Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Lantelme le Mer 30 Déc 2009 - 18:42

Un décret du 26 octobre dernier (n° 2009-1302, publication au JO n°250 du 28 octobre) est passé inaperçu, mais il ouvre une sacrée brèche dans le recrutement des IA-IPR.

Voici ce que stipule ce joyeux décret : "Dans la limite de 5 % des nominations prononcées l'année précédente à l'issue des concours, peuvent être nommés, par le voie d'un concours sur titres [i.e. liste d'aptitude], IA-IPR les candidats titulaires d'une licence et justifiant de huit années d'expérience professionnelle dans les domaines soit de l'éducation, [...]".

Des IPR titulaires d'une seule licence... : voilà qui va réhausser leur niveau ! Imaginez l'incongruité de la situation : un IPR titulaire d'une simple licence inspectant un agrégé et lui faisant la leçon sur des thèmes scientifiques que le second maîtrise bien mieux que le premier... On marche sur la tête !

Lantelme
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Invité le Mer 30 Déc 2009 - 18:47

En même temps quand on voit certains agrégés ...

Anecdote : un jeune agrégé qui dit à ses élèves qu'ils ne savent rien, qu'ils sont nuls, et qui s'énervent grave.
Un élève lui répond : vous, vous savez pas enseigner et on en fait pas tout un plat.
Il a démissionné avant de redoubler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Lantelme le Mer 30 Déc 2009 - 18:55

Ce que tu dis Agamemnon, et désolé de te le dire aussi franchement, c'est l'éternelle excuse bidon trouvée par certains collègues (frustrés ?) non agrégés :"les agrégés sont très bons dans leur discipline, mais nuls en pédagogie". Ce genre d'affirmation ne repose sur aucune preuve sérieuse, et je pourrai te citer en exemple de nombreux certifiés nuls en pédagogie, d'autres qui démissionnent pour cette raison-là et d'autres licenciés pendant leur stage. Je trouve par ailleurs douteux de prendre pour argent comptant ce que dit cet élève sur le collègue en question ; es-tu enseignant ?

Lantelme
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Invité le Mer 30 Déc 2009 - 18:58

Je n'ai rien contre les agrégés, je te le jure !!!!!
Je dis juste qu'être agrégé n'est absolument pas ce qui fait de toi un bon prof. Il y a des MA ou des contractuels bien meilleurs que des agrégés, et c'est une réalité, point barre. Mais je ne dénigre pas ce corps. Oui je suis enseignant.
Quant à l'anecdote, elle provient de l'IPR elle même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Carabas le Mer 30 Déc 2009 - 19:00

Agamemnon a écrit:Il a démissionné avant de redoubler.
Je ne comprends pas. On en peut pas démissionner, puis redoubler.

Cela dit, je ne suis pas agrégée, je ne savais pas enseigner et mes mômes en ont fait tout un plat.

En même temps, je suis d'accord avec Lantelme sur les légendes urbaines courant sur les agrégés.

Une anecdote d'IPR? J'ai du mal à y accorder du crédit.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Invité le Mer 30 Déc 2009 - 19:02

Deux mauvais rapports de l'IUFM, il a pas voulu être inspecté car il sentait la cata et a démissionné. Je vois pas pourquoi l'IPR a menti.

C'est une réalité que de dire que dans tous les corps, il y a des bons et des mauvais, et je pense que sur ce point, on sera tous d'accord.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Carabas le Mer 30 Déc 2009 - 19:04

Ok, je comprends mieux. Tu ne sais pas ce qu'il fait, maintenant?

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Cath le Mer 30 Déc 2009 - 19:04

Bon,l'anecdote est ... anecdotique!
La question est plutôt: par qui serons-nous inspectés?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Lantelme le Mer 30 Déc 2009 - 19:04

Je ne parlais pas de pédagogie, mais uniquement de niveau scientifique et de maîtrise de la discipline que l'on enseigne. De ce point de vue, un MA ou un contractuel, ou même un certifié, n'a pas le même niveau qu'un agrégé, c'est une évidence. Après, question pédagogie, c'est autre chose effectivement. Et on peut très facilement inverser les choses : je connais des agrégés bien meilleurs que des certifiés et des contractuels, y compris du point de vue pédagogique.

Lantelme
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par John le Mer 30 Déc 2009 - 19:05

Un décret du 26 octobre dernier (n° 2009-1302, publication au JO n°250 du 28 octobre) est passé inaperçu, mais il ouvre une sacrée brèche dans le recrutement des IA-IPR.

Lantelme, c'est passé inaperçu sauf ici : http://www.neoprofs.org/actualites-f5/competences-averees-c-est-aussi-bon-pour-les-ipr-t15491.htm

Agamemnon, tu nous en as déjà parlé, non ? Tu disais même qu'ils étaient même plusieurs à avoir posé problème.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Lantelme le Mer 30 Déc 2009 - 19:05

Autant pour moi John, je n'avais pas vu !

Lantelme
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par neo le Mer 30 Déc 2009 - 19:06

@Lantelme a écrit:
Voici ce que stipule ce joyeux décret : "Dans la limite de 5 % des nominations prononcées l'année précédente à l'issue des concours, peuvent être nommés, par le voie d'un concours sur titres [i.e. liste d'aptitude], IA-IPR les candidats titulaires d'une licence et justifiant de huit années d'expérience professionnelle dans les domaines soit de l'éducation, [...]".
Ce qui me semble beaucoup plus grave, c'est la suite :
Il est ajouté à l'article 22 du décret du 18 juillet 1990 susvisé l'alinéa suivant :
« En outre, dans la limite de 5 % des nominations prononcées l'année précédente à l'issue des concours, peuvent être nommés, par la voie d'un concours sur titres, inspecteurs d'académie-inspecteurs pédagogiques régionaux les candidats titulaires d'une licence et justifiant de huit années d'expérience professionnelle dans les domaines soit de l'éducation, de l'enseignement ou de la formation, soit dans ceux de l'inspection, de l'expertise ou de l'audit. »
Plus besoin d'avoir enseigné pour être IPR !
Mais c'est tout à fait cohérent avec la logique actuelle de dénaturation complète de notre métier, où enseigner devient progressivement une tâche annexe...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Invité le Mer 30 Déc 2009 - 19:07

@Lantelme a écrit:Je ne parlais pas de pédagogie, mais uniquement de niveau scientifique et de maîtrise de la discipline que l'on enseigne. De ce point de vue, un MA ou un contractuel, ou même un certifié, n'a pas le même niveau qu'un agrégé, c'est une évidence. Après, question pédagogie, c'est autre chose effectivement. Et on peut très facilement inverser les choses : je connais des agrégés bien meilleurs que des certifiés et des contractuels, y compris du point de vue pédagogique.


T'étais pas prof à Fermat à l'époque où y avait des chiottes fermées à clef pour les agrégés ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Lantelme le Mer 30 Déc 2009 - 19:18

Je ne fais qu'écrire une évidence : tu n'as qu'à comparer les épreuves des CAPES et des Agrégations, et lire les rapports du jury, et tu pourras constater les différences en terme d'exigences et de niveau.
Tu n'as qu'à me démontrer le contraire, puisque tu as l'air si sûr de toi.

Lantelme
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Invité le Mer 30 Déc 2009 - 19:20

Je dis juste que je connais des profs de fac qui ont eu l'agreg de LM quand il y avait 250 postes par an et qui se targuaient d'être dans les 100 premiers.
Et que je connais de brillants étudiants de facs qui arrivent juste après les 90 postes qu'il y avait cette année.
De la même façon, l'agreg de LC, elle n'a plus 90 postes, mais 40. Et je peux t'assurer que ceux classés entre 41 et 90 sont loin d'être quiches et valent bien ceux qui n'ont pu avoir que le CAPES.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Cath le Mer 30 Déc 2009 - 19:20

Euh, vous voudriez pas ouvrir un autre post pour discuter des mérites comparés des agrégés et des certifiés?
Parce que là, la question c'est qu'on va, tous, certifiés comme agrégés, être inspectés par des gens n'ayant jamais enseigné!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Invité le Mer 30 Déc 2009 - 19:35

oui, qu'on arrête avec les agrégés. On sait qu'ils sont très érudits, c'est pas la question!

J'avais déjà vu ce texte (décret) et je l'avais trouvé fort amusant. Quand j'étais en licence, je ne savais pas grand chose, ça c'est sûr!
Et comme dit Cath, je n'avais jamais enseigné non plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Invité23 le Mer 30 Déc 2009 - 21:58

Agamemnon a écrit:
@Lantelme a écrit:Je ne parlais pas de pédagogie, mais uniquement de niveau scientifique et de maîtrise de la discipline que l'on enseigne. De ce point de vue, un MA ou un contractuel, ou même un certifié, n'a pas le même niveau qu'un agrégé, c'est une évidence. Après, question pédagogie, c'est autre chose effectivement. Et on peut très facilement inverser les choses : je connais des agrégés bien meilleurs que des certifiés et des contractuels, y compris du point de vue pédagogique.


T'étais pas prof à Fermat à l'époque où y avait des chiottes fermées à clef pour les agrégés ?



Moi j'ai juste été élève à Fermat, en HK. Par contre, on avait une cantine réservée, lol.

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Lantelme le Jeu 31 Déc 2009 - 9:41

Sur ce que tu dis Agamemnon, je suis entièrement d'accord : les 40 ou 50 premiers "collés" sont tout à fait au niveau, mais malheureusement cela est inévitable compte tenu de la diminution du nombre de postes... C'est la même chose pour le CAPES : lorsque nous nous réunissons pour fixer la barre d'admission, c'est parfois long à cause des candidats à égalité (ou presque) qu'il faut départager alors que nous savons qu'ils ont tous le même niveau (si on fixe la barre à 08, celui qui a 07,95 a bien sûr le même niveau que celui qui a 08, mais on ne peut pas le prendre). Et on ne peut même plus faire des listes complémentaires (consignes ministérielles). C'est la dure loi des concours.
Par ailleurs, avoir l'agreg à 22 ou 23 ans c'est bien, mais encore faut-il ensuite "s'entretenir" ce qui est loin d'être le cas de tous les agrégés : à 45 ou 50 ans, certains se sont laissés aller et n'ont d'agrégés plus que le titre...

Pour revenir au décret, je pense que cette disposition vise essentiellement à faciliter l'accession au corps des IPR des personnels de direction ; ceux-ci le pouvaient déjà, mais uniquement ceux de 1ère classe et en passant le concours comme tous les autres. C'est ce qui explique que le décret précise bien que les 8 ans d'expérience professionnelle ne se limitent pas à l'enseignement. Ce decret peut aussi servir à recaser les incompétents des IUFM (i. e ceux qui n'ont ni CAPES ni agreg et qui se permettent de donner des conseils voire des ordres aux stagiaires ; si, si, il y en a, notamment dans les joyeuses "sciences de l'éducation"). Reste à savoir ensuite qui sera recruté effectivement : dans l'absolu, n'importe quel enseignant pourra postuler => logiquement, le jury donnera la priorité aux plus diplômés (agrégés, certifiés avec maîtrise / master) et aux plus compétents, donc je doute fort (du moins je l'espère) que ne seront pas recrutés de simples "licenciés" (mais cela existe déjà, via les chefs d'établissement pour les IPR de vie scolaire).

Lantelme
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Daphné le Jeu 31 Déc 2009 - 9:52

Bon tout ceci me choque bien entendu, et je ne me vois pas me faire inspecter par quelqu'un qui n'a JAMAIS enseigné, genre un ex CPE ou chef d'établissement, un administratif ou ex IUFM qui ne sait pas ce qu'est un élève et qui n'a pas pratiqué lui-même !!
En dehors de l'espect niveau de recrutement, ça me semble aberrant !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par InvitéN le Jeu 31 Déc 2009 - 12:22

Au sujet du recrutement des inspecteurs , j'avais retenu ce texte :
L'Education nationale ouvre des postes d'IA-IPR (les inspecteurs pédagogiques qui encadrent le second degré) à des fonctionnaires d'autres ministères, à des militaires et à des magistrats.
3 arrêtés sont parus au JO du mercredi 28 octobre. Le premier limite le nombre des postes ainsi ouverts à un concours sur titres à "5 % des nominations prononcées l'année précédente". Les candidats doivent justifier "de huit années d'expérience professionnelle dans les domaines soit de l'éducation, de l'enseignement ou de la formation, soit dans ceux de l'inspection, de l'expertise ou de l'audit".

Le premier arrêté évoque les candidats qui ont "la qualité de fonctionnaire civil, de militaire ou de magistrat". Le second arrêté explique comment est organisé le concours sur titres et le troisième comment est composé le jury .

ça fait doucement rigoler , non ?

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par ysabel le Jeu 31 Déc 2009 - 16:08

Le jour où je suis inspectée par ce type d'IPR, je lui demande de faire cours à ma place pour me montrer tout son talent...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Daphné le Jeu 31 Déc 2009 - 16:17

+ 1 c'est vrai ça alors !

Et je l'entreprends ensuite en anglais pour l'entretien, non mais

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recrutement des IPR : ça promet pour le niveau...

Message par Invité le Jeu 31 Déc 2009 - 16:29

@Lantelme a écrit:Sur ce que tu dis Agamemnon, je suis entièrement d'accord : les 40 ou 50 premiers "collés" sont tout à fait au niveau, mais malheureusement cela est inévitable compte tenu de la diminution du nombre de postes... C'est la même chose pour le CAPES : lorsque nous nous réunissons pour fixer la barre d'admission, c'est parfois long à cause des candidats à égalité (ou presque) qu'il faut départager alors que nous savons qu'ils ont tous le même niveau (si on fixe la barre à 08, celui qui a 07,95 a bien sûr le même niveau que celui qui a 08, mais on ne peut pas le prendre). Et on ne peut même plus faire des listes complémentaires (consignes ministérielles). C'est la dure loi des concours.
Par ailleurs, avoir l'agreg à 22 ou 23 ans c'est bien, mais encore faut-il ensuite "s'entretenir" ce qui est loin d'être le cas de tous les agrégés : à 45 ou 50 ans, certains se sont laissés aller et n'ont d'agrégés plus que le titre...


Pour revenir au décret, je pense que cette disposition vise essentiellement à faciliter l'accession au corps des IPR des personnels de direction ; ceux-ci le pouvaient déjà, mais uniquement ceux de 1ère classe et en passant le concours comme tous les autres. C'est ce qui explique que le décret précise bien que les 8 ans d'expérience professionnelle ne se limitent pas à l'enseignement. Ce decret peut aussi servir à recaser les incompétents des IUFM (i. e ceux qui n'ont ni CAPES ni agreg et qui se permettent de donner des conseils voire des ordres aux stagiaires ; si, si, il y en a, notamment dans les joyeuses "sciences de l'éducation"). Reste à savoir ensuite qui sera recruté effectivement : dans l'absolu, n'importe quel enseignant pourra postuler => logiquement, le jury donnera la priorité aux plus diplômés (agrégés, certifiés avec maîtrise / master) et aux plus compétents, donc je doute fort (du moins je l'espère) que ne seront pas recrutés de simples "licenciés" (mais cela existe déjà, via les chefs d'établissement pour les IPR de vie scolaire).

Je ne voulais rien dire de plus que toi sur les agrégés, et je suis ravi de voir que nous sommes sur la même longueur d'onde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum