De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Message par Clarianz le Sam 2 Jan 2010 - 16:43

Je me remets petit à petit au boulot et je me retrouve coincée par des aspects qui ne m'encombraient pas des masses avant. Est-ce que vous travaillez la langue dans des traductions? ou est-ce que vous attendez d'avoir un texte francophone pour aborder la conjugaison, la grammaire... ?

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Message par John le Sam 2 Jan 2010 - 16:48

Avant, j'attendais d'avoir un texte francophone, maintenant je n'ai plus ces scrupules - après tout le traducteur est censé avoir bien fait son travail.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Message par Barnafée la Patouille le Sam 2 Jan 2010 - 22:41

Lors de mon inspection, mon IPR m'a reproché d'avoir utilisé un texte traduit du latin pour aborder un point de langue. Depuis, j'évite de le faire...

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Message par Clarianz le Sam 2 Jan 2010 - 22:46

Et du coup avec le programme de 6ème, tu fais comment? C'est gratiné d'éviter les trad.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Message par Angua le Sam 2 Jan 2010 - 22:52

Pour la langue, je n'ai aucun scrupule.
Par contre, pour ce qui est de l'analyse littéraire... j'ai toujours beaucoup de remords. La collègue d'anglais qui a la même classe de 3e que moi m'a demandé au début de l'année si ça m'ennuierait qu'on travaille ensemble de Souris et des Hommes (les chefs ayant oublié de lui donner une classe commune comme demandé avec une autre prof de français), j'avais que j'ai sauté sur l'occasion!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Message par Clarianz le Sam 2 Jan 2010 - 22:59

Oui, j'évite les traductions pour les autres niveaux. Du coup, les litt. étrangères ne sont pas à la fête, sauf en lecture cursive.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Message par Audrey le Sam 2 Jan 2010 - 23:00

mais euh...quand tu dis "travailler un point de langue", ça veut dire quoi? Je me sers pas des textes pour travailler un point de langue, je fais une séance de langue, vilà tout...mais je n'ai peut-être pas compris...si tu parles de figures de style par exemple, aucun scrupule, comme john, je me dis que le traducteur a fait son boulot correctement.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Message par MS le Sam 2 Jan 2010 - 23:08

Comme Audrey. Pour travailler les points de langue en GR de phrase, je me construis généralement mes propres phrases.
Cela étant pour certains points, j'utilise des textes bien sûr, par ex sur les types de phrases, j'avais utilisé en inspection un extrait de Pinocchio de Collodi, on ne m'a fait aucun reproche.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté d'étudier les points de langues par le biais de traductions

Message par Clarianz le Dim 3 Jan 2010 - 11:30

Je pars d'un texte support, la leçon de litt. est liée à celle de langue, et je me sers donc des exemple sortis du texte. C'est seulement après, dans les manip' et les exercices que j'utilise des phrases-objets pour illustrer le point de langue.

Du coup, en 6ème quand je travaille sur L'Odyssée et les caractéristiques du héros, je fais l'Epithète en langue, mais en travaillant sur une traduction. Ce qui m'a été reproché en visite-IUFM il y a qq années (et a conduit à une contre-visite d'inspection).

Le problème se pose aussi en conjugaison, pour les emplois/valeurs des temps: en traduction on essaie de rendre la langue originale, du coup les concordances sont parfois malheureuses.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum