Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par InvitéN le Mer 6 Jan 2010 - 12:23

Bonjour,
Je reçois l'Expresso du Café Pédagogique tous les jours et un article a attiré mon attention .

En voici un extrait :

"Certainement pas dans les principes et les propos. Au contraire, l'Ecole est peut-être plus soucieuse de lutter contre le machisme des cours de récré que contre le taux d'échec de ses garçons."


Mais si on s'éloignait des discours pour aller au plus près des réalités de l'institution ?

"Un regard sur le taux de féminisation de son personnel est éclairant. Si 81% des professeurs des écoles sont des femmes, le taux redescend ensuite d'autant plus vite qu'on grimpe vers les Olympes grenelliens. Ainsi 57% des profs du secondaire sont des femmes, à savoir 62% des certifiés mais 51% des agrégés. Seulement un prof sur trois de chaire supérieur est du sexe féminin. Un pourcentage qui se raréfie en escaladant encore plus haut. 23% des recteurs sont des femmes, 14% seulement des directeurs de l'administration centrale."*
Y aurait-il une division sexuée du travail ?
Le Café Pédagogique avance avec prudence et à renfort de chiffres : "Si les profs hommes travaillent en moyenne, nous disent les statistiques ministérielles, 39h45 par semaine, les femmes effectuent presque une demi heure de plus (40h01). Surtout elles passent plus de temps à dialoguer avec les parents, préparer leurs cours et corriger les copies."*

Deux sexes, deux métiers?


J'aimerais bien avoir votre opinion sincère sur ce sujet ...en dépassant un débat "polémiste" ...J'ai bien un point de vue personnel ( forcément subjectif ) sur la question mais il me semble que ma matière ( EPS ) est plus touchée par ce "machisme" ( connotation masculine des sports )...

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Reine Margot le Mer 6 Jan 2010 - 12:37

je pense que les stéréotypes voulant associer femme et éducation existent toujours...et en effet plus on monte dans la hiérarchie plus il ya d'hommes...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Circé le Mer 6 Jan 2010 - 12:41

Je suis convaincue qu'il y a ce type de discrimination, y compris dans l'Education nationale (pourtant milieu extrêmement féminisé) comme on le retrouve partout.
Combien de femmes ne se voit pas confier dans postes à responsabilité parce qu'elles sont des femmes (= maternité, absence pour enfant malade...)?


Dur dur l'héritage !!

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par cléo le Mer 6 Jan 2010 - 12:44

Malheureusement, rien de nouveau sous le soleil...Plus une profession perd de son prestige, de son pouvoir symbolique, moins ele est investie par les hommes...

cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Karine B. le Mer 6 Jan 2010 - 12:51

je ne suis pas sûre qu'il s'agisse de discrimination, mais je le constate au niveau du syndicalisme : les femmes s'investissent moins pour x raisons liées souvent aux inégalités face aux activités domestiques, mais ce n'est pas une volonté des hommes de leur barrer la route

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Pseudo le Mer 6 Jan 2010 - 13:02

Et bien pourtant, si les hommes s'investissaient plus dans les activités domestiques, les femmes pourraient consacrer plus de temps à autre chose.
Maintenant je ne suis pas sure que l'activité syndicale ou politique telle qu'elle est conçue de nos jours soit digne d'investissement immodéré... Ca me rappelle une chronique de Desproges ça... Ou il explque que si les femmes sont si peu nombreuses en politique c'est qu'elles avaient compris de quoi il retournait.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Reine Margot le Mer 6 Jan 2010 - 13:12

ah ça, tant que les femmes continueront à prendre en main les enfants et les tâches ménagères d'elles-mêmes et que les hommes laisseront faire car ça les arrange, ça ne risquera pas de changer...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Karine B. le Mer 6 Jan 2010 - 13:15

@Pseudo a écrit:Et bien pourtant, si les hommes s'investissaient plus dans les activités domestiques, les femmes pourraient consacrer plus de temps à autre chose.

je dis la même chose que toi : le pb n'est pas la discrimination à l'intérieur d'une administration, mais c'est plus large et sociétal

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Pseudo le Mer 6 Jan 2010 - 14:41

@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Et bien pourtant, si les hommes s'investissaient plus dans les activités domestiques, les femmes pourraient consacrer plus de temps à autre chose.

je dis la même chose que toi : le pb n'est pas la discrimination à l'intérieur d'une administration, mais c'est plus large et sociétal

Mais ne soyons pas dupes non plus du double discours. Les mêmes qui disent, au boulot, que les femmes devraient être égales aux hommes, laissent leur femme gérer les activités domestiques. Ce sont les mêmes à la maison, et au boulot, ou dans les syndicats ou en politique. Pas besoin d'être macho ou boulot, puisqu'il suffit de l'être chez soi.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par InvitéN le Mer 6 Jan 2010 - 16:06

Discrimination consciente ou non, ces mécanismes psycho-sociaux se traduisent tout de même par des résultats on ne peut plus concrets ...Je me rappelle avoir lu une enquête réalisée par le SNES et le constat était édifiant : les femmes profs avancent moins vite dans leur carrière , grimpent les échelons moins vite,accèdent moins vite/facilement au hors classe, sont moins nombreuses à accéder à l'agrégation sur liste d'aptitude, partent avec une retraite moins élevée et j'en passe ...

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Reine Margot le Mer 6 Jan 2010 - 16:12

et l'inoubliable passage du rapport Pochard où il était dit qu'il était inutile d'augmenter le salaire des enseignants puisque leur conjoint gagnait plus...(un homme, mieux payé, la prof c'est la femme que le notable local aime exhiber)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Pseudo le Mer 6 Jan 2010 - 16:18

marquisedemerteuil a écrit:et l'inoubliable passage du rapport Pochard où il était dit qu'il était inutile d'augmenter le salaire des enseignants puisque leur conjoint gagnait plus...(un homme, mieux payé, la prof c'est la femme que le notable local aime exhiber)

Ah oui ! Merveilleux passage ! Depuis je cherche l'homme bien payé qui voudra bien m'exhiber Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par InvitéN le Mer 6 Jan 2010 - 18:31

Maternité, non partage des tâches domestiques dans les couples hétéros, stéréotypes persistants discriminants: et malgré tout les profs femmes travailleraient plus que leurs collègues hommes?

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Pseudo le Mer 6 Jan 2010 - 18:33

nateka a écrit:Maternité, non partage des tâches domestiques dans les couples hétéros, stéréotypes persistants discriminants: et malgré tout les profs femmes travailleraient plus que leurs collègues hommes?

Ben oui, elles sont plus lentes... Laughing Ou elle ne savent pas lire l'heure. Voilà, comme ça, c'est fait.

Non, plus promptes à culpabiliser ? Ou les hommes s'investissent moins dans un job mal considéré et mal payé ? Déjà qu'ils doivent bosser avec des gonzesses...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par John le Mer 6 Jan 2010 - 21:22

Je pense que la vraie défense des femmes, quel que soit le contexte, c'est lire et diffuser des oeuvres comme celle de Françoise d'Eaubonne, et non pas ergoter sur "Si les profs hommes travaillent en moyenne, nous disent les statistiques ministérielles, 39h45 par semaine, les femmes effectuent presque une demi heure de plus (40h01). Surtout elles passent plus de temps à dialoguer avec les parents, préparer leurs cours et corriger les copies.". Je ne te vise naturellement pas, Nateka, mais le Café pédagogique, à mon avis, réinvente l'eau tiède (je reconnais que ça peut nous arriver à tous) : en l'occurrence, le problème de la parité dans les hautes fonctions de l'administration ne touche pas que l'Education.

Je suis un peu plus étonné, cependant, quand le Café pédagogique estime à "presque une demi-heure" la différence entre 39h45 et 40h01. Il y a un goût de bouillabaisse dans le café, là...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Pseudo le Mer 6 Jan 2010 - 21:36

@John a écrit:
Je suis un peu plus étonné, cependant, quand le Café pédagogique estime à "presque une demi-heure" la différence entre 39h45 et 40h01. Il y a un goût de bouillabaisse dans le café, là...

En poussant un peu, ça fait presqu'une heure... A un chouïa prés Wink

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Hervé Hervé le Jeu 7 Jan 2010 - 8:01

@Pseudo a écrit:
@John a écrit:
Je suis un peu plus étonné, cependant, quand le Café pédagogique estime à "presque une demi-heure" la différence entre 39h45 et 40h01. Il y a un goût de bouillabaisse dans le café, là...

En poussant un peu, ça fait presqu'une heure... A un chouïa prés Wink

De toutes façons, c'est juste que les hommes travaillent plus efficacement que les femmes.

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Reine Margot le Jeu 7 Jan 2010 - 8:03

Toi, tu aimes le lol!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Hervé Hervé le Jeu 7 Jan 2010 - 8:08

marquisedemerteuil a écrit:Toi, tu aimes le lol!

Peut-être pas de si bon matin.

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Daphné le Jeu 7 Jan 2010 - 8:22

nateka a écrit:Discrimination consciente ou non, ces mécanismes psycho-sociaux se traduisent tout de même par des résultats on ne peut plus concrets ...Je me rappelle avoir lu une enquête réalisée par le SNES et le constat était édifiant : les femmes profs avancent moins vite dans leur carrière , grimpent les échelons moins vite,accèdent moins vite/facilement au hors classe, sont moins nombreuses à accéder à l'agrégation sur liste d'aptitude, partent avec une retraite moins élevée et j'en passe ...

Oui parce que ce sont le plus souvent les femmes qui prennent les congés parentaux, donc interruption de carrière, qui prennent des mi-temps temps partiels pour élever les enfants, d'où en effet une retraite moindre.
Par contre il n'y a aucune discrimination concernant la HCL ou les listes d'aptitude, il y a en gros parité ce qui est d'ailleurs stipulé dans la note de service ministérielle et les recteurs doivent y veiller.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par InvitéN le Jeu 7 Jan 2010 - 9:07

Je ne connais pas l'oeuvre de F.d'Eaubonne...Tout ce que je connais d'elle c'est son engagement au sein du FHAR. Féministe "marxiste", c'est ça?
Je crois que le Café Pédagogique mettait en ligne d'autres sujets évoquant la mixité. Il ne s'agit pas de réinventer l'eau tiède mais d'être réactif à l'actualité pour eux. et c'est le livre de J.L. Auduc Sauvons les garçons qui sorti récemment a relancé le débat et là il ne s'agit pas de "prendre la défense" des femmes mais au contraire lutter contre l'échec scolaire des garçons...
Ceci dit je suis contente qu'un prof homme réagisse sur ce thème. Le coup de la demi heure supplémentaire me surprend aussi mais il s'agit de chiffres ministériels, non de ceux du Café péda ( dont je ne prends pas la défense j'explique ).

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par carlotta le Jeu 7 Jan 2010 - 13:01

Ce qui est contradictoire, c'est que beaucoup de clichés à propos de l'enseignement comme "bonne" profession pour les femmes ont la vie dure: combien de fois ai-je entendu avec colère ce genre de propos: prof c'est idéal pour une femme, elle peut s'occuper de ses enfants pendant les vacances... Jusqu'à ma prof d'espagnol du lycée qui nous disait que ce métier était super car on pouvait corriger ses copies qu chevet de ses malades....
mais je dévie un peu là...

carlotta
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Pseudo le Jeu 7 Jan 2010 - 13:06

Dans le même genre, dans un manuel d'anglais (il y a beaucoup à dire sur le machisme des manuels scolaires) une illustration montrant une dame en vigile avec chien de garde et flingue. Et la question proposée aux élèves pour commenter la chose : est-ce un bon job pour une femme ?

No comment...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par Pseudo le Jeu 7 Jan 2010 - 13:08

@carlotta a écrit:Ce qui est contradictoire, c'est que beaucoup de clichés à propos de l'enseignement comme "bonne" profession pour les femmes ont la vie dure: combien de fois ai-je entendu avec colère ce genre de propos: prof c'est idéal pour une femme, elle peut s'occuper de ses enfants pendant les vacances... Jusqu'à ma prof d'espagnol du lycée qui nous disait que ce métier était super car on pouvait corriger ses copies qu chevet de ses malades....
mais je dévie un peu là...

On m'a servi aussi, concernant mes gras émoluements de néo-tit : "c'est pas mal pour une femme". Je gars, voyant ma tête : "je veux dire... pour un salaire de complément, c'est confortable". A l'époque, mon mari gagnait 75 % du smic... Sacré complément !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?

Message par InvitéN le Jeu 7 Jan 2010 - 13:30

Je me rappelle quant à moi d'une prof d'EPS qui pour m'encourager à aller en STAPS me tenait cet argument " c'est un beau métier POUR UNE FEMME , tu auras du temps pour t'occuper de tes enfants"...
Ceci pour dire que les femmes sont aussi agents et actrices dans la situation actuelle...

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum