Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Question d'allemand

par John le Mer 20 Jan 2010 - 11:02
Je lis sur le site d'un grand journal allemand : "Dem Präsident droht die dauerhafte Machterosion."

Ne devrait-on pas lire "Dem Präsidenten" ? Je suis perplexe : le masculin faible se perd-il ? Le Spiegel fait-il des fautes ? Y a-t-il une règle qui m'échappe ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Audrey
Oracle

Re: Question d'allemand

par Audrey le Mer 20 Jan 2010 - 12:23
Alors, on va voir si mon allemand tient la route... voilà ce que je comprends "L'érosion durable du pouvoir menace le Président"...

Le verbe drohen se construit avec le datif... on ne rajoute pas "-en" à la fin d'un substantif au maculin singulier...si je me souviens bien.

La phrase me semble juste.

Et c'est là que je maudis ma mère de ne m'avoir donné que la doublé nationalité allemande et pas le bilinguisme...lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
John
Médiateur

Re: Question d'allemand

par John le Mer 20 Jan 2010 - 12:25
on ne rajoute pas "-en" à la fin d'un substantif au maculin singulier...si je me souviens bien
Justement si, puisque c'est un masculin faible.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Audrey
Oracle

Re: Question d'allemand

par Audrey le Mer 20 Jan 2010 - 12:31
Eh beh tu sais quoi? Je viens de découvrir cette histoire de masculin faible... je n'ai jamais vu ça durant mon collège lycée, du moins, on ne m'a pas dit que ça s'appelait comme ça, et quels types de mots étaient concernés.....et là, j'hallucine. Ceci dit, j'ai pas le souvenir non plus de l'avoir trop entendu pour "Präsident"malgré mes séjours répétés en Allemagne...je ne l'ai pas dans l'oreille comme on dit...

Bizarre.

Mais oui, John, tu dois avoir raison: soit énorme boulette ortho du Spiegel, soit, comme d'ailleurs ça s'amorce depuis un moment, on va vers une "simplification" de la langue..

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
henriette
Médiateur

Re: Question d'allemand

par henriette le Mer 20 Jan 2010 - 12:33
Oui, c'est étrange en effet : c'est un masculin faible donc -en tout le temps sauf au nominatif. Je ne comprends pas non plus.
J'ai une tante qui est traductrice et vit en Allemagne depuis des lustres : je vais lui envoyer un mail pour lui poser la question.
avatar
Audrey
Oracle

Re: Question d'allemand

par Audrey le Mer 20 Jan 2010 - 12:36
Merci d'avoir posé la question en tout cas... ça m'a fait découvrir un truc..lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Question d'allemand

par retraitée le Mer 20 Jan 2010 - 14:15
@henriette a écrit:Oui, c'est étrange en effet : c'est un masculin faible donc -en tout le temps sauf au nominatif. Je ne comprends pas non plus.
J'ai une tante qui est traductrice et vit en Allemagne depuis des lustres : je vais lui envoyer un mail pour lui poser la question.
C'est normal, c'est une discrimination positive! Plus de masculin faible!
avatar
henriette
Médiateur

Re: Question d'allemand

par henriette le Mer 20 Jan 2010 - 14:31
avatar
henriette
Médiateur

Re: Question d'allemand

par henriette le Mer 27 Jan 2010 - 17:55
Renseignements pris (ma tante, la collègue d'allemand et le "lecteur" du collège), c'est bel et bien une faute du Spiegel. Aucune réforme du masculin faible, et ce nom n'est pas non plus une exception à la règle des -nt. D'après eux, c'est chose en fait assez courante que de voir ce genre de faute - après tout, si on épluche la presse nationale française, je suis sûre qu'on y trouvera des "après que +subj", ou "palier à", ou autre faute de cet acabit).
Que voulez-vous, mon pauvre Monsieur, tout fout le camp !
avatar
John
Médiateur

Re: Question d'allemand

par John le Mer 27 Jan 2010 - 17:56
Merci Smile

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
LoloElo
Niveau 4

Re: Question d'allemand

par LoloElo le Jeu 3 Juin 2010 - 0:30
Là aussi j'arrive bien après la bataille...
Oui c'est une faute, mais tout simplement car le "bon allemand" se perd... on tend à simplifier la langue ("où est le problème ?" diront certains..."), tout simplement...
Si vous ne connaissez pas encore Bastian Sick et sa rubrique "Zwiebelfisch" dans l'édition online du Spiegel, je vous encourage à aller le lire, il regarde d'un oeil parfois agacé, parfois amusé, l'évolution de la langue (et de la société !) allemandes...
Son best-seller "der Dativ ist dem Genitiv sein Tod" (le datif, c'est la mort du génitif) fait un carton : le 4ème tome est paru !

_________________
Elodie - TZR d'allemand
Orléans-Tours
Contenu sponsorisé

Re: Question d'allemand

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum