Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Garance
Neoprof expérimenté

l'amant de marguerite duras

par Garance le Dim 17 Jan 2010 - 11:49
est un roman autobiographique et non une autobiographie ?
l'autobiographie est l'amant de la Chine du Nord ?
j'ai un doute...
avatar
Abraxas
Doyen

Re: l'amant de marguerite duras

par Abraxas le Dim 17 Jan 2010 - 21:41
On s'en tape.
C'est nul.
Duras disparaît peu à peu dans les méandres de l'histoire littéraire. Bon débarras. Nous avions décidé collégialement de ne pas interroger dessus au CAPES il y a trois ans, alors que nous l'avions dans notre "bibliothèque". On ne fait pas ça à un candidat.
avatar
Albertine
Niveau 9

Re: l'amant de marguerite duras

par Albertine le Dim 17 Jan 2010 - 21:48
Je crois que les deux sont des romans autobiographiques, tu me fais douter aussi...
avatar
nuages
Doyen

Re: l'amant de marguerite duras

par nuages le Dim 17 Jan 2010 - 22:25
je dirais que les deux sont des romans autobiographiques dans la mesure où il est impossible chez Duras de demêler le vrai du faux et je crois qu'elle-même avait fini par croire à ses fictions. Elle a fait de sa vraie jeunesse en Indochine plusieurs versions romanesques. Cette histoire d'amant chinois revient sans arrêt et il doit y avoir une part d'autobiographie mais ensuite elle a fait de cet homme très louche une sorte d'amant mythique. A ma connaissance L'AMANT DE LA CHINE DU NORD est une nouvelle version de L'AMANT, qu'elle a réécrit à cause de sa colère d'avoir vu l'adaptation cinématographique faite par JJ Annaud, film qu'elle détestait
avatar
jehanne
Niveau 9

Re: l'amant de marguerite duras

par jehanne le Dim 17 Jan 2010 - 23:22
@Abraxas a écrit:On s'en tape.
C'est nul.
Duras disparaît peu à peu dans les méandres de l'histoire littéraire. Bon débarras. Nous avions décidé collégialement de ne pas interroger dessus au CAPES il y a trois ans, alors que nous l'avions dans notre "bibliothèque". On ne fait pas ça à un candidat.

Merci pour eux!
avatar
Invité13
Fidèle du forum

Re: l'amant de marguerite duras

par Invité13 le Dim 17 Jan 2010 - 23:42
@Abraxas a écrit:On s'en tape.
C'est nul.
Duras disparaît peu à peu dans les méandres de l'histoire littéraire. Bon débarras. Nous avions décidé collégialement de ne pas interroger dessus au CAPES il y a trois ans, alors que nous l'avions dans notre "bibliothèque". On ne fait pas ça à un candidat.

Dire qu'il y a trois ans (quatre ?) quand j'ai passé l'agrégation, j'avais au programme le ravissement de LVS et le Vice-consul! Et je suis tombée dessus à l'oral !
J'avais trouvé le travail intéressant...

Plus que Duras elle même, ce sont ses épigones qui sont pénibles. Ecrire comme MD, ça ne fait ni un style, ni un bouquin...
avatar
Invité13
Fidèle du forum

Re: l'amant de marguerite duras

par Invité13 le Dim 17 Jan 2010 - 23:49
@Briséis a écrit:

J'avais trouvé le travail intéressant...


... sauf qu'à la réflexion, ça ne valait pas pas -loin de là- le cardinal de Retz et Claudel !
avatar
Odalisq
Neoprof expérimenté

Re: l'amant de marguerite duras

par Odalisq le Lun 18 Jan 2010 - 4:49
On parle d'autofiction, non?

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen
avatar
ysabel
Devin

Re: l'amant de marguerite duras

par ysabel le Lun 18 Jan 2010 - 8:52
@Abraxas a écrit:On s'en tape.
C'est nul.
Duras disparaît peu à peu dans les méandres de l'histoire littéraire. Bon débarras. Nous avions décidé collégialement de ne pas interroger dessus au CAPES il y a trois ans, alors que nous l'avions dans notre "bibliothèque". On ne fait pas ça à un candidat.

j'adore ce genre de remarques claires, nettes et précises.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
MS
Neoprof expérimenté

Re: l'amant de marguerite duras

par MS le Lun 18 Jan 2010 - 8:56
@Abraxas a écrit:On s'en tape.
C'est nul.
Duras disparaît peu à peu dans les méandres de l'histoire littéraire. Bon débarras. Nous avions décidé collégialement de ne pas interroger dessus au CAPES il y a trois ans, alors que nous l'avions dans notre "bibliothèque". On ne fait pas ça à un candidat.

C'est marrant, c'est ce que j'avais pensé répondre quand j'ai lu le sujet mais je n'ai pas osé.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!
avatar
Violet
Bon génie

Re: l'amant de marguerite duras

par Violet le Lun 18 Jan 2010 - 8:57
Abraxas ose toujours... Twisted Evil
thrasybule
Oracle

Re: l'amant de marguerite duras

par thrasybule le Lun 18 Jan 2010 - 9:28
Lire surtout Virginie Q. et Mururoa mon amour de Marguerite Duraille avec comme addenda de sublimes, forcément sublimes lettres de la Pythie destinées aux trois Suisses, je ne me souviens maheureusement plus que du début de cette géniale missive:" Les 3 Suisses, oui vous les trois, je me permets, etc..."
Sinon étant un indécrottable admirateur de la dame, je n'ai pas envie de polémiquer si grande a été sur moi l'influence et la portée de ses livres...le Ravissement est peut-être pour moi l'un des plus beaux livres que j'ai lus, notamment le chapitre qui se termine par "Puis un jour ce corps infirme remue dans le ventre de Dieu", la première partie du VC avec l'errance de la mendiante est magnifique, le Navire Night et surtout les Mains Négatives sont de purs joyaux, presque de l'incantation poétique...je ne dirai rien de ses films , de peur de me voir rappeler le fameux sketch de Desproges: "non Duras n' a pas écrit que des conneries................elle en a aussi filmé!!"
On a souvent tendance à confondre Duras avec sa caricature ou plutôt son autocaricature et je comprends qu'il est difficile de réprimer l'agacement que peut susciter un tel orgueil et une telle radicalité surtout lorsqu'elle assène des formules définitives qui laissent pantois....même son apologiste Vircondelet, dans son dernier livre à elle consacré(durassisme...lol) revient sur les excès de l'auteur....mais , franchement, des universitaires comme Borgomano, Blot-Labarrère ne sont pas des gens dénués de tout sens critique...et que dire de Burgelin, spécialiste de Pérec, qui lui a consacré des colloques grâce à la villa gillet à Lyon...
Allez lire les mains négatives, dans le recueil où se trouve le Navire Night ..
avatar
Invité13
Fidèle du forum

Re: l'amant de marguerite duras

par Invité13 le Lun 18 Jan 2010 - 9:54
@thrasybule a écrit:le Ravissement est peut-être pour moi l'un des plus
beaux livres que j'ai lus, notamment le chapitre qui se termine par
la première partie du VC avec l'errance de la mendiante est
magnifique

Effectivement, j'avais été très marquée par la mendiante, ça m'avait fait relire le barrage. Le reste m'avait pesé.

Quand au ravissement... j'ai oublié ! (Honte à moi !)

Je viens de ressortir mes cours: très belle étude de texte sur la mendiante et sa marche. Pour LVS, j'avais apprécié intellectuellement mais ça ne m'avait pas émue. d'où sans doute mon oubli. Beaucoup de jargon sur le "brouillage énonciatif"...

Je crois qu'il faudrait la relire, en oubliant col roulé et grosses binocles, en écartant les commentaires parfois tous sauf littéraires (tapez "Puis un jour ce corps infirme remue dans le ventre de Dieu" dans google, on tombe sur un article de psychiatrie - à juste titre, persifleront certains) et, comme je l'ai déjà dit, en se méfiant de ses épigones. L'image Duras est insupportable ! (Un peu comme l'image Dolto, pour parler de ce qui n'a rien à voir !)
Contenu sponsorisé

Re: l'amant de marguerite duras

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum