Que faire face à un suicide d'élève ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par lene75 le Lun 30 Nov 2009 - 17:27

Aujourd'hui, mes terminales sont arrivés en cours en me disant qu'une élève du lycée s'était suicidée, ils venaient de l'apprendre. Ou plutôt une élève est venue me voir pour me dire qu'une autre ne viendrait pas en cours parce qu'une fille s'était suicidée et qu'elle la connaissait, je n'ai même pas tilté tout de suite que c'était en rapport avec le lycée. Apparemment, certains d'entre eux étaient proches de la fille qui s'est suicidée (j'ai appris après qu'il s'agissait d'une élève de 1re), certains ne sont pas venus en cours, d'autres sont arrivés en retard et ont pleuré un peu après, et d'autres encore n'avaient pas l'air affectés, je pense qu'ils ne la connaissaient pas. Je n'ai pas su quoi faire. Au départ, j'ai fait mon cours (sur le stoïcisme !.. en évitant soigneusement le mot "mort", ce qui est une prouesse...) normalement, et quand j'ai vu que certaines dans le groupe arrivé en retard pleuraient beaucoup, au bout d'un moment, je me suis arrêtée pour leur demander s'ils voulaient en parler, après un petit silence, ils m'ont demandé si quelque chose était prévu au lycée, s'ils allaient avoir cours normalement tout l'après-midi ou pas, à quoi je leur ai répondu que je ne savais pas, que je n'étais pas au courant de ce qui s'était passé avant leur arrivée, puis j'ai eu le droit à un silence pesant, puis à un élève qui m'a dit "on ne va pas faire une thérapie de groupe". Du coup, je leur ai dit qu'on allait faire cours pour leur changer les idées mais qu'on allait changer de cours, et je leur ai fait cours "normalement".
Mais je me sens un peu nulle, ils ont vu que je ne savais pas quoi faire, alors qu'ils attendaient probablement de moi une solution miracle, je ne sais pas comment j'aurais dû réagir, quoi leur dire, ni comment je dois me comporter demain. Je ne sais pas grand chose : les autres profs que j'ai vus après en parlaient peu, ils avaient l'air plus préoccupés par le budget et le CA, ceux qui étaient au courant ne le savaient apparemment que par bruits de couloirs et beaucoup n'étaient pas au courant. Depuis, je suis rentrée chez moi, j'espérais avoir un mail de l'administration, mais rien.
Du coup, je ne sais toujours pas vraiment quoi faire. Vous avez des suggestions pour les prochains cours ? Est-ce que je dois faire comme si de rien n'était ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par couette le Lun 30 Nov 2009 - 17:47

c'est très difficile... C'est arrivé dans mon collège il y a 5 ans , un élève de 5° ... Je ne l'avais pas en classe, mais la plupart de ses amis suivaient mes cours... Sous le choc , je n'ai pas pu assurer la première moitié de mon cours , une collègue m'a remplacée au pied levé... pour les 30 dernières minutes, je les ai laissé s'exprimer ... Beaucoup pleuraient, certains ont voulu "cracher" leurs sentiments de culpabilité ou peine ou d'incompréhension... Nous ne risquions pas de travailler ... L'après-midi même et le lendemain, une cellule de crise menée par des psys a reçu élèves et adultes qui le désiraient ... Certains ont demandé à leurs PP un moment pour préparer des mots ou dessins qu'ils ont apportés lors des obsèques...
Je pense qu'il faut laisser ceux qui le souhaitent en parler , ne pas faire comme si de rien était ... mais ça n'est que mon point de vue...
Bon courage en tout cas ...

couette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Reine Margot le Lun 30 Nov 2009 - 18:27

@lene75 a écrit: Au départ, j'ai fait mon cours (sur le stoïcisme !.. en évitant soigneusement le mot "mort", ce qui est une prouesse...)

Ah oui, j'imagine: leçon d'aujourd'hui: la mort de Socrate, sénèque et consorts, etc... araignée

Je plaisante avec un humour un peu noir ce soir mais je suis de tout coeur avec toi.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par charlottofraise le Lun 30 Nov 2009 - 18:32

En ce qui me concerne, j'ai fait cours comme si de rien :
- parce que ça n'était pas un élève de ma classe,
- parce que peu de mes élèves étaient réellement proches,
- parce que malheureusement nous avons eu trois cas dans notre petite commune.
Je ne sais pas comment il faut réagir quand on a affaire à un pacte et je ne sais pas animer ce qu'un de tes élèves a appelé "une psychothérapie de groupe". Les deux trois élèves qui en ont eu besoin se sont isolés dans le couloir et je crois qu'ils m'ont su gré de ne pas m'imiscer.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Frisouille le Lun 30 Nov 2009 - 18:39

Là, dans le cas raconté par Lena, visiblement beaucoup d'élèves se sont touchés.
Je suis étonnée que l'administration ne réagisse pas en prévoyant au moins la présence d'un psy (ou au minimum l'infirmière) pour les élèves voulant en parler.
Après, Lena, ta réaction... une mort brutale telle que celle-là laisse sans voix....
Bon courage

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par charlottofraise le Lun 30 Nov 2009 - 18:42

Tu sais, l'administration est parfois prévenue après les élèves… Quant à la présence d'un psy, je ne sais pas comment un CDE peut en faire venir.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Isia le Lun 30 Nov 2009 - 18:48

Bonsoir,
Difficile de savoir quoi faire ou quoi dire dans de pareilles circonstances et tu ne dois pas t'en vouloir d'avoir voulu faire cours "malgré tout"... D'ailleurs, tu as su t'adapter à leur détresse, réelle ou pas d'ailleurs... Je crois que le propre de la mort, c'est de laisser les gens dans une situation très difficile, surtout quand il s'agit d'un suicide... Alors, tu ne peux pas culpabiliser ! Du moins, tu dois essayer de ne pas te flageller.... (d'autant, encore une fois, que tu as eu la bonne attitude en de pareilles circonstances : tu as fait comme tu as pu !)

Essaie de te renseigner demain matin auprès de l'administration pour savoir ce qui est prévu, mis en place....
Bon courage !

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Melle Shrek le Lun 30 Nov 2009 - 18:55

Tu as eu une réaction des plus normales et tes élèves ont compris ou comprendront. Prise de court ou pas, ton rôle n'est pas de tout stopper sur la base de cet évènement malheureux. Tu leur as proposé d'en parler, ce qu'il fallait faire, puis tu as repris le fil normal des choses et ton rôle de professeur! Tu n'es pas leur psy...
Ne t'inquiète pas Lene, ils sauront remettre de l'ordre dans leurs émotions hors cadre scolaire, entre copains, avec leurs familles...

Ceci dit, dure nouvelle dans un établissement... ça nous colle toujours des frissons dans le dos!

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par albertmemmi le Lun 30 Nov 2009 - 19:23

Je dirai même que tu aurais pu leur dire franchement que ça t'attristait, mais que les adultes n'apportent pas de miracles. "Je n'ai pas de solution et la vie est dure." En soi c'est déjà, paradoxalement, une solution que de dire ça. C'est un peu ce que tu as fait.

Je te comprends car l'année de mon stage un de mes élèves de 5e est mort en jouant au con (le gaz, les allumettes...). Ça fait très bizarre de passer de 30 à 29 quand on fait l'appel. Ça fait peur. On se dit : combien disparaitront encore ?

albertmemmi
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par John le Lun 30 Nov 2009 - 20:34

Tu as bien réagi, Lene.

Moi j'ai un élève qui vient en cours parce qu'il fait une grave dépression "et que ça lui change les idées" (sic !)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Ruthven le Lun 30 Nov 2009 - 20:42

Très difficile à gérer d'autant plus que venant du prof de philo il y a souvent une attente. Je trouve que tu t'en es bien sorti.

Si la demande est pressante, tu peux peut-être l'évoquer en cours (évidemment, évite Améry sur le sujet) ; parler du suicide ne crée pas des suicidaires.
En tout cas, fais attention à ne pas te laisser enfermer dans une relation duelle hors cours sur un questionnement existentiel, n'hésite pas à les pousser à aller voir un personnel de santé - infirmière, médecin scolaire - pour les aider à vivre avec leur mal-être.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par lene75 le Mar 1 Déc 2009 - 18:47

Merci pour vos messages.

Bon, on gère comme on peut au quotidien, c'est-à-dire mal, et je crois que les élèves veulent vraiment gérer seuls, ce qui rend les choses encore plus difficiles, et l'administration est dépassée. Mais ils sont très solidaires, je crois qu'ils sont capables de s'en sortir seuls. Il n'y a pas de cellule psychologique et il y avait une réunion prévue cet après-midi, mais en petit comité, essentiellement avec les élèves de la classe concernée, du coup, les élèves, via facebook, SMS, etc. ont organisé eux-mêmes un "hommage" et on a été complètement dépassés. Moi la première : quand je suis arrivée après la pause, dans le couloir, ils m'ont dit qu'ils voulaient aller à l'hommage qui était organisé à l'entrée du lycée, bêtement, j'ai cru que c'était organisé par l'administration, donc je n'ai pas essayé de les retenir, mais puisqu'ils y allaient tous et que je voyais que plein d'autres élèves y allaient, j'ai suivi pour encadrer et j'ai fini par me rendre compte qu'ils l'avaient organisé spontanément et il y avait des dizaines d'élèves que la pauvre unique surveillante postée à l'entrée n'a bien sûr pas pu empêcher de sortir et en tout et pour tout un prof qui à lui seul (mais ça je ne le savais pas encore) faisait en sorte que leur procession reste sur le trottoir. Voyant ça, je me suis dit qu'il était impossible de les retenir, de toute manière, les miens s'étaient noyés dans la foule, et j'ai donc suivi pour essayer d'assurer tant bien que mal leur sécurité et ramasser les éventuels malaises (fort heureusement, il n'y en a pas eu et ils se sont comportés de manière exemplaire)... arrivée au point où ils se sont rassemblés, je me suis aperçue que j'étais la seule adulte, pour environ 200 élèves !!! Ce que je suis restée jusqu'à l'arrivée de l'administration, qui a mis un certain temps à arriver. Grand moment de solitude ! D'après ce que j'ai entendu, les autres profs ont jugé, et ils ont probablement raison, que pour que leur responsabilité ne soit pas engagée, il fallait qu'ils notent leurs élèves absents et qu'ils ne soient ensuite surtout pas auprès d'eux, sans quoi ils en seraient de facto responsables.
Bon, enfin, je crois que si j'avais su tout ça, j'aurais quand même accompagné mes élèves, j'aurais eu trop peur qu'il leur arrive quelque chose. Tout ce que je sais, c'est que je les ai tous récupérés J'ai pu les ramener dans ma salle (au bout d'une heure, quand même), ils n'ont pas plus voulu parler que ceux d'hier, je leur ai glissé qu'ils pouvaient se faire aider par l'infirmière ou la psychologue et nous avons donc embrayé sur une heure de cours durant laquelle j'ai essayé de détendre l'atmosphère
Et on verra bien ce qui nous attend demain et dans quelle m* je vais encore me retrouver embarquée.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par roxanne le Mar 1 Déc 2009 - 20:02

Courage.Je pense que c'est malheureusement quelque chose qui peut les souder et m^me créer un lien différent avec toi.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Frisouille le Mar 1 Déc 2009 - 23:06

Leur réaction comme la tienne me semblent parfaitement naturelles et humaines et positives. Tes collègues réagissent avec leur tête... ce qui est le rôle de l'adulte, masi un temps de parole après un tel événement... J'espère que les douleurs vont retomber, doucement... Bon courage à toi et à eux...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Stered le Jeu 27 Jan 2011 - 19:36

Je viens d'apprendre qu'une de mes élèves s'est défenestrée après la récréation...
J'ai la classe demain et je ne sais pas comment réagir. Comme les équipes d'intervention des pompiers et du rectorat ont été très réactives apparemment, faut-il que je leur propose d'en parler ou que je fasse cours ? Leur demander à eux ?
Je suis perdue...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par liliepingouin le Jeu 27 Jan 2011 - 19:42

@Stered a écrit:Je viens d'apprendre qu'une de mes élèves s'est défenestrée après la récréation...
J'ai la classe demain et je ne sais pas comment réagir. Comme les équipes d'intervention des pompiers et du rectorat ont été très réactives apparemment, faut-il que je leur propose d'en parler ou que je fasse cours ? Leur demander à eux ?
Je suis perdue...

gloups c'est terrible Sad
à quelle heure les as-tu ? si c'est en première heure tu auras surement du mal à faire cours et il vaut mieux leur proposer d'en parler. Si tu as cours plus tard, tu peux essayer de faire cours plus tard, après quelques petits mots exprimant ta douleur.

courage face à cette situation très difficile

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Reine Margot le Jeu 27 Jan 2011 - 19:43

je ne saurais te conseiller ne l'ayant pas vécu mais fleurs2

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Stered le Jeu 27 Jan 2011 - 19:48

Merci.

Je les ai en 4e heure... Mais ça s'est passé juste après mon cours, en fin de récréation, alors que j'étais juste partie... Tout le monde est très choqué car elle s'est jetée dans la cour et la plupart de nos salles sont vitrées...
Dans ces conditions, je vais déjà commencer par abréger ma séquence sur la poésie puisque j'étais en plein dans le lyrisme, le passage du temps et la mort... Enfin, là, on faisait les propositions subordonnées, mais on aurait dû aborder ce thème demain...

J'ai peur de ne pas pouvoir dire juste quelques mots, en fait, sans perdre le contrôle...

On verra bien.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par roxanne le Jeu 27 Jan 2011 - 19:52

Enfin j'imagine qu'il va y avoir une cellule psychologique , voir même une journée banalisée...sans compter une enquête ...parce que peut-être n'est_ce pas un suicide ? en tout cas c'est horrible .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Stered le Jeu 27 Jan 2011 - 19:57

Une cellule psy a été mise en place dès aujourd'hui. Et c'est bien un suicide, aucun doute là dessus...
Elle devait aller en EPS et s'est rendue dans le cours d'une collègue qui ne l'a pas cette année, prétextant avoir laissé quelque chose. Elle a enjambé la fenêtre avant que ma collègue ait le temps de comprendre ce qui se passait.

C'est un cliché sans doute, mais nous n'avons rien vu venir ! C'est une excellente élève, vive, belle, intelligente. Je ne comprends pas...
Elle a survécu apparemment, mais il va y avoir de très lourdes séquelles.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Hermione0908 le Jeu 27 Jan 2011 - 20:02

Je viens d'entendre ça aux infos Stered. Et gloups... No
Je ne saurais quoi faire dans ces conditions, je pense que je demanderais aux élèves s'ils veulent en parler, ou parler tout court, et s'ils ne veulent pas, faire cours "normalement", pour leur permettre de passer et penser à autre chose.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par roxanne le Jeu 27 Jan 2011 - 20:05

@Stered a écrit:Une cellule psy a été mise en place dès aujourd'hui. Et c'est bien un suicide, aucun doute là dessus...
Elle devait aller en EPS et s'est rendue dans le cours d'une collègue qui ne l'a pas cette année, prétextant avoir laissé quelque chose. Elle a enjambé la fenêtre avant que ma collègue ait le temps de comprendre ce qui se passait.

C'est un cliché sans doute, mais nous n'avons rien vu venir ! C'est une excellente élève, vive, belle, intelligente. Je ne comprends p
as...
Elle a survécu apparemment, mais il va y avoir de très lourdes séquelles.
J'avais lu que beaucoup de suicides d'ados se faisaient dans "l'instant" suite à une querelle , à un mot ...alors qu'a priori tout allait bien .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Nasopi le Jeu 27 Jan 2011 - 20:07

pale pale pale Quelle horreur ! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par Stered le Jeu 27 Jan 2011 - 20:10

Je suis aussi inquiète pour ma collègue. Mais elle ne répond pas... Elle doit avoir besoin d'être seule...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face à un suicide d'élève ?

Message par micaschiste le Jeu 27 Jan 2011 - 20:11

@Hermione0908 a écrit:Je viens d'entendre ça aux infos Stered. Et gloups... No
Je ne saurais quoi faire dans ces conditions, je pense que je demanderais aux élèves s'ils veulent en parler, ou parler tout court, et s'ils ne veulent pas, faire cours "normalement", pour leur permettre de passer et penser à autre chose.

+1
en parler ou écrire quelquechose à leur camarade à l'hopital. Elle risque d'avoir besoin de soutien.

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum