Je ressasse, je ressasse... suite...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Darjeeling le Sam 16 Jan 2010 - 14:05

Veuillez m'excuser, ce post va peut-être vous paraître redondant car proche de celui de Lorely mais je souhaite ne pas empiéter sur ses soucis.

Je rencontre également des problèmes avec mes élèves de 3ème qui sont extrêmement pénibles car bavards, prétentieux, susceptibles et irrespectueux. Il est très difficile de faire cours avec eux, sans bavardage. Ils se connaissent très bien, se suivent depuis le pimaire et sont donc sans cesse à se parler, parfois même d'un bout à l'autre de la classe. C'est parfois comme si le professeur n'était pas là.
Ces élèves présentent un niveau correct, parfois bon mais ils sont loin d'être brillants. Cependant, la région dans laquelle j'enseigne est tellement pauvre culturellement que dès qu'un élève a des possibilités, il devient imbuvable. Ces élèves de 3ème estiment qu'ils n'ont rien à apprendre de nous. J'ai beau leur montrer notamment par les notes qu'ils sont loin de maîtriser toutes les exigences de 3ème, ils ne réagissent pas. Ils me disent qu'ils ont le niveau mais qu'ils ne veulent pas travailler. Quand je les mets face à leurs lacunes, ils réagissent très mal, s'estiment offensés et deviennent insolents.
Cependant, ils ne dépassent jamais certaines limites et font tout de manière collective. Il est ainsi très difficile d'agir. HIer, j'ai cependant arrêté mon cours 10 min avant la fin car trop bruyant. Cela a calmé tout le monde mais jusqu'à quand? Je suis persuadée qu'au cours prochain, cela recommencera.
Tous les collègues s'en plaignent mais aucun n'ose se confronter à eux, de peur de se les mettre véritablement à dos. De plus, comme leurs résultats peuvent se montrer satisfaisants, c'est la politique de l'autruche. On les brosse dans le sens du poil! J'ai dit à mes collègues qu'il fallait que l'on réagisse mais on me répond qu'il n'y a aucune solution car ils ne font rien de grave non plus. POurtant, tous sont énervés à chaque récréation. Je suis tellement déçue de ces réactions, je me sens seule. Ne pensez-vous pas que de convoquer certains élèves et leurs parents, en les accueillant avec plusieurs professeurs, pourrait être une solution? Avez-vous des idées? Je ressasse tout cela depuis hier, je ne parviens pas à travailler, à lire... En plus, je suis en retard avec eux et j'ai l'impression d'être la seule à stresser pour cela. Quand je leur dis, ils ne réagissent pas!
Merci de m'aider.


Dernière édition par Darjeeling le Lun 18 Jan 2010 - 21:41, édité 2 fois

Darjeeling
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par sand le Sam 16 Jan 2010 - 14:12

En général ce genre d'élève est moins prétentieux lorsqu'il reçoit sa note au premier brevet blanc, non ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Darjeeling le Sam 16 Jan 2010 - 14:13

Même pas!

Darjeeling
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par sand le Sam 16 Jan 2010 - 14:16

Avec ce genre de classe, il faut une réaction collective, ou une intervention du CDE pour leur rappeler ce qui est attendu d'un élève de 3ème.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par zabou le Sam 16 Jan 2010 - 14:20

Je dirai la même chose que Sand. Le pp ne peut-il pas faire quelque chose? Par exemple intervenir sur une heure avec l'équipe pédagogique pour que vous puissiez vous exprimer et décider de mesures?

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Darjeeling le Sam 16 Jan 2010 - 14:23

De même, certains n'amènent jamais leurs affaires.

Je souhaiterais qu'il y ait une telle intervention mais quand je l'ai évoquée, personne n'a réagi!

Darjeeling
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par sand le Sam 16 Jan 2010 - 14:25

Bien. Préviens ton CDE que tu le préciseras le jour du conseil, devant les parents.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par julie3 le Sam 16 Jan 2010 - 14:39

Puisque toute l'équipe rencontre les mêmes problèmes, vous pourriez en effet envisager une action collective. De cette façon personne ne risquerait de devenir la "cible" de ces élèves.
Vous décidez ensemble d'une échelle de sanctions applicables à la classe ( le temps que la situation se rétablisse ); chaque prof s'engage à s'y tenir. Vous la présentez "solennellement" ( plusieurs profs) aux gosses pour qu'ils sentent bien que vous êtes solidaires et une "autorité" vient enfoncer le clou à la fin de votre intervention en disant qu'il a pris connaissance de votre démarche et la soutient à 100/100. Vous pouvez conclure ( tout en restant très froids ) que cette mesure vous est dictée par leur attitude et que votre devoir est de les mettre face au problème et de le résoudre en "sauvant" leur année ( allusion au lycée)
Bon, je ne sais pas si mon conseil est bien éclairé mais c'est ce qui me vient à l'idée.
Bon courage.
Euhhh... j'arrive après la bataille et me rends compte que je répète ce qui a été dit par d'autres ( je n'écris pas vite) ... Embarassed
Bon , pour résumer ...+1

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par MS le Sam 16 Jan 2010 - 15:56

Julie, tu as tout dit. Et bon courage à Darjeeling.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Reine Margot le Sam 16 Jan 2010 - 18:33

je dirais également que dans ce genre de situation les profs sont largement responsables, en laissant les élèves avoir cette attitude, ils ne se rendent pas compte qu'ils s'exposent à ce que ça empire, évidemment que les élèves prennent mal qu'on leur reproche quoi que ce soit, puisque les adultes ont accepté ce comportement depuis longtemps et ont capitulé.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Reine Margot le Sam 16 Jan 2010 - 18:35

@julie3 a écrit:Puisque toute l'équipe rencontre les mêmes problèmes, vous pourriez en effet envisager une action collective. De cette façon personne ne risquerait de devenir la "cible" de ces élèves.Vous décidez ensemble d'une échelle de sanctions applicables à la classe ( le temps que la situation se rétablisse ); chaque prof s'engage à s'y tenir. Vous la présentez "solennellement" ( plusieurs profs) aux gosses pour qu'ils sentent bien que vous êtes solidaires et une "autorité" vient enfoncer le clou à la fin de votre intervention en disant qu'il a pris connaissance de votre démarche et la soutient à 100/100. Vous pouvez conclure ( tout en restant très froids ) que cette mesure vous est dictée par leur attitude et que votre devoir est de les mettre face au problème et de le résoudre en "sauvant" leur année ( allusion au lycée) Bon, je ne sais pas si mon conseil est bien éclairé mais c'est ce qui me vient à l'idée.Bon courage.Euhhh... j'arrive après la bataille et me rends compte que je répète ce qui a été dit par d'autres ( je n'écris pas vite) ...  Embarassed Bon , pour résumer ...+1
Oui, à condition que les profs acceptent...parce que souvent dans ce genre de cas on se heurte aux collègues qui considèrent que jusqu'ici tout va bien, et ne veulent pas agir.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Darjeeling le Sam 16 Jan 2010 - 19:02

marquisedemerteuil a écrit:
@julie3 a écrit:Puisque toute l'équipe rencontre les mêmes problèmes, vous pourriez en effet envisager une action collective. De cette façon personne ne risquerait de devenir la "cible" de ces élèves.Vous décidez ensemble d'une échelle de sanctions applicables à la classe ( le temps que la situation se rétablisse ); chaque prof s'engage à s'y tenir. Vous la présentez "solennellement" ( plusieurs profs) aux gosses pour qu'ils sentent bien que vous êtes solidaires et une "autorité" vient enfoncer le clou à la fin de votre intervention en disant qu'il a pris connaissance de votre démarche et la soutient à 100/100. Vous pouvez conclure ( tout en restant très froids ) que cette mesure vous est dictée par leur attitude et que votre devoir est de les mettre face au problème et de le résoudre en "sauvant" leur année ( allusion au lycée) Bon, je ne sais pas si mon conseil est bien éclairé mais c'est ce qui me vient à l'idée.Bon courage.Euhhh... j'arrive après la bataille et me rends compte que je répète ce qui a été dit par d'autres ( je n'écris pas vite) ... Embarassed Bon , pour résumer ...+1
Oui, à condition que les profs acceptent...parce que souvent dans ce genre de cas on se heurte aux collègues qui considèrent que jusqu'ici tout va bien, et ne veulent pas agir.

C'est un peu cette situation car depuis le début de l'année, je dis aux collègues qu'il faut que l'on fasse quelque chose. Mais, "y'a pire", me répond-on! Ja vais essayer de revenir à la charge, en prenant en compte tout ce que vous m'avez dit. Je vous remercie.

Darjeeling
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par julie3 le Sam 16 Jan 2010 - 19:09

C'est vrai mais Darjeeling pourrait arriver avec une proposition d'action et expliquer que si tout le monde s'y met il n'y aura pas de cible. Elle leur en a déjà parlé : ils devraient la soutenir et comprendre avec elle que la situation ne fera qu'empirer. Je rêve un peu là? calimero
Peut-être 3/4 collègues suffiraient ...
Je vois ta réponse, Darjeeling : tente le coup, oui et apporte des idées : peut-être ils t'écouteront. Mets quelques collègues -amis dans le coup !
Bon courage.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Reine Margot le Sam 16 Jan 2010 - 19:14

Bien sûr qu'il faut tenter! mais quand des élèves ont pris ces habitudes c'est que les profs l'ont tolérée depuis longtemps et ne seront sûrement pas disposés à changer de vision des choses. Mais il faut essayer.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Darjeeling le Dim 17 Jan 2010 - 11:47

Comment faites-vous pour oublier un peu vos soucis de classe? Depuis vendredi, je ne parviens pas à oublier cette classe. Non seulement, elle me pourrit mes cours mais en plus, ma vie privée. Je ne suis pas efficace dans mon travail, je n'avance pas.
Veuillez m'excuser de mes plaintes. J'ai attendu avant d'en parler mais je ne tiens plus.

Darjeeling
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Celeborn le Dim 17 Jan 2010 - 12:06

@Darjeeling a écrit:Comment faites-vous pour oublier un peu vos soucis de classe?


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Gryphe le Dim 17 Jan 2010 - 12:12

@Celeborn a écrit:
Pareil.


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par pallas le Dim 17 Jan 2010 - 12:25

Du sport, genre vélo à fond la caisse, vélo vélo ou vélo en salle, rameur, truc pour passer ses nerfs. Courir avec ou sans musique.
Ou/et sauna, jacuzzi !!
Ou/ et crêpes au nutella, comme dit au dessus.
Cinéma ou un bon dvd.
Ballade.
Si tu as du boulot, il faut quand même que tu prennes une heure ou deux aujourd'hui (ou dans le we) pour faire complètement autre chose. Je sais c'est dur, je parle en connaissance de cause.
Voilà, mais moi aussi parfois/souvent je repense au problème (j'ai des classes difficiles, voire ahh............(pas de mot pour décrire comment ils sont...).
Courage Darjeeling, repose-toi avant demain.

pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Invité le Dim 17 Jan 2010 - 12:26

Se dire qu'il y a vraiment plus grave dans la vie. Se dire que les élèves passent et que le prof reste.
Avec le temps, l'expérience, tu relativiseras.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Darjeeling le Dim 17 Jan 2010 - 12:48

Demain, je dois corriger une dictée avec eux. Cela va faire des révisions pour le lendemain car ils ont le devoir commun de français. Cependant, je n'ai pas fini les exercices prévus vendredi dernier car ils ont été infects. Je pensais leur taper une correction des exercices. Ces points-là (révisions de voca sur la formation des mots et les champs lexicaux) peuvent également être utiles pour le brevet blanc. Bon, c'était une séance cool car tout ceci a déjà été vu les années précédentes et dans l'étude des textes cette année. Mais je me demande si je ne suis pas une bonne poire car c'est à cause d'eux si on n'a pas pu finir. Qu'en pensez-vous?

Darjeeling
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Reine Margot le Dim 17 Jan 2010 - 12:53

un vrai dilemme: réviser ses exigences à la baisse en matière de comportement car les élèves d'aujoiurd'hui ont changé ou au contrare essayer de leur faire comprendre l'intérêt par ex du travail dans le silence...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Passerose le Dim 17 Jan 2010 - 13:11

J'ai connu ce type de classe l'an dernier avec mes 3èmes bilingues et latinistes, et je me mettais la pression en pensant qu'ils trouvaient mes cours trop faciles alors qu'en réalité ils en avaient, des lacunes, mais n'acceptaient pas de se remettre en cause.
Je me sors de ce type de ruminations, d'une part par la force des choses (mes deux filles, qui ont besoin de ma présence), d'autre part en mettant au point le plus vite possible un moyen de bien leur rentrer dedans le cours d'après. Finalement, je suis calmée et je reste modérée, mais ça marche.
Si tu veux les forcer à écouter, tu peux faire assez régulièrement de petits contrôles d'écoute (même sur 5 points) portant sur ce que tu as dit en cours : ils seront verts d'avoir pu avoir les réponses et de ne pas avoir écouté. Et peut-être aussi que tu t'apercevras qu'ils t'écoutent plus que tu ne le crois.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Plume le Dim 17 Jan 2010 - 13:15

Cependant, je n'ai pas fini les exercices prévus vendredi dernier car
ils ont été infects. Je pensais leur taper une correction des exercices.

J'ai souvent fait ce genre de truc, et en fait, je crois que c'est une très mauvaise solution : tu te punis toi-même.
Donc soit vous finissez ensemble lundi, soit ils finissent tout seuls (et tu n'es pas obligée de ramasser).

Et puis, ne pas ressasser, c'est difficile, mais il faut remettre les choses à leur place : ce ne sont que des élèves, tu en auras d'autres l'année prochaine... C'est quatre heures de ton temps par semaine, basta.

Allez, va te promener, t'aérer, chasse-les de ton esprit jusqu'à demain ; ils n'en valent pas la peine.

Plume
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par Gaïa le Dim 17 Jan 2010 - 13:15

Tu ne devrais pas leur taper une correction des exercices. Peut-être que certains ne seront pas d'accord avec moi, mais c'est leur faute si les exercices n'ont pas été corrigés : tu le dis, ils ont été infects. Alors pourquoi tu devrais, toi, te faire un travail supplémentaire??? Il faut qu'ils assument leurs actes.

Gaïa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ressasse, je ressasse... suite...

Message par John le Dim 17 Jan 2010 - 13:21

Pour les groupes bêtes et pénibles, et pour passer du temps à faire des choses plus intelligentes pour d'autres classes, j'avais ma solution : je ne leur donnais même plus les cours que je préparais pour les autres classes du même niveau, je faisais consciencieusement le manuel, page par page, et des interros avec des questions qui vont vite à corriger.

Ca n'a dérangé personne, ni eux ni moi, on n'en est morts ni eux ni moi, et je crois même qu'ils préféraient prendre le manuel à la page 45 et faire les questions 2 à 6 plutôt que de chercher dans l'extrait pourquoi René jetait des feuilles dans l'eau. D'où l'intérêt, d'ailleurs, de manuels bien faits.

tout ceci a déjà été vu les années précédentes et dans l'étude des textes cette année
Eh bien ils n'ont qu'à réviser, et plutôt que de leur taper une correction, tu vas prendre un bain ou écouter une chanson sur youtube Wink

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum