blessée

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: blessée

Message par Chocolat le Ven 19 Fév - 23:03

@blessée a écrit:
@Chocolat a écrit:


Je ne comprends pas comment on peut entrer en conflit avec qq'un avec qui on n'entretient aucun rapport. moi non plus d'où peut-être ma réaction.
Et ce que je comprends encore moins, c'est comment les dires de qq'un avec qui on n'entretient aucun rapport peuvent prendre autant d'importance. Avec le temps, ce sera très certainement le cas mais sur le moment, j'étais un peu choquée. Maintenant, je veux bien qu'on me trouve trop émotive.

Il ne serait pas plus simple de lui dire merde et de passer à autre chose? Si
Toute cette énergie dépensée pour rien... cela fait mal au coeur, sincèrement...

Mais tu as le droit d'être émotive, je ne pense pas que ce soit le problème.
Le problème est d'arriver à réagir lorsqu'on se fait agresser verbalement.
Et je veux bien croire que tout le monde ne puisse le faire... car en face, il y a des gens qui savent être très impressionnants, pour s'en prendre aux autres. Jusqu'au jour où... ils tombent sur un os

Mais en attendant, leur dire merde, calmement, puis aussi d'aller faire leur spectacle ailleurs, c'est déjà très bien, moi je trouve

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Invité le Sam 20 Fév - 9:02

@Virginie a écrit:J'ai essuyé la même chose de la part d'une collègue. Elle adore agresser qq'1 en public. A certains elle ne s'en prendra jamais mais à d'autres comme moi (aimable ac tt le monde) oui. La plupart des collègues ne réagissent pas car c'est soudain et très violent. Et ses coups de gueule ne durent que qq secondes avant qu'elle ne tourne les talons, ce qui évite tte explication en face. J'ai assez mal géré. En 5 ans de poste, elle s'en est prise à moi deux fois et deux fois en public. Je n'ai pas eu la répartie pour la sécher sur place. Mon comportement à ce jour est de l'ignorer totalement (ce qu'elle n'aime pas du tout car elle aime être au centre de tout). Ce qui est bizarre chez elle c'est qu'après elle te parle normalement comme si rien ne s'était passé.J'en ai pris mon parti. C'est la représentante syndicale mais je ne lui demande jamais son aide. D'ailleurs, j'ai décidé pendant les vacances d'adhérer à son syndicat mais je n'irai pas lui remettre le bulletin, je l'envoie. Et d'autre part, elle prend sa retraite à la fin de l'année. Alors je prends mon mal en patience.

J'ai eu la même chose avec une prof d'EPS. La mienne n'est pas représentante syndicale et elle a obtenu sa mut en Nouvelle Calédonie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par roxanne le Sam 20 Fév - 10:46

Il a pu m'arriver de m'accrocher plus ou moins avec des collègues pour des questions pratiques ou même par rapport à des élèves mais jamais il n'y a eu de ma ^part ou de la leur des considérations personnelles sur des aspects de la personnalité , ce qui fait d'ailleurs qu'une fois l'accrochage terminé, il n'est pas resté d'animosité .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Camélity Jane le Sam 20 Fév - 11:03

Je n'ai pas bien compris pourquoi il s'en est pris à toi.
En tout cas, sache que ça m'est arrivé aussi et je comprends que tu sois touchée.
Cela dit, j'ai pu apprécier à cette occasion le soutien absolu de mes collègues. Pas tout de suite (car peu étaient présents et ils ont été si surpris que ça leur a coupé la chique) mais les jours suivants.
Je peux te dire qu'après ce coup d'éclat et les remarques auxquelles le collègue a ensuite eu droit de la part des autres, il a déserté la salle des profs et filé doux pendant le reste de l'année.
Repose-toi bien pendant les vacances. Dis-toi bien que si tout le monde trouve ce type bizarre, ce n'est pas anodin. Essaie de ne pas te laisser toucher par les paroles des imbéciles.

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par moon le Sam 20 Fév - 11:24

@blessée a écrit:
D'explications point. En revanche, je me suis entendu dire entre autres que j'étais agressive (sans doute parce que je l'obligeais à avoir une discussion d'adulte et non un comportement d'ado. ), que j'avais des problèmes avec les élèves, que je devrais voir un psy... Tout cela en me faisant aboyer dessus comme si j'étais moins qu'un chien. D'ailleurs j'ai vraiment eu l'impression d'être traitée comme une merdre.

Peut-être suis-je trop sensible, trop naïve, trop fragile, peut-être n'est-il pas trop tôt que je décrouvre que "tout le monde il n'est pas beau, tout le monde, il n'est pas gentil" mais là je trouve que c'est un peu poussé. Depuis, je ne cesse de repenser à cette scène. Je suis aux bords des larmes et suis partagée entre la colère, l'indignation et l'appréhension de devoir travailler avec cette tension supplémentaire.

Je n'ai pas l'habitude de venir exposer mes émotions sur le forum mais là, je ressens le besoin d'en parler. Comment réagiriez-vous dans cette situation? Comment gérez-vous?

Rhalala, l'univers merveilleux de la salle des profs...Je comprends que tu te sois sentie blessée, surtout si tu ne t'y attendais pas...mais c'est vrai que ce n'est pas tout beau tout rose, et difficile à accepter. Pour relativiser dis-toi que ce genre de reproches assénés de manière aussi impudique, en général, s'adresse plus à celui qui les envoie qu'à celui qui les reçoit. En clair : cette personne te trouve agressive? Ben oui, mais là c'est plutôt elle qui l'est. Tu devrais voir un psy? Et elle donc, qui te renvoie tout cela en public comme dans une cour de récré, alors qu'a priori dans un monde adulte on est censé se comporter de manière raisonnée et courtoise...Tu gères mal avec les élèves? A priori, la gestion de tes classes ne concerne que toi, ton IPR, les élèves en question et leurs parents.
Demande-toi ce qui lui manque, à cette personne, pour être dans le besoin d'agresser ainsi les autres...Ca aide à remettre les choses à leur place. Si cela se trouve, elle avait passé une mauvaise journée, a d'autres soucis et avait juste besoin d'un bon punching ball...ça tombe bien, elle t'avait sous le coude. Je sais que c'est nul, mais malheureusement il y en a encore pour fonctionner comme ça. Surtout en fin de période scolaire, quand tout le monde est bien à cran, certaines tensions sont plus palpables en salles des profs...
Ne te mine pour cela, ça lui ferait trop plaisir! Laisse couler, profite de tes vacances, et quand tu retourneras travailler, si cela doit se reproduire, reste ferme et froide, et limite tes échanges avec elle au cadre strictement professionnel en pesant bien tes mots. On a tous vécu ce genre de situation un jour ou l'autre, au travail ou non. Bon courage, et profite bien des deux semaines qui viennent pour oublier tout cela!

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par sand le Sam 20 Fév - 13:52

Un collègue a le chic pour faire payer aux autres ses problèmes personnels. Dernier éclat : on lui avait donné la plus mauvaise classe à corriger pour le brevet blanc.
On le laisse brailler...

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Sam 20 Fév - 14:12

@roxanne a écrit:Il a pu m'arriver de m'accrocher plus ou moins avec des collègues pour des questions pratiques ou même par rapport à des élèves mais jamais il n'y a eu de ma ^part ou de la leur des considérations personnelles sur des aspects de la personnalité , ce qui fait d'ailleurs qu'une fois l'accrochage terminé, il n'est pas resté d'animosité .

Je dirais que dans les cas que tu évoques cela est acceptable. Pour ma part, il va rester de l'animosité.

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par blessée le Sam 20 Fév - 14:25

@moon a écrit:
Rhalala, l'univers merveilleux de la salle des profs...Je comprends que tu te sois sentie blessée, surtout si tu ne t'y attendais pas...mais c'est vrai que ce n'est pas tout beau tout rose, et difficile à accepter. Pour relativiser dis-toi que ce genre de reproches assénés de manière aussi impudique, en général, s'adresse plus à celui qui les envoie qu'à celui qui les reçoit. En clair : cette personne te trouve agressive? Ben oui, mais là c'est plutôt elle qui l'est.

C'est clair. C'est d'ailleurs ce que lui ai rétorqué tant cela était flagrant.

Tu devrais voir un psy? Et elle donc, qui te renvoie tout cela en public comme dans une cour de récré, alors qu'a priori dans un monde adulte on est censé se comporter de manière raisonnée et courtoise...Tu gères mal avec les élèves? A priori, la gestion de tes classes ne concerne que toi, ton IPR, les élèves en question et leurs parents.

Cette personne a pris comme prétexte pour me lancer cela une histoire que j'étais justement en train de raconter parce qu'elle venait de se produire. Je trouve que c'était très mesquin de sa part et d'autant plus ridicule qu'elle n'est pas à l'abri de subir la même chose si ce n'est pas déjà fait. Ses propos se retourneront contre elle-même mais sans doute n'est-elle pas à cette contradiction près.

Demande-toi ce qui lui manque, à cette personne, pour être dans le besoin d'agresser ainsi les autres...

Franchement je n'en ai aucune idée et je m'en f***. Rien n'autorise à se conduire comme cela.

Ca aide à remettre les choses à leur place. Si cela se trouve, elle avait passé une mauvaise journée, a d'autres soucis et avait juste besoin d'un bon punching ball...ça tombe bien, elle t'avait sous le coude. Je sais que c'est nul, mais malheureusement il y en a encore pour fonctionner comme ça. Surtout en fin de période scolaire, quand tout le monde est bien à cran, certaines tensions sont plus palpables en salles des profs...
Ne te mine pour cela, ça lui ferait trop plaisir! Laisse couler, profite de tes vacances, et quand tu retourneras travailler, si cela doit se reproduire, reste ferme et froide, et limite tes échanges avec elle au cadre strictement professionnel en pesant bien tes mots. On a tous vécu ce genre de situation un jour ou l'autre, au travail ou non. Bon courage, et profite bien des deux semaines qui viennent pour oublier tout cela!

Merci.

blessée
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par Dinaaa le Sam 20 Fév - 15:39

Eh bien ton fil tombe à pic, il m'est arrivé à peu près la même chose hier midi !

Un prof de la classe dont je suis PP m'est soudainement tombé dessus pour remettre totalement en cause ma gestion de la classe, me dire que j'étais totalement laxiste et démissionnaire (???) que tout va de travers par ma faute... (silence gêné des collègues présents).

J'avoue avoir été scotchée un certain temps avec la bouche ouverte sous le coup de la surprise : jamais on n'a évoqué des problèmes majeurs de discipline dans cette classe (on termine le 2e trimestre, quand même, il serait temps de réagir !).

Evidemment, il a tourné les talons dès son discours fini, sans me laisser le temps d'en placer une. J'ai quand même réussi à lancer "et bonnes vacances au fait" au moment où il passait la porte...

J'ai passé 2h affreuses ensuite, dont 1 avec la classe en question, et même si je me suis remise en question quelques temps... il a fallu se rendre à l'évidence : mon collègue délire. C'était hier la veille des vacances, de 14h30 à 15h30, et pourtant on a travaillé tout à fait correctement avec cette classe... ce qui prouve bien que les problèmes de discipline ne sont pas si flagrants que ça !!!

Bref, depuis j'ai repris le dessus et j'ai décidé de ne pas me pourrir les vacances avec ça. Je n'ai pas un caractère à chercher les conflits alors ce genre de scène m'arrive rarement mais... je m'en remettrai.

Je sais que ce collègue va me descendre lors du conseil de classe, mais je m'y prépare, et je prépare mes arguments. Le problème est que c'est un "ancien" du collège, plutôt respecté de tous.

Mais moi je suis une petite jeune pleine d'énergie, et ça va se sentir !!!

Bon courage à toi, je ne sais pas trop comment t'aider à part te conseiller de prendre du recul et d'anticiper la rentrée et les retrouvailles. Demande toi ce que tu veux : aller au bout des explications et envenimer la situation ou passer tout cela aux oubliettes ?

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par sand le Sam 20 Fév - 19:57

Le prof principal est souvent le bouc émissaire des collègues.
Il m'arrive parfois d'entendre : "Tes 4°B sont ceci ou cela", comme si c'était moi qui les avais faits !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: blessée

Message par roxanne le Dim 21 Fév - 14:31

Certes , mais c''st différent que de venir hurler des reproches .Si il y avait des problèmes , il venait t'en parler calmement .Point. Quant à te "massacrer" en conseil de classe, là j'hallucine ! J'ai déjà vu les délégués parents , voir même élèves essayer de se faire un prof , mais jamais de réglements de compte entre profs !Si il commence, tu l'interromps séchement.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum