Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
neo
Grand sage

Mutations : la menace

par neo le Dim 3 Jan 2010 - 12:08
Article dans l'US 689

Mutations : la menace

La suppression projetée des emplois de stagiaires, l’affectation des stagiaires sur les postes de titulaires pour la rentrée prochaine auront de lourdes conséquences sur les mutations dès ce mouvement 2010, tant lors de la phase inter que pour la phase intra-académique.
En effet, pour affecter les néorecrutés des concours 2010 à venir, les recteurs, qui ne disposeront plus des supports de stagiaires (les « berceaux IUFM »), devront utiliser dès lors des supports « banaux » : en clair, des postes qui jusqu’ici étaient mis au mouvement permettant l’affectation et la mutation des titulaires. L’affectation des 7 600 nouveaux conduira donc à la suppression de 7 600 possibilités d’affectation et de mutation qui disparaissent des mouvements inter et intra.
Pour la phase interacadémique du mouvement, cela représente près de 7 600 « capacités d’accueil » qui devraient être ôtées du mouvement, réduisant par voie de conséquence la mobilité nationale : les chaînes de mutation seront moins nombreuses, leurs effets « démultiplicateurs » amoindris. La seule inconnue résidera dans la capacité du ministère à « répartir » une telle pénurie : du jamais vu.
Ces 7 600 postes manqueront aussi à l’intra : obtenir un poste en établissement sera plus difficile. Enfin, l’inexistence de compensation pour le tiers de service dévolu à la formation des stagiaires (affectés sur des supports complets pour enseigner à hauteur de 12/18es) laisse augurer une multiplication des services sur plusieurs établissements, le développement des tentatives pour imposer des HS, le recours à des vacataires.
Réduction de la mobilité et aggravation des conditions d’emploi de tous, titulaires, stagiaires et non-titulaires : tout commande de combattre cette préparation de la rentrée 2010.
■ Christophe Barbillat, emploi@snes.edu
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Mutations : la menace

par Nestya le Dim 3 Jan 2010 - 12:33
Pfff! (gros soupir désespéré).

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
InvitéN
Grand sage

Re: Mutations : la menace

par InvitéN le Dim 3 Jan 2010 - 12:53
Rageant mais rien d'étonnant ... "dans l'air du temps"...2010 : une année sombre ?
Invité1
Niveau 8

Re: Mutations : la menace

par Invité1 le Dim 3 Jan 2010 - 13:54
Trop compliqué pour moi ! Un décodeur svp !
avatar
Invité13
Fidèle du forum

Re: Mutations : la menace

par Invité13 le Dim 3 Jan 2010 - 14:10
Besoin d'un décodeur aussi... Les stagiaires seraient à 12h l'année prochaine ? Et cela limite le nombre de mut' possible?
avatar
neo
Grand sage

Re: Mutations : la menace

par neo le Dim 3 Jan 2010 - 14:19
Les stagiaires seraient à 12h l'année prochaine ?
Oui, avec la réforme de la formation et du recrutement
Dire qu'il y a encore quelques années, les stagiaires étaient à 4 ou 6h...
avatar
neo
Grand sage

Re: Mutations : la menace

par neo le Dim 3 Jan 2010 - 14:25
Exemple à Lille :
Officiellement, il nous sera annoncé 365 suppressions de postes "seulement" pour la rentrée 2010, comment le SNES arrive t-il donc au chiffre réel de - 646 ?

L’académie perd officiellement 361 emplois de stagiaires. Chacun apportait 8h à la DGH académique (heures de stages en responsabilité) : les emplois supprimés équivalent donc à 160 ETP. Mais les futurs lauréats des concours, affectés sur des postes qui seront soustraits au potentiel d’enseignement déjà délégué à l’académie, n’apporteront que 12 h d’enseignement (car ils ont 6 heures de formation) : ils représentent donc un nouveau manque de 329X6/18 = 121 Equivalents Temps Plein, puisque la formation est financée sur la DGH de l’académie. Au total ce sont donc 365 + 160 +121 = 646 emplois ETP qui sont retirés à la rentrée 2010

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
avatar
Invité13
Fidèle du forum

Re: Mutations : la menace

par Invité13 le Dim 3 Jan 2010 - 14:30
12 heures... rien que ça... Corvéables à merci !
Et les tuteurs ? Ils en auront un dans leur établissement ? J'ai entendu parler de "prof référents". 150 euros pour l'année afin d'encadrer 3 ou 4 stagiaires dans des établissements différents.
avatar
Invité13
Fidèle du forum

Re: Mutations : la menace

par Invité13 le Dim 3 Jan 2010 - 14:45
Sinon, j'ai compris pour les mut' ! En plus ceux qui en auront une cette année risqueront de voir leur poste supprimé l'année suivante...
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Mutations : la menace

par Nestya le Dim 3 Jan 2010 - 15:01
Et les stagiaires resteront forcément dans l'académie où ils ont passé le concours?

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
Gaïa
Niveau 7

Re: Mutations : la menace

par Gaïa le Dim 3 Jan 2010 - 15:04
J'avais lu ces infos sur le site du snes. Je suis écœurée. Et si je ne pense qu'à ma petite personne, je ne suis pas prête de récupérer mon poste en lycée, même avec mes 1500 points de carte scolaire.
Ecœurée, pas d'autre mot.
avatar
Invité13
Fidèle du forum

Re: Mutations : la menace

par Invité13 le Dim 3 Jan 2010 - 15:11
@Gaïa a écrit:J'avais lu ces infos sur le site du snes. Je suis écœurée. Et si je ne pense qu'à ma petite personne, je ne suis pas prête de récupérer mon poste en lycée, même avec mes 1500 points de carte scolaire.
Ecœurée, pas d'autre mot.

Je te comprends... et je compatis !
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Mutations : la menace

par Karine B. le Dim 3 Jan 2010 - 15:12
@Nestya a écrit:Et les stagiaires resteront forcément dans l'académie où ils ont passé le concours?

non

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Invité23
Neoprof expérimenté

Re: Mutations : la menace

par Invité23 le Dim 3 Jan 2010 - 18:01
Moi qui pleure après ma mutation depuis 5 ans déjà ! A propos, Karine, j'en profite pour te poser une question : à l'intra, si je formule des voeux précis en 1er (étb), puis larges (tous postes sur la ville), est-ce que mes voeux précédents seront supprimés, ou cela servira-t-il à aiguiller le choix de mon affectation finale ? Je ne veux pas prendre le risque de miser tous mes points, acquis lentement, pour me retrouver de nouveau en ZEP 6 ans loin de chez moi m'auront suffi (vous noterez l'emploi achevé du ftur antérieur, trahissant un (vain ?) espoir ?)
Invité
Invité

Re: Mutations : la menace

par Invité le Dim 3 Jan 2010 - 18:07
des stagiaires à 12 heures! je demande à voir! archi-délirant...
Quand je pense que les premiers mois, il me fallait 1 journée pour préparer 1h de cours. Et je n'avais que 4h de cours...
stephielucky
Habitué du forum

Re: Mutations : la menace

par stephielucky le Dim 3 Jan 2010 - 18:23
J'espère que les nouveaux stagiaires ne resteront pas dans leur académie d'origine. Cela fait déjà 6 ans que je suis en région parisienne et j'ai hâte de rentrer chez moi dans le sud.
Invité
Invité

Re: Mutations : la menace

par Invité le Dim 3 Jan 2010 - 18:29
@stephielucky a écrit:J'espère que les nouveaux stagiaires ne resteront pas dans leur académie d'origine. Cela fait déjà 6 ans que je suis en région parisienne et j'ai hâte de rentrer chez moi dans le sud.


courage! plus que 2-3 ans pour te retrouver au fin fond de ton académie chérie... (t'es en APV j'espère? sinon c'est mort)
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Mutations : la menace

par Pseudo le Dim 3 Jan 2010 - 18:31
Lorica a écrit:des stagiaires à 12 heures! je demande à voir! archi-délirant...
Quand je pense que les premiers mois, il me fallait 1 journée pour préparer 1h de cours. Et je n'avais que 4h de cours...

"Bonjour. Ouvrez votre livre p.12, lisez le texte et répondez au question 1-a, 1-b, 2-a, 5-c et faites la travail d'écriture en 6"
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Mutations : la menace

par Karine B. le Dim 3 Jan 2010 - 19:07
Lilyrose a écrit:Moi qui pleure après ma mutation depuis 5 ans déjà ! A propos, Karine, j'en profite pour te poser une question : à l'intra, si je formule des voeux précis en 1er (étb), puis larges (tous postes sur la ville), est-ce que mes voeux précédents seront supprimés, ou cela servira-t-il à aiguiller le choix de mon affectation finale ? Je ne veux pas prendre le risque de miser tous mes points, acquis lentement, pour me retrouver de nouveau en ZEP 6 ans loin de chez moi m'auront suffi (vous noterez l'emploi achevé du ftur antérieur, trahissant un (vain ?) espoir ?)

ça dépend de ton académie, à Lille, non

Par ailleurs, en général si tu fais un voeu large, tu prends le risque d'obtenir n'importe quel poste dans ce voeu large, donc si tu ne veux pas de ZEP, n'en demande pas

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Invité23
Neoprof expérimenté

Re: Mutations : la menace

par Invité23 le Dim 3 Jan 2010 - 19:23
Ok, merci Karine. Je suis à Lille Smile
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Mutations : la menace

par Karine B. le Dim 3 Jan 2010 - 19:53
Lilyrose a écrit:Ok, merci Karine. Je suis à Lille Smile

on attend de savoir quelles vont être les conclusions du rectorat (d'ailleurs ça me fait penser que j'ai oublié de faire le courrier au recteur) pour la barème 2010, mais à Lille, les points APV sont valables jusqu'à maintenant sur des postes précis et pas seulement sur des voeux larges

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Mutations : la menace

par Nestya le Dim 3 Jan 2010 - 19:55
@Karine B. a écrit:
Lilyrose a écrit:Ok, merci Karine. Je suis à Lille Smile

on attend de savoir quelles vont être les conclusions du rectorat (d'ailleurs ça me fait penser que j'ai oublié de faire le courrier au recteur) pour la barème 2010, mais à Lille, les points APV sont valables jusqu'à maintenant sur des postes précis et pas seulement sur des voeux larges
Si seulement on pouvait avoir des points APV au bout de 3 ans au lieu de 5 ans...J'aurais alors quelque espoir.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
neo
Grand sage

Re: Mutations : la menace

par neo le Lun 4 Jan 2010 - 1:05
Lorica a écrit:des stagiaires à 12 heures! je demande à voir! archi-délirant...
Quand je pense que les premiers mois, il me fallait 1 journée pour préparer 1h de cours. Et je n'avais que 4h de cours...
Mais pour assurer la garderie l'accompagnement personnalisé, les projets bidons imposés par le chef d'établissement via le "conseil pédagogique" (projet de décret sur les EPLE), dispenser le saupoudrage d'histoire des arts poudre-aux-yeux, et surtout, le plus important, cocher les fameuses cases du livret de compétences pour valider le socle commun qui remplacera à terme le brevet et les programmes, on pourrait même demander aux stagiaires d'assurer 40 heures de "cours" par semaine... cela se pratique déjà dans certains pays, et puisque forcément tout ce qui se fait à l'étranger est bon à prendre pour casser le système éducatif français... humhum


Dernière édition par neo le Lun 4 Jan 2010 - 1:10, édité 1 fois
avatar
neo
Grand sage

Re: Mutations : la menace

par neo le Lun 4 Jan 2010 - 1:09
@Nestya a écrit:
Si seulement on pouvait avoir des points APV au bout de 3 ans au lieu de 5 ans...J'aurais alors quelque espoir.
C'était le cas dans l'ancien système (points ZEP, qui étaient accordés au bout de 3 ans) ; il y a quelques années, le ministère a remplacé le système des points ZEP par celui des points APV, et il faut désormais au moins 5 ans pour y avoir droit.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Mutations : la menace

par Pseudo le Lun 4 Jan 2010 - 6:37
@neo a écrit:
@Nestya a écrit:
Si seulement on pouvait avoir des points APV au bout de 3 ans au lieu de 5 ans...J'aurais alors quelque espoir.
C'était le cas dans l'ancien système (points ZEP, qui étaient accordés au bout de 3 ans) ; il y a quelques années, le ministère a remplacé le système des points ZEP par celui des points APV, et il faut désormais au moins 5 ans pour y avoir droit.

Oui. Il l'ont changé l'année où j'aurais pu en bénéficier. J'ai apprécié. Depuis j'ai obtenu un congé formation : retour à la case départ, point apv 0. Je me dis qu'il est inutile de rêver à ces foutus points : il y aura toujours une bonne raison de me les sucrer.
Contenu sponsorisé

Re: Mutations : la menace

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum