peur, épuisée, consternée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

peur, épuisée, consternée...

Message par zabou le Mer 16 Déc 2009 - 19:52

Bonsoir,

Ce matin en passant dans le couloir pour rejoindre ma salle de cours, je croise l'un de mes élèves avec sa casquette sur la tête, je la lui enlève. A la fin de l'heure il me la demande violemment je refuse et lui dit qu'il ira la recuperer en vie scolaire: il tape du pied, crie à l'injustice, menace de rester dans la salle, dit que je fais n'importe quoi etc...je ne me suis pas énervée. Il sort et revient en tapant du pied et repart en disant "putain elle est grave! je vais avoir froid, tout ça pour une casquette!" Il repart furieux en disant que j'étais une p*** et autres gentillesses. Il ne l'a pas crié, mais dit suffisamment fort pour être entendu. Il descend en vie scolaire en hurlant qu'il allait me défoncer. Je suis descendue après pour donner la casquette au cpe et lui raconter ce qui s'était passée -je n'étais pas encore au courant du "défoncer"-. Le cpe m'explique que je dois consigner tout cela par écrit car le gamin est en sursis afin de convoquer le conseil de discipline: passé en commission de vie sco début octobre, exclu interné et externé plusieurs fois. Ce soir je me sens mal car je me demande comment est-ce qu'on peut être aussi violent pour une casquette?! Et j'ai peur...de la suite: de ce que peut faire le gamin, comme il nie tout de devoir argumenter et je suis fatiguée mais vraiment épuisée un ras le bol de tout ça...Et si le principal décide que ce n'est pas suffisant pour passer en conseil de discipline, que faire? Bref, je suis tellement HS que je n'arrive même plus à dormir ni à penser...

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Angua le Mer 16 Déc 2009 - 19:56

Fais un rapport. Un bref, ne te prends pas la tête, mais ne laisse pas passer. Laisse les conséquences de côté: objectivement, une telle attitude mérite un rapport, point barre.

Et pense aux vacances, on y est presque! fleurs

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Isia le Mer 16 Déc 2009 - 19:58

Le conseil du CPE vaut pour ce gamin et pour tous les autres qui remettent en cause ton autorité, peu importe le motif..... Le plus difficile étant de se souvenir de tout, des mots exacts.... Difficile et pénible, mais nécessaire !
Apparemment, le loustic est un costaud, et le conseil de discipline doit être convoqué par l'accumulation de faits. Tu n'as pas à t'inquiéter de la réaction du chef, il est sensé te soutenir !!!

Pour les raisons qui l'ont poussé à être aussi violent, ma foi.... il n'y en a aucune de justifiable de toute façon....

Enfin, ta zénitude est salutaire ! Courage pour les derniers jours....

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par John le Mer 16 Déc 2009 - 21:29

Fais un rapport bref, comme le récit que tu as fait dans ton message ci-dessus, qui est très clair.

Bon courage ! Il y a des gamins qui devraient vraiment être dans des structures à part.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Evariste le Jeu 17 Déc 2009 - 13:21

Je peux pas dire mieux.
Et surtout tu le fais sans état d'ame, tu es responsable de ce que tu fais mais tu n'es pas rsponsable de ce que l'on met dans les collèges.

Evariste
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Mermoz le Jeu 17 Déc 2009 - 13:26

@marmottine a écrit:Apparemment, le loustic est un costaud, et le conseil de discipline doit être convoqué par l'accumulation de faits.
Je croyais qu'on n'avait plus le droit de faire un conseil de discipline pour une accumulation de faits, mais qu'on ne pouvait le faire que pour un fait précis (enfin, c'est ce que m'avait dit un CPE dans un collège précédent).

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par loute le Jeu 17 Déc 2009 - 13:36

choupinette a écrit:
@marmottine a écrit:Apparemment, le loustic est un costaud, et le conseil de discipline doit être convoqué par l'accumulation de faits.
Je croyais qu'on n'avait plus le droit de faire un conseil de discipline pour une accumulation de faits, mais qu'on ne pouvait le faire que pour un fait précis (enfin, c'est ce que m'avait dit un CPE dans un collège précédent).

nous collectons actuellement les rapports afin de convoquer un conseil de discipline pour un élève similaire... j'espere que les chefs sont au courant de ce fait...

_________________

loute
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par roxanne le Jeu 17 Déc 2009 - 13:46

Je crois qu'il faut un élément "déclencheur" mais qui seul ne permettrait pas le conseil de discipline..tordu..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Dinaaa le Jeu 17 Déc 2009 - 14:01

Oui, une accumulation de rapports détaillant le comportement anormal d'un élève permettent, le jour du conseil de discipline, de justifier un renvoi définitif.
Dites-vous bien que le jour de ce CdeD, les délégués de parents d'élèves vont avoir devant eux un enfant qui se défendra, prétendra qu'il est victime d'une erreur, d'une injustice... ou qu'il n'a fait qu'UNE erreur, que ça arrive à tout le monde...
Pour contrer cela, une seule solution : un rapport à chaque incident ou comportement déviant, ces rapports étant lus à tous le jour du CdeD.


Zabou, je comprends ton immense stress, mais... réjouis-toi : tu as là beaucoup de bonnes matières pour justifier un rapport gratiné. Des insultes, des gestes menaçants, une attitude agressive... c'est du pain béni dans un CdeD, ça évite d'avoir à se demander si on n'est pas trop dur avec le pauvre chéri...

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Mermoz le Jeu 17 Déc 2009 - 14:19

Bon,j'ai été voir là:
http://www.esen.education.fr/fr/ressources-par-type/outils-pour-agir/le-film-annuel-des-personnels-de-direction/detail-d-une-fiche/?a=32&cHash=c52d730bc8
et voici ce que j'en relève

principe de l'individualisation et de la proportionnalité de la sanction : toute sanction ou punition doit être individuelle. Elle doit être graduée en fonction de la gravité du manquement à la règle et donc ne pas être majorée du fait d'un précédent.



je trouve ça totalement débile (parce que c'est svt une accumulation qui fait qu'on finit en

conseil de discipline), mais je le précise parce que le cpe en question m'avait raconté qu'un conseil de discipline avait été "annulé" parce qu'on avait parlé de faits antérieurs...

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par zabou le Jeu 17 Déc 2009 - 20:36

Alors j'ai été voir le cde aujourd'hui qui m'a expliqué qu'il me soutenait dans ma démarche à savoir si je voulais saisir la conseil de discipline pour ce fait. En effet comme certains ici l'on dit on ne peut pas convoquer le conseil de discipline pour un ensemble de faits car ils ont déjà été sanctionnés mais pour un fait bien précis qui mérite une sanction bien plus sévère.
J'ai été destabilisée par ce que m'a dit le cde et j'en ai parlé aux collègues -qui sont supers!- car j'ai l'impression que c'est moi qui le met à la porte....
Puis en prenant le train pour rentrer j'ai réfléchi, retourné tout ça dans ma tête et j'en suis venue à la conclusion que je n'avais rien à me reprocher et que si en tant que prof on peut saisir le conseil de discipline il faut le faire car ce n'est pas normal d'être insulté, menacé dans le cadre de nos fonctions. Je ne veux pas être victime, il faut que les gamins prennent conscience qu'il a des choses à ne pas dire ou faire.
Je vais faire sereinement mon rapport détaillé des faits, l'envoyer au pp qui m'a proposé de le lire et ne plus y penser pendant les vacances.

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Isia le Jeu 17 Déc 2009 - 20:47

sage décision !!! Bon courage pour la dernière ligne droite ! Smile

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par neo le Jeu 17 Déc 2009 - 21:56

@zabou a écrit:Alors j'ai été voir le cde aujourd'hui qui m'a expliqué qu'il me soutenait dans ma démarche à savoir si je voulais saisir la conseil de discipline pour ce fait. En effet comme certains ici l'on dit on ne peut pas convoquer le conseil de discipline pour un ensemble de faits car ils ont déjà été sanctionnés mais pour un fait bien précis qui mérite une sanction bien plus sévère.
J'ai été destabilisée par ce que m'a dit le cde et j'en ai parlé aux collègues -qui sont supers!- car j'ai l'impression que c'est moi qui le met à la porte....
Puis en prenant le train pour rentrer j'ai réfléchi, retourné tout ça dans ma tête et j'en suis venue à la conclusion que je n'avais rien à me reprocher et que si en tant que prof on peut saisir le conseil de discipline il faut le faire car ce n'est pas normal d'être insulté, menacé dans le cadre de nos fonctions. Je ne veux pas être victime, il faut que les gamins prennent conscience qu'il a des choses à ne pas dire ou faire.
Je vais faire sereinement mon rapport détaillé des faits, l'envoyer au pp qui m'a proposé de le lire et ne plus y penser pendant les vacances.

Oui, il faut saisir le conseil de discipline : il s'agit d'un cas de violence grave, et pour une fois qu'un chef d'établissement n'essaie pas de minimiser la gravité des faits pour faire diminuer son taux de conseils de discipline, il ne faut pas hésiter !
Courage !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Evariste le Jeu 17 Déc 2009 - 21:58

@zabou a écrit:Alors j'ai été voir le cde aujourd'hui qui m'a expliqué qu'il me soutenait dans ma démarche à savoir si je voulais saisir la conseil de discipline pour ce fait. En effet comme certains ici l'on dit on ne peut pas convoquer le conseil de discipline pour un ensemble de faits car ils ont déjà été sanctionnés mais pour un fait bien précis qui mérite une sanction bien plus sévère.
J'ai été destabilisée par ce que m'a dit le cde et j'en ai parlé aux collègues -qui sont supers!- car j'ai l'impression que c'est moi qui le met à la porte....
Puis en prenant le train pour rentrer j'ai réfléchi, retourné tout ça dans ma tête et j'en suis venue à la conclusion que je n'avais rien à me reprocher et que si en tant que prof on peut saisir le conseil de discipline il faut le faire car ce n'est pas normal d'être insulté, menacé dans le cadre de nos fonctions. Je ne veux pas être victime, il faut que les gamins prennent conscience qu'il a des choses à ne pas dire ou faire.
Je vais faire sereinement mon rapport détaillé des faits, l'envoyer au pp qui m'a proposé de le lire et ne plus y penser pendant les vacances.

Sans état d'ame, on est tous d'accord!! S'il y a une victime ce n'est pas lui, c'est toi! Bon courage!!

Evariste
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par zabou le Jeu 17 Déc 2009 - 23:09

Merci pour votre soutien!

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par John le Ven 18 Déc 2009 - 0:14

Et surtout, tiens-nous au courant à la rentrée !

Ce genre d'élèves ne devrait pas être scolarisé dans un encadrement classique : quand l'institution acceptera-t-elle de comprendre cela ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Grisemine le Mer 23 Déc 2009 - 20:28

Et puis, il t'a insulté. Quand est-ce que la hiérarchie se bougera pour de telles choses? Essayez un peu de traiter une gendarmette de poufiasse, vous allez voir ce qui vous pend au nez...
Dans mon ancien établissement, le principal avait pris le parti de nous conseiller d'aller porter plainte pour insulte à agent de l'état quand ça se produisait. L'amende de 7500 € je crois fait réfléchir (même si c'est l'état qui l'encaisse)...

Grisemine
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par zabou le Lun 4 Jan 2010 - 22:09

Ca y est le principal lance la procédure du conseil de discipline, il a lieu lundi prochain. J'angoisse, c'est la première fois que je suis confrontée à ça...J'ai peur de la réaction de l'élève, il ne le sait pas encore, le principal refuse une mesure conservatoire c'à d le retirer de cours dans l'attente du conseil. Il était en cours avec moi et j'avais qu'une envie Ce matin il a fait péter des pétards dans la cour, dans le couloir, il a fumé dans la cour...Aucun regret pour le conseil de discipline, j'ai juste un sentiment d'insécurité...Je crois qu'il vous faudra me supporter jusqu'au conseil de discipline....

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par leyade le Lun 4 Jan 2010 - 22:24

Bon courage.

Place le de manière à l'isoler de ses potes, ne tourne pas trop le dos, et si tu as une porte communicante avec un autre collègue préviens ce dernier que tu peux avoir besoin de son aide au cas où....

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Isia le Lun 4 Jan 2010 - 22:29

Quelques jours à tenir.... je n'ai pas vécu ce que tu vis, mais tu as tout mon soutien ! Malheureusement, il y a des élèves pour qui on ne peut rien, sinon rappeler la règle, ici dans la douleur et l'angoisse pour toi et le conseil de discipline pour lui !

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par aposiopèse le Lun 4 Jan 2010 - 22:46

bon courage, tiens bon jusqu'au conseil de discipline fleurs2 et n'hésite pas à venir exprimer tes craintes ici si cela t'aide à mieux dormir.

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par nad' le Lun 4 Jan 2010 - 22:57

Bon courage Zabou ! Et n'hésite pas à venir si cela peut t'aider !

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par Marlou.Bassboost le Lun 4 Jan 2010 - 23:30

courage...plein de courage .... te laisse pas faire, ne montre pas ta peur.
c'est toi qui a raison, pas lui ...

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur, épuisée, consternée...

Message par zabou le Mar 5 Jan 2010 - 23:06

Merci !!!! Le principal a appelé la mère du gamin aujourd'hui après lui avoir souhaité ses voeux de bonne année il lui annonce que son gamin va comparaître devant le conseil de discipline. Le principal a dit que ça ne l'a pas étonnée, le gamin le soupçonnait apparamment... En classe, il me nargue, joue avec mes nerfs avec ses questions débiles. Et moi orgueilleuse qui ne veut pas lâcher prise et lui faire comprendre que J'AURAIS LE DERNIER MOT ET PAS LUI je me suis pris la tête en cours avec lui en fin d'heure. Il a lancé des papiers par terre et je l'ai obligé à les ramasser, il a quitté la salle furieux en criant à qui voulait l'entendre "S**** de prof"...
Le principal refuse de le mettre en mesure conservatoire, je lui ai exprimé mon ras le bol, ma peur de déraper = frapper le gamin, psychologiquement et professionnellement c'est pas la forme: pas envie de faire cours ni de préparer, j'ai peur de le croiser dans les couloirs, je ne dors pas ne mange plus, j'ai mal aux cervicales, j'ai comme un torticolis qui me paralyse le côté droit, je pollue néoprofs avec mes pbs L'équipe pédago a plaidé ma cause, il ne veut rien entendre, juridiquement il veut être irréprochable. C'est un vrai C***!!!! il réagit en chef d'entreprise, il se moque de savoir comment je vais, comment je le vis, on a l'impression que c'est une opération boursière qu'il veut pas rater, il ns'a même fait entendre que si le môme pouvait faire un truc plus grave....Je suis dégoutée par son attitude, aucune compassion On a obtenu son renvoi lundi et vendredi prochains mais le pp craint un incident grave le jour du conseil.....Plus que 2 heures avec lui....

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum