Dracula de Coppola

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Audrey le Lun 21 Déc 2009 - 20:17

Pour ma part, en collège,je montre tout le prologue du film, qui explique comment Dracula est devenu vampire...et pour des lycéens, tout le début du film, en m'arrêtant au moment où Mina abandonne Dracula à Londres.

Dans le prologue, le sang n'est pas réellement choquant, car il est présent par raz-de-marée...il en perd son côté "organique"....la scène sensuelle avec les 3 vampirettes n'est pas choquante à mon sens, beaucoup moins en tout cas que celle où Lucy se fait ravager dans le jardin par Dracula sous forme de loup.

Il serait vraiment dommage de se priver de l'étude du prologue en classe... la scène en ombre chinoise est juste sublime...enfin bref, je pourrais en parler des heures! D'ailleurs, si j'ai le courage, je mettrai sur la bdd le mini-mémoire que j'avais fait sur ce film en licence...

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par harry james le Lun 21 Déc 2009 - 22:35

c'est sur que monica bellucci nue en vampire ça donne envie de se faire........mordre dans le cou
alors des 4èmes.....danger danger danger

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Emeraldia le Lun 21 Déc 2009 - 23:06

C'est un film magnifique mais à ne pas diffuser en classe ou alors des extraits : j'ai dit à mes 4é :
"Ce film est génial mais vous le verrez chez vous !"
Trop sensuel et trop sanguinolent (forcément).

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par bboun le Mar 22 Déc 2009 - 10:34

@Emeraldia a écrit:C'est un film magnifique mais à ne pas diffuser en classe ou alors des extraits : j'ai dit à mes 4é :
"Ce film est génial mais vous le verrez chez vous !"
Trop sensuel et trop sanguinolent (forcément).

C'est un peu la technique que j'adopte pour leur donner envie de le voir. Je leur mets l'eau à la bouche sans leur prêter (pour éviter de m'attirer les foudres des parents) et en ne diffusant que des extraits choisis soigneusement.

bboun
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Kira le Mer 30 Déc 2009 - 1:54

Cela fait deux années que je travaille sur le thème des vampires et à chaque fois, j'utilise un extrait de Dracula (l'arrivée de Jonathan au château de Dracula) pour introduire la description dans les nouvelles fantastiques…
Mais je me refuse à leur montrer davantage... Le film est effectivement très sensuel… Rien que la scène entre Lucy et Dracula dans le labyrinthe végétal suffit à éviter de le diffuser en classe.

Par contre, j'ai déjà passé Entretien avec un Vampire. En général, ça plaît bien avec les gamins… Même s'il faut les préparer un peu à la scène dans le théâtre des vampires ^^

Kira
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Thalie le Mer 30 Déc 2009 - 1:59

@Audrey a écrit:Pour ma part, en collège,je montre tout le prologue du film, qui explique comment Dracula est devenu vampire...et pour des lycéens, tout le début du film, en m'arrêtant au moment où Mina abandonne Dracula à Londres.

Dans le prologue, le sang n'est pas réellement choquant, car il est présent par raz-de-marée...il en perd son côté "organique"....la scène sensuelle avec les 3 vampirettes n'est pas choquante à mon sens, beaucoup moins en tout cas que celle où Lucy se fait ravager dans le jardin par Dracula sous forme de loup.

Il serait vraiment dommage de se priver de l'étude du prologue en classe... la scène en ombre chinoise est juste sublime...enfin bref, je pourrais en parler des heures! D'ailleurs, si j'ai le courage, je mettrai sur la bdd le mini-mémoire que j'avais fait sur ce film en licence...
Oh oui, oh oui, moi j'aimerais bien le lire ce mini-mémoire. yesyes

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Audrey le Mer 30 Déc 2009 - 2:00

Promis Thalie, top dédicace à toi...
Mais je préviens, c'était vraiment "jeune"....y compris les schémas que j'ai faits pour expliquer certains plans...purée, faudra que je les scanne aussi...lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Dwarf le Mer 30 Déc 2009 - 2:15

Diffusé l'an dernier à mes quatrièmes avec avertissement : les âmes averties ont détourné la tête lors des quelques scènes un peu gores (pas si nombreuses) et les garçons n'ont pas ricané lors de la seule scène vraiment sensuelle (au début dans le château).

En outre, nos élèves sont généralement rompus à bien pire particulièrement en quatrième... En revanche, se pose plus spontanément la question des réactions potentielles de parents...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par bboun le Mer 30 Déc 2009 - 9:14

@Dwarf a écrit:
En outre, nos élèves sont généralement rompus à bien pire particulièrement en quatrième... En revanche, se pose plus spontanément la question des réactions potentielles de parents...

Tout à fait d'accord. Ce sont les réactions et remarques de certains parents qui m'arrêtent. Peu s'intéressent vraiment la scolarité de leurs enfants chez nous mais cela pourrait tout de même ruer dans les brancards... et avec une direction qui s'intéresse beaucouuuuuuuuuuuuup à l'image du collège, je préfère m'abstenir.

bboun
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Angua le Mer 30 Déc 2009 - 10:39

J'avais vu et adoré ce film au cinéma, au moment de sa sortie.... alors que j'étais en 4e! Aucun souvenir d'avoir été choquée.
Par contre, de là à le passer aujourd'hui en classe... je ne sais pas. Je crois que ça dépendrait beaucoup de la classe en question.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Anacyclique le Mer 30 Déc 2009 - 15:20

Lynette a écrit:Circé: je ne comptais pas le passer en entier, du coup il me semble que la question des droits est réglée. Mais à y réfléchir il me semble qu'il faudrait passer par le Scéren et j'ignore s'ils distribuent ce genre de film, ça m'étonnerait.

Nous avons étudié la parodie donc je retiens l'idée du bal ds vampires. Je voudrais aussi leur passer Nosferatu de Murnau.

Fame: oui nous avons terminé. J'ai étudié un groupement de textes autour du vampire + des extraits choisis de l'oeuvre que j'avais donnée en très grande partie en lecture cursive à la maison.

Merci Leyade et merci à tous de votre avis. Je vais donner quelques extraits rigoureusement choisis.

Idem.
Extraits (trop de fesse comme le disent plusieurs) :

Pour Coppola:
1ère projection
= en tout début de séquence => après l'incipit romanesque, l'incipit filmique
le début "Renfield dans sa cellule" jusqu'à "l'arrivée au château" [les 5 premières séquences = (2H d'analyse)]

2nde
projection = en toute fin de séquence --> réfléchir à la persistance du mythe / Mythe, Littérature et Histoire
1) débat sur le "2000 ans d'histoire" "Vampires", de Patrice Gélinet
2) fin d'heure étude du générique à rallonge de Coppola (lecture axée sur la vision de Vlad le dragon)

3ème projection = extrait de Murnau (mais manque de tps... probable)

Ils veulent voir le Coppola en entier et le réclament, ils l'ont loué pour certains (impensable de le leur prêter ou de le leur projeter en entier, je pense).
C'est impeccable pour faire accrocher les rétifs pour qui Dracula est un roman difficile à lire. Bref, succès garanti avec 2 extraits seulement.

Allez, bonne suite de vacances, Lynette Wink

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Invité31 le Sam 2 Jan 2010 - 11:01

Un grand merci, en particulier à Nellen pour cette réponse très détaillée qui va beaucoup m'aider à sélectionner les morceaux.
Petite question: où as-tu trouvé le 2000 ans d'histoire "Vampires" ?

Lynette, qui n'a pas envie de retourner au collège lundi...

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Dwarf le Dim 3 Jan 2010 - 20:53

Lynette a écrit:Lynette, qui n'a pas envie de retourner au collège lundi...

Et qui n'est pas la seule, si ça peut la rassurer... (et oui, tout arrive! )

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Invité31 le Lun 4 Jan 2010 - 17:41

Je leur ai passé aujourd'hui, en séance finale de la séquence, des extraits rigoureusement sélectionnés du Nosferatu de Murnau et du Dracula de Coppola.

J'ai été étonnée de voir que le premier ne suscitait aucun ricanement chez eux mais au contraire les scotchait littéralement sur place. Le second les a moins touchés je pense, en tout cas moins étonnés c'est sûr. L'intérêt c'est aussi que l'on voit clairement le point de vue du monstre (caméra subjective) ainsi que champ/contre-champ, plongée, contre-plongée, etc. C'est ce qu'on va étudier demain. Aujourd'hui, ils ont réfléchi à la fidélité des deux films au roman (approche de l'adaptation qui est développée en 3e).

Coppola rend très bien, je trouve, la dimension symbolique des personnages. Mais je n'ai quasiment pas abordé ce point avec eux car ils sont tout de même assez faibles, je ne suis pas sûre qu'ils comprendraient. Je vais tout de même leur en toucher un mot demain.

En tout cas merci beaucoup à vous! Smile

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Dwarf le Lun 4 Jan 2010 - 18:06

Lynette a écrit:Je leur ai passé aujourd'hui, en séance finale de la séquence, des extraits rigoureusement sélectionnés du Nosferatu de Murnau et du Dracula de Coppola.

J'ai été étonnée de voir que le premier ne suscitait aucun ricanement chez eux mais au contraire les scotchait littéralement sur place. Le second les a moins touchés je pense, en tout cas moins étonnés c'est sûr. L'intérêt c'est aussi que l'on voit clairement le point de vue du monstre (caméra subjective) ainsi que champ/contre-champ, plongée, contre-plongée, etc. C'est ce qu'on va étudier demain. Aujourd'hui, ils ont réfléchi à la fidélité des deux films au roman (approche de l'adaptation qui est développée en 3e).
Ah ça, LA grosse entorse chez Coppola est vraiment de taille, mais si belle et si bien exploitée...
Lynette a écrit:
Coppola rend très bien, je trouve, la dimension symbolique des personnages. Mais je n'ai quasiment pas abordé ce point avec eux car ils sont tout de même assez faibles, je ne suis pas sûre qu'ils comprendraient. Je vais tout de même leur en toucher un mot demain.

En tout cas merci beaucoup à vous! Smile
Tu peux essayer de traiter la dimension symbolique : je l'avais fait l'an dernier avec les miens et même si tout ne coulait d'emblée pas de source (surtout chez les personnages féminins, en définitive), ils ont fini par comprendre. Donc essaye toujours, tu as tout à gagner!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Invité31 le Lun 4 Jan 2010 - 20:32

D'accord avec toi Dwarf Wink

Bon à bien y réfléchir, ils ont quand même d'eux-mêmes trouvé que Dracula était un personnage diabolique. Donc ils vont tout de même en trouver les grandes lignes, je pense Smile

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Anacyclique le Mar 5 Jan 2010 - 12:41

Lynette a écrit:
Petite question: où as-tu trouvé le 2000 ans d'histoire "Vampires" ?

Lynette, qui n'a pas envie de retourner au collège lundi...

Mon 3/4 podcaste tous les "2OOOans d'Histoire", sur le site de Fce Inter; je ne peux pas me passer de la voix de Patrice Gélinet... Je suis une veinarde car il sait comment me les graver sur un DVD. Donc, il me fait des "DVD" avec ce qui me fait envie: fichiers audio, films, photos, tableaux, ou encore des bijoux de "culture pub" qu'il a reformatés. Je fais ça de temps en temps, pour varier les supports. Ca fait un bien fou !
Pour "Vampires" (où ils parle de Bathory et des superstitions) le podcast ne doit plus être téléchargeable (?).
Je lui demanderai ce soir comment te l'envoyer, si tu as de quoi graver. Sinon, je te ferai une copie et hop, poste.

Bonne reprise !

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dracula de Coppola

Message par Anacyclique le Mar 5 Jan 2010 - 12:43

Au secours ! J'ai fait une faute d'orthographe...
Mes excuses, compagnons de toile Wink

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum