poème ou joli texte sur le thème du voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

poème ou joli texte sur le thème du voyage

Message par Ornella le Mar 15 Déc 2009 - 21:20

tout est dans le titre, j'aimerais clore ma séquence sur les récits de voyage par une récitation sur le thème du voyage, mais un très joli texte.
Des idées?
merci!

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: poème ou joli texte sur le thème du voyage

Message par lulucastagnette le Mar 15 Déc 2009 - 21:21

L'Invitation au voyage ?

Brise marine ? (je l'ai fait apprendre à mes 5è de l'an dernier)

Les voiles de Lamartine (fait apprendre à mes 5ème en début d'année)

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: poème ou joli texte sur le thème du voyage

Message par henriette le Mar 15 Déc 2009 - 22:22

Les Conquérants bien sûr, ou Ma Bohème.
Sur le thème des bateau, Ma frégate de Vigny (très très (trop ?) simple).


Sinon, j'adore ce poème de Patrice de la Tour du Pin. Il associe le voyage poétique, initiatique, amoureux, dans le rêve. Peut-être peut-il convenir :

Légende

Va dire à ma chère Ile, là-bas,tout là-bas,
Près de cet obscur marais de Foulc, dans la lande,
Que je viendrai vers elle ce soir, qu'elle attende,
Qu'au lever de la lune elle entendra mon pas.

Tu la trouveras baignant ses pieds sous les rouches,
Les cheveux dénoués, les yeux clos à demi,
Et naïve, tenant une main sur sa bouche
Pour ne pas réveiller les oiseaux endormis.

Car les marais sont tout embués de légende,
Comme le ciel que l'on découvre dans ses yeux,
Quand ils boivent la bonne lune sur la lande
Ou les vents tristes qui dévalent des Hauts-Lieux.

Dis-lui que j'ai passé des aubes merveilleuses
A guetter les oiseaux qui revenaient du Nord,
Si près d'elle, étendue à mes pieds et frileuse
Comme une petite sauvagine qui dort.

Dis-lui que nous voici vers la fin de septembre,
Que les hivers sont durs dans ces pays perdus,
Que devant la croisée ouverte de ma chambre,
De grands fouillis de fleurs sont toujours répandus.

Annonce-moi comme un poète, comme un prince,
Comme le fils d'un roi d'au-delà des mers;
Dis-lui que les parfums inondent mes provinces
Et que les Hauts-Pays ne souffrent pas l'hiver.

Dis-lui que les balcons ici seront fleuris,
Qu'elle se baignera dans des étangs sans fièvre,
Mais que je voudrais voir dans ses yeux assombris
Le sauvage secret qui se meurt sur ses lèvres,

L'énigme d'un regard de pure connaissance
Et qui brille parfois du fascinant éclair
Des grands initiés aux jeux de connaissance
Et des coureurs du large sous les cieux déserts...

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum