Encore moi : toujours perdue!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Encore moi : toujours perdue!

Message par minnie le Lun 7 Déc 2009 - 14:08

Je poste dans l'enseignement au quotidien mais le problème est bien plus large.
Malgré vos messages de réconfort, je n'y arrive pas, mais alors pas du tout.
Je pleure sans arrêt, je n'arrive même plus à me retenir devant mon fils. Pourtant j'ai tellement souffert des faiblesses de ma mère.....

Aujourd'hui tout mon entourage est désemparé. Mon homme ne sait plus que faire....et donc ne fait rien, ne dit rien. Mon problème le dépasse et moi je suis plus seule que jamais.

Ma mère qui est ma confidente habituelle n'est pas en mesure de m'écouter, de m'aider puisque je dois au contraire l'aider à supporter un quotidien atroce (s'occuper de mon frère très malade - et souvent trèèès difficile à vivre)

Bosser m'est insupportable. Les gamins sont odieux. Les chiants profitent de ma faiblesse, de mon statut de nouvelle pour me bordéliser. Les bons remettent systématiquement en cause ma notation (du style : ben non je n'ai pas fait hors sujet)
Je ne parle pas de ma DP6 qui refuse de se mettre au travail.....

Suis-je trop faible? Pas faite pour ce métier?

Que faire?
Aller voir mon médecin qui va me mettre sous médocs. Je hais les médocs, ils ne résoudront pas mon problème.
Me faire arrêter et aggraver ma réputation de mauvaise prof?

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par kimy le Lun 7 Déc 2009 - 14:12

Aller chez le médecin, te reposer et prendre des médocs.
Ne serait-ce pas la solution ??
En tout cas, je suis désolée pour toi.

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Invité24 le Lun 7 Déc 2009 - 14:18

tant pis pour ta réputation minnie...
si tu ne tiensplus, tu dois te faire aider...

as-tu un médecin traitant qui te connaisse bien?
si oui, va le voir, expose lui clairement et sans pudeur ta situation, expose lui ta crainte des médocs, et vous élaborerez ensemble la conduite à tenir.

comme tu le dis, les gamains profitent de ta faiblesse, ils sont COMME CA....rien ne sert de t"'exposer davantage et de te faire souffrir.
Utilise le peu d'énergie qu'il te reste à prendre en charge ton mal être.

tu verras plus tard si c'est ce métier qui est cause, ce qui est possible après tout. Mais la priorité c'est d'aller mieux pour ensuite prendre les bonnes décisions. topela

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Ornella le Lun 7 Déc 2009 - 14:24

les médocs, je dirais bof bof. Est-ce que tu arrives à "t'analyser"? sais-tu pourquoi tu es comme ça? est-ce dû au collège uniquement?
connais-tu d'autres soucis en ce moment?
tu te fais arrêter, oui, je pense que c'est la 1ère chose à faire. Ensuite, tu n'es pas "faible", non.

courage, ça me fait de la peine de lire que tu ne remontes pas la pente

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Ruthven le Lun 7 Déc 2009 - 14:29

Si je peux me permettre, à vue de nez, tu es en plein dans le syndrome du perfectionniste ; tu te fixes des exigences impossibles parce que reposant sur des éléments qui ne dépendent pas de ta seule volonté (les élèves produits d'un système). Ce que tu vis comme un échec terriblement violent, c'est, je crois, la réalité du métier pour nombre d'entre nous. Bref, tu vas devoir apprendre à lâcher prise pour regagner un peu de sérénité, à te fixer des exigences moins hautes (dur, dur quand on voudrait qu'un cours soit comme un cours doit être). C'est toujours facile à dire quand on n'a pas la tête sous l'eau, mais quand on y est, c'est une autre paire de manche. Essaie de te faire arrêter quelques jours au moins pour reprendre pied et remettre les choses en perspective.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Invité24 le Lun 7 Déc 2009 - 14:31

je rebondis sur ornella:

je ne crois pas que ce soit à nous de juger si les médicaments sont adequats ou pas. Nous ne sommes pas médecins, et s'il est évident que les antidépresseurs ne sont pas un traitement de fond, ils s'averent souvent indispensables pour calmer les symptômes qui aggravent l'état, comme le manque de sommeil, le ressassement, les pleurs, l'anxiété, bref tous ces signes qui pourrissent la vie et vous font sentir encore plus nul.

j'ajoute: si minnie a besoin de ces médicaments , qu'elle les prenne...ce n'est pas à nous de la culpabiliser avec des convictions toute subjectives.... topela

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Ornella le Lun 7 Déc 2009 - 14:35

rose a écrit:je rebondis sur ornella:

je ne crois pas que ce soit à nous de juger si les médicaments sont adequats ou pas. Nous ne sommes pas médecins, et s'il est évident que les antidépresseurs ne sont pas un traitement de fond, ils s'averent souvent indispensables pour calmer les symptômes qui aggravent l'état, comme le manque de sommeil, le ressassement, les pleurs, l'anxiété, bref tous ces signes qui pourrissent la vie et vous font sentir encore plus nul.

j'ajoute: si minnie a besoin de ces médicaments , qu'elle les prenne...ce n'est pas à nous de la culpabiliser avec des convictions toute subjectives.... topela

tu as raison de me rebondir dessus ! J'ai été un peu catégorique pour nuancer les propos des autres qui disaient : oui, oui prends les médocs.
Minnie, c'est à toi et à ton-tes médecins de décider...

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par minnie le Lun 7 Déc 2009 - 14:52

Moi je suis contre les médocs en général, ceux-là en particulier.

Sinon à part les collégiens, je vis mal ma mesure de carte scolaire, je vis mal de passer du stade de prof compétente, reconnue comme telle et appréciée à prof-qui-doit-faire-ses-preuves, prof-à-qui-on-refile-les-classes-pourries etc.

Côté vie perso.... j'ai un homme formidable et un petit garçon adorable
mais un frère qui se meurt du cancer.... son état de santé se dégrade lentement mais sûrement. Il est maintenant en fauteuil, ne voit plus très bien, a des mouvements désordonnés, est de plus en plus sourd...bref c'est un vieillard dans un corps de jeune homme de 26 ans.
Dur dur ...... en ce moment la mission quasi impossible est de lui trouver un cadeau pour les fêtes. Il ne fait plus rien, dort toute la journée ou presque.
Ma mère se raccroche à moi, qui suis un peu la seule amie qui ne l'ai pas laissé tomber.

Mais moi je n'ai pas la force.
Vraiment pas.

Voilà, désolée pour l'étalage de vie privée.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Raph le Lun 7 Déc 2009 - 14:56

Minnie, tu as vraiment besoin de souffler. Tu es sur tous les fronts, et depuis longtemps, alors accorde-toi le droit de faire un break le temps de reprendre des forces. Ce n'est pas de la faiblesse, mais de la stratégie: te retaper un peu physiquement en lâchant la sphère "boulot" momentanément (puisqu'il n'y a que celle-là que tu peux mettre entre parenthèses un temps) pour recharger les batteries et revenir dans de meilleures conditions ensuite, tant physiques que morales. Cesse de tirer sur la corde. Ménage-toi. Pour mieux revenir. Et pense à toi. fleurs2

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par thrasybule le Lun 7 Déc 2009 - 14:57

rose a écrit:je rebondis sur ornella:

je ne crois pas que ce soit à nous de juger si les médicaments sont adequats ou pas. Nous ne sommes pas médecins, et s'il est évident que les antidépresseurs ne sont pas un traitement de fond, ils s'averent souvent indispensables pour calmer les symptômes qui aggravent l'état, comme le manque de sommeil, le ressassement, les pleurs, l'anxiété, bref tous ces signes qui pourrissent la vie et vous font sentir encore plus nul.

j'ajoute: si minnie a besoin de ces médicaments , qu'elle les prenne...ce n'est pas à nous de la culpabiliser avec des convictions toute subjectives.... topela
Tout à fait d'accord, on va pas te mettre sous camisole chimique, ne t'en fais pas...et la "chimie" peut aider à passer un cap difficile et te faire surtout relativiser...essaie de prendre quelques jours pour prendre de la distance et te remettre d'aplomb...Et comme tu dis Ruthven, n'oublie pas qu'il y a ce qui dépend de nous et ce qui n'en dépend pas,..ah ce cher Epictète lol

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par thrasybule le Lun 7 Déc 2009 - 14:59

Tu as manifestement beaucoup de choses très lourdes à gérer et tu n'es pas Super Woman!(enfin, je ne sais pas en quoi tu te métamorphoses la nuit venue lol)...N'oublie pas de penser à toi!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Raph le Lun 7 Déc 2009 - 15:00

@minnie a écrit:Moi je suis contre les médocs en général, ceux-là en particulier.

Sinon à part les collégiens, je vis mal ma mesure de carte scolaire, je vis mal de passer du stade de prof compétente, reconnue comme telle et appréciée à prof-qui-doit-faire-ses-preuves, prof-à-qui-on-refile-les-classes-pourries etc.

Côté vie perso.... j'ai un homme formidable et un petit garçon adorable
mais un frère qui se meurt du cancer.... son état de santé se dégrade lentement mais sûrement. Il est maintenant en fauteuil, ne voit plus très bien, a des mouvements désordonnés, est de plus en plus sourd...bref c'est un vieillard dans un corps de jeune homme de 26 ans.
Dur dur ...... en ce moment la mission quasi impossible est de lui trouver un cadeau pour les fêtes. Il ne fait plus rien, dort toute la journée ou presque.
Ma mère se raccroche à moi, qui suis un peu la seule amie qui ne l'ai pas laissé tomber.

Mais moi je n'ai pas la force.
Vraiment pas.

Voilà, désolée pour l'étalage de vie privée.
Au contraire Minnie, parle...Ici tu n'as personne à protéger ni à soutenir, pour une fois, parle de toi.

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par thrasybule le Lun 7 Déc 2009 - 15:01

@Raph a écrit:
@minnie a écrit:Moi je suis contre les médocs en général, ceux-là en particulier.

Sinon à part les collégiens, je vis mal ma mesure de carte scolaire, je vis mal de passer du stade de prof compétente, reconnue comme telle et appréciée à prof-qui-doit-faire-ses-preuves, prof-à-qui-on-refile-les-classes-pourries etc.

Côté vie perso.... j'ai un homme formidable et un petit garçon adorable
mais un frère qui se meurt du cancer.... son état de santé se dégrade lentement mais sûrement. Il est maintenant en fauteuil, ne voit plus très bien, a des mouvements désordonnés, est de plus en plus sourd...bref c'est un vieillard dans un corps de jeune homme de 26 ans.
Dur dur ...... en ce moment la mission quasi impossible est de lui trouver un cadeau pour les fêtes. Il ne fait plus rien, dort toute la journée ou presque.
Ma mère se raccroche à moi, qui suis un peu la seule amie qui ne l'ai pas laissé tomber.

Mais moi je n'ai pas la force.
Vraiment pas.

Voilà, désolée pour l'étalage de vie privée.
Au contraire Minnie, parle...Ici tu n'as personne à protéger ni à soutenir, pour une fois, parle de toi.
+1

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Daphné le Lun 7 Déc 2009 - 15:06

@Ruthven a écrit:Si je peux me permettre, à vue de nez, tu es en plein dans le syndrome du perfectionniste ; tu te fixes des exigences impossibles parce que reposant sur des éléments qui ne dépendent pas de ta seule volonté (les élèves produits d'un système). Ce que tu vis comme un échec terriblement violent, c'est, je crois, la réalité du métier pour nombre d'entre nous. Bref, tu vas devoir apprendre à lâcher prise pour regagner un peu de sérénité, à te fixer des exigences moins hautes (dur, dur quand on voudrait qu'un cours soit comme un cours doit être). C'est toujours facile à dire quand on n'a pas la tête sous l'eau, mais quand on y est, c'est une autre paire de manche. Essaie de te faire arrêter quelques jours au moins pour reprendre pied et remettre les choses en perspective.

+ 1.
On est tous plus ou moins dans ce genre de situation surtout en collège

Tient bon et redemande ta mut.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par mel93 le Lun 7 Déc 2009 - 15:15

Je crois qu'il serait sage d'aller voir ton médecin, parce-que si jamais tu fais un début de dépression, ça ne va pas s'arranger tout seul (ou plutôt si, mais tu en as encore pour 6 mois à attendre que ça passe tout seul).
Ton médecin pourra poser un premier diagnostic et t'orienter vers un spécialiste si nécessaire. Quant au médocs, il n'est pas sûr qu'il t'en prescrira, et si tu n'en veux pas, tu peux lui dire...

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Invité24 le Lun 7 Déc 2009 - 15:39

Minnie, on ne peut pas être "contre " ces médicaments.... quand tu as de la fièvre, tuprends du paracétamol....pour une dépression c'est pareil: tu es angoissée, tu palpites, tu pleures: l'antidepresseur calme les symptomes physiques...point barre. Bien administrés, ils ne feront en aucun cas de toi une droguée shooté et dépendante....KEEP COOL!

par ailleurs, tu n'es pas la seule à vivre mal cette situation de carte scolaire: c'est mon cas aussi....tout est à refaire niveau discipline, on me bizute niveau empoi du temps, nouveau fonctionnement des administrations et des personnes à intégrer, impression d'être une inconnue pour tout le monde, de ne pouvoir se raccrocher à personne....
oui, ça fait souffrir.
D'ailleurs, figure toi que je ne travaille plus depuis une semaine (ce n'set pas la seule raison, mais si j'étais restée dans mon ancien collège, avec le soutien que j'y avais, j'aurais sans doute été moins vulnérable...)

courage! trefle

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Invité14 le Lun 7 Déc 2009 - 16:33

Je crois qu'il faut que tu consultes un médecin.
J'ai été dans le même état que toi à mes débuts (pendant 3 ans je pleurais à chaque fois que je rentrais de l'école...)et je ne me suis arrêtée que 1 mois, depuis mes 10 années d'enseignement.

J'aurais surement du , au début consulter un spécialiste et lui parler de mes difficultés car cela m'a profondément marqué et j'en ai encore des séquelles ( dur de reprendre confiance en soi et de retrouver l'estime de soi car parfois aussi, je suis encore "déprimée")

Donc , plus tu attends, plus ce sera dur de remonter la pente.

J'ai déjà pris des antidépresseurs étant étudiante et j'ai parfaitement réussi à m'en sevrer.
Bien sur que la chimie ne résoudras pas ton problème mais cela aide.

Après, prends peut etre contact avec un conseiller pédagogique qui peut assister à tes cours et ainsi te dire ce qui ne va pas ( moi je l'ai fait)


De plus, tu vis des choses pas faciles dans ta vie privée. Pour certains le boulot les aide à tenir dans ce genre de situations mais dans ton cas, non.


Courage !

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Cath le Lun 7 Déc 2009 - 17:00

Va chez le médecin.
Tu n 'es pas superwoman, personne ne peux supporter tout ça sans craquer.
Ce n'est pas toi qui es en cause, mais l'accumulation de ce qui se passe dans ta vie.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par sand le Lun 7 Déc 2009 - 17:04

A l'impossible nul n'est tenu, Minnie. Il te faut du repos.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par aposiopèse le Lun 7 Déc 2009 - 18:12

je suis très touchée par ton message. n'hésite pas à prendre du repos si ton médecin te le propose, ta santé (tant physique que nerveuse) est vraiment primordiale et de toute façon, si les élèves te sentent affaiblie, ils en profiteront pour remettre en cause ton autorité. Prends du repos, profite des fêtes en compagnie de ton mari et de ton fils, et reviens en forme dans quelques semaines pour mater les monstres !

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Circé le Lun 7 Déc 2009 - 19:21

Je partage l'avis de tous. Tu dois te faire arrêter, prendre des médicaments, qui ne sont qu'une béquille mais pas la solution à tes problèmes, tu en as conscience.
Tu as besoin de te refaire une santé mentale car côté boulot, c'est un cercle infernal et terriblement vicieux. Tu es faible, les élèves le sentent et en profitent et comme tu te fais "bordéliser" tu es encore plus faible.
Tu as besoin de repos et de recul.
A ta place, je courrerais chez mon médecin dès demain avec un arrêt jusqu'au congé. Dans un mois, tu seras plus forte même si je me rends bien compte que tout ne se règlera pas de la sorte.
Ce métier est un métier où nous sommes en perpétuelle représentation, la moindre faiblesse est détectée et se retourne contre nous.
Je te souhaite beaucoup de courage, ton message m'a beaucoup touché.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Haruki le Lun 7 Déc 2009 - 19:28

Courage, tu n'es pas coupable de l'attitude de ces gamins. Lâche du lest... Si tu as du bordel, tu n'es pas la seule. Dans certains établissements, le bordel est la chose du monde la mieux partagée...

Surtout ne pense que pas que tu as une mission: intéresser les élèves à ton cours, les faire progresser... Dans certains contextes scolaires difficiles (ou situation personnelle périlleuse...), ta seule mission c'est de ne pas péter un câble et continuer à assurer tes cours... en bon petit soldat du service public. Le reste, c'est du détail. Revois tes exigences envers toi même à la baisse, ne sois pas trop dure avec toi.

Je t'envoie toutes mes meilleures ondes de courage...

Haruki
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par minnie le Lun 7 Déc 2009 - 19:37

Merci à tous.
C'est très bien vu pour le perfectionnisme. Le syndrôme de la trop bonne élève, devenue prof et victime de terribles désillusions.
Et venant du lycée, je crois que c'est pire à cause du fameux "mais que font-ils au collège pour être aussi nuls en 2nde?"
Je crois que je veux rattraper ça à moi toute seule.

Mais c'est tellement difficile d'avoir des repères quand on débarque et que les collègues n'apportent aucun soutien.....


Heureusement que vous êtes là.... je suis seule avec mon fils pour cause de conseil de classe de mon homme.
Ma mère a appelé, senti que je n'allais pas bien et donc écourté très rapidement la conversation à cause de la règle qui m'est imposée : moi je n'ai pas le droit d'aller mal, ça va assez mal par ailleurs....


Vos messages sont - avec les éclats de rire du merveilleux petit garçon qui est à côté de moi - ma bouée ce soir.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Passerose le Lun 7 Déc 2009 - 21:27

Tu sais, Minnie, je reconnais ce sentiment, quand les vagues se déchaînent autour de toi, de se raccrocher aux voix et rires d'enfants. C'est ce qui nous fait garder contact. Le problème, c'est que les collégiens n'ont pas ce rire merveilleux, eux ils ricanent...

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore moi : toujours perdue!

Message par Mauvette le Lun 7 Déc 2009 - 21:35

Accroche-toi Minnie !
Prends du temps pour toi, fais-toi arrêter et regarde tous les disney que tu as sous la main. Ton avatar, c'est le meilleur antidépresseur qui soit... avec le chocolat !!!!

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum