Malaise vis-à-vis d'une collègue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Saraswati le Lun 4 Jan 2010 - 16:43

Bonjour,
une rentrée pas terrible cet aprem, c'est la 1ère fois que je vis ça mais je suis très mal à l'aise vis-à-vis d'une collègue.

En fait avant les vacances, le dernier jour, j'avais prévu un contrôle avec une classe. La classe d'à côté était assez bruyante et mes élèves se sont plaints plusieurs fois. Je n'ai pas voulu aller voir ma collègue car je leur ai dit que ça ne se faisait pas, qu'elle pourrait se vexer, et que je trouvais ça très gênant, qu'en plus c'était les vacances et qu'ils avaient peut-être prévu une "petite fête". Finalement comme le niveau sonore était très perturbant, j'y suis allée, sa porte était ouverte, et j'ai dit le plus gentiment possible que mes élèves étaient en DS et que le bruit les gênait un peu.

Je n'étais pas du tout à l'aise, je me doutais bien que la prof profitait du dernier jour pour faire un cours spécial vacances.
Aujourd'hui je la vois et tout de suite je m'excuse en lui disant que je ne fais pas ça d'ordinaire mais que c'est mal tombé vu que mes élèves étaient en DS et qu'elle de son côté avait décidé de faire un goûter de Noël. Elle a coupé court en disant que c'était impardonnable, qu'elle l'avait très mal pris et que devant les élèves en plus ça ne se faisait pas (je précise que je n'ai même pas eu le temps de rentrer dans sa classe et que je n'ai rien dit de blessant), qu'elle n'avait pas fait les chants de Noël qu'elle avait prévu avec ses élèves à cause de moi, etc.

Bref, j'ai été hyper mal tout l'après-midi.
Je sais que ce sujet est délicat et vraiment d'ordinaire je ne me mêle pas de la discipline chez mes voisins (d'autant que chez moi aussi ça peut être la foire), et je regrette... d'avoir voulu de bonnes conditions de travail pour mes élèves ! Le pire c'est que si cette prof se faisait bordéliser jamais je n'aurais fait ça, mais c'est bien parce que la situation était exceptionnelle que je me le suis permis.

Voilà, j'avais juste besoin de vider mon sac et savoir si j'ai été vraiment ignoble... ne soyez pas trop durs, merci.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par doctor who le Lun 4 Jan 2010 - 16:55

Qui avait raison? Celle qui faisait cours ou celle qui mangeait des pains au chocolat?
Depuis quelques années, je refuse tout compromis avec les élèves et je fais tout le temps cours, sauf la dernière heure de l'année scolaire, où l'on peut légitimement se dire au revoir.
D'ailleurs, fêter Noël en classe, est-ce bien laïque? Pose lui la question.


Dernière édition par doctor who le Lun 4 Jan 2010 - 16:56, édité 1 fois

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par paffutella le Lun 4 Jan 2010 - 16:56

non, je trouve que tu as été très correcte. Tu as quand même le droit de travailler dans de bonnes conditions jusqu'aux vacances! ( bon, on l' a compris, je déteste les cours "spécial goûter" ou "vacances de Noël"...). ne regrette rien, elle oubliera.

paffutella
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par InvitéN le Lun 4 Jan 2010 - 16:56

Mon avis personnel ( je sais que c'est facile "vu de mon balcon" ) c'est que ta collègue dramatise à outrance.
Le fait que tu te sois adressé gentiment à elle et que tu aies pris le temps de présenter des excuses, qui plus est en expliquant les motifs de ton intervention ...devrait lui suffir pour tourner la page, non ?
Celà m'est déjà arrivé lors d'un cours d'ATP un peu bruyant ( je détestais ces cours d'ATP imposés au P.P ! ) une collègue intervienne de façon très maladroite et brutale et je n'en ai pas fait tout un drame.

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Lora le Lun 4 Jan 2010 - 17:03

Lors de mon dernier cours avec mes 6e en 1/2 groupe, nous lisions des poésies puis ça a dévié sur des chansons accompagnées de papillotes. Et bien ça ne m'a pas du tout choqué qu'une collègue intervienne. J'ai donc demandé à mes élèves de ne plus chanter vers la porte qui communique avec l'autre salle mais plutôt du côté opposé.
Je me suis ensuite excusée auprès de la collègue qui m'a dit avec un grand sourire qu'elle comprenait bien que j'aie voulu faire un cours comme ça.
Mais j'avoue que j'ai été quand même gênée quand elle est intervenue. Pas par rapport aux élèves, car ils savaient qu'ils étaient "en faute " et que je leur avais permis quelque chose d'exceptionnel, mais parce que je risquais de perturber son cours et de " dévergonder " ses élèves à elle !

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Circé le Lun 4 Jan 2010 - 17:12

Tu n'as absolument pas à culpabiliser.
La bienséance voudrait que quand on organise quelque chose d'un peu bruyant, on s'excuse par avance auprès de ses collègues et que l'on dise qu'il faut prévenir si cela incommode vraiment et rappeler à ses élèves qu'il y a des cours.
Du moins, c'est ce que je fais et ce que mes collègues font.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Saraswati le Lun 4 Jan 2010 - 17:19

Je vous remercie de me remonter le moral, j'ai moins l'impression d'avoir été vilaine.
Vos avis rejoignent celui de mon conjoint : il pense aussi que je n'ai pas eu tort de vouloir faire travailler mes élèves (c'est sûr quand on y pense )
et d'une collègue à qui je me suis confiée : elle trouve que les vacances auraient dû lisser les choses.

Je sais que ça va se tasser mais il est rare que je me fritte avec un collègue alors ça m'a perturbée.
Merci

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Pseudo le Lun 4 Jan 2010 - 17:22

Je ne vois même pas pourquoi tu es allée t'excuser aujourd'hui en fait. Si elle avait quelque chose à te dire, elle serait venu. Et les vacances étant passées là-dessus...
Parce que, vraiment, je ne vois pas où est le problème : tes élèves étaient en ds et avaient besoin de calme, ça tombe sous le sens.
La collègue t'a senti gênée, peu sur de toi, et t'as lâchement laminée. Alors qu'aussi bien elle ne se souvenait plus de l'incident.
"Qui s'excuse s'accuse" disait Stendhal. Il semble que ta collègue fonctionne sur ce schéma.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Ornella le Lun 4 Jan 2010 - 17:25

je ne pensais jamais écrire ça mais "Pseudo a tout d'une Sage"

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Pseudo le Lun 4 Jan 2010 - 18:09

@Ornella a écrit:je ne pensais jamais écrire ça mais "Pseudo a tout d'une Sage"

Quand on me connait un peu, on ne peut dire autre chose Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Reine Margot le Lun 4 Jan 2010 - 18:13

Je crois aussi que ta collègue a dû se sentir un peu "mal" du fait de voir que tu faisais cours et pas elle, et de subir des reproches mérités, et qu'en effet elle gênait...comme tu t'es excusée elle en a profité pour retourner la situation à son avantage et t'accuser alors que visiblement elle a plus de torts que toi. Qui se sent morveux se mouche, comme on dit...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par papillonbleu le Lun 4 Jan 2010 - 18:38

Tu n'as rien à te reprocher ; moi-même, je vais souvent dans le couloir pour faire taire les élèves qui zonent pendant un DS. Tes élèves ont le droit de travailler dans le calme. Je me souviens d'une collègue qui faisait jouer des saynettes dans la salle à côté de la mienne. Ca applaudissait, ça riait à tout rompre. Mes élèves et moi on ne s'entendait plus. Et j'en ai voulu à cette prof de se livrer à des activités aussi bruyantes au mépris de ses collègues.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par John le Mar 5 Jan 2010 - 1:08

Elle a coupé court en disant que c'était impardonnable, qu'elle l'avait très mal pris et que devant les élèves en plus ça ne se faisait pas (je précise que je n'ai même pas eu le temps de rentrer dans sa classe et que je n'ai rien dit de blessant), qu'elle n'avait pas fait les chants de Noël qu'elle avait prévu avec ses élèves à cause de moi, etc.

Elle exagère ! Elle ne voulait quand meme pas que tu annules ton DS pour ses chants de Noël ?!

Demande-lui si elle aimerait que tu fasses chanter à tous tes élèves Carmen et Nabucco le jour où elle fera un DS !

http://www.trilulilu.ro/Luminita2007/4f4307597a40df?video_google_com=

http://www.youtube.com/watch?v=axvhEUyVfX0

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Patate le Mar 5 Jan 2010 - 10:21

Ta collègue exagère de t'en vouloir autant pour si peu. Il est normal que tu sois allée demander plus de calme puisque tes élèves en avaient besoin pour travailler. Et tu l'as fait en toute courtoisie.

Par contre, ce qui me dérange dans ton post, c'est l'attitude que tu as eu face à TES élèves, lorsque tu leur as dit que tu n'irais pas dans cette classe, que ça ne se faisait pas", que "ça risquait de la vexer". Parce que même si tu le pensais, en disant ça aux élèves ça discrédite un peu la prof d'à côté.

Bon, y a pas de quoi te fouetter tout de même.

Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par roxanne le Mar 5 Jan 2010 - 11:39

Bon , je vais faire un peu l'avocate du diable.Disons que je suis une prof sérieuse , qui fais bosser mes élèves .Et voilà pour le dernier jour avant les vacances de Noël , j'ai prévu une activité un peu plus ludique et comme ils sont un peu énervés (euphémisme), ça fait plus de bruit que prévu.Et voilà que la (jeune) collègue d'à côté débarque , certes gentimnt , mais bon pour me dire qu'elle est en devoir et que ses élèves ne peuvent pas bosser.Ben , oui je suis vexée..forcément..
mais normalement , comme elle s'est excusée, je n'en garde pas rancune...mais mon amour propre en a pris un coup..
Le "je" est fictif...mais quand on se met à la place de l'autre , ça change la donne un peu....
Ce ci dit , rien de bien grave.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Camélity Jane le Mar 5 Jan 2010 - 16:25

Quelle histoire! Il y a vraiment des gens susceptibles!
Je suis d'accord avec Marquise. A mon avis, la collègue s'est sentie prise en faute...

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par carlotta le Mar 5 Jan 2010 - 16:33

Vraiment tu n'as pas à t'en vouloir! Comme les autres je pense que ta collègue est excessivement susceptible et qu'elle fait toute une histoire à partir de rien. Tu étais dans ton bon droit, tu as été aimable, elle exagère de prendre ça au drame.

carlotta
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Saraswati le Mar 5 Jan 2010 - 17:02

Merci pour vos réponses et témoignages.
Dans les faits je continue à penser que ça ne se fait pas d'intervenir dans la classe d'un collègue, même si nos intentions sont bonnes. J'en parlais tout à l'heure avec la CPE avec qui je m'entends bien, et elle ne s'est pas prononcée, elle m'a juste dit : "c'est toujours une situation délicate.", et c'est vrai.
Je comprends tout à fait que la collègue soit vexée, mais bon, tant pis, je n'ai plus qu'à espérer n'être plus dans ce collège l'an prochain (j'y ai un CDS de quelques heures) pour ne plus penser à cette histoire !

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Pseudo le Mar 5 Jan 2010 - 17:10

@Saraswati a écrit:
Je comprends tout à fait que la collègue soit vexée, mais bon, tant pis, je n'ai plus qu'à espérer n'être plus dans ce collège l'an prochain (j'y ai un CDS de quelques heures) pour ne plus penser à cette histoire !

Et bien ! Tu ne fais pas dans le demi-mesure toi ! Un accrochage et ton seul espoir d'oubli c'est la fuite ? Allons, allons...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Magic Marmotte le Mar 5 Jan 2010 - 17:14

ben dis-donc, tu veux pas changer de département non plus! Si j'avais dû changer d'établissement à chaque fois que je me suis pris la tête avec mon ignoble collègue!
En ce moment, c'est déagréable mais ne t'inquiète pas c'est comme les rages de dents çà va passer.

Magic Marmotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Saraswati le Mar 5 Jan 2010 - 17:31

Nan mais en fait c'est une excuse !!
Il y a que je préfère largement le collège où je suis rattachée administrativement, et j'aimerais pourvoir y avoir un temps plein l'an prochain.
En plus dans ce collège (celui ou j'ai le CDS), les élèves sont barges, c'est un établissement ambition réussite, ça me fatigue, j'en ai marre de me partager sans cesse... disons que le coup de la collègue c'est juste le petit truc en plus !

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par Hamlette le Mar 5 Jan 2010 - 18:15

@doctor who a écrit:
D'ailleurs, fêter Noël en classe, est-ce bien laïque? Pose lui la question.

Je suis d'accord pour dire que la collègue a profité de tes excuses, je suis également d'accord avec Roxanne... Mais cet argument, là, non. Oui Noël est une fête chrétienne, mais la culture chrétienne fait partie de notre culture ; quand on réclame la suppression des sapins de Noël dans les écoles, ça m'éneeeerve comme dirait l'autre.

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par InvitéN le Mar 5 Jan 2010 - 18:36

De toute façon il y a longtemps que Noel a perdu son côté religieux pour devenir une simple tradition familiale et commerciale.

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Malaise vis-à-vis d'une collègue

Message par InvitéN le Mar 5 Jan 2010 - 19:44

De toute façon il y a longtemps que Noel a perdu son côté religieux pour devenir une simple tradition familiale et commerciale.

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum