir cette première année, après cela ira tout seul.
Ne rumine pas, prends cela comme un rite initiatique idiot et fais-toi plaisir en cours ( c'est possible, même en collège!)
Si tu as besoin de cours, de fiches de lecture,ou autre n'hésite pas à demander.

Pensez aux TZR qu'on bizute tout le temps, même après de longues années. Quelle connerie !

Je ne fais que ça, penser aux TZR qui sont encore plus maltraités que moi. MOn homme est TZR, et j'ai retrouvé un ancien collègue TZR cette année.
Ce statut peut être atroce. DAns mon collège, même l'administration les considère comme des sous-profs. Mon collègue n'est jamais aidé. On lui reproche de ne pas s'adapter aux élèves. Un gamin a fait péter un pétard dans son cours et il n'a rien eu. Bref.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Daphné le Mer 18 Nov 2009 - 13:34

@minnie a écrit:Merci pour vos messages de soutien.
Impossible de demander une mut' qui casserait notre rêve de mutation dans le Sud toulousain d'où vient mon homme.
Moi au moins je suis en poste fixe. Lui ça fait 7 ou 8 ans qu'il est TZR en attendant d'accumuler le nombre de point suffisant pour ne pas se retrouver n'importe où.

Redemander mon ancien poste, impossible. Ils ont fusionné mon ancien lycée tech avec le lycée général. Donc les postes qui vont se libérés seront étiquetés au nom du lycée général, pas au nom de mon ancien bahut.

Donc tu dois être prioritaire sur cet établissement. Sans perte de points d'ancienneté.

Je sais qu'il faut que je patiente cette année et que ça ira mieux l'année prochaine.
Je sais également qu'il faut que je me trouve une soupape.... mais je ne vois pas quand je pourrais faire quelque chose pour moi.
J'ai dû laisser tomber la prépa agreg et l'idée de faire du sport qui étaient - avant la carte scolaire - mes deux grands projets maintenant qu'on a passé la première année de mon fils.

J'aimerais tellement me sentir utile, être une bonne prof et être reconnue comme telle.

Je l'étais l'année dernière. J'en ai eu des témoignages.


Et puis je trouve ça dingue qu'on me mette sur un poste radicalement différent sans la moindre préparation, la moindre aide, pire, avec tous les bâtons dans les roues qu'on puisse imaginer : classes dont personne ne veut, 5 salles différentes alors que toutes les autres collègues de français ont leur salle, etc.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Daphné le Mer 18 Nov 2009 - 13:34

@minnie a écrit:Merci pour vos messages de soutien.
Impossible de demander une mut' qui casserait notre rêve de mutation dans le Sud toulousain d'où vient mon homme.
Moi au moins je suis en poste fixe. Lui ça fait 7 ou 8 ans qu'il est TZR en attendant d'accumuler le nombre de point suffisant pour ne pas se retrouver n'importe où.

Redemander mon ancien poste, impossible. Ils ont fusionné mon ancien lycée tech avec le lycée général. Donc les postes qui vont se libérés seront étiquetés au nom du lycée général, pas au nom de mon ancien bahut.

Donc tu dois être prioritaire sur cet établissement. Sans perte de points d'ancienneté.

Je sais qu'il faut que je patiente cette année et que ça ira mieux l'année prochaine.
Je sais également qu'il faut que je me trouve une soupape.... mais je ne vois pas quand je pourrais faire quelque chose pour moi.
J'ai dû laisser tomber la prépa agreg et l'idée de faire du sport qui étaient - avant la carte scolaire - mes deux grands projets maintenant qu'on a passé la première année de mon fils.

J'aimerais tellement me sentir utile, être une bonne prof et être reconnue comme telle.

Je l'étais l'année dernière. J'en ai eu des témoignages.


Et puis je trouve ça dingue qu'on me mette sur un poste radicalement différent sans la moindre préparation, la moindre aide, pire, avec tous les bâtons dans les roues qu'on puisse imaginer : classes dont personne ne veut, 5 salles différentes alors que toutes les autres collègues de français ont leur salle, etc.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par minnie le Mer 18 Nov 2009 - 13:39

Ah oui?
Je vais regarder ça de plus près lors des prochaines mut intra.
Quoique la politique soit plutôt à la suppression des postes.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Emeraldia le Mer 18 Nov 2009 - 13:39

@minnie a écrit:Merci pour vos messages de soutien.
Impossible de demander une mut' qui casserait notre rêve de mutation dans le Sud toulousain d'où vient mon homme.
Moi au moins je suis en poste fixe. Lui ça fait 7 ou 8 ans qu'il est TZR en attendant d'accumuler le nombre de point suffisant pour ne pas se retrouver n'importe où.

Redemander mon ancien poste, impossible. Ils ont fusionné mon ancien lycée tech avec le lycée général. Donc les postes qui vont se libérés seront étiquetés au nom du lycée général, pas au nom de mon ancien bahut.

Je sais qu'il faut que je patiente cette année et que ça ira mieux l'année prochaine.
Je sais également qu'il faut que je me trouve une soupape.... mais je ne vois pas quand je pourrais faire quelque chose pour moi.
J'ai dû laisser tomber la prépa agreg et l'idée de faire du sport qui étaient - avant la carte scolaire - mes deux grands projets maintenant qu'on a passé la première année de mon fils.

J'aimerais tellement me sentir utile, être une bonne prof et être reconnue comme telle.

Je l'étais l'année dernière. J'en ai eu des témoignages.


Et puis je trouve ça dingue qu'on me mette sur un poste radicalement différent sans la moindre préparation, la moindre aide, pire, avec tous les bâtons dans les roues qu'on puisse imaginer : classes dont personne ne veut, 5 salles différentes alors que toutes les autres collègues de français ont leur salle, etc.

Une collègue t'a conseillé d'essayer d'utiliser les cours ici pour t'alléger un peu, je pense q tu devrais le faire, pour te libérer du temps rien que pour toi. La prépa agrég, je comprends mais le sport, au - une fois la semaine, te ferait du bien.

Tu n'es pas une mauvaise prof, d'autt q tu as eu des témoignages contraires, les élèves ne font pas de compliments pour rien... Tu as affaire à des petits cons. Il ya des gens qui ne comprennent pas q ça puisse être pire en collège parce qu'ils st plus jeunes. Mais ce st leurs gamineries, leur absence de limite qui usent.

Bon courage et pense à toi !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Angua le Mer 18 Nov 2009 - 13:43

@minnie a écrit:
J'aimerais tellement me sentir utile, être une bonne prof et être reconnue comme telle.

Je l'étais l'année dernière. J'en ai eu des témoignages.

Et puis je trouve ça dingue qu'on me mette sur un poste radicalement différent sans la moindre préparation, la moindre aide, pire, avec tous les bâtons dans les roues qu'on puisse imaginer : classes dont personne ne veut, 5 salles différentes alors que toutes les autres collègues de français ont leur salle, etc.

Mais tu ES utile! Et certainement une bonne prof!
Malheureusement, nous faisons un métier où les occasions de l'entendre sont hyper-rares...
Et malheureusement, tu es tombée dans un collège de c**. Hélas, ça arrive... mais tu n'y es pour rien. Ce n'est pas toi qui dois être remise en cause.

Comme les autres, je te souhaite plein de courage! N'hésite pas à utiliser les multiples ressources du web et surtout de Néo pour t'épargner du boulot, ce n'est pas parce qu'un cours n'est pas de toi qu'il n'est pas efficace. Nous ne sommes pas des sur-homme qui pourrions toujours faire des cours parfaits!
Prends soin de toi en tout cas!
fleurs2

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par ysabel le Mer 18 Nov 2009 - 14:38

Je compatis... tu vis mon pire cauchemar... me retrouver au collège.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca ne va pas... je n'y arrive pas.

Message par Invité24 le Mer 18 Nov 2009 - 14:39

Courage! je compatis, Minnie, pour être moi aussi passée en MCS. De collège en collège certes, je ne suis pass donc aussi dépaysée, mais dans un nouvel établissement que je DETESTE, plein de petites gueguerres minables et de prof qui ont la grosse tête. ... Rentrée très difficile, mais je ne me suis pas arrêtée car je n'aurais jamais réussi à reprendre....

Prvilégie ton travail sur la relation avec les gamins. Prends les comme ils viennent, en étant, si tu y arrives, ouverte à leur monde et accessible. Sois exigente, tout en gardant en tête qu'ils sont encore des enfants, avec leur humour, leur codes, leur lacunes, mais aussi une spontanéité qui peut être très attachante.
Pour le coté pédagogique, sers toi là où sont les ressource: BDD, weblettres...forum!

ca va aller!!!! trefle

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum