malheureuse...

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Daphné le Lun 30 Nov 2009 - 19:36

N'étant pas prof de lettres je ne peux pas t'aider mais il est vrai que les élèves de collège sont usants, c'est comme ça pour nous tous il faut s'y faire. Courage.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Invité24 le Lun 30 Nov 2009 - 19:38

Pareil que vous. Mais je préfère ne pas y penser, parce que sinon, je me lève plus le matin. Et en attendant, faut bien bouffer....

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Ruthven le Lun 30 Nov 2009 - 19:45

Alors, je vais faire râler tout le monde, mais moi, j'en ai marre de ne pas avoir de travail...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Saraswati le Lun 30 Nov 2009 - 19:53

@Ruthven a écrit:Alors, je vais faire râler tout le monde, mais moi, j'en ai marre de ne pas avoir de travail...
ben t'es vraiment pas cool, tu pourrais aider Minnie à préparer ses cours !



Sinon Minnie, moi aussi je suis passée par là, et j'ai encore des journées comme ça.
Mais cette année il y a une chose qui a changée radicalement ma perception : j'ai un poste fixe dans un collège, et je me dis que les élèves je les reverrai, donc je fais tout pour ne pas les prendre en grippe, et même s'ils sont faibles et fainéants, ça va.
Quand j'étais TZR, je me disais "j'm'en fous, dans X mois / semaines .. je ne les vois plus", mais ça n'a pas forcément facilité les choses.

Par contre dans mon autre collège, là où je fais un CDS (en établissement ambition-réussite comme ils disent), c'est souvent la foire, ou alors ils n'en ont rien à faire et ça me déprime aussi.

J'ai eu aussi à peu près tous les niveaux, mais je n'ai pas forcément tous mes cours tapés. Je peux surtout t'aider en 4e et 3e en fait, mais si tu as besoin ça sera avec plaisir, n'hésite pas !
Bon courage !

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Saraswati le Lun 30 Nov 2009 - 19:54

@Emeraldia a écrit:Tout à l'heure, un élève qui a 4 de moyenne mais qui n'est pas trop chiant m'a dit : "ben v'là le cours ! " parce qu'ils avaient parlé pendant une heure. Du tac au tac, j'ai répondu :"Ben vl'à les élèves, forcément qu'on ne sait pas faire cours !"

Ah, je reconnais bien là les élèves du Nord !!! Moi aussi j'ai déjà eu droit à "ben v'là l'vieux cours!"
et comme toi j'ai répondu "ben v'là les vieux élèves que j'ai !"
(tu es dans le Pas-de-Calais ?)

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Fourseasons le Lun 30 Nov 2009 - 20:01

[quote="Lynette"]
@minnie a écrit:

Très bon courage! J'ai redécouvert la joie de ce métier le jour où j'ai enfin compris la nécessité d'être sévère.

Bon courage


+1 Depuis je m'éclate en cours et mes relations sont plus détendues avec les élèves. J'ai éprouvé des difficultés lors de mon année de T1 car je manquais d'autorité. Certains jours c'était difficile.

Ce que j'applique pour obtenir des élèves disciplinés (bah oui qui tente rien n'a rien ) :
1) Des règles claires et exigeantes - sanctions immédiates et exemplaires
3) Aucune négociation - ne pas faire marche arrière
4) Ne jamais crier - être "glaciale" - afficher mon détachement - mettre l'élève face à ses contradictions - avoir le dernier mot - avoir les yeux et les oreilles partout
6) Fixer des objectifs avec les élèves - donner des conseils pour les atteindre - souligner les progrès
7) Pas de temps mort - mettre en place des rituels qui donnent aux élèves des repères

Courage ton arrivée dans ce collège est un grand changement. Il faut un temps d'adaptation...

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Mina le Lun 30 Nov 2009 - 20:02

Je ne sais pas si c'est rassurant, mais pour moi aussi c'est usant, éprouvant,etc... Ca fait pourtant 5 ans que j'enseigne, mais je ne me fais toujours pas à leur attitude puérile. Une année c'est certains types de problèmes avec une classe, une autre année c'est autre chose. Et comme toi Minnie, je passe beaucoup de temps à préparer mes cours, même si j'ai quand même quelques cours déjà faits, parce que mes élèves sont tellement faibles et ont de telles difficultés que je ne peux pas refaire d'une année sur l'autre des cours déjà prêts. Dis-toi que tu n'es pas la seule à ressentir ce que tu ressens (même si c'est une maigre consolation!), et que c'est malheureusement l'âge qui veut ça. Pour le reste, essaie quand même de te ménager des plages pour toi toute seule, et accepte parfois d'aller en cours sans que tout soit hyper préparé. Il faut parfois se laisser aller à de l'improvisation. Comme le disait Lynette, il faut aussi ( et parfois surtout!) être en forme physiquement et nerveusement. Je ne peux que te souhaiter bon courage!

Mina
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Saraswati le Lun 30 Nov 2009 - 20:16

@Mina a écrit:Je ne sais pas si c'est rassurant, mais pour moi aussi c'est usant, éprouvant,etc... Ca fait pourtant 5 ans que j'enseigne, mais je ne me fais toujours pas à leur attitude puérile.
vrai, moi ce que je ne supporte plus c'est leur agressivité les uns envers les autres, et qui déteint sur nous, leur grossièreté, voire leur vulgarité.
Parfois ils se retrouvent couillons quand même car ils utilisent des expressions entendues ailleurs et dont ils ignorent le sens, comme cette élève (une fille en plus !) qui a sorti en parlant d'un autre élève : "il est rouge comme un gland". Je suis entrée en fureur, elle a avoué ne connaître que le gland du chêne, et je lui ai dit de se renseigner. Le lendemain on en a reparlé et elle m'a avoué qu'elle avait répété l'incident à sa mère qui l'avait incendiée ! maintenant elle sait pourquoi on ne doit pas dire "rouge comme un gland" en classe !

Bon là je rigole mais sans déconner, chez moi les grossièretés c'est tolérance zéro, et le problème c'est que je crois que bcp de collègues baissent les bras, ont pris l'habitude d'entendre "j'm'en bats les couilles", "ta gueule connard", "espèce de grosse merde" et autres, et ne font même plus de remarques ! D'ailleurs j'ai de temps en temps un élève en soutien qui a dit un jour à un de ses camarades : "avec cette prof-là (= moi) t'as pas le droit de dire des gros mots", comme si c'était une nouveauté !


Pour le reste, essaie quand même de te ménager des plages pour toi toute seule, et accepte parfois d'aller en cours sans que tout soit hyper préparé. Il faut parfois se laisser aller à de l'improvisation.

Tout à fait ! Je ne suis pas pour le nivellement par le bas, mais cette année mon cheval de bataille c'est de dissocier "textes" et "langue".
Il m'arrive souvent de préparer à peine le travail sur un texte. Je regarde si les questions du manuel me plaisent, et je laisse les élèves me dire ce qu'ils en pensent. Et bien à chaque fois que j'improvise comme ça, j'ai des surprises vraiment géniales ! d'ailleurs pas plus tard que cet aprem j'ai demandé à une élève son cours sur un extrait du Voyage de Gulliver, car je n'avais rien préparé mais qu'on a fait un cours super. Le seul moyen d'en garder trace c'est d'avoir le cours qu'ont copié les élèves !

Par contre mes leçons de langue sont hyper carrées. Je passe un temps fou à faire des interros au poil en fonction de ce qu'ils sont capables de faire, mais malheureusement parfois ils décrètent ne rien comprendre et là, je me dis que j'ai bossé pour rien... (quand ils rendent copie blanche, ça me fout en rogne !).

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Syl80 le Lun 30 Nov 2009 - 20:23

Mes classes aussi me déçoivent beaucoup en ce moment: aucun travail, bavardage incessant... et une mère qui me soutient que sa fille chérie n'a pas triché à son contrôle... Pfff...
Courage Minnie, mais essaye de te ménager un peu de temps à toi... ce n'est qu'un travail après tout!

Syl80
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Reine Margot le Lun 30 Nov 2009 - 20:28

Remède: je viens de manger un mac do, un mac savoury. Et ce soir pas d'agreg (un rdv que j'avais) , tiens, trop fatiguée.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Invité31 le Lun 30 Nov 2009 - 20:47

Au sujet des grossièretés: une collègue depuis partie en retraite fait un jour remarquer à une gamine qu'elle ne peut pas s'en "battre les c......" comme elle le prétend. Réponse de la gamine: "ben j'm'en bats la chatte, Madame".

Je suis moi aussi ahurie de leur niveau de grossièreté.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par V.Marchais le Lun 30 Nov 2009 - 21:03

Courage, Minnie. C'est bien connu : le collège, c'est l'âge bête. Les débuts sont difficiles, surtout si c'est ta première année dans l'établissement (j'ai cru lire quelque part que c'était le cas ?) : les élèves nous testent toujours. Pour te remonter le moral, dis-toi que tu fais le plus dur, que ce sera plus facile l'année prochaine, et encore un peu plus l'année d'après.
Pour la discipline, appuie-toi sur l'ensemble de l'équipe, enseignants et vie scolaire. Ils doivent t'épauler. Par exemple, pour les heures de colles non faites, c'est à la CPE de prendre le relais. Il est impensable que des élèves puissent se dispenser eux-mêmes d'une punition. Il ne faut surtout pas qu'ils s'imaginent que ce serait une chose possible et qu'il ne se passerait rien ensuite. A toi d'être claire sur ce point-là : sanctionne plus fortement les carnets non signés (tu fixes une date butoir aux élèves, le lendemain, pas plus tard, surtout si ça traîne depuis déjà longtemps, et tu appliques aussitôt), les punitions non faites. Prends quelques minutes pour appeler toi-même certains parents au téléphone : c'est de l'énergie investie en plus, mais cela te permettra de remettre les choses au point, rétablir des repères, et, à moyen terme, ce sera du temps et de l'énergie de gagnés.
Pour les prépas de cours, n'essaie pas de tout gérer la première année. Il existe des manuels. Même si ceux des élèves ne te plaisent pas, appuie-toi dessus autant que nécessaire pour que la charge de travail soit surmontable. Bien sûr, c'est plus enthousiasmant de préparer certains cours soi-même. Mais il faut rester raisonnable : choisi un ou deux niveaux sur lesquels tu as envie de travailler cette année, pour le reste, manuel, et on verra l'année prochaine. On ne te demande pas d'être superwoman et de réinventer à chaque heure des cours qui existent déjà en plus de la gestion de tes classes.
Bref, ménage-toi. Prends du temps pour toi, accorde-toi des soirée en tête à tête avec ton chéri, même si les copies ne sont pas corrigées, y a pas mort d'homme. Etre bien avec son bonhomme, et avec ses enfants, c'est le meilleur remontant qui soit. Profite ! C'est indispensable pour faire du bon travail.
Bises fraternelles.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par doublecasquette le Lun 30 Nov 2009 - 22:32

Bof ! c'est du pareil au même dans tous les métiers ! Tout le monde sait tout, à présent !
Allez essayer ici d'expliquer à celle qui déplore qu'un de ses sept chats pisse sur les prises de courant que les chats supportent mal la vie en communauté et vous verrez dix boucliers se lever pour expliquer que "Moi, Madame, j'ai vingt chats dans trente mètres carrés et tout va bien ! " Pourquoi pas, après tout ? A quoi bon des professionnels ?
Les élèves ne sont jamais que les enfants de leurs parents ...



doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par thrasybule le Lun 30 Nov 2009 - 22:32

@Ruthven a écrit:Alors, je vais faire râler tout le monde, mais moi, j'en ai marre de ne pas avoir de travail...
Je te hais, Ruthven! Tout Jason que tu es, tu mériterais un autre séjour prolongé dans Crystal Lake!!!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Emeraldia le Lun 30 Nov 2009 - 22:37

@Saraswati a écrit:
@Emeraldia a écrit:Tout à l'heure, un élève qui a 4 de moyenne mais qui n'est pas trop chiant m'a dit : "ben v'là le cours ! " parce qu'ils avaient parlé pendant une heure. Du tac au tac, j'ai répondu :"Ben vl'à les élèves, forcément qu'on ne sait pas faire cours !"

Ah, je reconnais bien là les élèves du Nord !!! Moi aussi j'ai déjà eu droit à "ben v'là l'vieux cours!"
et comme toi j'ai répondu "ben v'là les vieux élèves que j'ai !"
(tu es dans le Pas-de-Calais ?)

Je suis dans le Nord, lol.

Cet élève m'a reproché le bruit : "forcément, ils n'ont pas de colle ni rien alors ils continuent." Alors q c'est faux, j'ai mis des observations, collé, etc. mais pas ss arrêt, si je dois tt sanctionner, ça va être ridicule et ils st trop nombreux à parler.

Et puis, il y a pls années, j'avais collé des élèves qui avaient déjà eu une observation : ils ont eu pls fois deux heures de colle le mercredi matin alors qu'ils n'avaient pas cours. Vous croyez qu'ils ont arrêté leurs bavardages ? Que nenni.


Dernière édition par Emeraldia le Lun 30 Nov 2009 - 22:39, édité 1 fois

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Audrey le Lun 30 Nov 2009 - 22:37

Lynette a écrit:Au sujet des grossièretés: une collègue depuis partie en retraite fait un jour remarquer à une gamine qu'elle ne peut pas s'en "battre les c......" comme elle le prétend. Réponse de la gamine: "ben j'm'en bats la chatte, Madame".

Je suis moi aussi ahurie de leur niveau de grossièreté.

Ah, même anecdote avec une collègue de maths qui prend sa retraite à la fin de l'année... Elle a répondu à la gamine: "Très bien, tu vas t'en battre les couilles dans le bureau du principal!"
Cette anecdote fait partie de la légende de notre collège...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Emeraldia le Lun 30 Nov 2009 - 22:41

Lynette a écrit:Au sujet des grossièretés: une collègue depuis partie en retraite fait un jour remarquer à une gamine qu'elle ne peut pas s'en "battre les c......" comme elle le prétend. Réponse de la gamine: "ben j'm'en bats la chatte, Madame".

Je suis moi aussi ahurie de leur niveau de grossièreté.
Dans ce cas, je suis pour le retour au châtiments corporels Twisted Evil et c'est tout juste une plaisanterie.
Je ne suis pas violente mais parler comme ça à un adulte, ça mériterait une gifle.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Fourseasons le Mar 1 Déc 2009 - 6:51

@Emeraldia a écrit:
Lynette a écrit:Au sujet des grossièretés: une collègue depuis partie en retraite fait un jour remarquer à une gamine qu'elle ne peut pas s'en "battre les c......" comme elle le prétend. Réponse de la gamine: "ben j'm'en bats la chatte, Madame".

Je suis moi aussi ahurie de leur niveau de grossièreté.
Dans ce cas, je suis pour le retour au châtiments corporels Twisted Evil et c'est tout juste une plaisanterie.
Je ne suis pas violente mais parler comme ça à un adulte, ça mériterait une gifle.

Les châtiment corporels je les pratique... mais dans ma tête ! Certains élèves ont reçu déjà plusieurs uppercuts .

Courage minnie, c'est va surement aller mieux, je crois me rappeler que tu domptais bien des lycéens techno avant...

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Reine Margot le Mar 1 Déc 2009 - 7:04

Moi j'en ai un, au fond (mis seul exprès, cible d'un hypothétique conseil de discipline), c'est "les femmes jouissent, ha, ha...", et malgré croix dans le carnet, colles, etc...il est toujours aussi pénible. Je réagis le plus froidement possible mais c'est difficile. Je culpabilise un peu car il m'arrive de faire semblant de ne pas entendre, pour ne pas mettre cet élèv en avant, il est capable de faire un bazar monstre.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par minnie le Mar 1 Déc 2009 - 7:15

@Izzy a écrit:
@Emeraldia a écrit:
Lynette a écrit:Au sujet des grossièretés: une collègue depuis partie en retraite fait un jour remarquer à une gamine qu'elle ne peut pas s'en "battre les c......" comme elle le prétend. Réponse de la gamine: "ben j'm'en bats la chatte, Madame".

Je suis moi aussi ahurie de leur niveau de grossièreté.
Dans ce cas, je suis pour le retour au châtiments corporels Twisted Evil et c'est tout juste une plaisanterie.
Je ne suis pas violente mais parler comme ça à un adulte, ça mériterait une gifle.

Les châtiment corporels je les pratique... mais dans ma tête ! Certains élèves ont reçu déjà plusieurs uppercuts .

Courage minnie, c'est va surement aller mieux, je crois me rappeler que tu domptais bien des lycéens techno avant...

Oui mais les lycéens techno, tu leur parles bac, tu leur prouves que tu es efficace pour qu'ils aient une bonne note au bax et ça t'assure une certaine autorité.
Bon après, j'avoue, ça m'a pris qq années....
La question est est-ce que je tiendrais encore qq années?


minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Reine Margot le Mar 1 Déc 2009 - 12:11

Discussion avec le CPE aujourd'hui à propos des 2 loustics, je demande où en est le dossier de conseil de discipline: il me répond que je donne trop de colles en ce moment. Il m'a conseillé de les exclure s'ils perturbaient le cours, et surtout, que certains profs réussissaient à avoir le silence sans coller ou presque. "sans me culpabiliser", dit-il, il me sort qu'il n'y a pas de recette mais qu'on doit aujourd'hui accueillir tous les élèves et donc que chaque prof doit trouver son truc pour contenir ces élèves-là.
Oui, mais en attendant j'en ai 25 autres qui ont le droit de bosser. Et surtout, le CPE l'avoue lui-même, ils jouent avec les sanctions: les colles marchent un moment, les exclusions aussi. Le prof s'evertue à trouver des trucs pour contenir ces élèves, et eux à faire craquer le prof. Donc un petit jeu sans fin, ils savent bien qu'il n'y aura jamais de conseil de discipline, donc ils tirent sur la corde et en attendant les profs et les autres élèves trinquent.


Je suis pour un collège pour tous, c'est l'orientation de mon syndicat, mais pas qu'ils puissent tout faire. mais quand on atteint les limites de notre capacité à juguler ces élèves, que reste-t-il? le prof est coupable. Il ne sait pas gérer, s'adapter aux nouvelles conditions du métier. On touche aux limites de la démocratisation scolaire, d'autant que ça pénalise l'ensemble des élèves, qui se plaignent de ne pouvoir travailler correctement.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par roxanne le Mar 1 Déc 2009 - 12:21

Il y a uhn truc qui peut éventuellement marcher , c'est de les exclure au sein même du cours.Table contre le mur , fiche d'exos simples à faire (voir m^me enfantins , tirés de livres de 6° ), et tu dis que tu fais cours "pour les grands" , c'est à dire les autres, que manifestement eux ça ne les intersse pas , ou que c'est trop dur pour eux , ce que tu comprends parfaitement d'ailleurs, tout ça avec un petit sourire (faussement ) désolé.Du coup , ils sont isolés , les autres "les grands" sont valorisés , jouent le jeu et parfois ,vexés , les perturbateurs reviennent d'eux-m^mes au cours...Bon , cela ne marche que si ils sont vraiment en minrité.Mais du moins , tu "casses" le jeu, et ça , ça les perturbe.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Reine Margot le Mar 1 Déc 2009 - 12:25

Déja fait, ça a bien marché. Mais bon on ne peut pas le refaire sans cesse,; tout est là.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Carabas le Mar 1 Déc 2009 - 12:28

Quand je vous lis tous, toutes, je me rends compte que je n'étais pas responsable de tous mes problèmes et surtout surtout que ce que l'on m'a reproché n'était pas justifié.

Ma tutrice croyait que je ne bossais pas assez, alors que j'y passais des heures et des heures, elle râlait quand je réutilisais des questions d'un manuel, des exercices, elle considérait que je ne lisais pas assez de critique littéraire (j'avais des 5e...) Pour elle, la cause de mes ennuis venait de mes cours "pas assez préparés" (alors qu'ils l'étaient, préparés. Pas forcément comme il faut, mais j'y passais du temps, même quand je réutilisais des questions ou des exos.) Elle a écrit dans son rapport que je me reposais trop sur des exercices tout prêts.

Du coup, je culpabilisais à mort, croyant que j'avais sous-estimé la charge de travail.

Mon vrai problème venait de moi, de ma façon d'être en cours et non de mon travail (même si mes cours étaient perfectibles), mais on m'a fait croire le contraire.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par roxanne le Mar 1 Déc 2009 - 12:29

Et pourquoi pas? j'ai tenu une semaine avec un élève de 3° et il sait que si il recommence à faire l'idiot , il retournera sur sa table...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: malheureuse...

Message par Reine Margot le Mar 1 Déc 2009 - 12:35

@Carabas a écrit:Quand je vous lis tous, toutes, je me rends compte que je n'étais pas responsable de tous mes problèmes et surtout surtout que ce que l'on m'a reproché n'était pas justifié.

Ma tutrice croyait que je ne bossais pas assez, alors que j'y passais des heures et des heures, elle râlait quand je réutilisais des questions d'un manuel, des exercices, elle considérait que je ne lisais pas assez de critique littéraire (j'avais des 5e...) Pour elle, la cause de mes ennuis venait de mes cours "pas assez préparés" (alors qu'ils l'étaient, préparés. Pas forcément comme il faut, mais j'y passais du temps, même quand je réutilisais des questions ou des exos.) Elle a écrit dans son rapport que je me reposais trop sur des exercices tout prêts.

Du coup, je culpabilisais à mort, croyant que j'avais sous-estimé la charge de travail.

Mon vrai problème venait de moi, de ma façon d'être en cours et non de mon travail (même si mes cours étaient perfectibles), mais on m'a fait croire le contraire.

Je crois que très clairement tu n'as pas été aidée. passer du temps sur des cours ne veut pas dire qu'ils n'aient pas de défaut, non plus. Mais après il y a tout un aspect relationnel qui ne se transmet pas comme ça, que chacun doit apprendre seul. Seulement tu aurais eu droit à plus de soutien.
Sinon, tu ne sembles pas faire le deuil de ce métier. Il est possible aussi que tu ne sois pas faite pour être face à des élèves, mais rien ne dit que tu ne t'épanouiras pas ailleurs.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum