Nouvelles de mon remplacement

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par Invité13 le Mar 12 Jan 2010 - 20:35

Oui, raconte-nous !

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par Rosy le Mar 12 Jan 2010 - 20:44

Difficile de te donner des conseils aquila, tellement ces élèves me semblent odieux et la situation (administration...) en-dessous de tout!
BON COURAGE en tout cas! et oui: TU ES COURAGEUSE!!!
J'espère que ça ira et que tu t'en sortiras sans y laisser trop de plumes...
Ce qui est quand même terrible, c'est que ces élèves causent leur propre perte...

_________________
www.reformeducollege.fr
Sauvons l'enseignement du français au collège : http://tinyurl.com/sauvonslefrancaisaucollege

Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Antoine de Saint-Exupéry.

Rosy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par pallas le Mer 13 Jan 2010 - 18:58

J'avais lu ce que tu racontais sur l'autre fil et je me joins aux encouragements de tout le monde.
Je suis dans un collège difficile, avec une admin de m* aussi, alors je compatis...
Si tu peux partir, n'hésite pas...
Encore bon courage Aquila !

pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par Aquila le Jeu 14 Jan 2010 - 19:12

Coucou !
Alors voici des nouvelles : c'est toujours l'horreur. Dans mes classes de quatrièmes je crois que je n'arrive même pas à deux minutes de silence au total sur une heure et je n'exagère pas ! Avec mes 5emes ça se dégrade. Avec mes 6emes : que du bonheur !
J'ai appelé un syndicat qui m'a confirmé que je pouvais arrêter. Je suis tombée sur un collègue qui travaille dans le lycée collé à mon collège. Il m'a dit de partir et qu'il comprenait mon désarroi. J'ai appelé ce matin le rectorat qui m'a dit que légalement j'avais le droit de partir et qu'on allait me remettre sur ma zone où (dixit le rectorat) "de toutes façons ça sera pas mieux".
Je n'ai encore rien dit au principal car mon remplacement se termine demain, j'attends de voir s'il me parle de prolonger (même c'est quasiment sûr).
Vous allez me dire : tout est bien qui finit bien ! Mais je dois être compliquée car je me sens vraiment mal. D'une part je culpabilise de laisser ses élèves et de lâcher le collège. D'autre part j'ai peur de me retrouver dans une situation encore pire. Et pour finir, ce qui devait arriver est arrivé : je doute sur notre métier, je trouve qu'on est démuni face à ce genre de situation. J'ai un gros coup sur le moral : aurai-je un poste un fixe une jour et si oui dans un collège vivable ? Je ne demande qu'à exercer mon métier et là je désespère !

Aquila
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par Poups le Jeu 14 Jan 2010 - 19:16

Tout mon soutien Aquila !
Je comprends ton désarroi ....
Tu seras certainement mieux ailleurs...Je croise les doigts....


Dernière édition par Poups le Jeu 14 Jan 2010 - 19:26, édité 1 fois

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par Invité24 le Jeu 14 Jan 2010 - 19:21

tu n'auras rien de pire que cet établissement. La remarque du rectorat est juste culpabilisante et inacceptable.
Laisse tomber, tu n'es pas responsable des défaillances du système.

va tenter ta chance ailleurs................

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par Saraswati le Jeu 14 Jan 2010 - 19:36

Je crois comme les autres que le pire, tu l'as déjà eu, enfin je l'espère ! Alors n'aie pas trop de scrupules...

Ceci dit je comprends tout à fait ton désarroi, mais je ne suis pas sûre que donner tant de sa personne pour n'avoir aucune reconnaissance regonflera ton idéal du métier ! au contraire, d'ici deux mois on te retrouvera sur le fil "reconversion" !
Moi aussi c'est le grand truc qui me désespère : se sentir inutile en tant que prof, régulièrement je me dis que je ne supporterai plus cet état de fait longtemps, et puis il y a des jours où les élèves nous le rendent bien, au moment où on ne s'y attend pas, alors on continue.

Allez, courage, j'espère que tu retomberas mieux la prochaine fois.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par Phoenix62 le Jeu 14 Jan 2010 - 19:46

Ne culpabilise pas. L'année dernière j'ai vécu un remplacement difficile et suite à celui-ci beaucoup de doutes. Après ce remplacement, j'en ai vécu un très agréable à tel point que lorsqu'une collègue de ce collège demanda sa mutation, j'ai saisi l'occasion pour demander son poste fixe. Je l'ai obtenu. Je suis heureuse désormais et celle qui est partie triste d'avoir quitté ce collège réputé difficile mais chaleureux.

Phoenix62
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par InvitéN le Jeu 14 Jan 2010 - 19:50

Je suis contente d'avoir de tes nouvelles.
Si le rectorat dit vrai, celà témoigne de l'extrême dégradation des conditions d'enseignement dans ton académie. Que propose t-il pour contribuer à une amélioration souhaitable pour tout le monde ?

Rose a raison, tu n'es en rien responsable des défaillances d'un système. Ne culpabilise surtout pas !

Quant à l'espoir d'avoir un poste fixe dans un établissement où exercer sereinement, c'est celui qui fait tenir un grand nombre de TZR ( moi la première quoique je sois tombée sur de longs remplacements sympas ). Etre remplaçante n'arrange pas : les élèves se lâchent plus sachant que l'on est de passage.

Bon courage !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de mon remplacement

Message par Plume le Ven 15 Jan 2010 - 16:29

Coucou Aquila !

Ce sentiment de culpabilité est normal : tu aurais voulu que ça marche, comme tu dis être utile... Et ça ne marche pas.
Mais au bout d'une semaine loin de ces élèves (?), tu n'y penseras plus que comme une expérience passée. Tu n'y es pour rien : Nateka parle de "défaillances d'un système" et je crois que c'est tout-à-fait ça.

Je comprends aussi tes doutes. Le rectorat cherche à te faire culpabiliser et c'est tout... Pire que ça ? Franchement...

Sinon, pour te donner un peu mon avis, ça vaut la peine de continuer ; on n'a pas le sentiment d'être utile partout, mais même dans les académies difficiles, il y a des conditions d'enseignement plus agréables que d'autres : il y a des bahuts aux élèves difficiles mais bien tenus par la direction ; il y a aussi des bahuts qui ressemblent davantage à l'idée qu'on se fait d'un collège !

Pour ma part, après cinq ans de sentiment d'inutilité, cinq ans à me demander très souvent : "Mais qu'est-ce que je fous là ?", je suis partie. J'ai muté à l'intra. J'ai joué mes points pour ça, mais il y a des néotits affectés là, comme quoi... Il faut se renseigner et tenter sa chance.
Mon principal lorsque je suis partie m'a bien fait comprendre que j'abandonnais, que c'était une forme de renoncement que je regretterai... Et bien je ne regrette pas. Mes élèves ne sont pas toujours faciles, mais ce sont des élèves, et cette année je me sens utile !

Plume
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum