Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Circé
Expert spécialisé

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par Circé le Dim 13 Déc 2009 - 14:31
@Carabas a écrit:Je me demande franchement pourquoi je participe aux topics.
1) Je ne suis plus prof.
2) Je suis transparente.

Ah non!
J'adore tes interventions, toujours très pertinentes.
Et tu ne va pas tomber dans l'écueil que comme tu n'es plus prof, tu n'es pas légitime. Parce qu'on pourra tenir salon toutes les deux si tu veux.
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par Circé le Dim 13 Déc 2009 - 14:34
@Abraxas a écrit:Je vais me donner le ridicule d'insister.
aucune surinterprétation de ma part. Depuis le chap. 1 (le paradis terrestre) qui est un décalage complet de la Genèse (l'année dernière, un candidat au CAPES ne l'avait pas remarqué, ignorait tout des aventures d'Adam et Eve, et pensait franchement que les "leçons de physique expérimentale" était de vraies tentatives pédagogiques pour expliquer les sciences — en construisant tout seul son propre savoir, sans doute…), jusqu'à celui du nègre de Surinam (merci, mon dieu de là-bas, merci aussi au dieu d'ici…), en passant par le tremblement de terre de Lisbonne et ce qui s'ensuit, la fille du pape, les Jésuites au Paraguay et l'Eldorado ("Nous adorons Dieu du soir au matin" — qu'est-ce que vous en dites comme figure de l'inversion ? Je suis sûr que certains ne l'avaient pas remarqué), c'est un conte anti-religieux d'un bout à l'autre.

Existe-t-il une étude sérieuse publiée sur ce point à votre connaissance?..parce que je me délecte de vos propos mais tout cela est bien trop "court" et ne me satisfait pas pleinement.
Un peu comme des super préliminaires sans acte sexuel...
avatar
Abraxas
Doyen

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par Abraxas le Dim 13 Déc 2009 - 14:42
Mon ami vénéré Jean Goldzinck (ENS Saint-Cloud, remarquable XVIIItiémiste) en a fait une, jadis — je l'ai sous forme ronéotée, je ne sais pas s'il l'a publiée. Mon savoir remonte donc à ces années 1973-75 — et j'ai refait ça dix fois depuis (d'autant que Candide avait été mis à l'oral du Bac par le ministère à la fin des années 90, quand c'était la rue de Grenelle qui choisissait des œuvres au programme).

Il a dû en reprendre des morceaux dans son livre sur "la légende de Saint Arouet" — indispensable.
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par Circé le Dim 13 Déc 2009 - 14:45
Rien de disponible sur Candide précisément malheureusement mais une histoire littéraire 18° siècle. Je peux acheter les yeux femés?
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par Circé le Dim 13 Déc 2009 - 14:46
Ah vous avez édité votre message.
Je vais donc aussi commandé le Saint Arouet.

Mille mercis.
avatar
ysabel
Devin

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par ysabel le Dim 13 Déc 2009 - 15:28
@Abraxas a écrit:Je vais me donner le ridicule d'insister.
aucune surinterprétation de ma part. Depuis le chap. 1 (le paradis terrestre) qui est un décalage complet de la Genèse (l'année dernière, un candidat au CAPES ne l'avait pas remarqué, ignorait tout des aventures d'Adam et Eve, et pensait franchement que les "leçons de physique expérimentale" était de vraies tentatives pédagogiques pour expliquer les sciences — en construisant tout seul son propre savoir, sans doute…), jusqu'à celui du nègre de Surinam (merci, mon dieu de là-bas, merci aussi au dieu d'ici…), en passant par le tremblement de terre de Lisbonne et ce qui s'ensuit, la fille du pape, les Jésuites au Paraguay et l'Eldorado ("Nous adorons Dieu du soir au matin" — qu'est-ce que vous en dites comme figure de l'inversion ? Je suis sûr que certains ne l'avaient pas remarqué), c'est un conte anti-religieux d'un bout à l'autre.

Non, vous vous moquez là ?! je veux bien que mes 1ères sèchent la-dessus si on ne leur explique pas mais pas un candidat au capes (qui a franchi l'étape de l'écrit en plus !)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par Abraxas le Dim 13 Déc 2009 - 16:31
Juré / craché. Tout l'aspect obscène du premier chapitre ("la raison suffisante" et le reste) n'avait pas été vu — ou bien la candidate n'a pas osé, ce qui est une grave connerie.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par retraitée le Dim 13 Déc 2009 - 18:15
@Circé a écrit:
@Abraxas a écrit:Je vais me donner le ridicule d'insister.
aucune surinterprétation de ma part. Depuis le chap. 1 (le paradis terrestre) qui est un décalage complet de la Genèse (l'année dernière, un candidat au CAPES ne l'avait pas remarqué, ignorait tout des aventures d'Adam et Eve, et pensait franchement que les "leçons de physique expérimentale" était de vraies tentatives pédagogiques pour expliquer les sciences — en construisant tout seul son propre savoir, sans doute…), jusqu'à celui du nègre de Surinam (merci, mon dieu de là-bas, merci aussi au dieu d'ici…), en passant par le tremblement de terre de Lisbonne et ce qui s'ensuit, la fille du pape, les Jésuites au Paraguay et l'Eldorado ("Nous adorons Dieu du soir au matin" — qu'est-ce que vous en dites comme figure de l'inversion ? Je suis sûr que certains ne l'avaient pas remarqué), c'est un conte anti-religieux d'un bout à l'autre.

Existe-t-il une étude sérieuse publiée sur ce point à votre connaissance?..parce que je me délecte de vos propos mais tout cela est bien trop "court" et ne me satisfait pas pleinement.
Un peu comme des super préliminaires sans acte sexuel...

Pourtant, quand j'étudiais ce texte au lycée dans les années 80, les élèves se marraient beaucoup, car ils voyaient très bien de quoi il s'agissait! C'est comme dans "Un cœur sous une soutane de Rimbaud", quand on a compris ce qu'est le cœur en question, c'est le pied.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par doctor who le Dim 13 Déc 2009 - 19:44
@Abraxas a écrit:Je vais me donner le ridicule d'insister.
aucune surinterprétation de ma part. Depuis le chap. 1 (le paradis terrestre) qui est un décalage complet de la Genèse (l'année dernière, un candidat au CAPES ne l'avait pas remarqué, ignorait tout des aventures d'Adam et Eve, et pensait franchement que les "leçons de physique expérimentale" était de vraies tentatives pédagogiques pour expliquer les sciences — en construisant tout seul son propre savoir, sans doute…), jusqu'à celui du nègre de Surinam (merci, mon dieu de là-bas, merci aussi au dieu d'ici…), en passant par le tremblement de terre de Lisbonne et ce qui s'ensuit, la fille du pape, les Jésuites au Paraguay et l'Eldorado ("Nous adorons Dieu du soir au matin" — qu'est-ce que vous en dites comme figure de l'inversion ? Je suis sûr que certains ne l'avaient pas remarqué), c'est un conte anti-religieux d'un bout à l'autre.

Je ne cherchais pas à dire que vous surinterprétiez. Votre culture littéraire notamment concernant le XVIIIème, vous fais faire les meilleures analyses sur ce texte de Voltaire.

Quant à Goldzinck, je l'ai eu comme prof, et il était vraiment très fort. Du genre à dépasser n'importe quelle idée reçue, ou même n'importe quelle analyse inédite, en se jouant, et en le disant franchement, aussi.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Contenu sponsorisé

Re: HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum