Secret professionnel face à une discrimination ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Secret professionnel face à une discrimination ?

Message par InvitéN le Lun 28 Déc 2009 - 17:43

Ok , je comprends ta réaction Camélionne : je veux dire " être soi même " , celà te convient ? Ne pas passer son temps à mettre un "IL" à la place de "Elle " quant on te pose des questions ...Oser évoquer son week-end avec sa compagne en toute décontraction devant la machine à café sans que le silence se fasse, mettre son faire part de PACS comme d'autres mettent celui de leur mariage avec la sollicitation immédiate pour un "cadeau collectif"...
Peux-tu m'expliquer comment tu réussis à faire la différence entre vie privée et vie professionnelle : les recettes de ce type m'intéressent .
Il n'est pas question de "pratiques sexuelles" , on est bien d'accord , non ? Juste d'être soi même .
Sans doute étais-je un peu "hors sujet" sur cette réponse - encore que j'en doute - mais ta réaction sert bien mon propos . Ces réactions sont fréquentes ...

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel face à une discrimination ?

Message par roxanne le Lun 28 Déc 2009 - 17:48

Enfin , je le répète , dans mon collège , le couple de femmes qui vivent ensemble , font ce que tu dis , parlent de leurs enfants, de leurs vacances t il n'y a pas de silence , pas de différences avec les autres couples...Et je ne suis pas du tout dans une grande ville...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel face à une discrimination ?

Message par John le Lun 28 Déc 2009 - 17:54

camélionne a écrit:
nateka a écrit:Je pense qu'il est plus facile de vivre ouvertement son homosexualité ou sa bisexualité dans un lycée de type centre ville ....
M'enfin quoi! C'est quoi, ce délire? Quelle qu'elle soit, la sexualité au boulot n'a pas lieu d'être!
Qu'on soit hétéro, bi ou homo! Faudrait quand même voir à préserver la sphère de l'intime et à faire la différence entre vie privée et vie professionnelle!

C'est marrant : une femme qui parle de sa compagne, c'est parler de "sexualité au boulot", alors qu'une femme qui parle de son mari, c'est tout à fait normal...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel face à une discrimination ?

Message par InvitéN le Lun 28 Déc 2009 - 18:08

Enfin , je le répète , dans mon collège , le couple de femmes qui vivent ensemble , font ce que tu dis , parlent de leurs enfants, de leurs vacances t il n'y a pas de silence , pas de différences avec les autres couples...Et je ne suis pas du tout dans une grande ville...

Tant mieux pour ce couple de femmes ...et tant mieux pour vous !
Personnellement je n'ai jamais été confrontée à une homophobie frontale ( encore qu'un jour en traversant la cour du collège , un élève que je ne connaissais pas a dit à voix haute" voilà la brouteuse de gazon" et ce n'est pas de la paranoia ) mais je le répère à des "attitudes" ...mais sans doute suis je hyper sensible et très susceptible .

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel face à une discrimination ?

Message par roxanne le Lun 28 Déc 2009 - 18:22

Mais les attitudes existent aussi quand tu as 38 ans , célibataire à la vie sentimentale tourmentée , sans enfants ou que tu n'as pas du tout de vie sentimentale connue depuis des années (je pense à un collègue)..On n'empêchera jamais les gens de" parler , de penser , de potiner..Et alors? Tu vis pour eux ou pour toi? Et un élève qui te dit ça même de loin , tu dois le signaler et il doit être sanctionné.Point.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel face à une discrimination ?

Message par InvitéN le Lun 28 Déc 2009 - 18:37

Roxanne : Encore faut il identifer le gamin ...ma démarche à l'époque dans ce bahut où j'arrivais et où je n'étais pas en confiance : pas de vague ...d'ailleurs je n'aurai pas été soutenue par mon CDE , un parfait con réputé homophobe ( du fait de ses plaisanteries dans ses discours de fin d'année ) ...

Mais tu as raison évidemment , on ne vit pas pour les autres et à travers leur regard ...Cependant tout le monde aspire à travailler dans un climat épanouissant et dans un cadre où il se sent reconnu comme sujet , non ? je rêve ? je suis naive ? De toute façon j'ai fait du chemin depuis ...et je me suis endurcie !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel face à une discrimination ?

Message par Eloah le Lun 28 Déc 2009 - 22:18

@roxanne a écrit:Enfin , je le répète , dans mon collège , le couple de femmes qui vivent ensemble , font ce que tu dis , parlent de leurs enfants, de leurs vacances t il n'y a pas de silence , pas de différences avec les autres couples...Et je ne suis pas du tout dans une grande ville...

Je confirme que c'est la même chose pour moi et pourtant je suis ... en Picardie, comme toi, Nateka, et auparavant j'étais dans une toute petite ville de la campagne alsacienne, ville où 30% des gens votent FN. Je ne dis pas, évidemment, que ça a toujours été facile mais je suis persuadée que le fait de n'avoir jamais fait ni un secret de polichinelle ni un événement de la particularité de ma vie familiale (deux femmes, deux enfants), le fait d'avoir toujours mis les choses au clair quand on me parle de mon mari, le fait de n'avoir jamais non plus accepté les insultes ou même simplement les remarques déplacées, le fait de prendre le temps d'arrêter mon cours à chaque fois que mes élèves se donnent du "PD" (et de fait, je ne l'entends quasiment plus), tout cela a fini par me permettre de travailler et de vivre tranquillement. Je suis de naturel discret et je parle donc peu de ma vie de couple à mes collègues mais je parle plus volontiers de mes enfants, que quasiment tous mes collègues savent être sans père. J'ai parfois droit à des questions auxquelles je prends toujours le temps de répondre car comme je le dis plus haut, je crois très fort que la banalité et la simplicité de notre quotidien peuvent aider certains hétéros à faire leur chemin dans l'acceptation de notre différence et la lutte contre les clichés ; je ne prends pas comme une attaque le fait que certains aspects de ma vie puissent leur sembler étrange et qu'ils m'interrogent là-dessus, ce qui d'ailleurs reste rare.
Enfin, je ne me soucie pas de ceux que ça peut déranger tant qu'ils ne m'en font pas la remarque. Je conçois que chacun ait sa propre idée là-dessus, le tout est de respecter les choix des autres.

Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel face à une discrimination ?

Message par InvitéN le Mar 29 Déc 2009 - 10:31

Eh bien encore une fois tant mieux si ça se passe bien pour la majorité d'entre nous ...en Picardie ou ailleurs ...
Mon témoignage visait non pas à me poser en victime mais à souligner qu'il reste compliqué de nos jours encore d'être ouvertement homosexuel-le dans le mondu du travail . Je comprends que des "alter"-sexuel-le-s préfèrent rester discret-e-s et il n'y a aucune obligation à "afficher" son orientation sexuelle .C'est selon le contexte et la personnalité de chacun-e .

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel face à une discrimination ?

Message par neo le Jeu 7 Jan 2010 - 15:14

Je profite de ce topic pour signaler un roman paru en octobre : Je ne pense qu'à ça, de Karim Ressouni-Demigneux.


Ismaïl est en cinquième. Son cauchemar débute quand Amin le traite de
pédé. Tous ses camarades de classe s'y mettent ensuite.

Ismaïl ne le supporte pas. Ces insultes créent en lui un grand malaise
et il s'isole de plus en plus. Ce qui le trouble, c'est qu'il commence
à s'interroger sur sa sexualité.

Il y a pourtant quelqu'un qui peut l'aider. C'est sa voisine, qui est
aussi sa prof de français, et qui est lesbienne. Pourtant, il n'ose
pas car il s'est ligué avec les autres élèves en classe.

Pour pouvoir faire taire les insultes et se sentir mieux, Ismaïl devra
néanmoins se confier à quelqu'un...

*****
Il s'agit de la deuxième histoire d'Ismaïl écrite par Karim
Ressouni-Demigneux. A première vue, il s'est inspiré de sa situation
familiale car l'auteur et son personnage ont un père marocain et une
mère bourguignonne.

Dans ce récit, les sujets de l'homosexualité et le questionnement
autour de la sexualité est très bien traité. Ismaïl, suite aux
insultes dont il est victime, s'interroge sur la vérité qu'elles
peuvent contenir. C'est cela qui crée en lui un sentiment de mal-être.

Il a la chance d'être bien entouré. Déjà par ses parents, qui sont
tolérants et ouverts à la discussion. Ensuite par sa prof de français
qui, tout en assumant sa sexualité, ne rencontre pas moins de
difficultés. Les élèves de sa classe et ses amis ne sont pas d'un
grand secours : soit ils passent du côté des bourreaux, soit ils
manquent de tact. Cette situation me paraît très réaliste.

Les illustrations de Monike Czarnecki accompagnent très bien
l'ensemble. Elle sait ajouter les détails nécessaires pour souligner
l'état d'esprit des personnages.

Comme toujours chez Rue du Monde, le but est d'amener les enfants à
réfléchir, sans jamais juger ni prendre partie. Et avec ce titre,
c'est réussi.


A partir de 11 ans.

Je ne pense qu'à ça / Karim Ressouni-Demigneux ; ill. Monike
Czarnecki. - Rue du monde, 2009. - Collection Roman du monde.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum