blessée

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

blessée

Message par blessée le Ven 19 Fév 2010 - 21:16

Bonsoir

Je poste sous un autre pseudo parce que je ne veux pas que quelqu'un puisse me reconnaître et connaisse ainsi mon pseudo habituel. C'est bon, je suis assez fragilisée comme ça!

J'ai essuyé une scène très éprouvante au collège. Une collègue dont je ne soupçonnais pas tout le fiel s'en est pris à moi de façon indirecte d'abord.
Puis, comme je n'ai pas besoin d'explication de texte pour comprendre les allusions et que j'aime les mises au points franches, je n'ai pas laissé passer et j'ai tenté d'obtenir une explication.

D'explications point. En revanche, je me suis entendu dire entre autres que j'étais agressive (sans doute parce que je l'obligeais à avoir une discussion d'adulte et non un comportement d'ado. ), que j'avais des problèmes avec les élèves, que je devrais voir un psy... Tout cela en me faisant aboyer dessus comme si j'étais moins qu'un chien. D'ailleurs j'ai vraiment eu l'impression d'être traitée comme une merdre.

Peut-être suis-je trop sensible, trop naïve, trop fragile, peut-être n'est-il pas trop tôt que je décrouvre que "tout le monde il n'est pas beau, tout le monde, il n'est pas gentil" mais là je trouve que c'est un peu poussé. Depuis, je ne cesse de repenser à cette scène. Je suis aux bords des larmes et suis partagée entre la colère, l'indignation et l'appréhension de devoir travailler avec cette tension supplémentaire.

Je n'ai pas l'habitude de venir exposer mes émotions sur le forum mais là, je ressens le besoin d'en parler. Comment réagiriez-vous dans cette situation? Comment gérez-vous?

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par MS le Ven 19 Fév 2010 - 21:22

Désolée pour ce qui t'arrive mais en quoi as-tu été blessée? Je comprends que tu te tiennes sur tes réserves mais comment te répondre sans en savoir un peu plus sur ce que ton collègue a dit ou a fait?

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Stered le Ven 19 Fév 2010 - 21:23

Comment je réagirais ? Mal, sans aucun doute Smile
Je comprends tout à fait ta réaction : se faire hurler dessus est aussi désagréable, blessant, que déstabilisant.

Comme toi, j'aurais voulu des explications. Ensuite, quand on me hurle dessus, soit je crie plus fort, soit je reste hyper sèche, mais je peux alors être bien plus agressive dans mes propos.

Dis toi que c'est sans nul doute lui qui a un problème et besoin de voir quelqu'un pour agir aussi méchamment sans vouloir s'en expliquer !

Qu'en pensent les autres ? Ce type est-il un habitué de ce genre d'éclat ?

Bon courage en tout cas Ne te laisse pas saper par un c** (bien sûr, c'est plus facile à écrire qu'à faire...)

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Chocolat le Ven 19 Fév 2010 - 21:24

Je ne comprends pas très bien la situation, je ne peux donc pas tenter de me mettre à ta place (même si c'est quelque chose que je n'aime pas faire, car nous sommes différents, et tu pourrais aussi bien ne pas du tout te reconnaître dans ce ce que te dirais, moi ou qq'un d'autre)

Merci d'en dire un peu plus, que veux-tu dire par "il s'en est pris à moi de façon indirecte"?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par John le Ven 19 Fév 2010 - 21:26

Ben de toute façon, là, tu as 15 jours de vacances, non ?

Bon eh bien tu penses à autre chose pendant deux semaines, et à la rentrée, tu l'allumes.

"Oignez vilain, il vous poindra ; poignez vilain, il vous oindra !" C'est une des maximes de gens très bien !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Lora le Ven 19 Fév 2010 - 21:29

Est-ce un collègue de ta discipline ? Est-ce que ça a eu lieu en public, en salle des profs ?
Je pense qu'il faut surtout l'ignorer. C'est un con. J'ai l'impression que tu ne comprends pas ce qui lui a pris, puisque tu ne l'avais jamais vu sous ce jour-là.
Comme John, essaie de l'oublier pendant les vacances. N'appréhende pas trop la rentrée, ton émotion sera retombée, même si tu lui en voudras sûrement toujours.

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Ven 19 Fév 2010 - 21:33

@Lora a écrit:Est-ce un collègue de ta discipline ? non Est-ce que ça a eu lieu en public, en salle des profs ? oui
Je pense qu'il faut surtout l'ignorer. C'est un con. J'ai l'impression que tu ne comprends pas ce qui lui a pris, puisque tu ne l'avais jamais vu sous ce jour-là. c'est sûr, c'est la première fois qu'on se parlait. D'ailleurs, il a fallu que je le force à me parler en face.
Comme John, essaie de l'oublier pendant les vacances. N'appréhende pas trop la rentrée, ton émotion sera retombée, même si tu lui en voudras sûrement toujours.

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Ven 19 Fév 2010 - 21:35

@John a écrit:Ben de toute façon, là, tu as 15 jours de vacances, non ?

Bon eh bien tu penses à autre chose pendant deux semaines, et à la rentrée, tu l'allumes. Je ne crois pas. Je n'ai rien pu en tirer et ce n'est pas faute d'avoir cherché l'explication.

"Oignez vilain, il vous poindra ; poignez vilain, il vous oindra !" C'est une des maximes de gens très bien !

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Lora le Ven 19 Fév 2010 - 21:35

Est-ce que tes collègues ont réagi ?

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Ven 19 Fév 2010 - 21:39

@Stered a écrit:Comment je réagirais ? Mal, sans aucun doute Smile
Je comprends tout à fait ta réaction : se faire hurler dessus est aussi désagréable, blessant, que déstabilisant.

Comme toi, j'aurais voulu des explications. Ensuite, quand on me hurle dessus, soit je crie plus fort, soit je reste hyper sèche, mais je peux alors être bien plus agressive dans mes propos. Je ne suis pas restée sans réagir. Je suis contente de l'avoir obligé à m'affronter et non à se contenter de pique en lâche.

Dis toi que c'est sans nul doute lui qui a un problème C'est possible en effet. et besoin de voir quelqu'un pour agir aussi méchamment sans vouloir s'en expliquer !

Qu'en pensent les autres ? Ce type est-il un habitué de ce genre d'éclat ? Jugé bizarre depuis le début de l'année par beaucoup, peu apprécié des élèves et TREEEES grande gueule.

Bon courage en tout cas Ne te laisse pas saper par un c** (bien sûr, c'est plus facile à écrire qu'à faire...)

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Ven 19 Fév 2010 - 21:43

@Lora a écrit:Est-ce que tes collègues ont réagi ?

non. Je n'ai pas subi sans rien dire. Certains se sont réfugiés dans une autre salle d'où on entend quand même hein
D'autres sont restés sans rien dire ou en tentant parfois l'apaisement.

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par julie3 le Ven 19 Fév 2010 - 21:59

Grande gueule, parle dans ton dos, refuse l'explication les yeux dans les yeux... c'est un lâche qui n'a pas encore compris que crier ne donne pas raison.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par papillonbleu le Ven 19 Fév 2010 - 22:05

Ce genre de situations, je ne gère pas ; je chiale sur l'instant ; je ne dors pas la nuit qui suit ; j'y repense plusieurs jours durant ; puis enfin, la douleur s'estompant, je peux enfin analyser les choses avec recul, et, doucement, la plaie se referme.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Kak le Ven 19 Fév 2010 - 22:08

Dans ce genre de situation, je laisse tomber.

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par John le Ven 19 Fév 2010 - 22:10

Bon eh bien tu penses à autre chose pendant deux semaines, et à la rentrée, tu l'allumes. Je ne crois pas. Je n'ai rien pu en tirer et ce n'est pas faute d'avoir cherché l'explication.

Euh... "Allumer", ce n'est pas tout à fait "chercher explication" heu

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Zarko le Ven 19 Fév 2010 - 22:13

Le jour des vacances, c'est dommage...Bah, des prises de bec, t'en auras d'autres...Sans connaître la situation exacte (les rapports entretenus etc.), c'est difficile de juger.
Un conseil, essaie d'oublier; plus facile à dire qu'à faire il est vrai...

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Ven 19 Fév 2010 - 22:19

@John a écrit:
Bon eh bien tu penses à autre chose pendant deux semaines, et à la rentrée, tu l'allumes. Je ne crois pas. Je n'ai rien pu en tirer et ce n'est pas faute d'avoir cherché l'explication.

Euh... "Allumer", ce n'est pas tout à fait "chercher explication" heu

J'ai cherché l'explication mais je ne me vois pas l' "allumer". Je ne pense pas que je pourrais obtenir un vrai dialogue.

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Ven 19 Fév 2010 - 22:22

@Zarko a écrit:Sans connaître la situation exacte (les rapports entretenus etc.), c'est difficile de juger.

inexistants jusqu'à présent. J'ignorais même que l'on avait un souci, ce qui doit être le cas, à moins que ce soit ma tête qui ne lui revienne pas.

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Zarko le Ven 19 Fév 2010 - 22:31

@blessée a écrit:
@Zarko a écrit:Sans connaître la situation exacte (les rapports entretenus etc.), c'est difficile de juger.

inexistants jusqu'à présent. J'ignorais même que l'on avait un souci, ce qui doit être le cas, à moins que ce soit ma tête qui ne lui revienne pas.
Dans ce cas, laisse pisser...ça vaut pas le coup, même s'il y a tjs une question d'amour-propre... Twisted Evil

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Virginie le Ven 19 Fév 2010 - 22:39

J'ai essuyé la même chose de la part d'une collègue. Elle adore agresser qq'1 en public. A certains elle ne s'en prendra jamais mais à d'autres comme moi (aimable ac tt le monde) oui. La plupart des collègues ne réagissent pas car c'est soudain et très violent. Et ses coups de gueule ne durent que qq secondes avant qu'elle ne tourne les talons, ce qui évite tte explication en face. J'ai assez mal géré. En 5 ans de poste, elle s'en est prise à moi deux fois et deux fois en public. Je n'ai pas eu la répartie pour la sécher sur place. Mon comportement à ce jour est de l'ignorer totalement (ce qu'elle n'aime pas du tout car elle aime être au centre de tout). Ce qui est bizarre chez elle c'est qu'après elle te parle normalement comme si rien ne s'était passé.J'en ai pris mon parti. C'est la représentante syndicale mais je ne lui demande jamais son aide. D'ailleurs, j'ai décidé pendant les vacances d'adhérer à son syndicat mais je n'irai pas lui remettre le bulletin, je l'envoie. Et d'autre part, elle prend sa retraite à la fin de l'année. Alors je prends mon mal en patience.

Virginie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Chocolat le Ven 19 Fév 2010 - 22:43

@blessée a écrit:
@Zarko a écrit:Sans connaître la situation exacte (les rapports entretenus etc.), c'est difficile de juger.

inexistants jusqu'à présent. J'ignorais même que l'on avait un souci, ce qui doit être le cas, à moins que ce soit ma tête qui ne lui revienne pas.


Je ne comprends pas comment on peut entrer en conflit avec qq'un avec qui on n'entretient aucun rapport.
Et ce que je comprends encore moins, c'est comment les dires de qq'un avec qui on n'entretient aucun rapport peuvent prendre autant d'importance.

Il ne serait pas plus simple de lui dire merde et de passer à autre chose?
Toute cette énergie dépensée pour rien... cela fait mal au coeur, sincèrement...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Ven 19 Fév 2010 - 22:45

@Virginie a écrit:J'ai essuyé la même chose de la part d'une collègue. Elle adore agresser qq'1 en public. A certains elle ne s'en prendra jamais mais à d'autres comme moi (aimable ac tt le monde) oui. La plupart des collègues ne réagissent pas car c'est soudain et très violent. Et ses coups de gueule ne durent que qq secondes avant qu'elle ne tourne les talons, ce qui évite tte explication en face. J'ai assez mal géré. En 5 ans de poste, elle s'en est prise à moi deux fois et deux fois en public. Je n'ai pas eu la répartie pour la sécher sur place. Mon comportement à ce jour est de l'ignorer totalement (ce qu'elle n'aime pas du tout car elle aime être au centre de tout). Ce qui est bizarre chez elle c'est qu'après elle te parle normalement comme si rien ne s'était passé.J'en ai pris mon parti. C'est la représentante syndicale mais je ne lui demande jamais son aide. D'ailleurs, j'ai décidé pendant les vacances d'adhérer à son syndicat mais je n'irai pas lui remettre le bulletin, je l'envoie. Et d'autre part, elle prend sa retraite à la fin de l'année. Alors je prends mon mal en patience.

Je n'ai malheureusement pas cette chance loin s'en faut!
Sinon le portrait est assez ressemblant.

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par leyade le Ven 19 Fév 2010 - 22:47

J'ai déjà eu droit à une hystérique en salle des profs, il y a quelques années. Cette p... adorait se donner en spectacle, agresser quelqu'un devant tout le monde. Personne n' osait broncher, ils regardaient goguenards ou changeaient de pièce, mais au fil des mois tout le monde a fini par la détester, plus personne ne lui parlait, on m'a soutenue, et ... elle est partie se donner en spectacle dans un autre bahut.

panta rhei en grec ancien : tout coule.
C'est l'autre qui est passé pour une truffe.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Ven 19 Fév 2010 - 22:56

@Chocolat a écrit:


Je ne comprends pas comment on peut entrer en conflit avec qq'un avec qui on n'entretient aucun rapport. moi non plus d'où peut-être ma réaction.
Et ce que je comprends encore moins, c'est comment les dires de qq'un avec qui on n'entretient aucun rapport peuvent prendre autant d'importance. Avec le temps, ce sera très certainement le cas mais sur le moment, j'étais un peu choquée. Maintenant, je veux bien qu'on me trouve trop émotive.

Il ne serait pas plus simple de lui dire merde et de passer à autre chose? Si
Toute cette énergie dépensée pour rien... cela fait mal au coeur, sincèrement...

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Chocolat le Ven 19 Fév 2010 - 23:03

@blessée a écrit:
@Chocolat a écrit:


Je ne comprends pas comment on peut entrer en conflit avec qq'un avec qui on n'entretient aucun rapport. moi non plus d'où peut-être ma réaction.
Et ce que je comprends encore moins, c'est comment les dires de qq'un avec qui on n'entretient aucun rapport peuvent prendre autant d'importance. Avec le temps, ce sera très certainement le cas mais sur le moment, j'étais un peu choquée. Maintenant, je veux bien qu'on me trouve trop émotive.

Il ne serait pas plus simple de lui dire merde et de passer à autre chose? Si
Toute cette énergie dépensée pour rien... cela fait mal au coeur, sincèrement...

Mais tu as le droit d'être émotive, je ne pense pas que ce soit le problème.
Le problème est d'arriver à réagir lorsqu'on se fait agresser verbalement.
Et je veux bien croire que tout le monde ne puisse le faire... car en face, il y a des gens qui savent être très impressionnants, pour s'en prendre aux autres. Jusqu'au jour où... ils tombent sur un os

Mais en attendant, leur dire merde, calmement, puis aussi d'aller faire leur spectacle ailleurs, c'est déjà très bien, moi je trouve

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum