Question dérivation collège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question dérivation collège

Message par Kiki le Mer 20 Jan - 18:43

Je dois décomposer l'adjectif effroyable mais j'ai un doute :
effroy/able ou ef/froy/able ?
Je penche pour la première solution à cause d'effroi.

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par Reine Margot le Mer 20 Jan - 18:46

ben oui la 2e, le suffixe -able est un indice de plus.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par Saraswati le Mer 20 Jan - 19:09

je crois que tu voulais dire la 1ère Marquise ?
effroy-able

(j'ai vérifié par ex, "effrayer" et "frayeur" n'ont pas le même étymon)

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par Alcyone le Dim 15 Mai - 15:16

Je remonte le sujet.
1-Comment découpez-vous "compatriote" ? com-patri-ote ou com-patriote ?

2-J'en profite pour vous demandez quels préfixes et suffixes vous semblent importants à connaître en 6e du point de vue du sens ?

3-Est-ce que vous travaillez également le pluriel des mots composés ?

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par Saraswati le Dim 15 Mai - 16:25

1- D'après le "CNRTL" :
COMPATRIOTE, subst.

COMPATRIOTE, subst.
Étymol. et Hist. 1396 (d'apr. Fagniez, Industrie aux xiiie et xive s., p. 273 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 464). Empr. au b. lat. compatriota, dér. de patriota (patriote*), prob. calqué sur le gr. συμπατριώτης.


2- En 6e, je pense à "re- / in- / dé-" comme préfixes et en suffixes surtout ceux qui servent à faire les féminins ou les pluriels ou les noms de fonctions des choses comme ça.
Mais comme c'est pas un point que je travaille comme une dingue je te dis peut-être n'importe quoi ! Razz

3- Non Embarassed

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par Alcyone le Dim 15 Mai - 16:28

Je suis en train de lire dans le dictionnaire historique (au mot "eau") que aquatique vient du latin aquaticus et aquarium du latin aquarium.

Je me pose la question suivante : -ticus et -rium sont-ils des suffixes ? J'imagine que le suffixe de aquatique est -ique (relatif à). Comment s'explique le "t" ?
Pour "aquarium", il doit s'agit d'un emprunt au latin.

Bref moi et la dérivation... pale

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par Alcyone le Dim 15 Mai - 16:33

Merci Saraswati. Je trouve que c'est important pour l'apprentissage du vocabulaire et de l'orthographe qu'ils puissent associer des mots de même famille, notamment des dérivés.
On trouve parfois des mots dans les dictées du type "mésonée" (pour maisonnée) ou "ensenglanté" ou encore "tairrin". (Bon les exemples sont exagérés d'accord). Je trouve dommage qu'ils ne fassent pas le lien avec la racine des mots qu'ils savent écrire. J'aimerai le leur apprendre en leur faisant connaître des affixes les plus usités.

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par doctor who le Dim 15 Mai - 16:36

Pour moi, les suffixes importants sont les suffixes permettant de former des noms d'action ou d'agent.

On peut les faire en relation avec la grammaire (notion de sujet, d'objet de l'action).

Mais il ne faut surtout pas oublier les dérivations sans affixation : noms déverbaux, participes nominalisés, etc.

J'ajoute qu'il faudrait élaborer dès la sixième des progressions lexicologiques, en relation avec le programme de grammaire. Ambitieux programme.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par Alcyone le Dim 15 Mai - 16:46

Mais les noms déverbaux ne sont-ils pas formés à l'aide d'un suffixe ?
Ex : cueillir > cueill-ette.

Qu'entends-tu par "progressions" ?

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par miss sophie le Dim 15 Mai - 17:52

@Alcyone a écrit:Mais les noms déverbaux ne sont-ils pas formés à l'aide d'un suffixe ?
Ex : cueillir > cueill-ette.
Je pense que Doctor Who pensait plus à des exemples de ce type : réveiller >> le réveil (pas de suffixe, en fait on a enlevé le suffixe du verbe).
Pour "compatriote", je dirais com-patri-ote. Le "truc" que je donne aux élèves, c'est de réfléchir aux mots qu'ils connaissent qui pourraient avoir la même base, pour vérifier qu'on a bien isolé le radical. Là, on a certes "patriote" (et de toute façon on reconnaît le préfixe com-, et j'en profite pour faire lister par les élèves quelques mots où on le retrouve, sous diverses formes d'ailleurs - mais là ça nous mène à une leçon d'orthographe, il faut prévoir plus de temps!), mais on peut penser aussi à "patrie", à quoi on a ajouté, donc, le suffixe -ote.
Pour "aquatique", je pense que le -t- est là pour faire la liaison entre le radical et le suffixe, en permettre l'enchaînement puisqu'en français nous avons du mal à prononcer deux voyelles à la suite. Dans "aquarium", oui, -(a)rium est forcément un suffixe, puisque "aqua" est la base ; on le retrouve dans funerarium, planetarium...
Les préfixes importants à connaître, selon moi, sont ceux déjà cités : re-, dé-, in-, con-. Pour les suffixes, un travail sur les adjectifs et noms des qualités et défauts, par exemple, permet d'identifier la plupart de ceux qui permettent de former les noms. J'ajoute le suffixe -able (ou -ible ou -uble), dont le sens est bien utile à la compréhension de nombreux mots. Et puis le -ment qui sert à former les adverbes.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par Alcyone le Dim 15 Mai - 18:09

Merci beaucoup Miss Sophie d'avoir pris le temps de me répondre.
C'est plus clair maintenant. fleurs

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par User5899 le Dim 15 Mai - 20:21

@Saraswati a écrit:je crois que tu voulais dire la 1ère Marquise ?
effroy-able

(j'ai vérifié par ex, "effrayer" et "frayeur" n'ont pas le même étymon)
ef- est le préfixe ex-, avec l'idée de faire sortir.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question dérivation collège

Message par Saraswati le Dim 15 Mai - 21:52

C'est un sujet de janvier 2010, Cripure ! faut suivre ! Laughing

Je trouve dommage qu'ils ne fassent pas le lien avec la racine des mots qu'ils savent écrire.
Oui, c'est logique. Très bonne idée.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum