Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Daphné le Jeu 4 Fév 2010 - 13:29

Aux collègues qui exercent en lycée, j'ouvre ce fil afin d'avoir des témoignages sur la mise en place de cette réforme dans les établissements.
Ce serait bien de mutualiser un peu les informations d'autant plus qu'avec l'autonomie des établissements il y a un gros risque de voir tout et n'importe quoi en particulier dans le domaine de la rémunération en HS ou pas du tout de certaines nouvelles missions.
Il serait bon de voir concrètement de quelle manière les services des collègues vont se dégrader tant sur le plan horaire, nombre de classes, groupes, dédoublements........
Quid de l'heure de première chaire (la réforme Châtel du lycée va réussir à faire ce que de Robien n'a pu faire avec les décrets de 50), bien que ce soit surtout à partir de la prochaine rentrée que ça commencera à se faire sentir.
Qu'en est-il de la mise en place des deux heures d'accompagnement personnalisé, qui les assure ??
Qu'en est-il de la mise en place du tutorat ? de la rémunération ?

etc, etc................

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Kilmeny le Jeu 4 Fév 2010 - 13:31

Pour l'instant, Socrate résume à merveille la situation:
"tout ce que l'on sait, c'est que nous ne savons rien"

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Daphné le Jeu 4 Fév 2010 - 13:37

C'est bien pour ça que j'ouvre le fil, pour le remplir au fur et à mesure des témoignages, les DHG tombent et les collègues vont seulement commencer à être confrontés aux dures réalités de la réforme qu'ils n'ont pas vue venir.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par nuages le Jeu 4 Fév 2010 - 16:55

j'essaierai de te tenir au courant mais pour le moment c'est le flou total et le pire s'annonce. Les collègues d'anglais frémissent à l'idée de ne plus avoir de "classes" mais des "groupes de compétences" des plus fluctuants et des plus surchargés dès septembre .
L' "accompagnement" est d'un vide abyssal

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Abraxas le Jeu 4 Fév 2010 - 19:52

J'ai posté ça sur mon blog hier, mais autant vous en faire profiter — quoique vous ayez tort de ne pas, venir plus souvent sur bonnetdane, qu'est-ce qu'on rigole…

J'ai reçu d'une amie le résultat des premières consultations croisées
Profs / Direction dans un lycée dont la proviseur est une femme bien -
ça vous donnera une idée de la marge de manœuvre (nulle), et de ce que
peuvent en faire des chefs d'établissement "pas bien".


(...) Pour les classes de seconde, la "réforme" nous coûte 68 heures
prof, bien plus que ce qu'on avait escompté. En terme de poste, cela
signifie au moins 4 postes supprimés. Les heureux gagnants ne sont pas
encore connus mais on peut faire des estimations: 1 poste en
Histoire-Géo, 1 poste en Anglais, 1 poste en Sc-Physiques, 1 poste en
Maths + peut-être quelques dégâts collatéraux.
Le Rectorat a envoyé une préparation de rentrée toute faite,
c'est-à-dire que les choix des "enseignements d'exploration" ont déjà
été faits pour nous. Quand on pense que le Ministre parlait de donner
plus de pouvoir aux Chefs d'établissement, les voilà cocus et en
particulier leur syndicat le Snpden-Unsa qui a fait du zèle pour jouer
les petits chefs!!
J'ai rencontré Mme le proviseur aujourd'hui; on est bien resté d'accord
sur le principe de faire le moins de dégât humain possible; elle
essaiera d'infléchir le rectorat lors de son entretien, mais ce n'est
pas gagné.
Au total, nous voilà tous au pied du mur; le plus grand danger serait
que chacun tire la couverture à soi ou que chaque discipline n'aille
voir que ses propres intérêts. Comme je l'ai dit en plénière mardi
dernier, si nous tombons dans ce piège, nous sommes perdus puisque
c'est cela qui est recherché: mettre en concurrence les établissements,
les disciplines, les collègues. Quand ce sera réalisé, nous n'aurons
plus cette solidarité qui peut encore nous sauver.
Les récentes mobilisations, si elles ne sont pas négligeables, n'ont
pas été à la hauteur des enjeux; il ne reste plus beaucoup de temps
pour inverser le cours des choses; il faut que chacun se sente concerné
parce que personne ne sera épargné; ne pensez pas que, parce que vous
êtes titulaires au Lycée ***, rien ne va vous arriver; la fin du statut
des personnels de la Fonction publique est déjà programmée: plus de
statut, plus de protection, plus d'emploi garanti avec la possibilité
pour l'administration de licencier les personnes qui ne font pas
l'affaire ou qui ne sont pas suffisamment dociles(loi sur la mobilité).
Ce n'est pas de la science-fiction, ce n'est pas de la paranoïa, c'est
la réalité immédiate. (...)

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Mauvette le Jeu 4 Fév 2010 - 20:16

Pour l'AP, je vous résume brièvement ce qui va se mettre en place dans notre lycée...
L'AP est censé avoir un quota de 2h/semaine/élève.
Accompagnement personnalisé veut dire soit aide soit approfondissement.
Notre CDE voit les choses ainsi : il bloque 3h dans l'EDT des élèves
qui se répartiront en 2h de soutien et 1h d'approfondissement.
Chaque élève devra faire deux de ces 3h, soit 2h d'aide, soit 1h d'aide + 1h d'approf.
L'aide et l'approfondissement sera dispensé dans des matières
spécifiques. L'aide pour le français, les maths et l'anglais. L'approf.
pour le français, les SES et la sc-physique.
Ainsi, en ce qui me concerne, pour chaque classe de seconde, j'aurai 4h
en classe entière, 2h en groupe d'aide, et 1h en groupe
d'approfondissement.
Les élèves seront affectés dans telle ou telle matière pour une période
de six semaines, entre deux vacances. Ce seront les profs des matières
concernées qui seront en charge de faire les groupes. Sachant que les
classes entières sont formées d'environ 30 élèves, le CDE a calculé que
les groupes seront d'environ 7 élèves.
Voili voiloù pour nous... Qu'en pensez-vous ?

Quant à l'enseignement d'exploration "Littérature et société", il sera
dispensé par un prof de lettres 1h et un prof d'hist-géo 1h. On ne sait
pas encore si ce sera par semestre, ou une semaine sur deux. Il faut
attendre d'avoir les contenus.

J'espère avoir été claire.

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Cath le Jeu 4 Fév 2010 - 20:16

1 exemple d'accompagnement perso chez nous (en LP, mais même principe):
un prof de maths doit suivre en aide une classe qu'il n'a pas le reste du temps (et qu'il n'a pas demandé à avoir en aide). En même temps, il a le cours d'aide avec la classe dans laquelle il enseigne.
Il est censé convoquer ces élèves inconnus, ou ils doivent être envoyés par la prof qui les a le reste du temps...
Ce qui rajoute au comique, c'est que chez nous les référentiels sont différents selon les domaines professionnels, même (surtout) en maths: donc tous ces élèves n'ont pas le même programme.
Bilan: les élèves de sa classe ont soutien (pardon, "accompagnement personnalisé"), les autres...ben non.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Daphné le Jeu 4 Fév 2010 - 21:27

Merci pour ces réponses, en attendant d'en avoir d'autres.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par cath4 le Ven 5 Fév 2010 - 13:50

Dans mon établissement, on avait déjà mis en place un projet "Réussir en seconde" :
(RQ préliminaire : on est un tout petit lycée avec une soixantaine d'élèves en seconde)
- tous les élèves de seconde ont une heure d'étude dirigée dans leur emploi du temps, heure menée par des assistants pédagogiques (maths, anglais, français)
- au début de l'année, on prend tous les élèves par groupe et on leur fait des séances de méthodologie pluridisciplinaires
- au milieu du premier trimestre, on se réunit et on définit des groupes d'élèves en difficulté mais tout de même "méritants" qu'on prend en "soutien" : ils sont tous dans la même salle et on est un prof de chaque discipline pour les aider (c'est un peu de l'aide aux devoirs)
- en ce moment, ils sont en période "orientation" : ils visitent les différents sections proposées aux lycée et rencontrent des élèves de première et terminale
- puis on aura des ateliers de remotivation / remédiation (on n'a pas encore totalement défini les modalités)
Toutes ces heures, assurées par des profs volontaires sont rémunérées en HSE

L'an prochain, on prend les mêmes et on recommence apparemment : ce sera l'accompagnement personnalisé

pour ce qui est des heures dédoublées, on a choisi de partager entre maths et français

voilà ce que j'ai retenu pour septembre prochain

si ça peut vous éclairer

cath4
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par nuages le Ven 5 Fév 2010 - 15:12

pour littérature et société, dans notre lycée ce sera 1h30 à partager entre le prof d'histoire et le prof de français, soit 45 minutes pour chacun! on ne va pas faire des prouesses ...le temps que les élèves s'installent, ce sera quasiment fini, à moins que ce ne soit 1h30 par quinzaine, ce qui ne favorise pas la continuité...mais vu le pré- programme bidon!

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Invité13 le Ven 5 Fév 2010 - 18:44

J'ai une question (qui a pê été traitée ailleurs )

Les établissements ne doivent-ils pas proposer une demi-journée banalisée pour la présentation de la réforme du lycée ?

Notre CDE envisage de tout régler avec les prof coordo mardi prochain en une heure et demie. On doit lui remettre des projets clefs en mains...

ça me parait un bel enfumage...

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Daphné le Ven 5 Fév 2010 - 19:20

@Briséis a écrit:J'ai une question (qui a pê été traitée ailleurs )

Les établissements ne doivent-ils pas proposer une demi-journée banalisée pour la présentation de la réforme du lycée ?
Ce n'est pas une mais deux demi-journées banalisées qui doivent être proposées.

Notre CDE envisage de tout régler avec les prof coordo mardi prochain en une heure et demie. On doit lui remettre des projets clefs en mains...

ça me parait un bel enfumage...

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Invité13 le Sam 6 Fév 2010 - 10:17

C'est bien ce que je pensais... enfumage, vous dis-je...

Tu pourrais me donner un lien vers le textes officiel ?

Merci !

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Jane le Sam 6 Fév 2010 - 10:21

dans le lycée de mon homme, ils perdent 40h pour les profs d'ISI/ISP suite à la division des horaires en option seconde. Ils redoutent encore plus la réforme car quand elle va toucher les groupes de 1ère et de Tle, ça va être l'hécatombe.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Daphné le Sam 6 Fév 2010 - 10:46

@Jane a écrit:dans le lycée de mon homme, ils perdent 40h pour les profs d'ISI/ISP suite à la division des horaires en option seconde. Ils redoutent encore plus la réforme car quand elle va toucher les groupes de 1ère et de Tle, ça va être l'hécatombe.

C'était le seul et unique objectif de la manoeuvre !! Une suppression massive de postes non plus par suppressions + cartes scolaires qui font réagir la profession, mais tout simplement par diminution massive d'heures d'enseignement et d'offre éducative qui conduira, compte tenu des départs en retraite conséquents sur les quelques années qui viennent, à ne pas avoir besoin de recruter. Il n'y a qu'à voir le nombre de stagiaires qui a fondu en quelques années, c'est ça aussi les suppressions de postes dans l'EN.
Sans compter qu'à partir de la rentrée prochaine la réforme va toucher la première puis la terminale en 2012 et là ce sont les heures de première chaire qui vont sauter massivement.
Chatel a réussi là où de Robien et Darcos avaient échoué, et en douceur en plus

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Jane le Sam 6 Fév 2010 - 10:54

@Daphné a écrit:
@Jane a écrit:dans le lycée de mon homme, ils perdent 40h pour les profs d'ISI/ISP suite à la division des horaires en option seconde. Ils redoutent encore plus la réforme car quand elle va toucher les groupes de 1ère et de Tle, ça va être l'hécatombe.

C'était le seul et unique objectif de la manoeuvre !! Une suppression massive de postes non plus par suppressions + cartes scolaires qui font réagir la profession, mais tout simplement par diminution massive d'heures d'enseignement et d'offre éducative qui conduira, compte tenu des départs en retraite conséquents sur les quelques années qui viennent, à ne pas avoir besoin de recruter. Il n'y a qu'à voir le nombre de stagiaires qui a fondu en quelques années, c'est ça aussi les suppressions de postes dans l'EN.
Sans compter qu'à partir de la rentrée prochaine la réforme va toucher la première puis la terminale en 2012 et là ce sont les heures de première chaire qui vont sauter massivement.
Chatel a réussi là où de Robien et Darcos avaient échoué, et en douceur en plus

Il a d'autant mieux réussi qu'il a endormi lycéens et parents (et collègues ???) à coups de discours douceureux et démagos. Bon il faut dire aussi qu'une action longue et coûteuse n'est vraiment plus dans nos moyens !

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Daphné le Sam 6 Fév 2010 - 10:59

Entre une action longue et coûteuse que je comprends et le soutien de certains syndicats + parents d'élèves + associations de lycéens + soutien des syndicats de CDE car on leur a fait miroiter l'autonomie + passivité de beaucoup il y a une marge.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Jane le Sam 6 Fév 2010 - 11:07

@Daphné a écrit:Entre une action longue et coûteuse que je comprends et le soutien de certains syndicats + parents d'élèves + associations de lycéens + soutien des syndicats de CDE car on leur a fait miroiter l'autonomie + passivité de beaucoup il y a une marge.

c'est vrai. Comment pourrais-tu l'expliquer ? En collège nous avons peu d'infos et les collègues sont particulièrement passifs (4 grévistes le 21 janvier dans mon collège !).

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Daphné le Sam 6 Fév 2010 - 11:13

En collège les collègues se sont sentis moins concernés, il faut dire qu'ils ont le nez dans le guidon avec tout ce qui leur tombe dessus aussi et les nouveaux décrets sur les EPLE ne vont pas les épargner, mais ils n'ont pas bougé sur la réforme du lycée.
Quant aux collègues de lycée par contre là je suis surprise

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Jane le Sam 6 Fév 2010 - 11:27

@Daphné a écrit:En collège les collègues se sont sentis moins concernés, il faut dire qu'ils ont le nez dans le guidon avec tout ce qui leur tombe dessus aussi et les nouveaux décrets sur les EPLE ne vont pas les épargner, mais ils n'ont pas bougé sur la réforme du lycée.
Quant aux collègues de lycée par contre là je suis surprise

C'est vrai que depuis plusieurs dans les collèges on n'a pas été épargnés (et ça continue, d'ailleurs; j'ai vu passer les DGH, ouille !). Mais on sera aussi touchés par la réforme du lycée, aucun doute à avoir

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par jehanne le Sam 6 Fév 2010 - 12:31

Un lycée DU 19è arrondissements pointe les effets d la réforme et lance un appel

es enseignants, parents et lycéens de la cité scolaire Bergson,
s’adressent à la population du XIXe et au ministre de l’éducation




Les professeurs de la cité scolaire Bergson avec leurs sections syndicales SNES et FO, et la FCPE Paris ont exprimé, lors d’une réunion le 28 janvier, leur vive inquiétude après la parution des décrets du ministre Chatel sur la « réforme du lycée ». Des parents, présents à cette réunion, ont manifesté leur opposition à cette réforme mise en œuvre sans concertation pour la rentrée 2010.


Les décrets Chatel vont bouleverser l’organisation du lycée, sa structure, et les enseignements dispensés, de façon dramatique pour les nouvelles générations de lycéens.

Les enseignements d’exploration. Ils viennent remplacer les enseignements de détermination. Ces “enseignements”, parfois assurés par des professeurs de disciplines différentes, non évalués par une note chiffrée, n’intervenant pas pour déterminer le niveau requis pour le passage en 1ère n’apparaissent que comme des “disciplines fictives” appelées à disparaître (SES, littérature et société,…….). En tous cas il s’agit de 2x54h qui ne sont plus destinés à transmettre des savoirs aux élèves ; il s’agit de 2x54h qui ne sont plus de l’enseignement…

Le tronc commun et les effectifs. Le principe du tronc commun permet de regrouper les élèves sans considération des options, des projets, des spécificités de chaque classe. En 1ère et Terminale par exemple, pour les enseignements du tronc commun, les élèves seront regroupés quel que soit leur choix d’orientation (littéraire ; scientifique ; économique) dans les mêmes classes qui seront toutes à 35, pour actuellement 27 en moyenne dans notre lycée. Ce regroupement aboutit à la fermeture de classes (Pour la rentrée 2010 : 2 classes fermées à Bergson, dont une 2nde). L’articulation entre tronc commun et enseignements d’exploration ou de spécialisation, le regroupement par “compétences” aboutissent également à la disparition du groupe classe. En 2nde, seules 23h30 de cours dit de tronc commun seront garantis et pérennisés pour 30h à 33h aujourd’hui.

La disparition de disciplines enseignées jusqu’à présent à tous les élèves. L’histoire-géo évaluée en 1ère pour les scientifiques, disparaît en terminale. La SVT et la physique réduite à n’être qu’une option. Les langues seront regroupés par niveau de compétences (et non par niveau de connaissances) ; ce qui permettra de regrouper les élèves de LV1, LV2, LV3 de tous les niveaux et donc de supprimer des postes d’enseignants de langue.)

Les baisses horaires pour les autres disciplines. Sur les trois années du lycée, la nouvelle organisation des enseignements aboutit par exemple à moins 126 heures de français en L, moins 90 heures d’économie en Es, moins 144 heures de sciences en S…

La disparition du groupe classe impliquera pour les professeurs une fragmentation encore plus importante de leur mission et aura inévitablement une répercussion sur leur capacité de suivi des élèves…

L’objectif de cette réforme est clair : réduire le nombre de professeurs fonctionnaires (16 000 cette année, 34 000 l’année prochaine….) et de mettre en place, comme à l’université, l’autonomie des établissements (décrets EPLE).

L’autonomie permettra de déroger aux programmes nationaux et de recruter des contractuels sous-payés en lieu et place de fonctionnaires titulaires, en créant, de fait, une différence institutionnelle entre les établissements donc en accroissant les inégalités.

Le bac obtenu à Bergson, aura-t-il la même valeur que celui obtenu à Henri IV ?


Le ministre doit prendre en compte l’avis des principaux concernés, professeurs, parents, lycéens et renoncer à cette réforme. Comme l’a exprimé une mère d’élève ; « Comment peut-on imposer une réforme de l’école contre l’avis de la grande majorité des enseignants ? » En effet, les enseignants, et leurs syndicats dans leur quasi-totalité, y sont opposés.



Les parents, professeurs et élèves de la cité scolaire présents le 28 janvier appellent tous et toutes à s’adresser au ministre pour qu’il retire ses décrets….



Je soutiens cet appel (à retourner au Lycée Bergson, 27 rue Edouard Pailleron Paris 19e ou à florence.etesse@wanadoo.fr ou serge.sebban75@laposte.net


NOM
Qualité
Signature
Téléphone ou e-mail

jehanne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Daphné le Sam 6 Fév 2010 - 13:50

@Briséis a écrit:C'est bien ce que je pensais... enfumage, vous dis-je...

Tu pourrais me donner un lien vers le textes officiel ?

Merci !

Je ne pense pas qu'il y ait un texte, c'est une demande je crois d'un syndicat qui a voté POUR la réforme du lycée et qui a voulu convaincre des ses bienfaits : le ministre a accepté.
Ces journées ont comencé dans certains lycées dont ceux de mes enfants.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Invité13 le Sam 6 Fév 2010 - 14:17

J'ai juste trouvé que Chatel avait envoyé une lettres aux proviseurs allant dans ce sens. Le SNES dit que c'est lui qui a fait la demande.
Par contre, impossible de trouver le texte de la lettre.


Dernière édition par Briséis le Sam 6 Fév 2010 - 21:04, édité 1 fois

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du lycée et mise en place concrète : des témoignages........

Message par Daphné le Sam 6 Fév 2010 - 14:35

@Briséis a écrit:J'ai juste trouvé que Chatel avait une lettres aux proviseur allant dans ce sens. Le SNES dit que c'est lui qui a fait la demande.
Par contre, impossible de trouver le texte de la lettre.

Ah bon, je croyais que c'était un autre mais je n'en suis pas certaine alors.........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum