Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Artémis
Fidèle du forum

Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par Artémis le Jeu 18 Fév 2010 - 13:05
J'ai une question sur un point de détail : j'ai remarqué que mes élèves de 2nde détachent la problématique de l'introduction, du style : présentation de l'extrait - on saute une ligne - problématique - on saute une ligne - annonce de plan.
Cette présentation me chagrine, j'ai l'habitude de leur dire que l'intro est un tout (sinon on a l'impression de voir la problématique apparaitre comme sortie d'un chapeau, ce qui est malheureusement souvent le cas !), et qu'une intro = un paragraphe. A la rigueur, je leur permets de faire de la problématique et de l'annonce du plan un 2e paragraphe, mais sans sauter de ligne.
Or, voilà qu'ils m'apprennent que mon collègue d'histoire leur demande de procéder ainsi, pour que tout soit clair. Du coup, je ne sais que dire... Je n'ai pas eu le temps d'en discuter avec les collègues, puisque c'était la dernière heure avant les vacances !
Je ne veux pas leur donner l'impression que nous ne sommes pas d'accord alors qu'il ne s'agit que d'un point de détail. Après tout, ce n'est que formel. Mais ça m'énerve quand même ! C'est moche, des copies pleines de trous, pleines de vent !
Et vous, comment faites-vous ? Après tout, c'est peut-être moi qui suis à contre-courant !
avatar
Daniel
Niveau 9

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par Daniel le Jeu 18 Fév 2010 - 13:35
Je ne sais pas en histoire, mais en lettres l'intro constitue un seul et unique paragraphe, sans aucun retour à la ligne... tu peux simplement leur dire qu'un commentaire littéraire obéit à ses règles propres qui ne sont pas celles de la compo d'histoire !
avatar
ysabel
Devin

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par ysabel le Jeu 18 Fév 2010 - 13:53
@Daniel a écrit:Je ne sais pas en histoire, mais en lettres l'intro constitue un seul et unique paragraphe, sans aucun retour à la ligne... tu peux simplement leur dire qu'un commentaire littéraire obéit à ses règles propres qui ne sont pas celles de la compo d'histoire !

tout pareil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Hestia
Niveau 10

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par Hestia le Jeu 18 Fév 2010 - 14:05
idem et ils ont le même problème à cause de l'éco: dans cette matière en 2nde, on leur demande de faire apparaitre le plan. Donc, quand je leur ai demandé de tout rédiger, les élèves n'ont plus rien compris mais ils s'habituent vite.
avatar
Artémis
Fidèle du forum

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par Artémis le Jeu 18 Fév 2010 - 18:18
Bon ça va, vous me rassurez, mes idées ne sont pas complètement originales ! Ils finissent parfois par me faire douter !
avatar
cathemis
Habitué du forum

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par cathemis le Jeu 18 Fév 2010 - 18:36
Idem ! A la rigueur, s'il vont à la ligne sans sauter de l., ce n'est pas très grave.
avatar
caribouc
Empereur

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par caribouc le Ven 12 Sep 2014 - 17:45
Hop, je fais remonter le sujet car en corrigeant quelques introductions de commentaire (sur la LA faite en cours avec mes 1res), je m'arrache mes jolis yeux. Apparemment, si j'en crois les copies, certains collègues demandent de bien distinguer les 4 étapes de l'intro en faisant 4 paragraphes affraid Cela m'a été confirmé par un collègue de mon ancien collège. Rolling Eyes

Me voilà donc bien embêtée puisqu'il me semble tout de même qu'une intro = un paragraphe unique. Pensez-vous que je peux tenir un discours du type : "On vous a appris à faire comme ça en seconde pour que vous n'oubliez rien dans cette intro, mais maintenant vous devez faire un seul paragraphe bien construit, en vue du bac." ou dois-je laisser p*sser le mérinos ? angedemon


Dernière édition par caribouc le Ven 12 Sep 2014 - 18:12, édité 1 fois

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par User5899 le Ven 12 Sep 2014 - 18:10
Une introduction est un tout. Il me semble assez illogique de demander différents paragraphes.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par NLM76 le Ven 12 Sep 2014 - 18:20
Cela ne me paraît pas avoir grande importance. Je leur dis qu'en principe, c'est un paragraphe, mais que s'ils veulent faire un paragraphe pour le problème et l'annonce de plan, grand bien leur fasse.
Du moment que la répondante à la problématique se trouve dans la conclusive...

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Paryponoian
Niveau 4

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par Paryponoian le Ven 12 Sep 2014 - 20:54
Cripure a écrit:Une introduction est un tout. Il me semble assez illogique de demander différents paragraphes.

Je ne suis pas d'accord. Je leur explique que l'introduction est un seul et unique bloc constitué de trois alinéas : le premier au début de l'introduction, le deuxième lors de la formulation de la problématique et le troisième lors de l'annonce du plan. Il me semble que de cette manière, cela évite aux élèves d'oublier problématique et/ou plan. Et pour le correcteur, notamment le jour de la correction des E.A.F., je trouve cela plus pratique : on distingue assez rapidement la cohérence (ou l'incohérence) de l'introduction.

Après, je crois vraiment que ce n'est pas une question essentielle : quand je préparais l'agrégation, mes profs n'étaient pas tous d'accord. J'ai choisi la manière qui me semblait la plus efficace en étant conscient que l'essentiel réside dans la pertinence des propos ;-)
mélie
Niveau 6

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par mélie le Ven 12 Sep 2014 - 21:21



Je ne suis pas d'accord. Je leur explique que l'introduction est un seul et unique bloc constitué de trois alinéas : le premier au début de l'introduction, le deuxième lors de la formulation de la problématique et le troisième lors de l'annonce du plan. Il me semble que de cette manière, cela évite aux élèves d'oublier problématique et/ou plan. Et pour le correcteur, notamment le jour de la correction des E.A.F., je trouve cela plus pratique : on distingue assez rapidement la cohérence (ou l'incohérence) de l'introduction.

Après, je crois vraiment que ce n'est pas une question essentielle : quand je préparais l'agrégation, mes profs n'étaient pas tous d'accord. J'ai choisi la manière qui me semblait la plus efficace en étant conscient que l'essentiel réside dans la pertinence des propos ;-)
[/quote]

alatienne
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par ycombe le Ven 12 Sep 2014 - 21:51
https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=t-hdIX2UeFM#t=365

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
caribouc
Empereur

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par caribouc le Ven 12 Sep 2014 - 22:08
lol!

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par User5899 le Ven 12 Sep 2014 - 22:20
Oh, si a discussion devient un débat de supporters... A la vôtre, hein Rolling Eyes
De toutes façons, cette discussion comme tant d'autres est purement absurde, vu qu'en un paragraphe ou en trois, la plupart du temps, c'est vide et qu'il est surtout question de se demander si le pouème est-il zouli Rolling Eyes

NB Une introduction d'agrégation est notoirement plus substantielle qu'une introduction de Baccalauréat et l'on peut comprendre qu'elle soit structurée sur plusieurs paragraphes. Au bac, les paragraphes de trois lignes, je ne trouve pas ça correct.
avatar
Paryponoian
Niveau 4

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par Paryponoian le Ven 12 Sep 2014 - 22:37
Bien sûr... J'espère que tu n'imaginais pas que je comparais une introduction pour les E.A.F. et pour une épreuve de l'agrégation !

Ce que je voulais dire (mais peut-être me suis-je mal exprimé), c'est que je me borne à apprendre à mes élèves ce que moi-même j'ai appris lorsque j'étais étudiant.
avatar
ysabel
Devin

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par ysabel le Sam 13 Sep 2014 - 8:35
Cripure a écrit:Oh, si a discussion devient un débat de supporters... A la vôtre, hein Rolling Eyes
De toutes façons, cette discussion comme tant d'autres est purement absurde, vu qu'en un paragraphe ou en trois, la plupart du temps, c'est vide et qu'il est surtout question de se demander si le pouème est-il zouli Rolling Eyes

NB Une introduction d'agrégation est notoirement plus substantielle qu'une introduction de Baccalauréat et l'on peut comprendre qu'elle soit structurée sur plusieurs paragraphes. Au bac, les paragraphes de trois lignes, je ne trouve pas ça correct.
Bien d'accord !
Si l'introduction est bonne, qu'elle soit en 1 ou 3 paragraphes, peu m'importe. (même si je dis aux élèves 1 seul paragraphe).

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
*Lady of Shalott*
Fidèle du forum

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par *Lady of Shalott* le Sam 13 Sep 2014 - 8:50
@nlm76 a écrit:Cela ne me paraît pas avoir grande importance. Je leur dis qu'en principe, c'est un paragraphe, mais que s'ils veulent faire un paragraphe pour le problème et l'annonce de plan, grand bien leur fasse.
Du moment que la répondante à la problématique se trouve dans la conclusive...



Du moment que c'est bien construit, j'accepte toutes les présentations.

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)
avatar
User14996
Habitué du forum

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par User14996 le Sam 13 Sep 2014 - 10:04
Certains de mes anciens professeurs demandaient un retour à la ligne avec alinéa pour définir la problématique, puis à nouveau pour annoncer le plan. D'autres, non. De toute manière, si la rhétorique est bien rodée, alinéa ou non, le correcteur éveillé ne risque pas de s'y perdre ! Smile

_________________
C'était l'heure où l'oiseau, sous les vertes feuillées,
Repose, où tout s'endort, les hommes et les Dieux.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par NLM76 le Dim 14 Sep 2014 - 10:05
Cripure a écrit:De toutes façons, cette discussion comme tant d'autres est purement absurde, vu qu'en un paragraphe ou en trois, la plupart du temps, c'est vide et qu'il est surtout question de se demander si le pouème est-il zouli Rolling Eyes
Bon, en vieux schnock qui se respecte, je vais encore me répéter. D'accord, pour ce qui est de la vacuité. En revanche, je crois vraiment que LA question qui se pose à propos d'un texte littéraire est bien une question esthétique: "Pourquoi c'est beau?". Bon, certes, pas seulement; on se demande aussi pourquoi c'est original, intelligent, choquant, etc. ; mais toujours avec un point de vue esthétique.
Je trouve qu'on ne dit pas assez aux élèves que le sujet d'un commentaire n'est pas "dites-moi des choses savantes autour de ce poème", mais "essayez de prouver que ce texte beau, supérieur, intelligent, incroyable, etc.". Autrement dit "Prouvez-moi que ce poème est zouli."

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Contenu sponsorisé

Re: Considérations purement formelles : présentation d'une introduction

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum