théâtre en sixième

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

théâtre en sixième

Message par Reine des neiges le Dim 20 Déc 2009 - 9:20

Bonjour, quelle pièce envisagez-vous d'étudier en sixième?
je connais "le médecin volant "pour l'avoir étudié en cinquième, mais je trouve le texte difficile et ca n'intéresse pas toujours les élèves...
Avez-vous d'autres idées à me proposer?
merci!

Reine des neiges
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Kiki le Dim 20 Déc 2009 - 10:09

Inspecteur Toutou
Le procès du Loup
Le petit chat Miroir
L'ogrelet (pièce chère...)
La farce du pâté
Les fiancés en herbe
Le petit malade

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par leyade le Dim 20 Déc 2009 - 10:40

Le sicilien ou l'amour peintre de Molière, trés mignon, un jeune amoureux se fait passer pour peintre, afin de passer du temps avec la jolie modèle, gardée par un vieux mari jaloux....

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Celeborn le Dim 20 Déc 2009 - 11:06

Le Médecin malgré lui reste à mon sens indétrônable...

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par frimoussette77 le Dim 20 Déc 2009 - 13:21

@Celeborn a écrit:Le Médecin malgré lui reste à mon sens indétrônable...
+1

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par V.Marchais le Dim 20 Déc 2009 - 13:56

Oui, ça fait vraiment rire les élèves.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par mimi-jolie le Dim 20 Déc 2009 - 14:35

Dans mon collège, on ne fait pas Molière en 6e, car certains élèves le font en 6e, 5e et 4e du coup, et c'est un peu beaucoup. On le réserve pour le cycle central.
Du coup je fais une petite pièce en un acte : Humulus le muet, d'Anouilh : une caricature de la grande société, très drôle, qui plaît énormément aux élèves.

mimi-jolie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Celeborn le Dim 20 Déc 2009 - 15:40

@mimi-jolie a écrit:Dans mon collège, on ne fait pas Molière en 6e, car certains élèves le font en 6e, 5e et 4e du coup, et c'est un peu beaucoup.

Moi je trouve que c'est le minimum... Chez nous, on le fait sur les 3 années et ça ne pose aucun souci, loin de là.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Diclonia le Dim 20 Déc 2009 - 15:41

Le médecin malgré lui, itou.

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Sessi le Dim 20 Déc 2009 - 19:39

[i]Huit farces pour collégiens de Gripari. En fait, ce sont, si je me rappelle bien, ses Contes de la Rue Broca adaptés en pièces de théâtre ("la sorcière du placard aux balais", un régal!)

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Kiki le Dim 20 Déc 2009 - 19:44

Que les élèves fassent du Molière chaque année ne me choque pas. Je trouve cela très bien. En plus, ils connaîtront bien un auteur.
Je fais effectivement en 6e des extraits du Médecin malgré lui. En 5e Le malade imaginaire et en 4e L'Avare. Quand on leur annonce qu'on va faire du Molière, les élèves sont plutôt contents. Mais effectivement on peut leur faire lire à côté autre chose que Molière (Labiche en 5e et en 4e, Camus en 3e...).

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Circé le Dim 20 Déc 2009 - 19:45

Et en 6°, on ne fait plus La farce de maître Pathelin?
Je l'avais fait et entièrement joué en CM1 (oui, y'a longtemps) et j'en garde un excellent souvenir.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par mimi-jolie le Dim 20 Déc 2009 - 19:51

J'adore Molière,les élèves aussi, mais je trouve lourd (pour ma part en tous cas) de ne faire qu'un auteur, comme s'il n'y avait que lui au théâtre...

Je suppose que ça me ferait le même effet si je ne faisais que du Victor Hugo en poésie pendant trois ans, ou que du Maupassant pour le récit...

Il y a tant d'autres territoires à explorer.

Heureusement, notre liberté pédagogique permet à chacun de faire ce qu'il veut.

mimi-jolie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Celeborn le Dim 20 Déc 2009 - 20:04

Généralement, on fait quelqu'un d'autre en 3e, de toute manière. Ensuite, du théâtre de grande qualité du plus grand auteur français (rappelons que le français est "la langue de Molière", ni celle de Hugo, ni celle de Maupassant) et en + accessible dès la 6e, je trouve vraiment dommage de s'en priver. Je n'ai rien contre Anouilh à la base, hein... Mais bon, c'est quand même un peu comme si on faisait son étude des fables uniquement sur les fables de Florian car La Fontaine, on en a marre.

Il y a peut-être "tant d'autres territoires à explorer", mais il n'y a, à mon avis, en théâtre accessible au collège (et même dans le théâtre français tout court, avec discussion concernant Corneille/Racine), aucun territoire aussi beau, fascinant, immense, riche, profond, "culturel" que celui de Molière. Je préfère l'explorer trois fois, car je sais qu'à chaque fois, on y trouvera de nouvelles choses, qu'on ne trouvera pas ailleurs. Le programme nous le permet : profitons-en !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par mimi-jolie le Dim 20 Déc 2009 - 21:05

C'est un avis qui peut se partager...

Quant à moi, je ne compare pas Anouilh à Florian, et surtout le français est autant la langue de Molière que celle d'Hugo, Du Bellay, Zola ou Rimbaud... Je ne vois pas en quoi Molière aurait le monopole !

D'autre part ne pas voir Molière en 6e, je le répète,; ce n'est pas "en priver" les élèves puisqu'on le voit systématiquement en 5e et 4e... Moi la première !

mimi-jolie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Celeborn le Dim 20 Déc 2009 - 22:45

@mimi-jolie a écrit:
Quant à moi, je ne compare pas Anouilh à Florian, et surtout le français est autant la langue de Molière que celle d'Hugo, Du Bellay, Zola ou Rimbaud... Je ne vois pas en quoi Molière aurait le monopole !

Ce n'est pas parce qu'on dit de l'anglais que c'est "la langue de Shakespeare" que Shakespeare en a le monopole, vous savez. Eh bien il en va de même pour Molière. Il me semble juste intéressant que ce soit lui qu'on ait retenu pour désigner la langue française, et non Hugo ou du Bellay (et encore moins Anouilh)... Je crois que ce n'est pas un hasard. Humulus le muet, je n'ai pas lu, c'est peut-être très bien, mais bon, à vue de nez c'est quand même très secondaire. Je n'ai rien contre l'envie de faire des oeuvres mineures mais attachantes, mais j'ai peur qu'on en oublie de faire les majeures. Comme le rappelait Véronique dans un autre fil de discussion, on a un nombre d'oeuvres à éudier très limité chaque année, et chaque oeuvre de moindre importance que l'on fait (une fois encore, je préfère nettement Anouilh à Gripari et consorts, pour le coup) prend la place d'une oeuvre essentielle à la construction d'une solide culture. Alors rassurez-vous, j'ai bien noté que vous étiez la première à faire Molière en 5e et 4e, et je m'en réjouis. Je signale juste que, de mon côté, comme j'ai la possibilité de le faire en 6e, je n'envisage pas de faire autre chose tellement cela me paraît important, passionnant, immense.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par marininha le Dim 20 Déc 2009 - 22:46

Et puis on n'est pas tous supposés aimer Molière... Je reconnais ses qualités, je vois ce qu'on peut aimer chez lui, mais personnellement, j'ai horreur de le lire... Alors j'ai du mal à le faire lire à mes élèves (sauf quand obligé: le cycle central).

marininha
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par mimi-jolie le Lun 21 Déc 2009 - 8:32

Eh bien écoutez, tant mieux, comme ça chacun peut faire ce qui lui paraît bon !

mimi-jolie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: théâtre en sixième

Message par Sessi le Lun 21 Déc 2009 - 9:27

@Circé a écrit:Et en 6°, on ne fait plus La farce de maître Pathelin?
Je l'avais fait et entièrement joué en CM1 (oui, y'a longtemps) et j'en garde un excellent souvenir.

C'est au programme de 5° maintenant! Very Happy

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum