Feu l'agrégation

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Feu l'agrégation

Message par Odalisq le Lun 30 Nov - 8:55

Voici ce que je viens d'apprendre d'une source sûre:


"Petite"
information.
> aujourd'hui, lors du CA de l'ENS-LSH, Olivier Faron et Tristan
Lecoq
> (président du CA) ont affirmé, à court-moyen terme (disons une
toute
> petite poignée d'années), que "la mort de l''agrégation" était
> quasiment entérinée.

> Arguments : le ministère est resté sourd aux protestations des
4
> directeurs d'ENS quant à l'aménagement d'un "parcours agreg" dans
la
> mastérisation. L'agrégation devient donc une aberration dans les
> systèmes européen et français, y compris pour les ENS (seuls
véritables
> "bastions" susceptibles de se battre pour la conserver). Donc elle

> disparaîtra.
> Feront des thèses (et "enseigneront" dans le supérieur) celles et
ceux
> qui, après un master recherche trouveront des "financements" de
thèse,
> en étant sélectionnés sur des critères encore flous...

> En janvier, le directeur de Cachan va officiellement annoncer à
ses
> étudiants qu'ils n'auront pas intérêt à passer le concours, et
> annoncera dans la foulée la suppression de la préparation à
l'agreg
> dans son Ecole. En gros, première pierre symbolique, qui fera
boule de
> neige.

> La droite, pour des raisons budgétaires et fonctionnelles, et
une
> certaine gauche pour des raisons idéologiques, vont se frotter les

> mains.

> Cette info a été prononcée ouvertement au cours d'un CA par
plusieurs
> hauts responsables. Ce n'est pas un bruit de couloir ou une
rumeur. Il
> faut donc en parler au maximum autour de vous (surtout que, dans
les
> facs, l'info arrivera sans doute très tard et sans prévenir...).

> A faire passer, donc, auprès de vos collègues assez vite.

> Fabien



Yvan Kraepiel
Maître de Conférences - UPMC
Laboratoire des Interactions Plantes Pathogènes
AgroParisTech - site Claude Bernard
16, rue Claude Bernard
75 251 Paris Cedex 05
tél.: 01 44 08 16 99
fax: 01 44 08 16 31

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Dwarf le Lun 30 Nov - 13:28

Ca, c'est pas neuf : cela faisait des années que j'attendais la confirmation des bruits de couloir ministériels qui me revenaient régulièrement aux oreilles... Mais bon, je reste St Thomas : attendons les annonces officielles.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par barèges le Lun 30 Nov - 14:45

Je n'imagine pas une annonce officielle, l'agrégation reste trop "populaire" dans le monde enseignant, et puis il y a les sociétés savantes, SDA, etc.
En revanche, des attaques sur le vivier de candidats, sur la possibilité matérielle de préparer et présenter le concours, on est en plein dedans. Et c'est largement aussi efficace!

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par thrasybule le Lun 30 Nov - 15:14

@barèges a écrit:Je n'imagine pas une annonce officielle, l'agrégation reste trop "populaire" dans le monde enseignant, et puis il y a les sociétés savantes, SDA, etc.
En revanche, des attaques sur le vivier de candidats, sur la possibilité matérielle de préparer et présenter le concours, on est en plein dedans. Et c'est largement aussi efficace!
Trop populaire, à voir... Même parmi les collègues, certains sont presque obligés de se justifier d'avoir l'agreg, horrible privilège, et surtout signe qu'on en sait beaucoup trop et bien sûr qu'on est pas du tout pédagogue

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Reine Margot le Lun 30 Nov - 18:22

En fait le capes nouvelle mouture est censé donner aux profs les conditions d'un agrégé (moins d'heures, plus de salaire)pour tous (enfin tel que le SNES le voit) mais évidemment les normaliens ne le passeraient pas.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par barèges le Lun 30 Nov - 18:32

Moins d'heures?
Il y a des textes qui envisagent cela? C'est une bonne nouvelle

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Ruthven le Lun 30 Nov - 18:33

marquisedemerteuil a écrit:En fait le capes nouvelle mouture est censé donner aux profs les conditions d'un agrégé (moins d'heures, plus de salaire)pour tous (enfin tel que le SNES le voit) mais évidemment les normaliens ne le passeraient pas.

Effectivement, le SNES a des visions ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Ruthven le Lun 30 Nov - 18:36

@barèges a écrit:Moins d'heures?
Il y a des textes qui envisagent cela? C'est une bonne nouvelle

On parle des voeux pieux du Snes, pas de la réalité de la politique sociale. On aura droit à des capsules de cyanure dans un joli emballage doré (enfin le joli emballage doré uniquement si on a bien négocié).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par barèges le Lun 30 Nov - 18:38

Vient de sortir sur le blog sciences 2 (extrait d'un rapport d'un député ump... droite décomplexée en diable):

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/11/mast%C3%A9risation-la-v%C3%A9rit%C3%A9-sort-de-la-bouche-du-d%C3%A9put%C3%A9.html#more

On n'a pas beaucoup d'illusions à se faire je crois...

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par neo le Lun 30 Nov - 18:38

Le Directeur de l'Ecole Normale Supérieure de Cachan, dans une lettre aux personnels de l'école datée du 25 novembre, annonce qu'en raison de la réforme du recrutement, la plupart des préparations à l'agrégation offertes par l'ENS de Cachan devront être fermées pour l'année 2010-2011.
Une rencontre avec les présidents de jury de certaines agrégations est prévue en janvier.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par doctor who le Lun 30 Nov - 19:25

Vous y croyez, vous, à une refondation du CAPES qui augmente le niveau initial des profs? Moi, non.
L'agrèg reste le seul concours de prof purement disciplinaire, qui donne encore un vrai niveau. Je ne dis pas que les certifiés sont des cons, pas du tout. Beaucoup sont extrêmement cultivés, parfois plus que des agrégés.
Je reformule par peur de me faire lyncher : quelqu'un qui a eu l'agrèg ne peut pas ne pas être compétent dans sa matière (sauf exception rarissime). Etre certifié ne le garantit pas.

Et en fait, pour l'agrèg comme concours disciplinaire, en fait non. La leçon est une épreuve didactique, finalement. Et au début du siècle, il y avait une épreuve de correction de copie.

Donc, vous m'avez compris, je ne serai pas de ceux qui applaudissent à la mort de l'agrèg.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Invité24 le Lun 30 Nov - 19:46

@thrasybule a écrit:Trop populaire, à voir... Même parmi les collègues, certains sont presque obligés de se justifier d'avoir l'agreg, horrible privilège, et surtout signe qu'on en sait beaucoup trop et bien sûr qu'on est pas du tout pédagogue

c'est pas un peu gonflé comme remarque.... ou c'est juste moi qui voit le mal partout?

Dans TOUS les collèges que j'ai connus, les professeurs agrégés ne faisaient l'objet d'aucune ségragation ou jalousie perfide. Au contraire, plusieurs agrégés dans un établissement, cela peut créer, je l'ai observé, une véritable émulation: bcp de certifiés se disent "pourquoi pas moi" et s'inscrivent à l'interne.

Je trouve étrange cette amertume.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par doctor who le Lun 30 Nov - 19:50

Dans les collèges, non, mais à l'IUFM...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Invité24 le Lun 30 Nov - 19:51

on ne passe pas sa vie à l'iufm....

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Reine Margot le Lun 30 Nov - 20:26

J'ai déja entendu un collègue certifié dire que les agrégés étaient des peignes-culs qui se la pétaient...cela existe des gens comme ça hélas.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Ruthven le Lun 30 Nov - 20:35

Quand j'étais vacataire, il y a longtemps de cela, j'ai travaillé dans un minuscule collège de campagne où il n'y avait qu'un seul agrégé, qui était appelé "l'agrégé"...

L'inverse est aussi vrai parfois, il y a des remarques perfides des agrégés par rapport aux certifiés...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Leclochard le Lun 30 Nov - 21:39

@Ruthven a écrit:Quand j'étais vacataire, il y a longtemps de cela, j'ai travaillé dans un minuscule collège de campagne où il n'y avait qu'un seul agrégé, qui était appelé "l'agrégé"...

L'inverse est aussi vrai parfois, il y a des remarques perfides des agrégés par rapport aux certifiés...

Oui. Entendu: une agrégée disant à une certifié qui débarquait dans un lycée: "Tu es certifiée? alors nous sommes presque collègues..." Shocked
Souvenez-vous les établissements où il y avait une salle pour agrégés et une salle pour certifiés. Le mépris vient plutôt des agrégés; l'envie des certifiés.

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par thrasybule le Lun 30 Nov - 22:08

rose a écrit:
@thrasybule a écrit:Trop populaire, à voir... Même parmi les collègues, certains sont presque obligés de se justifier d'avoir l'agreg, horrible privilège, et surtout signe qu'on en sait beaucoup trop et bien sûr qu'on est pas du tout pédagogue

c'est pas un peu gonflé comme remarque.... ou c'est juste moi qui voit le mal partout?

Dans TOUS les collèges que j'ai connus, les professeurs agrégés ne faisaient l'objet d'aucune ségragation ou jalousie perfide. Au contraire, plusieurs agrégés dans un établissement, cela peut créer, je l'ai observé, une véritable émulation: bcp de certifiés se disent "pourquoi pas moi" et s'inscrivent à l'interne.

Je trouve étrange cette amertume.
Et bien moi j 'ai vécu l'inverse à deux reprises; la première, alors que j'étais encore certifié, en fin d'année une nouvelle prof se présente: une agrégée, très sympa, la seule de l'établissement, à peine arrivée, elle était déjà détestée: remarque débile du style "t'as vu l'agrégée, comment elle se sape, elle se croit sans le XVI e, elle va morfler,"j'en passe et des meilleures, une fois elle avait eu le malheur de dire , sans s'en plaindre, c'était un simple constat que la cantine était plus chere pour elle, automatiquement cela avait été interprété comme un signe de mépris, alors que manifestement il n'en était rien..deuxième expérience, je rentre, l'an dernier, en train avec une collègue d'HG: cette dernière, mal lunée ou mal autre chose, me prend pour cible en hurlant au sujet de l'horrible privilège dont je bénéficiais sur un ton agressif, alors que le sujet n'avait pas été abordé, etc...alors tu vois, il ne s'agit pas d'une remarque gonflée(quel rapport?) mais de mon expérience personnelle, si tu as été témoin du contraire, je m'en réjouis et cela me rassure... Je ne comprends d'ailleurs pas ta remarque, "voir le mal partout", je ne suis le suppôt de personne et je ne suis pas malveillant no malintentionné, puisqu'il est nécessaire, manifestement, de le préciser


Dernière édition par thrasybule le Lun 30 Nov - 22:26, édité 3 fois

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par thrasybule le Lun 30 Nov - 22:09

@Ruthven a écrit:Quand j'étais vacataire, il y a longtemps de cela, j'ai travaillé dans un minuscule collège de campagne où il n'y avait qu'un seul agrégé, qui était appelé "l'agrégé"...

L'inverse est aussi vrai parfois, il y a des remarques perfides des agrégés par rapport aux certifiés...
Ah, j'avais pas lu, décidément, cette appellation a du succés lol

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Barnafée la Patouille le Lun 30 Nov - 22:21

@Ruthven a écrit:
L'inverse est aussi vrai parfois, il y a des remarques perfides des agrégés par rapport aux certifiés...

Oui! Un charmant collègue est arrivé il y a quelques années (depuis il est parti... ) et pour se présenter disait à tout le monde:" Bonjour, je suis X. Tu sais, la France est le seul pays d'Europe à avoir un corps de profs d'élite et moi j'en fais partie!"
Voilà qui commençait bien mal pour le travail en équipe!!

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Adri le Lun 30 Nov - 22:23

thrasybule, je pense que tu as raison.
Je ne dis pas que je suis agrégée en salle des profs, certains te regardent comme un drôle d'oiseau quand ils savent. Ca n'est pas toujours le cas bien sûr, mais bon...
Il y a quelques années, j'étais en tout début de carrière, , la secrétaire me disait qu'elle pliait soigneusement ma fiche de paie, pour que ça ne provoque pas de jalousie parmi les collègues les plus anciens...

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par thrasybule le Lun 30 Nov - 22:24

@Barnafée la Patouille a écrit:
@Ruthven a écrit:
L'inverse est aussi vrai parfois, il y a des remarques perfides des agrégés par rapport aux certifiés...

Oui! Un charmant collègue est arrivé il y a quelques années (depuis il est parti... ) et pour se présenter disait à tout le monde:" Bonjour, je suis X. Tu sais, la France est le seul pays d'Europe à avoir un corps de profs d'élite et moi j'en fais partie!"
Voilà qui commençait bien mal pour le travail en équipe!!
C'est énorme!Quel con!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Hervé Hervé le Mar 1 Déc - 10:51

rose a écrit:
@thrasybule a écrit:Trop populaire, à voir... Même parmi les collègues, certains sont presque obligés de se justifier d'avoir l'agreg, horrible privilège, et surtout signe qu'on en sait beaucoup trop et bien sûr qu'on est pas du tout pédagogue

c'est pas un peu gonflé comme remarque.... ou c'est juste moi qui voit le mal partout?

Dans TOUS les collèges que j'ai connus, les professeurs agrégés ne faisaient l'objet d'aucune ségragation ou jalousie perfide. Au contraire, plusieurs agrégés dans un établissement, cela peut créer, je l'ai observé, une véritable émulation: bcp de certifiés se disent "pourquoi pas moi" et s'inscrivent à l'interne.

Je trouve étrange cette amertume.

J'avais renoncé à réagir, mais je confirme, la jalousie n'est pas généralisée.
De plus être agrégé ne signifie pas que vous restez à la pointe du savoir toute votre carrière.

Est-ce un privilège? D'une certaine manière oui, quand en collège un agrégé fait finalement le même travail que les autres, mais trois heures de moins et mieux payé?
Est-ce un privilège injustifié? En tous cas pas pour l'agrégé qui a eu le courage - et le talent - de passer et réussir ce concours difficile.
Faut-il supprimer l'agrégation? Non, mais lui redonner son sens (pas celui d'un concours qui permet seulemnet de travailler moins et de gagner plus).
Une piste, que les agrégés soient effectivement employés en lycée où ils pourront préparer les lycéens aux études supérieures.

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Hervé Hervé le Mar 1 Déc - 10:54

@thrasybule a écrit:
@Barnafée la Patouille a écrit:
@Ruthven a écrit:
L'inverse est aussi vrai parfois, il y a des remarques perfides des agrégés par rapport aux certifiés...

Oui! Un charmant collègue est arrivé il y a quelques années (depuis il est parti... ) et pour se présenter disait à tout le monde:" Bonjour, je suis X. Tu sais, la France est le seul pays d'Europe à avoir un corps de profs d'élite et moi j'en fais partie!"
Voilà qui commençait bien mal pour le travail en équipe!!
C'est énorme!Quel con!

C'était pas du second degré?

http://www.priceminister.com/offer/buy/583355/Sulami-Lucidite-Implacable-Epitre-Des-Hommes-Livre.html

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Feu l'agrégation

Message par Joe le Mar 1 Déc - 11:12

@neo a écrit:Le Directeur de l'Ecole Normale Supérieure de Cachan, dans une lettre aux personnels de l'école datée du 25 novembre, annonce qu'en raison de la réforme du recrutement, la plupart des préparations à l'agrégation offertes par l'ENS de Cachan devront être fermées pour l'année 2010-2011.
Une rencontre avec les présidents de jury de certaines agrégations est prévue en janvier.

J'ai effectivement adressé cette lettre à John pour qu'il la publie ici, s'il le jugeait utile. Je ne la vois pas (j'ai peut-être mal cherché!). Il ne s'agit pas de renoncer à l'agrég mais de souligner que pour 2010/11, Cachan ne pourra pas présenter de candidats. Je ne crois pas une minute à la suppression de l'agrégation externe.

Joe
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum