L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Sydney le Ven 11 Déc 2009 - 19:25

Hello everyone,

Pour aider mes élèves de 3e à y voir plus clair avec les valeurs des temps (et de l'imparfait), je leur donne une fiche avec les 3 valeurs de l'imparfait :
- imparfait de durée (avec des verbes d'action) Il dormait.
- imparfait de description (avec des verbes "d'état") Il semblait triste.
- imparfait d'habitude (pour des actions répétées régulièrement) Il allait souvent à Paris.
Et de façon globale, l'imparfait exprime le second plan par opposition au passé simple de 1er plan.

Mais aujourd'hui, un collègue de français a été OUTRé (et le terme est faible!) par le fait que j'enseigne à mes élèves "l'imparfait de durée". Il m'a presque dit que c'était de l'incompéténce, une véritable hérésie . Cela m'a blessée car j'ai eu vraiment l'impression d'être remise en cause.
Certes, je SAIS que la durée n'est pas réservée à l'imparfait (ex : la guerre dura cent ans) mais je veux simplifier les choses pour permettre à tous les élèves d'avoir des repères pour ne pas se sentir perdus sur les valeurs des temps. J'ai l'impression que cela les rassure d'avoir 3 valeurs. Bien sûr, à la fac, en linguistique, on avait vu les subtilités des valeurs de ces temps mais les élèves de collège n'ont-ils pas besoin de cadres et verront plus tard les finesses ?

J'attends vos commentaires et j'avoue que j'ai eu vraiment l'impression d'être considérée comme une incompétente (alors que c'est pour moi un souci de "vulgarisation" dans un sens noble, rendre les connaissances accessibles à tous).

Sydney

Sydney
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Invité24 le Ven 11 Déc 2009 - 19:26

tu peux dire action non limitée dans le temps.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par kleo le Ven 11 Déc 2009 - 19:28

Moi aussi j'utilise durée pour l'imparfait : "je dormais" pas de début ni de fin, action considérée dans sa durée.
"La guerre dura cent ans." durée certes mais avec un début une fin donc action délimitée dans le temps.
C'est comme ça que je leur explique en tout cas.

kleo
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Patate le Ven 11 Déc 2009 - 19:29

Moi aussi je tique un peu pour le terme "imparfait de durée": les élèves risque de croire que l'imparfait est réservé aux actions looooongues.

Pourquoi de pas dire: "action en train de se dérouler"?

Exemple: "Il pétait lorsque son fils le surprit": les élèves risquent de ne pas comprendre les termes "imparfait de durée" puisque l'action de péter est brève. En fait, l'action est vue dans son déroulement.

Désolée pour l'exemple. Mais c'est ce que j'avais en tête.

Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par charlottofraise le Ven 11 Déc 2009 - 19:30

Le problème, c'est qu'on risque de compter cette réponse fausse le jour du brevet !
Je préfère nettement la version de rose : peu importe en réalité la durée de l'action, c'est la perception non limitée qui compte (mais ça, c'est parfois plus dur à faire passer en cours).

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Angua le Ven 11 Déc 2009 - 19:33

Je suis moi-même assez pour la vulgarisation quand ça ne passe pas... plutôt que rien, je préfère que l'élève retienne quelques idées. Et dans la mesure du possible, j'y reviens pour affiner après.
Par contre, là ce sont des 3e, pour le brevet, je ne suis pas sûre que ce soit une valeur acceptée comme réponse...
humhum
De là à se scandaliser, ça me parait excessif. Peut-être pourrais-tu glisser, si tu es encore dans cette leçon l'adjectif "duratif", cohérent avec l'idée de durée?

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par papillonbleu le Ven 11 Déc 2009 - 19:34

Je dis que l'imparfait est utilisé pour des "actions" aux limites temporelles imprécises ; que s'il y a un complément circonstanciel de temps exprimant une durée précise, on utilise le passé simple (il plut pendant dix jours vs il pleuvait) ; et que si deux verbes à l'imparfait se suivent, il y a simultanéité des actions ; alors que s'ils sont au passé simple, il y a succession.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Invité24 le Ven 11 Déc 2009 - 19:35

si on est dans l'idée de leur rapporter des points au brevet, alors imparfait: soit description, soit action d'arrière plan.

et basta.!

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Stered le Ven 11 Déc 2009 - 19:35

Oui, je me souviens d'un échange en ce sens sur la liste de WL : la réponse de valeur de durée avait été refusée au brevet.
Depuis j'ai changé pour 'action non délimitée dans la temps' Smile

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par syrinxx le Ven 11 Déc 2009 - 20:01

et imparfait duratif ça va? c'est ce que j'ai dit a mes 6emes....

syrinxx
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Y@nn le Ven 11 Déc 2009 - 20:29

En fait, il y a une confusion entre l'aspect (duratif) et la valeur du temps (narratif, d'habitude...).

Mais pour des élèves au collège, on ne va pas en faire toute une histoire !

Le collègue, il exagère !

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Camélity Jane le Ven 11 Déc 2009 - 21:27

Il est 21h23, et croyez-moi si vous voulez, je sors du bahut.
Est-ce parce que la semaine a été longue que je ne comprends rien à ce que vous dites.
L'imparfait employé pour exprimer une action durable, j'ai lu ça dans je ne sais pas combien de spécimens!
Où est la caméra cachée?

Personnellement, je n'aime pas que les élèves disent 'imparfait de durée", "présent d'habitude", mais plutôt action durable ou habituelle.

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Invité23 le Ven 11 Déc 2009 - 22:10

L'imparfait n'exprime pas la durée. L'action est considérée en cours de déroulement. Tout est question de point de vue : comment le narrateur envisage-t-il cette action ? Premier plan ? Arrière-plan ? La durée d'une action n'est pas le fait du temps, mais des CC qui l'accompagnent.
C'est facile de dire : "il pleurait depuis longtemps", donc l'imparfait exprime la durée... On peut alors rétorquer : "il pleura longtemps" ou "il plut 40 jours et 40 nuits"...

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par henriette le Ven 11 Déc 2009 - 23:07

Pour ma part, je parle d'une action en cours de déroulement, non achevée au moment où on l'envisage. D'où l'imparfait d'habitude - le fait va se répéter - et celui de description.
Je donne l'exemple suivant pour faire comprendre la déifférence avec le PS : il s'assit et le téléphone sonna // il s'asseyait lorsque le téléphone sonna.
Et pour éradiquer de leur tête l'idée d'action courte/longue, je donne les exemples suivants :
"Il pleuvait depuis une minute lorsqu'il sortit de chez lui" (action non délimitée dans le temps : certes ici on sait quand ça a commencé, mais on ne sait pas du tout quand ça s'est terminé, ça a aussi bien pu durer 5 minutes que 40 jours si c'était le déluge)
"Les dinosaures vécurent 150 millions d'années" (il y a eu le 1er dinosaures puis ça a duré, duré duré, puis un jour c'était fini, plus de dinosaures : l'action est très précisément délimitée dans le temps)
Et je leur fait faire un axe des temps : si l'action peut être délimitée (début et surtout fin) alors c'est le PS, sinon, c'est l'imparfait.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Camélity Jane le Sam 12 Déc 2009 - 9:47

Lilyrose a écrit:L'imparfait n'exprime pas la durée. L'action est considérée en cours de déroulement. Tout est question de point de vue : comment le narrateur envisage-t-il cette action ? Premier plan ? Arrière-plan ? La durée d'une action n'est pas le fait du temps, mais des CC qui l'accompagnent.
C'est facile de dire : "il pleurait depuis longtemps", donc l'imparfait exprime la durée... On peut alors rétorquer : "il pleura longtemps" ou "il plut 40 jours et 40 nuits"...

OIui, d'accord, mais alors, tu peux faire pareil avec les temps de la narration (présent et passé simple de l'indicatif).
Plusieurs temps peuvent avoir la même valeur.

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Leil le Sam 12 Déc 2009 - 10:15

@henriette a écrit:Pour ma part, je parle d'une action en cours de déroulement, non achevée au moment où on l'envisage.
C'est aussi ce que je dis.

_________________
http://www.bricabook.fr/

Leil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par poutou le Sam 12 Déc 2009 - 10:38

idem!

poutou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Abraxas le Sam 12 Déc 2009 - 10:41

En fait, dans ce que vous appelez la valeur de durée de l'imparfait, il y a une valeur primitive de répétition, d'habitude :
"Il neigeait. On était vaincu par sa conquête.
Pour la première fois l'Aigle baissait la tête."

Le plus simple est peut-être de tout ramener à cette notion (répétition / habitude : "Elle se répétait : "J'ai un amant ! Un amant !" — j'aime bien cet exemple parce que les mots, et la structure rhétorique, correspondent à la valeur sémantique de l'imparfait utilisé), et d'y discerner des valeurs secondes — et même des valeurs proches de celles du passé simple : ainsi "l'imparfait artiste" des frères Goncourt, dont parle Jules Lemaître dans un article célèbre (voir http://freresgoncourt.free.fr/Portefeuille/Lemaitre/lemaitre.htm)


Dernière édition par Abraxas le Sam 12 Déc 2009 - 14:22, édité 1 fois

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Ornella le Sam 12 Déc 2009 - 10:55

désolée de dévier un peu, mais dans les nvx manuels de 6ème, l'étude de la valeur des temps est présente. C'est moi qui déconne complètement ou la valeur des présent en 6ème déjà c'est nouveau?

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par jehanne le Sam 12 Déc 2009 - 14:21

@Abraxas a écrit: ainsi "l'imparfait artiste" des frères Goncourt, dont parle Frédéric Lemaître dans un article célèbre (voir http://freresgoncourt.free.fr/Portefeuille/Lemaitre/lemaitre.htm)

Vous voulez dire Jules Lemaître?

jehanne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'imparfait de durée : une valeur qui vous choque ?

Message par Abraxas le Sam 12 Déc 2009 - 14:22

Quel con je fais ! Je me demande d'où vient l'interférence…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum