Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par doctor who le Mer 17 Fév 2010 - 12:37

Je m'interroge sur l'intérêt de faire, par exemple, écrire un conte, une nouvelle fantastique... A priori, je ne vois pas. Mais peut-être me trompé-je?
Y'a-t-il des expériences qui ont réussi? Les élèves ont-ils progressé?


Dernière édition par doctor who le Mer 17 Fév 2010 - 14:34, édité 1 fois

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par roxanne le Mer 17 Fév 2010 - 13:11

J'ai un collègue qui fait écrire un roman...faut voir..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par sand le Mer 17 Fév 2010 - 13:41

Quand je n'avais que trois classes, j'avais un atelier d'écriture qui marchait du feu de Dieu.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par retraitée le Mer 17 Fév 2010 - 14:00

au long cours! Cour est un peu court.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par Camélity Jane le Mer 17 Fév 2010 - 14:19

Pourquoi viser l'utilité"?
Et le plaisir, alors, Retraitée?

J'ai pu remarquer que chez beaucoup d'élèves, le début du travail de rédaction est difficile. Quoi écrire? Comment? Le début est laborieux. On cherche les mots, que c'est difficile de les aligner!
Mais ensuite, quand les premiers paragraphes sont écrits, les élèves sont lancés. D'où notre ligne de conduite commune, à mes collègues et moi : "écrire, écrire, écrire!"
Quand je dis aux élèves de limiter leur rédaction à 30 lignes pour qu'elles soient bien soignées, beaucoup voudraient développer.
Eh bien, quand enfin, ils ont l'occasion de créer un récit complet, je me rends compte qu'ils y prennent plaisir. Cette année, l'atelier derédaction sur le récit policier est attendu avec une grande impatience, je rejoins Sand sur ce point.
Et ce plaisir n'est-il pas important, lui aussi?

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par doctor who le Mer 17 Fév 2010 - 14:33

@retraitée a écrit:au long cours! Cour est un peu court.

Je savais que je faisais une faute, et pourtant, je n'ai pas vérifié. Ca y est, j'ai compris : je suis un élève!!!

Edité! Ni vu ni connu.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par doctor who le Mer 17 Fév 2010 - 15:05

N'y a-t-il pas un risque d'écriture au kilomètre et d'un manque de correction de la langue?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par melaniguiz le Mer 17 Fév 2010 - 15:11

Ca plait aux élèves et ça les valorise. Ca les fait écrire, utiliser ce qu'on travaille en classe. Ca les fait travailler sur un brouillon, le corriger, le remettre en forme. Ca les pousse à mettre par écrit leurs idées, car ils en ont toujours mais ont souvent du mal avec le passage à l'écrit. Ce sont des projets qui plaisent aux parents. Le résultat peut s'exposer et ne finit pas comme un vulgaire devoir dans le classeur ou à la poubelle, donc encore valorisation du travail des élèves.

Franchement, j'aimerai tant que les programmes de français au collège au moins soient : une heure lecture, une heure écriture, une heure lecture, une heure écriture. Pour le reste, je doute souvent de l'utilité de ce que je fais, pour ça non !

Ensuite si c'est au long cours, c'est juste qu'il faut du temps pour faire un conte en entier, une nouvelle en entier. A la place on peut cumuler les petits exercices d'écriture ou les rédactions, mais ça permet de mettre un lien entre plusieurs écrits, je trouve que les élèves sont plus attirés par ce genre de travail, qu'ils ont vraiment l'impression de construire quelque chose.


Dernière édition par melaniguiz le Mer 17 Fév 2010 - 15:13, édité 1 fois

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par melaniguiz le Mer 17 Fév 2010 - 15:13

@doctor who a écrit:N'y a-t-il pas un risque d'écriture au kilomètre et d'un manque de correction de la langue?

Les consignes restent aussi précises que pour une rédaction et le travail est vérifié en cours d'écriture. Plus les élèves ont des difficultés à écrire sans faute, moins on leur demande de récits complexes et plus on relève leur travail pour leur faire corriger leurs fautes.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par doctor who le Mer 17 Fév 2010 - 15:16

D'accord avec toi pour l'utilité de l'écriture (je rajouterais une heure de grammaire, tout de même).

Donc, valorisation de l'élève. Est-ce qu'on remarque un progrès dans le soin apporté à l'écriture et à la correction de la langue, ou même dans la qualité de l'invention?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par pimousse le Mer 17 Fév 2010 - 15:49

Cette année je n'ai pas encore fait d'écriture longue, je vais commencer à la rentrée des vacances.
Par contre, rien qu'entre leur première rédaction de l'année et les suivantes, j'ai pu constater de nets progrès. S'ils progressent c'est parce qu'ils pratiquent, maîtrisent mieux l'exercice (respect du sujet, réinvestissement des points de langue abordés, etc.). Donc je pense que oui, ils progressent forcément aussi avec une écriture longue.
L'avantage de l'écriture longue par rapport à un travail d'écriture plus court, c'est de pouvoir travailler un texte complet, développé ; travailler la réécriture (revenir sur un passage pour le corriger, le développer davantage), l'utilisation du brouillon, le travail de correction ; travailler la présentation, la mise en page ; travailler sur la réception de leur oeuvre aussi. Une séquence d'écriture longue laisse plus de temps pour tous ces aspects.

pimousse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par La voyante le Lun 22 Fév 2010 - 11:30

Pour moi les séquences d'écriture sont les plus utiles. Elles permettent de réinvestir les procédés étudiés dans tes textes et les outils de langue. Les élèves voient donc directement l'intérêt de l'apprentissage. D'autre part, ils se rendent compte qu'à partir du moment où ils fournissent un travail approfondi de réflexion, d'écriture, de réécriture, d'amélioration de leurs écrits ils peuvent arriver à un bon résultat, bien meilleur que celui de leurs rédactions habituelles. Ca leur donne le goût de bien faire puisqu'ils s'en savent capables.
Et puis, beaucoup découvrent alors le plaisir d'écrire et c'est pour moi le plus important.

_________________
«La femme est une pensée, la plus forte de la nature, mais c'est une pensée dansante.»
Jacques Prévert

La voyante
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par doctor who le Lun 22 Fév 2010 - 16:31

@pimousse a écrit:L'avantage de l'écriture longue par rapport à un travail d'écriture plus court, c'est de pouvoir travailler un texte complet, développé ; travailler la réécriture (revenir sur un passage pour le corriger, le développer davantage), l'utilisation du brouillon, le travail de correction ; travailler la présentation, la mise en page ; travailler sur la réception de leur oeuvre aussi. Une séquence d'écriture longue laisse plus de temps pour tous ces aspects.

Pourquoi une rédaction courte ne permettrait-elle pas de faire tout cela? Au contraire, elle aurait l'avantage de permettre de se concentrer sur une base de départ plus restreinte et de se concentrer plus vite sur l'élocution et la disposition, et moins sur l'invention. Je remarque que pour les élèves, le seul travail dans une rédaction, c'est l'invention. En outre, répéter les exercices de rédaction courte permettrait de multiplier les occasions de travailler sur l'usage du brouillon.

Je reste dubitatif quant à la capacité des élèves de s'abstraire des questions d'invention pour vraiment se soucier de l'élocution et de la disposition. A fortiori dans de longs exercices.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par pimousse le Mar 23 Fév 2010 - 15:01

Je pense que les deux sont importants. Je fais des exercices d'écriture courts, mais aussi plus longs.

pimousse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilité des sujets d'écriture au long cours?

Message par Kilmeny le Mar 23 Fév 2010 - 15:07

J'avais essayé une fois, mais je n'ai pas réussi à mobiliser les troupes qui avait décidé d'écrire quelque chose, à la mode "caille-ra" et rien d'autre... J'ai vite abandonné.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum