Réflexions hivernales...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Mélu le Dim 21 Fév 2010, 13:22

J'en étais déjà partie (2000 à 2002), mais j'y ai fait hypokhâgne et khâgne. Quand on a pris l'habitude de travailler au lycée, on y survit sans difficulté. Mais il y a toujours des petites natures...

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Abraxas le Dim 21 Fév 2010, 15:53

@Mélu a écrit:J'en étais déjà partie (2000 à 2002), mais j'y ai fait hypokhâgne et khâgne. Quand on a pris l'habitude de travailler au lycée, on y survit sans difficulté. Mais il y a toujours des petites natures...

je crois que vous avez tout à fait raison : le problème, c'est la quantité de travail que l'on exige avant — et qui varie singulièrement d'un établissement à l'autre, même si en moyenne, les exigences des programmes ont tellement baissé que l'on peut faire une scolarité entière sans trop se fatiguer. Mes élèves de HKH arrivent de lycées variés, et en moyenne, leurs difficultés sont directement inversement proportionnelles aux exigences de leur établissement de départ. Ce sont tous de bons élèves, mais bien peu ont dû transpirer pour arriver au Bac — parce que fort peu de lycées préparent aux prépas. Là encore, Henri IV est presque caricatural.
En fait, j'ai un peu l'impression que les lycées les plus exigeants sont ceux qui vont de la Sixième aux Prépas — Thiers, où j'enseigne, est de ceux-là. Mais il en reste peu.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Mélu le Dim 21 Fév 2010, 16:35

Joffre aussi, c'est peut-être ça en effet...
Quand je suis arrivée au lycée, j'ai dû travailler, vraiment travailler. Il y avait une très forte émulation dans la classe, beaucoup d'élèves visaient déjà des prépas prestigieuses, et les ont d'ailleurs obtenues.
Maintenant, je suis toujours étonnée de revoir mes anciens élèves de troisièmes qui n'ont pas l'air de tellement travailler en seconde. Pour moi, ça avait été un vrai palier, et je ne m'étais pas rendu compte à quel point ça avait pu changer en peu de temps (mon bac n'a même pas encore 10 ans !).

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Lora le Dim 21 Fév 2010, 17:00

Dans mon lycée, pas de prépa. J'ai su que ça existait parce qu'un jour j'ai vu un de mes camarades de terminale demander aux profs de remplir son dossier pour l'inscription. On était donc loin de l'émulation dont vous parlez !

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Nestya le Dim 21 Fév 2010, 17:04

@Lora a écrit:Dans mon lycée, pas de prépa. J'ai su que ça existait parce qu'un jour j'ai vu un de mes camarades de terminale demander aux profs de remplir son dossier pour l'inscription. On était donc loin de l'émulation dont vous parlez !
Pareil. C'est mon prof principal qui m'en a parlé en fin de terminale. Et comme je ne savais pas trop de quoi il s'agissait, je suis en allée en fac: aucun regret soi dit en passant, je me suis épanouie à la fac...mais j'aurais aimé choisir en toute connaissance de cause.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Adri le Dim 21 Fév 2010, 17:25

Dans mon lycée, pas de prépa non plus, aucun de mes profs ne m'en a parlé, pour ça, je leur en veux un peu ...
C'est l'examinateur de l'EAF qui m'a appris leur existence, et je lui dois une fière chandelle : une prépa, c'était exactement ce qu'il me fallait

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Abraxas le Dim 21 Fév 2010, 17:40


Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Adri le Dim 21 Fév 2010, 17:54

J'y avais pensé, en lisant ce fil aussi.
Elève, je n'ai pas eu face à moi de bon COP, mais quand je vois en conseil de classe de 4ème ou de 3ème le boulot admirable effectué par certains, je me dis qu'il serait vraiment dommage de se passer de ceux-là !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Abraxas le Dim 21 Fév 2010, 18:31

C'est une idée : peut-être les COP sont-ils nécessaires surtout au départ, et de moins en moins au fur et à mesure que l'on progresse (je n'imagine pas un seul de mes élèves aller voir un COP) — mais il faudrait à ce moment-là repenser sérieusement le collège unique…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Adri le Dim 21 Fév 2010, 18:36

Ah, le collège unique !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par doctor who le Dim 21 Fév 2010, 18:55

@Lora a écrit:Dans mon lycée, pas de prépa. J'ai su que ça existait parce qu'un jour j'ai vu un de mes camarades de terminale demander aux profs de remplir son dossier pour l'inscription. On était donc loin de l'émulation dont vous parlez !

Moi non plus, pas d'info. Ce sont mes parents qui en ont parlé à mon PP, qui a répondu : "Ah oui, pourquoi pas? " A suivi une inscription (un peu forcée : je me voyais bien jouer du djembé pendant trois ans sur une pelouse de la fac) en prépa privée (les publics ne m'ont pas voulu). Résultat : j'ai eu le concours. Comme quoi, à quoi ça tient la vie !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Camélity Jane le Dim 21 Fév 2010, 19:22

Personnellement, j'ai très mal vécu mon année de prépa, et pourtant j'ai toujours été une bête de travail et j'ai eu mon bac avec de très bons résultats.
Oui, c'est une excellente préparation, je n'en disconviens pas.
Mais vous ne m'ôterez pas de l'idée qu'on peut former une élite, être d'une extrême exigence, et préparer efficacement un concours sans passer pour autant par la case humiliation.
Qu'on soit fait ou pas pour ça, là n'est pas la question.
J'avais un prof d'histoire qui appelait Trouduc un garçon, toujours le même. Il avait pour chacun d'entre nous des remarques pleines de fiel qui vaudraient de sacrés problèmes à chacun d'entre nous aujourd'hui, et comme ses collègues, il nous considérait tous ouvertement comme de la sous-merde.
Mais ça, c'est banal, et d'aileurs ce n'est rien, mais alors rien, par rapport à tout ce qu'on a dû endurer cette année-là.
Eh bien, non, je ne comprends pas cette façon de faire, je ne cautionne pas, et je ne crois pas que ce soit nécessaire.

J'ai quand même une satisfaction. Je connais au moins un irréductible gaulois dans cet empire. Une Gauloise, en l'occurrence, agrégée de LC, docteur en sociologie et prof à l'EN de Lyon. En voilà au moins une qui se refuse à pratiquer ce qu'elle a elle-même subi en prépa.

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Adri le Dim 21 Fév 2010, 19:31

En trois ans de prépa, je n'ai jamais subi une humiliation comme celles dont tu parles Camélity Jane. Des remarques - très - désagréables parfois, mais c'est tout, à prendre avec distance. J'ai eu la chance d'avoir des profs humains sans doute...

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Invité31 le Dim 21 Fév 2010, 19:35

Moi non plus je n'ai pas vécu cela. Quelle horreur Sad

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Nestya le Dim 21 Fév 2010, 19:38

Je ne pense pas que ce genre de réflexion soit typique des prépas. J'ai connu un prof de lycée qui faisait aussi ce genre de remarques humiliantes. Des c..., il y en a partout.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par ysabel le Dim 21 Fév 2010, 19:40

@Nestya a écrit:Je ne pense pas que ce genre de réflexion soit typique des prépas. J'ai connu un prof de lycée qui faisait aussi ce genre de remarques humiliantes. Des c..., il y en a partout.

moi aussi quand j'étais en 1ère, mais il était prof de math en prépa, ceci explique cela peut-être... bon il a vite arrêté avec moi

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Gryphe le Dim 21 Fév 2010, 19:41

@Camélity Jane a écrit:on peut former une élite, être d'une extrême exigence, et préparer efficacement un concours sans passer pour autant par la case humiliation.
On peut être prof en prépa sans pour autant humilier ses élèves. Le respect des uns et des autres n'est pas facultatif, en prépa comme en collège ou en lycée. Comment demander aux élèves, qu'il soient mineurs ou jeunes adultes, quelque chose qu'on ne s'applique pas à soi-même ?

J'ai gardé d'excellents souvenirs de mes deux ans de prépa dans un lycée lyonnais, tout s'était très bien passé ces deux années-là. Le système convient à certains et pas à d'autres, c'est tout.

En revanche, pour l'humiliation, ce sont des choses qu'on ne peut que condamner. Ce sont des choses qu'on doit condamner.


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par CherCollègue le Dim 21 Fév 2010, 19:41

Il avait pour chacun d'entre nous des remarques pleines de fiel qui vaudraient de sacrés problèmes à chacun d'entre nous aujourd'hui, et comme ses collègues, il nous considérait tous ouvertement comme de la sous-merde.

J'avais des enseignants de cette trempe, en classes préparatoires. Ils n'étaient cependant jamais vulgaires, ni injustes. Mais je (et nous, en général) le prenais plutôt bien. Cela forge le caractère ! Cela prépare bien, je trouve, à affronter certaines salles de classe, quelques années plus tard. Au final, j'ai passé des années merveilleuses en Prépa, et j'ai conscience de ce que je dois à mes Maîtres.
Je n'imite pas pour autant ces comportements rigoristes avec mes propres élèves. Sauf peut-être parfois, avec intelligence, lorsque je vois que cela peut les édifier... J'ai quelques élèves qui feraient de vaillants soldats. Que voulez-vous, s'ils aiment ça !

_________________
"Vous me comprendrez après la prochaine guerre des nations" Nietzsche.

CherCollègue
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Camélity Jane le Dim 21 Fév 2010, 19:48

Je suis bien contente d'apprendre que cette ambiance de prépa n'est pas générale. En tout cas, je vous assure que je n'en rajoute pas.
Figurez-vous qu'il m'est souvent arrivée de voir des suppléants venir effectuer des remplacements dans mon bahuts, et dont j'apprenais, au détour d'une conversation, qu'ils avaient fait la même école que moi.
Eh bien, si je les en crois (et je n'ai aucun doute là-dessus), vingt ans après, rien n'a changé.
Certains profs ont pris leur retraite, mais l'ambiance est toujours aussi horrible.

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par liliepingouin le Dim 21 Fév 2010, 20:36

Est-ce indiscret de te demander où se trouvait cette prépa?

Moi aussi je garde de très bons souvenirs de prépa, nos profs étaient globalement proches de nous, certains un peu cassants, c'est vrai, (jamais humiliant cependant) mais les autres compensaient et en cas de coup dur on trouvait toujours une oreille attentive.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Carabas le Dim 21 Fév 2010, 20:41

@liliepingouin a écrit:Moi aussi je garde de très bons souvenirs de prépa, nos profs étaient globalement proches de nous, certains un peu cassants, c'est vrai, (jamais humiliant cependant) mais les autres compensaient et en cas de coup dur on trouvait toujours une oreille attentive.
Pareil.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par MS le Dim 21 Fév 2010, 21:10

La pratique de l'humiliation se fait partout, même en collège.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Gryphe le Dim 21 Fév 2010, 21:15

@MS a écrit:La pratique de l'humiliation se fait partout, même en collège.
C'est bien pour ça qu'il faut la dénoncer partout, même en collège.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par doublecasquette le Dim 21 Fév 2010, 22:14

@Abraxas a écrit:C'est une idée : peut-être les COP sont-ils nécessaires surtout au départ, et de moins en moins au fur et à mesure que l'on progresse (je n'imagine pas un seul de mes élèves aller voir un COP) — mais il faudrait à ce moment-là repenser sérieusement le collège unique…
En matière de prépa, vous êtes les uns et les autres tournés, et c'est normal, vers HypoKh et Kh, mais pensez au drame pour celui qui veut faire véto ou agro et se trouve, avec des parents ignorants, face à des COP qui ignorent tout de la filière BCPST.
Chaque année, je reçois des élèves de Troisième ou Quatrième en stage, sans qu'une seule fois, un seul de ces élèves, depuis 22 ans, ait su, avant d'arriver chez moi, quelle était la voie scolaire à suivre. Pas un seul ne savait ce qu'était une CPGE. Tous, et leurs parents et COP avec, ignoraient tout de cette filière particulière qui mène à ingénieur agro et à véto.

Pour la dernière en date, cette année, le COP lui cherchait un lycée agricole pour son orientation en Seconde ...

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par doctor who le Dim 21 Fév 2010, 22:26

@doublecasquette a écrit:
@Abraxas a écrit:C'est une idée : peut-être les COP sont-ils nécessaires surtout au départ, et de moins en moins au fur et à mesure que l'on progresse (je n'imagine pas un seul de mes élèves aller voir un COP) — mais il faudrait à ce moment-là repenser sérieusement le collège unique…
En matière de prépa, vous êtes les uns et les autres tournés, et c'est normal, vers HypoKh et Kh, mais pensez au drame pour celui qui veut faire véto ou agro et se trouve, avec des parents ignorants, face à des COP qui ignorent tout de la filière BCPST.
Chaque année, je reçois des élèves de Troisième ou Quatrième en stage, sans qu'une seule fois, un seul de ces élèves, depuis 22 ans, ait su, avant d'arriver chez moi, quelle était la voie scolaire à suivre. Pas un seul ne savait ce qu'était une CPGE. Tous, et leurs parents et COP avec, ignoraient tout de cette filière particulière qui mène à ingénieur agro et à véto.

Pour la dernière en date, cette année, le COP lui cherchait un lycée agricole pour son orientation en Seconde ...

Un vrai CO (pas psy, ou juste un peu) devrait connaître toutes les filières, toutes les écoles, tous les métiers, ainsi qu'avoir une vue très précise du bassin d'emploi local. Ca demanderait une sacrée formation.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions hivernales...

Message par Ruthven le Lun 22 Fév 2010, 08:34

Humiliation ou nécessaire prise de conscience de l'humilité de l'élève ? Ces procédés qui peuvent paraître barbares pendant les premiers mois de la prépa ne relèvent pas tant de la jouissance sadique du maître (sauf peut-être dans quelques cas) que de la nécessité rapide d'un électro-choc psychologique. Comment comprendre que, bien que bon élève, on a encore tout à apprendre ? Tout est ensuite une question de mesure. Tous les films d'arts martiaux où il y a initiation passent par cette étape !

La pression à Joffre a dû devenir nettement plus intense ces dernières années depuis qu'ils réussissent à intégrer un ou deux élèves à Ulm et sont montés dans les classements des prépas des journaux étudiants.


Dernière édition par Ruthven le Lun 22 Fév 2010, 10:20, édité 1 fois

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum