compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par minnie le Ven 15 Jan 2010 - 20:12

Je m'enlise à leur explique la différence, parce que - contrairement à ce que je croyais - le test de déplacement/suppression ne marche pas.

Elle mange du chocolat.
Elle mange
par exemple.

COmment faites-vous pour être clairs et infaillibles?

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par frimoussette77 le Ven 15 Jan 2010 - 20:18

>>Le soir, elle mange du chocolat.
le chocolat c'est pas un cod ?
ou je fatigue beaucoup beaucoup
le soir cc temps ?

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par frimoussette77 le Ven 15 Jan 2010 - 20:24

Elle mange (en emploi absolu)
Elle mange lentement cc manière
Elle mange du chocolat cod
Le soir, elle mange du chocolat...

tu me donnes de vilaines idées en plus avec le chocolat.
bon je ne t'aide pas

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par minnie le Ven 15 Jan 2010 - 21:17

En fait si je leur dis qu'un complément ciconstanciel est un complément qu'on peut déplacer ou supprimer alors ils en déduisent que chocolat est circonstanciel puisqu'on peut le supprimer.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par Tidjani le Ven 15 Jan 2010 - 22:31

moi, je n'explique pas la différence circonstanciel/essentiel à mes 5ème. ça vous parait hallucinant si je vous dis que j'ai découvert cette différence à la fac? alors non, du moment qu'ils me disent CCL, je suis satisfaite. Il y a trop de choses qu'ils ne maîtrisent, alors je pense que ce complément essentiel n'est pas essentiel du tout...

Tidjani
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par Celeborn le Ven 15 Jan 2010 - 23:46

Eh oui, ça marche pas ! Alors on se recentre sur les bases, qui, elles, fonctionnent :

- l'objet de l'action -> Complément d'objet
- une circonstance de l'action -> CC

Ca, ça marche ! (et quand on en est arrivé là et que les élèves ont bien tout compris, on peut sabrer le champagne !)

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par MS le Sam 16 Jan 2010 - 7:42

Pour repérer un CC il y a aussi le critère du déplacement.
Quant au COD il peut se remplacer par un pronom, pas le CC . Le problème est qu'il y a toujours des exceptions.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par melaniguiz le Sam 16 Jan 2010 - 8:01

C'est parce que manger peut s'employer en verbe intransif et en verbe transitif.

Moi je fonctionne plus simplement : objet de l'action, sur quoi se fait l'action de manger : je mange quoi ? les circonstances de l'action : je manque quand ? je mange comment ? je mange où ?. Les élèves se trompent rarement pour répondre, il y a une question de logique liée au sens de la phrase.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par minnie le Sam 16 Jan 2010 - 8:15

ok.

QUe ça m'éneeeeerve d'apprendre sur le tas!

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par Passerose le Sam 16 Jan 2010 - 10:04

@melaniguiz a écrit:C'est parce que manger peut s'employer en verbe intransif et en verbe transitif.

Moi je fonctionne plus simplement : objet de l'action, sur quoi se fait l'action de manger : je mange quoi ? les circonstances de l'action : je manque quand ? je mange comment ? je mange où ?. Les élèves se trompent rarement pour répondre, il y a une question de logique liée au sens de la phrase.

J'ai procédé de cette manière, avec les questions, mais la question "quoi ?" est casse-gueule. Tu prends une phrase avec un sujet inversé :
Des arbres montaient les chants des oiseaux.
Ils te disent "des arbres montait quoi ? - C'est un COD madame !"
J'ai galéré pour leur faire comprendre que "des arbres" n'était pas le sujet du verbe. Enfin, un élève surtout disait "ne rien comprendre", elle était sincère et je n'aime pas lâcher le morceau. J'ai dû finir par lui dire 1) Tu cherches le verbe ; 2) son sujet ; 3) Son C.O. s'il en a un.
Je m'éloigne, mais c'est à propos de ce système de questions. J'en ai parlé avec ma collègue latiniste qui l'utilise aussi.
La phrase passive est utile aussi, mais introduire tout en même temps me paraît difficile pour des élèves qui n'ont pas la plus élémentaire logique en grammaire. J'avoue que leurs questions me mettent parfois en difficulté tellement la réponse me paraît évidente, mais je ne sais pas comment la leur expliquer plus simplement.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par MS le Sam 16 Jan 2010 - 10:12

Je procède aussi comme Passerose : on cherche le verbe conjugué, son sujet, le reste est complément. C'est un peu simpliste mais cela permet aux plus faibles d'avoir un repère.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par Celeborn le Sam 16 Jan 2010 - 10:15

Oui, je te rejoins, Passerose : le verbe, SON SUJET, et après on voit. Et la question "quoi ?" est souvent problématique (ah ! l'attribut du sujet... ) . "L'objet de l'action" ne marche pas mal das beaucoup de cas, j'ai trouvé. Faire appel à leur réflexion sur la phrase plutôt qu'à des questions automatiques qui souvent les mettent dedans. On utilise souvent les questions pour VERIFIER, en fait.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par retraitée le Sam 16 Jan 2010 - 10:19

@Passerose a écrit:
@melaniguiz a écrit:C'est parce que manger peut s'employer en verbe intransif et en verbe transitif.

Moi je fonctionne plus simplement : objet de l'action, sur quoi se fait l'action de manger : je mange quoi ? les circonstances de l'action : je manque quand ? je mange comment ? je mange où ?. Les élèves se trompent rarement pour répondre, il y a une question de logique liée au sens de la phrase.

J'ai procédé de cette manière, avec les questions, mais la question "quoi ?" est casse-gueule. Tu prends une phrase avec un sujet inversé :
Des arbres montaient les chants des oiseaux.
Ils te disent "des arbres montait quoi ? - C'est un COD madame !"
J'ai galéré pour leur faire comprendre que "des arbres" n'était pas le sujet du verbe. Enfin, un élève surtout disait "ne rien comprendre", elle était sincère et je n'aime pas lâcher le morceau. J'ai dû finir par lui dire 1) Tu cherches le verbe ; 2) son sujet ; 3) Son C.O. s'il en a un.
Je m'éloigne, mais c'est à propos de ce système de questions. J'en ai parlé avec ma collègue latiniste qui l'utilise aussi.
La phrase passive est utile aussi, mais introduire tout en même temps me paraît difficile pour des élèves qui n'ont pas la plus élémentaire logique en grammaire. J'avoue que leurs questions me mettent parfois en difficulté tellement la réponse me paraît évidente, mais je ne sais pas comment la leur expliquer plus simplement.

Surtout pas la question "quoi"! Cela entraîne toutes les horreurs!
Les pronoms corrects sont : Que, ou qu'est-ce que (non animés) et qui est-ce que (animés)!
Et pour interroger sur le sujet : qu'est-ce qui (non animé) et qui est-ce qui (animé).
Et utiliser à fond la pronominalisation!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: compléments essentiels et circonstanciels en 5e

Message par Passerose le Sam 16 Jan 2010 - 11:59

Retraitée, j'ai peur qu'avec les miens la nuance "que/qui est-ce qui" et "que/qui est-ce que" ne mène un arrachage de cheveux sans fin... La pronominalisation, oui, serait plus efficace avec eux.
La question "quoi ?" je l'utilisais sous certaines conditions sans difficultés jusqu'àcette année, mais là, on dirait qu'ils nagent dans la panade dès qu'on évoque une fonction. J'en arrive aussi à leur dire "je fais l'action de sur quelque chose ou quelqu'un". Mais il est vrai que c'est désagréable de simplifier et d'élaguer toujours plus. Cela ne me satisfait pas non plus ; et, cette année, je fais des cours spécifiques en grammaire et j'essaie d'avoir une progression cohérente. Mais je tâtonne et moi aussi, j'apprends des choses.
Pour la petite note amusante, j'ai commandé les grammaires Mauffret et Cohen des niveaux 6e-5e et, juste après avoir fait mon cours sur le COD en m'aidant de la question "quoi ?" je suis tombée sur l'avertissement "surtout pas la question quoi ?". Ce qui m'a fait rire jaune, parce que j'avais bel et bien fini mon cours, et j'avais eu quelques difficultés avec cette question. J'aurais dû voir l'attribut avec le sujet avant le COD, j'aurais dû voir la différence verbe d'état/verbe d'action avant aussi. Pfff...

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum