Se défendre face aux IPR

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par thrasybule le Dim 19 Déc 2010 - 10:59

@Daphné a écrit:Tout cela va bientôt changer avec la nouvelle notation des professeurs qui ne sera faite que et exclusivement par le CDE. Les IPR ne viendront quasiment plus dans les classes.
Revers de la médaille, je trouve difficile d'être noté pédagogiquement par quelqu'un qui ne maîtrise pas ma discipline et qui se basera sur les on-dit de parents d'élèves voire d'élèves tout court.

Ceci dit certains inspecteurs ont tellement abusé de leur pouvoir et ont cassé tellement de collègues Twisted Evil de manière odieuse sur le plan humain.
Alors qu'ils viennent juger et évaluer notre travail OK mais les remarques personnelles blessantes n'ont rien à faire dans un entretien. Sans parler du ton plus que méprisant et de la manière dont certains propos sont parfois tenus affraid C'est lamentable.
Tu plaisantes ou quoi? Commentg vont-ils pouvoir évaluer la dimension pédagogique, surtout si on a affaire à des crétins décérébrés? Tous aux chaloupes!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Reine Margot le Dim 19 Déc 2010 - 11:00

"Un collègue à qui on a dit : "Je ne sais quoi faire avec vous vu votre incompétence" a répondu "Mettez-moi à la poubelle"."


J'aurais répondu: que diriez-vous d'un enseignant qui dirait à un élève "je ne sais pas quoi faire de toi étant donné que tu es nul"? vous vous adressez à nous d'une manière dont on n'oserait pas parler aux élèves...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Daphné le Dim 19 Déc 2010 - 11:01

Non je ne plaisante pas !
C'est prévu à très court terme.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Daphné le Dim 19 Déc 2010 - 11:02

marquisedemerteuil a écrit:"Un collègue à qui on a dit : "Je ne sais quoi faire avec vous vu votre incompétence" a répondu "Mettez-moi à la poubelle"."


J'aurais répondu: que diriez-vous d'un enseignant qui dirait à un élève "je ne sais pas quoi faire de toi étant donné que tu es nul"? vous vous adressez à nous d'une manière dont on n'oserait pas parler aux élèves...

J'ai parlé à mon IPR sur exactement le même ton qu'elle a utilisé pour me parler ! Je me suis fait plaisir.
Bien entendu elle ne m'a pas fait de cadeau mais au moins je m'étais éclatée.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par thrasybule le Dim 19 Déc 2010 - 11:03

De toute façon j'ai toujours en tête ce qu'avait sorti Simone Weil à son inspecteur qui la menaçait de radiation, " Sachez, Monsieur l'Inspecteur, que j'ai toujours considéré la révocation comme le couronnement de ma carrière...": j'adore!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Reine Margot le Dim 19 Déc 2010 - 11:03

+1 en effet il n'y aura plus bcp de visites d'IPR, maintenant ce seront les CDE qui évalueront, avec un entretien annuel...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Iphigénie le Dim 19 Déc 2010 - 11:10

Je n'avais pas lu le début du post:
Dr.Housette,lis les rapports de l'inspection de Lille concernant l'EAF et tu comprendras quel est le souci de cette inspection;il faut faire monter les notes de l'ac de Lille dans les stat nationales:on est en dessous.
Point,c'est tout!!!!!
Donc,les discours s'inflechissent d'année en année et on en est arrivé à (je caricature à peine)identifier le problème:les élèves de Lille sont bons,ce sont les enseignants qui sont mauvais:trop rigides,trop sévères,obnubilés par les "méthodes" des sujets d'examen alors que les "compétences des élèves "sont bien au delà!....Lis leurs compte-rendus,c'est à longueur de lignes!
Tout est là.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Iphigénie le Dim 19 Déc 2010 - 11:16

sur le site de philo de l'ac d'amiens:lire les rapports d'inspection du philosophe Alain:autre temps,mêmes moeurs....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par leyade le Dim 19 Déc 2010 - 11:22

@iphigénie a écrit:en fait (c'est l'ancêtre qui parle) on croit toujours que l'IPR vient nous juger individuellement,alors qu'en réalité,ils viennent prêcher un discours officiel.
Si vous voulez leur faire plaisir,vous prenez le BO des dernières instructions,ou leur dernière "lettre aux enseignants" et vous montez une pièce de théâtre,à l'inverse au besoin des vraies pratiques de la classe:
actuellement,vous faites dans "l'oral interactif"et vous vous extasiez de 'l"inventivité" de vos élèves si longtemps bridés par un enseignement trop rigide,trop écrit trop littéraire.Vous parlez des (toujours grandes)compétences des élèves:
l'Ipr,ravi,pourra faire remonter combien,grâce aux efforts de l'inspection,les nouvelles pratiques commencent à porter leur fruit.
Acta est fabula
Vous refermez la porte,vous faites sortir les stylos,et là ,le vrai boulot recommence.
J'oubliais,si vous êtes jeune,le rapport comportera nécessairement la phrase suivante:"M.X,qui est encore très jeune,pourra progresser en tenant compte des conseils que nous lui avons prodigués."

C'est la dernière phrase de mon rapport! Tu as raison, Iphigénie! veneration

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Carabas le Dim 19 Déc 2010 - 11:47

- vous êtes bien consciente que rien ne va.
- Vos élèves s'ennuient comme ds rats crevés, ils ont raison de mettre le bazar.
- vous ne respectez pas les élèves; c'est pour ça qu'ils ne vous respectent pas
- Non, non, non, la scène de reconnaissance n'existe pas (on étudiait les scènes finales des Fourberies). Lisez du théâtre, bon sang. Vous manquez de culture.
- vous dites des bêtises énormes et les élèves s'en rendent compte ; pourquoi dites-vous des choses pareilles...

No

C'était en 2006.
C'était censé m'aider à remonter la pente pour une 2e année de stage.
Si j'étais bien consciente effectivement que rien n'allait (mauvais termes avec mes élèves à cause de la séance précédente où il y a eu conflit ouvert), je trouve intolérable et injuste que l'on donne raison aux élèves. Et dire que je ne les respectais pas, c'est abusé. Je ne les ai pas insultés ni maltraités, je ne méritais pas ce reproche.
Et pour la scène de reconnaissance, c'est ballot, ça signifie que tous mes enseignants, de la 6e au niveau agreg, se plantent! Bien sûr, ça n'a pas été noté tel quel dans le rapport. Il y avait juste écrit que j'accumulais des lacunes énormes et indignes d'un prof de Lettres.


Dernière édition par Carabas le Dim 19 Déc 2010 - 11:52, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Reine Margot le Dim 19 Déc 2010 - 11:50

"Non, non, non, la scène de reconaissance n'existe pas (on étudiait les scènes finales des Fourberies). Lisez du théâtre, bon sang. Vous manquez de culture."

La reconnaissance est un topos littéraire notamment romanesque, mais qu'on retrouve au théâtre il me semble... scratch

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par ataraxie le Dim 19 Déc 2010 - 11:51

Bonjour,

Je me permets de faire un copier-coller d'un fil lu sur le forum des personnels de direction concernant la notation des enseignants...

Le texte qui fait peur:


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022593931&dateTexte=&categorieLien=id

L'analyse faite par un "perdir"


" Le chapitre Ier du présent décret n'est pas applicable aux fonctionnaires qui, en application des dispositions spéciales mentionnées au premier alinéa, n'étaient pas soumis aux régimes d'évaluation et de notation définis par les titres Ier et II du décret du 29 avril 2002. "

C'est le cas des enseignants.

Pour leurs régimes -spéciaux - de notation, il faut se référer à différents textes :

CPE : décret n° 70-738 du 12 août 1970
Agrégés : décret n° 72-580 du 4 juillet 1972
Certifiés : décret n° 72-581 du 4 juillet 1972
Professeurs d'EPS : décret n° 80-627 du 4 août 1980
Professeurs en LP : décret n° 92-1189 du 6 novembre 1992

Donc, non pas de révolution en vue dans la notation du corps enseignant.
En fait, les entretiens d'évaluation existent depuis plusieurs années dans les autres ministères, mais arrivent doucement dans l'EN. Ils concernent quasiment tous les autres personnels (TOS, administratifs, aides de labo). Je m'interroge pour les infirmières et assistantes sociales. Les AED n'ont pas d'entretien annuel non plus.


Nous pouvons, a priori, être rassurés...

_________________
Great things are done when Men & Mountains meet
This is not Done by Jostling in the Street.
[list]
[*]William Blake, "Great Things Are Done" (c. 1807-1809), line 1
[/list:u]

ataraxie
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par thrasybule le Dim 19 Déc 2010 - 11:51

marquisedemerteuil a écrit:"Non, non, non, la scène de reconaissance n'existe pas (on étudiait les scènes finales des Fourberies). Lisez du théâtre, bon sang. Vous manquez de culture."

La reconnaissance est un topos littéraire notamment romanesque, mais qu'on retrouve au théâtre il me semble... scratch
Quoi? J'hallucine!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Carabas le Dim 19 Déc 2010 - 11:52

Ecoute, je ne sais pas, je suis inculte.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Reine Margot le Dim 19 Déc 2010 - 11:53

ben il me semble que dans le roman du 17e-18e on a de nombreux rebondissements (enlèvements, naufrages, enfants abandonnés), et les enfants abandonnés qu'on retrouve adultes c'est courant (machine est la fille cachée d'untel, machin est le fils caché de bidule). il y a des cas au théâtre aussi. après on ne le considère peut-être pas comme un topos littéraire.

mais je suis peut-être inculte aussi.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Carabas le Dim 19 Déc 2010 - 11:55

marquisedemerteuil a écrit:ben il me semble que dans le roman du 17e-18e on a de nombreux rebondissements (enlèvements, naufrages, enfants abandonnés), et les enfants abandonnés qu'on retrouve adultes c'est courant. il y a des cas au théâtre aussi.
Tout à fait, mais c'est aussi un topos dans le théâtre, surtout dans Molière. Et dans les Fourberies, on a carrément une double scène de reconnaissance. Enfin, comme je suis inculte, je dis très probablement des conneries.


Après cette "visite", je me suis demandé comment j'avais fait pour décrocher le CAPES, malgré mes graves lacunes... No
Ca a détruit le peu de confiance qu'il me restait de cette année désastreuse. Parce qu'il ne faut pas oublier non plus que je ne savais pas faire une explication de texte, selon ma tutrice. Quelle merde je suis!


Dernière édition par Carabas le Dim 19 Déc 2010 - 11:56, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par olivier-np30 le Dim 19 Déc 2010 - 11:55

Bonjour à tous,

Je pense, malheureusement, qu'il y a beaucoup de gens frustrés : on en trouve partout.

Ancien refusé définitif, je n'ai jamais rencontré pareil comportement aussi bien pendant mon service militaire en Allemagne qu'en entreprise.

Les critiques peuvent être constructives mais quand c'est un réquisitoire c'est inacceptable.

Cordialement.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par thrasybule le Dim 19 Déc 2010 - 11:55

marquisedemerteuil a écrit:ben il me semble que dans le roman du 17e-18e on a de nombreux rebondissements (enlèvements, naufrages, enfants abandonnés), et les enfants abandonnés qu'on retrouve adultes c'est courant. il y a des cas au théâtre aussi.

mais je suis peut-être inculte aussi.
Mais bien sûr que c'est un topos qu'il faut identifier pour comprendre le deux ex machina final dans les Fourberies: t'es sûr que c'était un ipr et pas un inspecteur de douanes?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par V.Marchais le Dim 19 Déc 2010 - 11:55

Certains IPR se permettent avec des adultes une attitude qui serait intolérable envers des élèves même. Comme le dit Daphné, il ne faut pas hésiter à le leur renvoyer dans la figure. A incompétent, incompétent et demi.
Mon IPR est du même acabit, même mes collègues des autres disciplines ont été horrifiés par son manque de pédagogie et son caractère cassant quand elle est venue présenter le travail par compétences à l'ensemble de l'équipe. Mon entretien avec elle a été... épique ! Laughing J'ai appris par la suite, par une amie qui a été la collègue directe de cette personne quand elle était encore professeur, que c'était un enseignant en échec, aussi cassante et impatiente avec ses élèves d'alors qu'avec ses collègues d'aujourd'hui, excessivement rigide... Le genre de trucs qu'elle va aujourd'hui reprocher sans discernement aux autres.
A l'inverse, j'ai un très bon souvenir de mon entretien avec M. Fromont, de l'académie de Paris, et je rends hommage à son intelligence, sa bienveillance, son ouvertuire d'esprit et sa volonté de se montrer constructif dans ses interventions.
Je crois que les bons profs deviennent de bons IPR et que les mauvais passent leur seconde carrière à régler des comptes avec leur propre incompétence.
Consolons-nous toujours avec cette pensée.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par thrasybule le Dim 19 Déc 2010 - 11:56

@V.Marchais a écrit:Certains IPR se permettent avec des adultes une attitude qui serait intolérable envers des élèves même. Comme le dit Daphné, il ne faut pas hésiter à le leur renvoyer dans la figure. A incompétent, incompétent et demi.
Mon IPR est du même acabit, même mes collègues des autres disciplines ont été horrifiés par son manque de pédagogie et son caractère cassant quand elle est venue présenter le travail par compétences à l'ensemble de l'équipe. Mon entretien avec elle a été... épique ! Laughing J'ai appris par la suite, par une amie qui a été la collègue directe de cette personne quand elle était encore professeur, que c'était un enseignant en échec, aussi cassante et impatiente avec ses élèves d'alors qu'avec ses collègues d'aujourd'hui, excessivement rigide... Le genre de trucs qu'elle va aujourd'hui reprocher sans discernement aux autres.
A l'inverse, j'ai un très bon souvenir de mon entretien avec M. Fromont, de l'académie de Paris, et je rends hommage à son intelligence, sa bienveillance, son ouvertuire d'esprit et sa volonté de se montrer constructif dans ses interventions.
Je crois que les bons profs deviennent de bons IPR et que les mauvais passent leur seconde carrière à régler des comptes avec leur propre incompétence.
Consolons-nous toujours avec cette pensée.
Ce Monsieur est génial

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Reine Margot le Dim 19 Déc 2010 - 11:57

@thrasybule a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:ben il me semble que dans le roman du 17e-18e on a de nombreux rebondissements (enlèvements, naufrages, enfants abandonnés), et les enfants abandonnés qu'on retrouve adultes c'est courant. il y a des cas au théâtre aussi.

mais je suis peut-être inculte aussi.
Mais bien sûr que c'est un topos qu'il faut identifier pour comprendre le deux ex machina final dans les Fourberies: t'es sûr que c'était un ipr et pas un inspecteur de douanes?

ah on est d'accord en fait! je suis rassurée!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Reine Margot le Dim 19 Déc 2010 - 11:58

@V.Marchais a écrit:Certains IPR se permettent avec des adultes une attitude qui serait intolérable envers des élèves même. Comme le dit Daphné, il ne faut pas hésiter à le leur renvoyer dans la figure. A incompétent, incompétent et demi.
Mon IPR est du même acabit, même mes collègues des autres disciplines ont été horrifiés par son manque de pédagogie et son caractère cassant quand elle est venue présenter le travail par compétences à l'ensemble de l'équipe. Mon entretien avec elle a été... épique ! Laughing J'ai appris par la suite, par une amie qui a été la collègue directe de cette personne quand elle était encore professeur, que c'était un enseignant en échec, aussi cassante et impatiente avec ses élèves d'alors qu'avec ses collègues d'aujourd'hui, excessivement rigide... Le genre de trucs qu'elle va aujourd'hui reprocher sans discernement aux autres.
A l'inverse, j'ai un très bon souvenir de mon entretien avec M. Fromont, de l'académie de Paris, et je rends hommage à son intelligence, sa bienveillance, son ouvertuire d'esprit et sa volonté de se montrer constructif dans ses interventions.
Je crois que les bons profs deviennent de bons IPR et que les mauvais passent leur seconde carrière à régler des comptes avec leur propre incompétence.
Consolons-nous toujours avec cette pensée.

+1 topela c'était ce que je disais. ça me rassure aussi au cas où j'aurais celle dont tu parles Laughing

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par V.Marchais le Dim 19 Déc 2010 - 12:00

@olivier-np30 a écrit:Bonjour à tous,

Je pense, malheureusement, qu'il y a beaucoup de mal baisés : on en trouve partout.

Ancien refusé définitif, je n'ai jamais rencontré pareil comportement aussi bien pendant mon service militaire en Allemagne qu'en entreprise.

Les critiques peuvent être constructives mais quand c'est un réquisitoire c'est inacceptable.

Cordialement.

C'est quoi un refusé définitif, Olivier ? C'est quoi ta tare ? Moi, c'est définitivement bornée, pècheresse hérétique et relaps, comme l'a souligné mon IPR en termes religieux (si, si !). J'ai compris qu'elle était prête à m'octroyer son pardon pour mes errements pédagogiques, mais que j'aurais à expier longtemps pour mes fautes. N'ayant pas le goût de la pénitence, j'ai pris mon parti de brûler dans l'enfer pédagogique.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Reine Margot le Dim 19 Déc 2010 - 12:02

refusé définitif c'est quand on n'a pas été validé 2 ans de suite je crois.


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par V.Marchais le Dim 19 Déc 2010 - 12:04

marquisedemerteuil a écrit:
+1 c'était ce que je disais. ça me rassure aussi au cas où j'aurais celle dont tu parles Laughing

Hi ! hi !
Mais il me semble que Dark Sidious a enfin pris sa retraite et que nous n'avons plus affaire qu'à son premier baron Dark Vador...

Courage, Marquise, et que la force soit avec toi !

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre face aux IPR

Message par Iphigénie le Dim 19 Déc 2010 - 12:06

Il y a une très forte différence entre la formation intellectuelle des IPR ancienne mouture(dont,M.Fromont fait partie:c'est lui qui s'occupe du concours européen de grec,c'est tout dire de son allégeance à Descoings & cie) et les "nouveaux "IPR....
J'ai eu un dernier rapport où notre IPR de LM venue m'inspecter en terminale sur une oeuvre antique alors au programme ( Very Happy )a trouvé mon cours trop "érudit":"pourquoi n'avez-vous pas demandé plutôt aux élèves (terminales au mois d'avril) de raconter chacun une petite histoire au sujet de l'oeuvre,résumer un épisode,ou dire ce qu'ils avaient aimé par exemple..."
Heureusement pour eux j'ai fait autre chose:il se trouve que autre chose,c'était exactement le sujet de bac qui est tombé cette année -là....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum