Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Message par Kate le Jeu 11 Fév 2010 - 16:06

Bonjour,

connaissez-vous des oeuvres de littérature de jeunesse ayant pour cadre le XVIème siècle, la renaissance?

Il y a beaucoup d'histoire qui se déroule au MA ou à l'époque de Molière ou du Roi Soleil, mais existe-t-il des oeuvres qui ont pour thème la renaissance?

Kate
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Message par Invité24 le Jeu 11 Fév 2010 - 16:07

u bon polar avec intrigue liée à l'histoire de la peinture: le secret de maitre joachim.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Message par V.Marchais le Jeu 11 Fév 2010 - 16:12

NOGUES JC., L’été de Silvio : En pleine Renaissance italienne, une jeune berger, remarquablement doué pour la peinture, est conduit par son talent à la fastueuse cour des Médicis. (Facile)

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Message par V.Marchais le Ven 12 Fév 2010 - 14:27

J'ai fait quelques recherches pour mes propres élèves et voici ce que j'ai trouvé. Je poste en plusieurs fois pour davantage de lisibilité.

Servais des Collines
Servais des Collines - Anne Percin

* Anne Percin
* Junior, Oskar jeunesse - 14,95 €



1532 : fils d’imprimeur, le jeune Servais rêve de devenir explorateur. Mais son père a pour lui d’autres projets, qui l’envoie bientôt étudier à Paris au collège de Montaigu, sans imaginer que les méthodes d’éducation pratiquées là sont fort éloignées des principes humanistes qui sont les siens. À Paris, Servais se lie d’amitié avec un condisciple, Quentin, qui adhère au protestantisme alors que les tensions entre catholiques et protestants vont croissant. Bientôt éclate l’affaire des Placards…

C’est le moins que l’on puisse dire, les romans historiques pour la jeunesse dont l’action se déroule dans la France de la Renaissance ne sont pas légion. Pourtant, quelle période stimulante et passionnante ! Anne Percin restitue à merveille l’effervescence des milieux intellectuels de l’époque, alimentée par l’accélération de la diffusion des savoirs permise par l’imprimerie. François Rabelais, Antoine Auguereau, Robert Estienne, Clément Marot, Pierre de Ronsard enfant… Servais croisera tour à tour ces différentes figures de notre culture, dans un Lyon et un Paris dépeints admirablement, avec force détails, sans que jamais pour autant le récit apparaisse surchargé. Au contraire, c’est avec un même émerveillement que le lecteur et Servais découvrent le Paris du XVIe siècle, en cherchant à en savoir toujours davantage. Dans cette reconstitution, je regrette seulement l’absence de la musique, pourtant très présente dans la vie quotidienne d’alors, et dont la diffusion bénéficie également de l’imprimerie, grâce au procédé mis au point à Paris par Pierre Attaingnant.

Contrairement à ce que pourrait faire croire le sous-titre, Servais des Collines n’est pas à proprement parler un roman d’aventures. Non que le récit manque de péripéties (affaire des Placards, poursuites, rendez-vous mystérieux, arrestations et procès en hérésie), auxquelles le personnage de Servais se trouve souvent directement mêlé. Mais le jeune adolescent est dépeint ici de manière réaliste, comme un garçon relativement réservé et non comme un héros bouillonnant et intrépide. Témoin plutôt qu’acteur d’événements dramatiques qu’il subit parfois douloureusement, Servais a d’autres préoccupations que les engagements religieux et idéologiques de Quentin ou des adultes qu’il côtoie : l’amour qu’il découvre, le sort de sa sœur, son rêve de devenir explorateur… La répugnance du garçon à se laisser entraîner dans des causes collectives pourra être perçue par certains comme une forme de lâcheté. J’y ai vu pour ma part l’indice d’une sensibilité qui me plaît, d’une défiance instinctive face aux « combats » des uns et des autres, prompts à déboucher sur l’emballement collectif et la déshumanisation. Ouverte, la fin du roman laisse entrevoir une suite possible.

Thomas Savary, Voyelles

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Message par V.Marchais le Ven 12 Fév 2010 - 14:28

Ceci m'a l'air d'un intérêt moindre, mais comme je n'ai pas trouvé beaucoup de titres, je le signale quand même.

La route des tempêtes Brigitte Coppin

* Roman adolescent dès 12 ans (poche). Paru en 08/2002

Février 1546. Jason embarque pour Terre-Neuve. Il part loin de Catherine, avec laquelle il a été élevé. Elle aime lire et écrire, il a besoin d'air et d'espace : malgré leur amour, ces deux-là ne peuvent vivre ensemble ! La vie s'entête toujours à séparer leurs routes : en pleine traversée, Jason bascule par-dessus bord, tandis qu'une terrible épidémie de peste menace Catherine. Ce n'est pas toujours en mer que les tempêtes sont les plus violentes...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Message par V.Marchais le Ven 12 Fév 2010 - 14:29

11 Récits des châteaux de la Loire (Poche)
de Brigitte Coppin (Auteur), Frédéric Sochard (Illustrations)

Sujet : Chambord, Amboise, Chenonceau, Blois, Azay-le-rideau, Loches, Langeais, Talcy et Chaumont...Outre leur magnifique architecture, ces royaux châteaux parsemés autour de la Loire ont connu faste, intrigues, amours ou tragédies. Comme l'histoire de Jean Fabert, jardinier au château de Blois. Touché par la solitude de la reine Claude délaissée par son mari François Ier, elle s'éteint à 24 ans après 10 grossesses en respirant les senteurs du jardin. Il donnera son nom à des prunes de son invention...

Commentaire : Brigitte Copin redonne vie à ces architectures magnifiques ainsi qu'aux personnalités royales y ayant résidé. Les onze récits sont classés par ordre chronologique allant de 1498 à 1588. Chacun des chapitres s'ouvre sur un titre et un croquis en noir et blanc du château concerné. Courts, ils risquent de laisser les bons lecteur sur leur faim. Si un arbre généalogique et des biographies concluent le tout, une carte situant géographiquement les châteaux de la Loire aurait été un plus.
Un livre de poche toutefois agréablement écrit et facile à lire, qui permet de découvrir notre histoire autrement.
ÂGE: Dès 8 / 9 ans

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Message par V.Marchais le Ven 12 Fév 2010 - 14:32

Enfin, ceci me paraît particulièrement intéressant, même si la langue n' pas l'air d'être un chef-d'œuvre. C'est une biographie romancée de sept artistes de la renaissance avec reproduction de tableaux.

Peintres de la Renaissance Patrick Jusseaux

* Document jeunesse (broché). Paru en 05/2008

"Il passa dans une autre cellule et resta comme saisi : Angelico et son équipe venaient d'achever une Annonciation. Les roses des vêtements et les gris de la voûte s'harmonisaient avec une telle grâce que les larmes lui vinrent aux yeux. "
Découvrir l'art de la Renaissance, du XVIe au XVIe siècle, à travers la vie et les oeuvres de sept grands peintres : Giotto, Fra Angelico, Uccello, Botticelli, Raphaël, Titien et, le plus illustre d'entre eux, Michel-Ange.

À partir du XIVe siècle, les peintres italiens opèrent une révo­lution dans le monde de l'art. Par l'attention portée au naturel, à l'anatomie, à l'émotion, ils placent l'homme au centre des oeuvres et inventent la perspective.
P. Jusseaux fait vivre sept artistes de la Renaissance, dans de courtes scènes alliant charme et érudition.
Giotto di Bandone parcourt la Toscane, "croquant" les paysans qui l'inspirent. Fra Angelico présente à Cosme de Médicis les harmonies de ses fresques. Uccello cherche frénétiquement les règles de la perspective. Botticelli disserte avec Léonard de Vinci sur l'art et la beauté. Raphaël, amoureux de la vie et des femmes, achève sa fresque des philosophes au Vatican. Michel Ange se débat avec les contraintes techniques pour enchanter le plafond de la Sixtine. Enfin, le Titien, dévoile son chef-d'oeuvre dédié à la beauté féminine : la Vénus d'Urbino.
Dans les pages documentaires, l'auteur commente les oeuvres et approfondit les apports essentiels de la Renaissance.

L'auteur
Patrick Jusseaux, historien d'art, est l'auteur de Sur les traces de Léonard de Vinci.

L'illustrateur
Jame's Prunier a illustré, entre autres, deux titres de la collection «Sur les traces de...» : Napoléon et Léonard de Vinci.

Extrait du livre :
Un coin tranquille à la campagne

8 mai 1317, dans les environs de Florence
Le maître Giotto di Bondone et son collaborateur préféré, Bernardo Daddi, se promènent à cheval dans la campagne des alentours de Florence. Giotto visite des fermes dont il est propriétaire. Le temps est beau et les deux hommes devisent gaiement. Le jeune adjoint du maître, qui n'a pas trente ans, est très honoré d'être ainsi admis au nombre de ses intimes.
- Dites, Maître, figurez-vous que l'on m'a dit que vous étiez berger, dans votre enfance, pas très loin d'ici, dans le Mugello, et que vous dessiniez sur les rochers. C'est vrai ?
Giotto éclate de rire. Ses pommettes saillantes sont agitées quelques instants et il fixe ses yeux et architecte, à la fois puérils et sauvages sur le pauvre Bernardo qui ne sait plus où se mettre :
- Quelles sornettes on peut débiter ! Vraiment, je suis sidéré par toutes les crétineries que l'on peut colporter à chaque heure de la journée sur tout un chacun. Qui t'a raconté ça ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?

Message par miss sophie le Ven 12 Fév 2010 - 15:39

Brigitte Coppin: Le quai des secrets
E. Brisou-Pellen: Une croix dans le sable (sur les guerres de religion)

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum