DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par neo le Dim 21 Fév 2010 - 18:08

DOTATIONS LYCEES 2010 et LANGUES : NON A L’INTOX !
Langues vivantes : PAS D’OBLIGATION POUR LES GROUPES DE COMPETENCES !
http://www.lille.snes.edu/spip.php?article1786


Dernière édition par neo le Lun 8 Mar 2010 - 23:58, édité 2 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par fgers le Dim 21 Fév 2010 - 18:17

Lien très utile!

C'est l'occasion de rappeler la hiérarchie des normes en droit administratif. Les textes sont classés en pyramide avec au sommet la constitution, puis les lois organiques, les lois, les décrets, les circulaires et instructions. Une circulaire ne peut contrevenir ou défaire ce que dit un décret. Un décret ne peut s'opposer à une loi, etc. C'est la raison pour laquelle le SNES de Lille écrit "La circulaire LV parue au BO du 4février 2010 n’abroge pas l’article D312617 du Code de l’Education ".

Et toc, un petit coup de droit. Y'a pas de raison que seuls les chefs d'établissements connaissent (un peu) les textes.

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par John le Dim 21 Fév 2010 - 18:20

Ce qui explique donc la phrase floue des programmes de seconde en LV pour septembre 2010 :

L’organisation des enseignements de langues vivantes par groupes de compétences permet de dépasser la distinction habituelle entre LV1 et LV2 et l’organisation par classe traditionnelle et donc de moduler, selon l’élève, les objectifs et les démarches.

Mais ça peut être interprété comme une obligation, non ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par fgers le Dim 21 Fév 2010 - 18:24

@John a écrit:Ce qui explique donc la phrase floue des programmes de seconde en LV pour septembre 2010 :

L’organisation des enseignements de langues vivantes par groupes de compétences permet de dépasser la distinction habituelle entre LV1 et LV2 et l’organisation par classe traditionnelle et donc de moduler, selon l’élève, les objectifs et les démarches.

Mais ça peut être interprété comme une obligation, non ?

Et non! et ce n'est pas une question d'interprétation. On est dans un Etat de droit et les programmes ne s'imposent pas à la loi. Si la loi disait que les sorties scolaires sont interdites, le programme de SVT de première pourrait maintenir sa sortie obligatoire mais ce serait sans effet.

J'ai bien fait de me fendre d'un petit truc sur la hiérarchie des normes.


Dernière édition par fgers le Dim 21 Fév 2010 - 18:43, édité 1 fois

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par neo le Dim 21 Fév 2010 - 18:40

@John a écrit:
Mais ça peut être interprété comme une obligation, non ?
Non, puisque ce n'est pas dans le Code de l'éducation.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par CherCollègue le Dim 21 Fév 2010 - 18:48

Certes, Neo et Fgers, vous avez raison. Mais dans la pratique quotidienne, face au chef d'établissement, à l'IPR et à certains collègues, il est tout de même bien difficile de "résister", même avec la loi de son côté...

_________________
"Vous me comprendrez après la prochaine guerre des nations" Nietzsche.

CherCollègue
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par neo le Dim 21 Fév 2010 - 19:04

Mais justement, beaucoup ne résistent pas parce qu'ils ne connaissent pas les textes et se laissent berner par le chef. D'où l'importance de connaître les textes et d'où, en partie, le rôle indispensable des syndicats.

Voir par ailleurs les refus collectifs de remplir le livret de compétences en collège, boycott initié par le SNES, alors que beaucoup de chefs présentent la chose comme obligatoire (elle ne l'est pas cette année, pour qui sait lire les textes...)


Dernière édition par neo le Dim 21 Fév 2010 - 19:06, édité 1 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par Gryphe le Dim 21 Fév 2010 - 19:05

@neo a écrit:
@John a écrit:
Mais ça peut être interprété comme une obligation, non ?
Non, puisque ce n'est pas dans le Code de l'éducation.
Une précision : ce n'est pas parce que ce n'est pas dans le Code de l'Éducation qu'on peut se dispenser de répondre à telle ou telle consigne donnée.

Je ne parle pas du sujet précis abordé ici, les groupes de LV, mais d'une manière générale.

Pour refuser une demande du supérieur hiérarchique, il y a deux conditions :
L’article 28 de la loi du 13/7/1983 précise que le fonctionnaire doit obéir à une instruction d’un supérieur « sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public. »
C'est l'article qui s'applique en cas de doute sur un ordre donné par son supérieur hiérarchique dans la Fonction publique.


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par neo le Mar 9 Mar 2010 - 0:04

Lu sur le site national du SNES, rubrique "Des nouvelles des lycées en lutte contre la réforme Chatel" :
http://www.snes.edu/-Des-nouvelles-des-lycees-en-lutte-.html

Motion à reprendre dans les CA de lycée, pour refuser la mise en place des groupes de compétences ! diable

Lycée Romain Rolland, Ivry sur Seine : deux motions adoptées en CA
8 mars 2010


deux motions adoptées en CA

refus de la casse du service public d’éducation
refus des groupes de compétences en langues vivantes

Texte de refus d’application de la réforme pour l’apprentissage des langues vivantes en Lycée parue dans Le Bulletin Officiel spécial N°1 du 4 février 2010.

Notre texte de refus est motivé par les raisons suivantes :

1) « GROUPES DE COMPETENCE » OU « GROUPES DE NIVEAU » ? La demande nous est faite de diviser les élèves en groupes de compétences sans définir les modalités d’organisation des groupes, ni le nombre d’élèves préconisé par groupe, ni les modalités de passage des élèves d’un groupe à l’autre.
Il se dégage pourtant des divers textes, dont le nouveau programme de 2de, que les groupes de compétences sont des groupes de niveau puisqu’il s’agit d’évaluer le niveau de compétences des élèves à leur arrivée au lycée dans chaque activité langagière selon le référentiel du CECRL (Cadre européen commun de référence pour les langues) et constituer des groupes dont le travail sera axé sur une compétence langagière dominante. Les groupes étant modulables, après un nombre de semaines à définir, il faudrait procéder à une nouvelle évaluation et à une reformation éventuelle de tout ou partie des groupes.

2) LES GROUPES DE COMPETENCES NE REPONDENT PAS A NOTRE CONCEPTION PEDAGOGIQUE :
Etablir une activité langagière dominante par groupe de compétences (compréhension de l’oral, compréhension de l’écrit, expression orale en interaction, expression orale en continu et expression écrite) rendra non seulement le travail monotone et lassant pour les élèves mais cette démarche va à l’encontre de tout ce qui a été préconisé depuis plusieurs années, à savoir : construire des séquences autour d’une problématique (donc, privilégier le sens) en se servant de supports variés (textes, documents audio et vidéo, documents graphiques, peintures, etc.) en alternant et en combinant les cinq activités langagières.
Cette organisation des apprentissages morcèle l’enseignement avec une inévitable perte de sens liée à un manque de synthèse et laisse trop de côté d’autres aspects tout aussi importants à savoir les aspects culturels et de civilisation.
De plus, l’évaluation permanente qui en découlerait se ferait au détriment des apprentissages et il est évident que ce recours constant au « CCF » (contrôle en cours de formation) menace à court terme les épreuves terminales nationales (épreuves du Baccalauréat) qui nous semblent indispensables pour assurer une évaluation équitable de tous les élèves.

3) LES GROUPES DE COMPETENCES SONT CONTRE-PRODUCTIFS POUR LES ELEVES LES PLUS FAIBLES :
Les élèves faibles, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas atteint le niveau A2 pour la LV1 et A1/A2 pour la LV2 à la fin du collège, ont souvent des difficultés dans d’autres matières en dehors des langues et sont généralement des élèves démotivés, parfois perturbateurs (inattention, bavardages, agitation) ou muets en classe. Constituer des groupes d’élèves faibles après une évaluation en début d’année équivaut à les stigmatiser dès leur entrée en lycée, les confortant dans l’idée qu’ils sont « nuls » ou « mauvais ». Créer des groupes avec des élèves qui posent des problèmes de comportement et/ou d’apprentissage nous semble contre-productif pour les faire réellement progresser.
Prétendre qu’après une courte période de travail en groupe de compétences les élèves faibles, réunis tous ensemble et travaillant de cette manière, combleront leurs lacunes, surmonteront leurs difficultés et deviendront « forts », nous semble déconnecté des réalités. Il nous paraît au contraire beaucoup plus probable que les élèves faibles resteront dans des groupes faibles tout au long de l’année et nous pensons que certains de ces groupes deviendront vite ingérables pour les enseignants.

4) LE FONCTIONNEMENT DES GROUPES DE COMPETENCES REND IMPOSSIBLE L’INTEGRATION DES PROFESSEURS DE LANGUES DANS LES PROJETS DES DIFFERENTES EQUIPES PEDAGOGIQUES :
Les professeurs de langues enseignant dans des groupes de compétence qui réuniraient des élèves de 10 Secondes différentes, ne pourraient s’intégrer à aucune équipe pédagogique avec les conséquences néfastes que cela aurait (difficulté à s’insérer dans les projets mis en place par les équipes, impossibilité de traiter les problèmes posés par certains lycéens au sein d’une équipe soudée et solidaire attentive au suivi personnalisé de chaque élève). Par ailleurs, cela va à l’encontre de ce qui est demandé dans le nouveau programme de 2de. à savoir « la convergence des enseignements de diverses matières » ou les projets interdisciplinaires. En effet, pour des raisons évidentes, un professeur de langue ne pourra pas travailler avec un collègue d’une autre matière s’il enseigne dans un groupe réunissant des élèves de x classes différentes.
Les groupes modulables empêchent l’établissement d’une relation enseignant / élève basée sur la connaissance mutuelle et la confiance qui en découle et qui a besoin de temps pour s’établir. Cette relation nous semble indispensable pour faire progresser les élèves, surtout les plus faibles.

5) LES GROUPES DE COMPETENCES EMPECHENT LES PROFESSEURS DE LANGUES D’ETRE PROFESSEURS PRINCIPAUX D’UNE CLASSE :
Il est clair qu’en enseignant dans des groupes ainsi constitués les professeurs de langues ne pourront plus être professeurs principaux d’une classe, privant le lycée d’un vivier de professeurs principaux motivés.

6) LES GROUPES DE COMPETENCES MODIFIABLES EN COURS D’ANNEE PRESENTENT DE MULTIPLES DIFFICULTES D’ORGANISATION :
Les groupes de compétences modifiables en cours d’année nécessiteront un alignement des horaires de tous les professeurs. Par ailleurs, il sera impératif de dégager des plages horaires pour une concertation constante et accrue des enseignants. Harmoniser les pratiques pédagogiques de toute une équipe (forcément variable d’année en année et comprenant titulaires, TZR en service dans deux voire trois établissements, stagiaires et contractuels remplaçants) nous semble impossible.

7) LES GROUPES DE COMPETENCES VONT A L’ENCONTRE DES AMBITIONS AFFICHEES PAR LE GOUVERNEMENT EN FAVEUR DU BILINGUISME DES LYCEENS :
Bien évidemment, nous sommes pour l’élévation du niveau des compétences en langues des élèves. Mais cela ne pourra se faire qu’en travaillant dans des groupes à effectifs réduits (15 élèves maximum par classe afin de permettre la prise de parole de tous) avec un minimum de 3 heures hebdomadaires par langue. Les groupes de compétences ne remplissent aucune de ces conditions.

Pour toutes ces raisons, nous présentons au CA du Lycée Romain Rolland d’Ivry sur Seine ce texte de refus pour l’organisation des groupes de compétences en langues

(proposé par les professeurs d’Allemand, d’Anglais, d’Espagnol, d’Italien).

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par neo le Dim 14 Mar 2010 - 12:58

Association des Professeurs de Langues Vivantes (APLV)
Compte rendu de la réunion du 10 mars 2010 avec Erik Roser, conseiller aux affaires pédagogiques auprès du Ministre de l’Éducation nationale

Points abordés : les groupes de compétences, le baccalauréat, sections européennes et DNL, les TICE, les voyages scolaires.
http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?article3048

Extrait :
Erik Roser a dit que le travail en groupes de compétences était l’axe fort de la réforme qui figure dans la circulaire du 4 février [2]. Il a rappelé que leur mise en place n’était pas obligatoire et a également précisé qu’il ne s’agissait pas de groupes de niveau[...]

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par loup des steppes le Jeu 16 Juin 2011 - 19:03

Je fais remonter ce topic car notre CDE nous fait un gros chantage : si nous refusons, en anglais* de faire des groupes de compétence avec échange de nos élèves (10 classes de secondes à la rentrée) en cours d'année, ils nous donnera des classes entières de seconde au lieu de groupes classes de 23 élèves maxi.... (*les profs d'espagnol, moins nombreux et certains d'entre eux étant fanatiques des "compétences" le feront)
Qu'en est-il chez vous ? Peut-on nous contraindre à faire ces fameux groupes de compétence/ à prendre des classes de 36 élèves de seconde en LV etc..?

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par Jim Thompson le Jeu 16 Juin 2011 - 22:26

ya can sit on the fence dude
vous pouvez accepeter et faire des faux groupes: vous vous les répartissez par paquets de 22/23 (ordre alphabétique)
vous faites une évaluation diagnostique CE/CO/Pe
vous vous répartissez les groupes dominante Co, dominante Ce et un kif/kif (comme ça tu fais pas des groupes de niveau) et basta
à la limiet vous faites une éval interne en février, vous remédier (genre 2 élèves qui bougent par groupe et encore) et basta le tour est joué
je crois que les groupes allégés obligatoires c'est que pour les terminales, mais je ne suis pas 100% sûr, là faut se renseigner (ton syndicat)
après c'est un chantage comme un autre......bon courage

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par loup des steppes le Jeu 16 Juin 2011 - 22:49

Le type vient de valider son stage, dents longues et pas prêt à faire le moindre cadeau aux profs... le ton qu'il emploie est parfois à la limite de l'indécence tellement c'est agressif si on n'est pas d'accord avec lui ou si on remet en cause, même de façon douce, ses diktats; très prétentieux et très condescendant, c'est lui "qui décide!" je l'adoooooore, typiquement le nouveau modèle de chef qu'on formate pour nous mater... tout ça pour dire qu'il veut mettre son nez partout et tout vérifier lui-même, il va être difficile de "faire semblant" avec son penchant à vouloir tout surveiller, tout contrôler.. et il aura des moyens 'techniques' dirons-nous, de le faire davantage l'an prochain furieux

Selon les textes du SNES, cette histoire de groupes de compétence n'est pas obligatoire statutairement, c'est juste "préconisé" et la décision de l'appliquer doit être validée en CA ...
j'en ai marre, il vont finir par vraiment nous dégoûter de l'enseignement ... :colere:
Merci quand même de ton conseil, Jim...

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par Jim Thompson le Jeu 16 Juin 2011 - 22:55

alors là bon courage avec ton tyran
tes collègues d'anglais en pensent quoi? ils veulent? ils flippent?
vos élus au Ca+parents+élèves seraient prêts à voter contre?
au pire si vous êtes sûrs que le non passe, le demander en questions diverses au ca
il veut 2nd ou 2nde +1ère???
mais y'a peut être moyen de "bien" faire smblant

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par loup des steppes le Jeu 16 Juin 2011 - 23:55

C'est ça justement qui est intéressant, c'est que cela n'a pas été voté au CA, apparemment il ne connait pas le texte en question sinon on y aurait eu droit au programme en CA.. donc je garde l'info au chaud comme argument massue de refus ..
Mes collègues anglicistes ne sont pas intéressées par l'échange d'élèves, on est nombreux, ça va être réunionites/prises de tête et emplois du temps merdiques garantis.. en espagnol ils ont opté pour (il y a une fanatique des compétences qui prend toute la place et parle pour les autres qui suivent, son mari en collège est un adepte du socle & c°, veneration mais ils sont moins nombreux.. )

Pas sûre de la réaction éventuelle des parents, cela fait des mois que je hante les forums de Néo et empile tous les docs et références données sur le topic pour avoir de quoi présenter les + et les - avec des arguments solides, mais la mollesse des collègues en général et de mes collègues d'anglais en particulier m'inquiète...
Leur refus est surtout motivé par leur désir de ne pas échanger les élèves, et leur crainte d'avoir des emplois du temps dégueu, pas vraiment parce qu'elles sont opposées au système en soi, car elles ne se sont pas beaucoup informées, et comptent sur moi pour les "guider" dans la découverte des nouveautés/tendances en LV... Very Happy

Il exige ça pour les secondes pour l'instant, les 1ères ça viendra par la suite...
"bien" faire semblant , oui, peut-être, ?? Suspect

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par Provence le Ven 17 Juin 2011 - 9:01

@loup des steppes a écrit:m'inquiète...
Leur refus est surtout motivé par leur désir de ne pas échanger les élèves, et leur crainte d'avoir des emplois du temps dégueu, pas vraiment parce qu'elles sont opposées au système en soi, car elles ne se sont pas beaucoup informées, et comptent sur moi pour les "guider" dans la découverte des nouveautés/tendances en LV... Very Happy

Un emploi du temps dégueu, des élèves qui changent tout le temps, ce n'est pas anodin dans l'exercice du métier. Le problème n'est pas seulement une opposition de fond mais aussi une difficulté d'application pratique.

A mon avis, faire semblant est une mauvaise idée: c'est accepter de placer un orteil dans l'engrenage. Tant pis pour le chantage, refusez de vous pliez à des méthodes que vous n'approuvez pas.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par loup des steppes le Sam 18 Juin 2011 - 16:45

Oui des emplois du temps dégueu, ça te gâche facilement l'année scolaire, certains CDE avaient bien compris (autrefois) que la satisfaction des profs sur leur edt faisait qu'ils étaient plus efficaces, moins malades, bref meilleurs et performants.. Mais ça n'est plus le souci des CDE nouvelle génération tout ça...!
Moi je suis capable de refuser sans fléchir, mais mes collègues... ça va être difficile de les convaincre de tenir bon si l'adjoint CDE insiste comme il sait le faire...
Je suis la seule du groupe anglais a avoir refusé de remplir le cahier de texte en ligne cette année (parce que ce n'était pas obligatoire avant la rentrée 2011 et qu'on n'a pas d’équipement dans les salles de cours pour le faire) !
Ils ne savent pas dire NON, moi j'ai acquis dès les premiers jours de la "gouvernance" du petit chef une réputation de "raleuse", ils comptent sur moi... moi je compte sur les éléments que je trouve sur Néo pour pouvoir argumenter... idee

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par Jim Thompson le Mar 21 Juin 2011 - 23:34

Alors quoi de neuf stepenwolf?

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par loup des steppes le Mer 22 Juin 2011 - 1:13

Hello Jim... pour l'instant statu quo... ai aperçu le cde adjoint, pendant les surveillances de bac, il n'a pas évoqué notre refus des groupes de compétences avec échange d' élèves, mais il insiste lourdement auprès d'une collègue chaque fois qu'il la rencontre dans les mêmes circonstances .. ???
A mon avis il "sent" qu'elle finira par céder, c'est pour ça qu'il la traque sur le topic! Silence radio des autres collègues concernées...
J'ai fait un compte-rendu avec tous les références, docs et arguments trouvés ça et là, et vais remettre les photocops aux collègues pour qu'elles aient des "outils" de résistance.. :boxe:
J'ai la vague impression que les collègues finiront par 'obéir', et aujourd'hui, je me dis qu'en plus la disparition pure et simple de l'établissement est ans doute programmée, vu la disparition croissante des nombres de postes et les discours des chefs, ça finit le tableau ! Suspect titanic

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par lailalai le Mer 22 Juin 2011 - 1:45

Juste au passage, un avis FLE où les classes de niveaux sont la règle depuis des années. J'ai lu les contre-arguments évoqués plus haut et je peux juste dire que en ce qui concerne le côté didactique, croyez-moi que c'est le pied de travailler avec des élèves qui ont plus ou moins le même niveau! Et je ne suis pas sûre que les A1/A2 se sentiraient forcément nuls. Peut-être au début. Mais le fait qu'ils pourraient ENFIN suivre le cours et ne pas se sentir largués par rapport au reste de la classe leur donnerait aussi le sentiment d'y arriver car les activités seraient adaptées à leur niveau! Ils seraient enfin capables d'être les premiers du groupe et c'est ce qui compte aussi! Quant à la lassitude (PO/CO/PE/CE) que certains craignent, là non plus aucun souci à se faire. La méthode marche!

Pour le reste, je comprends que cela soit plus difficile à mettre en place dans le contexte de l'éducation nationale...les emplois du temps à harmoniser et tous les autres arguments avancés...
My two cents to the topic pour dire que, parfois, on a peur et on refuse ce qu'on ne connaît pas car c'est peut-être l'inconnu, le changement qui nous font peur.

J'espère que vous trouverez une solution satisfaisante.


lailalai
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par John le Mer 22 Juin 2011 - 2:15

'suis d'accord avec Lailalai.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par Jim Thompson le Mer 22 Juin 2011 - 10:18

@loup des steppes a écrit:Hello Jim... pour l'instant statu quo... ai aperçu le cde adjoint, pendant les surveillances de bac, il n'a pas évoqué notre refus des groupes de compétences avec échange d' élèves, mais il insiste lourdement auprès d'une collègue chaque fois qu'il la rencontre dans les mêmes circonstances .. ???
A mon avis il "sent" qu'elle finira par céder, c'est pour ça qu'il la traque sur le topic! Silence radio des autres collègues concernées...
J'ai fait un compte-rendu avec tous les références, docs et arguments trouvés ça et là, et vais remettre les photocops aux collègues pour qu'elles aient des "outils" de résistance.. :boxe:
J'ai la vague impression que les collègues finiront par 'obéir', et aujourd'hui, je me dis qu'en plus la disparition pure et simple de l'établissement est ans doute programmée, vu la disparition croissante des nombres de postes et les discours des chefs, ça finit le tableau ! Suspect titanic

y'aurait moyen que tu me le transmettes, histoire d'essayer de faire revenir mes collègues en arrière (nous depuis 2005 on en fait mais des faux et là ça passerait en 1 générales et technologiques)

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par Provence le Mer 22 Juin 2011 - 15:01

@lailalai a écrit:Juste au passage, un avis FLE où les classes de niveaux sont la règle depuis des années. J'ai lu les contre-arguments évoqués plus haut et je peux juste dire que en ce qui concerne le côté didactique, croyez-moi que c'est le pied de travailler avec des élèves qui ont plus ou moins le même niveau! Et je ne suis pas sûre que les A1/A2 se sentiraient forcément nuls. Peut-être au début. Mais le fait qu'ils pourraient ENFIN suivre le cours et ne pas se sentir largués par rapport au reste de la classe leur donnerait aussi le sentiment d'y arriver car les activités seraient adaptées à leur niveau! Ils seraient enfin capables d'être les premiers du groupe et c'est ce qui compte aussi! Quant à la lassitude (PO/CO/PE/CE) que certains craignent, là non plus aucun souci à se faire. La méthode marche!


Nous avons tenté les groupes de niveau, une année, avec des 4e. Ca a très bien fonctionné avec les bons, mais les groupes de faibles n'ont pas progressé et étaient ingérables.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par loup des steppes le Jeu 23 Juin 2011 - 3:23

@Jim Thompson a écrit:
@loup des steppes a écrit:Hello Jim... pour l'instant statu quo... ai aperçu le cde adjoint, pendant les surveillances de bac, il n'a pas évoqué notre refus des groupes de compétences avec échange d' élèves, mais il insiste lourdement auprès d'une collègue chaque fois qu'il la rencontre dans les mêmes circonstances .. ???
A mon avis il "sent" qu'elle finira par céder, c'est pour ça qu'il la traque sur le topic! Silence radio des autres collègues concernées...
J'ai fait un compte-rendu avec tous les références, docs et arguments trouvés ça et là, et vais remettre les photocops aux collègues pour qu'elles aient des "outils" de résistance.. :boxe:
J'ai la vague impression que les collègues finiront par 'obéir', et aujourd'hui, je me dis qu'en plus la disparition pure et simple de l'établissement est ans doute programmée, vu la disparition croissante des nombres de postes et les discours des chefs, ça finit le tableau ! Suspect titanic

y'aurait moyen que tu me le transmettes, histoire d'essayer de faire revenir mes collègues en arrière (nous depuis 2005 on en fait mais des faux et là ça passerait en 1 générales et technologiques)

réponse en MP... mais la majeure partie de ce que j'ai établi provient des références et argumentations données sur Néo, sur le thème du socle, des compétences et surtout l' "anti groupes de compétences" cité en début de ce topic...

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG lycées, LV et "groupes de compétences" : non à l'intox !

Message par Jim Thompson le Jeu 23 Juin 2011 - 14:34

aucun rapport mais en plus des gnc je vais faire l'heure ph-chimie en anglais en stl avec mes collègues de phc je vais en apprendre des mots
et un collègue fera l'heure techno anglais en sti2d miam
que de bonnes choses avec la réforme

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum