Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par Esméralda le Mar 23 Fév 2010 - 17:56

J'en appelle aux médiévistes...
Je propose dans ma séquence autour des chevaliers, un groupement de quelques textes autour du roi Arthur : j'ai un extrait dans lequel Arthur extrait l'épée du "perron" , un autre dans lequel Merlin annonce la création de la table ronde et sa mission, un autre dans lequel Perceval s'assied sur le siège périlleux et que la terre se fend, et un dernier dans lequel Merlin amène Galaad, qui trouve place à la table avant qu'apparaisse le Graal sous un voile ... Et je suis tombée dans le classique Hatier, sur un extrait dans lequel Perceval voit le Graal chez le roi Pêcheur ( mais ne pose aucune question, d'ailleurs comme j'ai lu en diagonale, je n'ai pas tout compris ...)
Donc je me demande si ça fait beaucoup à votre avis, si je rajoute ce cinquième texte ( sachant qu'en fait, on a déjà vu d'autres textes dans la séquence...) Est-ce trop ? Ou alors je me contente de leur lire un passage chez le roi pêcheur ...?
Et est-ce que la quête est menée à son terme à un moment ? veneration

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par Esméralda le Mar 23 Fév 2010 - 17:56

A moins que quelqu'un ait par ailleurs un autre texte dans ces tablettes qui soit aussi intéressant autour des légendes d'Arthur ...

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par MS le Mar 23 Fév 2010 - 18:00

Chez Chrétien de Troyes c'est en effet chez le roi pêcheur que Perceval découvre le Graal qui n'est pas à proprement parler la coupe mais une sorte de plat magique ( héritage d'un rite celtique ? ).

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par papillonbleu le Mar 23 Fév 2010 - 18:03

La quête est menée à son terme par Galaad dans "la Quête du Saint Graal" (cycle du Lancelot-Graal); la traduction de ce texte est disponible chez Champion.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par Esméralda le Mar 23 Fév 2010 - 18:20

Myfa, ça confirme donc bien l'extrait que je pense leur faire lire qui annonce Galaad comme l'élu.

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par V.Marchais le Mar 23 Fév 2010 - 18:22

Le Perceval est sans doute le roman le plus difficile de Chrétien, le plus hermétique, nécessitant une maîtrise certaine du symbolisme chrétien pour comprendre les enjeux des textes. On a longtemps cru que le roman était inachevé. Des spécialistes ont défendu, étude structurelle à l'appui (fondée sur les parallèles Gauvain / Perceval), qu'il n'en est probablement rien. Le roman est bel et bien fini, mais une quête telle que la quête du Graal ne peut que rester sur un inachèvement et une retraite spirituelle (l'ermitage).
L'épisode chez le roi Pêcheur est particulièrement mystérieux. L'initiation de Perceval s'accompagne d'une invitation à s'interroger sur la mission profonde de l'ordre de la chevalerie. L'incapacité à s'emparer de cette question ne peut conduire qu'à l'échec de la quête spirituelle. Pour une étude détaillée de cet épisode et de sa symbolique, lire Du Philtre au Graal de Jacques Ribard.
Les continuateurs de Chrétien de Troyes font achever la Quête par Galaad, le fils de Lancelot.
Mais ces textes sont bien difficiles d'accès pour de simples collégiens. Pourquoi ne pas travailler plutôt l'initiation du chevalier, à travers la transformation de Perceval (du jeune sauvage au chevalier) ou de Lancelot (dans le roman anonyme) ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par Esméralda le Mar 23 Fév 2010 - 19:05

Sur l'initiation des chevaliers, je n'ai aucun texte en tête ...

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par V.Marchais le Mar 23 Fév 2010 - 19:11

Dans le Perceval, comparer le tout début du roman et l'adoubement par "le prud'homme" - changement de nom, de costume, d'attitude.
Intéressant aussi, l'initiation inachevée de Lancelot, dans le Lancelot en prose : la nuit même de sa mise à l'épreuve, il désobéit à Arthur pour délivrer le chevalier ferré ; Arthur en est si marri qu'il oublie de lui remettre son épée. Autre passage clé de la quête initiatique de Lancelot : le moment où il découvre sa réelle identité en lisant son nom sur une tombe de la Douloureuse Garde.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par Carabas le Mar 23 Fév 2010 - 20:16

@V.Marchais a écrit:Dans le Perceval, comparer le tout début du roman et l'adoubement par "le prud'homme" - changement de nom, de costume, d'attitude.
C'est sympa : j'avais choisi cette accroche. Pour ma tutrice, c'était nul. Enfin, c'était ma tutrice, hein.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par V.Marchais le Mar 23 Fév 2010 - 20:26

???
Eh bien, Carabas, encore une qui a l'air gratinée...
Désolée pour toi.

Remarque, la mienne, c'est le principe des leçons de grammaire, qu'elle trouvait nul. Chacun ses bêtes noires...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par Carabas le Mar 23 Fév 2010 - 21:08

Ah ben pour elle, ça n'expliquait rien, c'était de la paraphrase.
A ses yeux, j'étais un puits d'inculture parce que je n'avais pas lu la super théorie de Michel Foucault sur le rôle de la métaphore au Moyen Âge...

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par V.Marchais le Mar 23 Fév 2010 - 21:14

Et pourquoi celle de Foucault plutôt que celle d'Auerbach ? de Ribard ? Ah, ces gens à marotte, qui se croient des puits de science parce qu'ils ont lu un truc qui les a frappés... Malheur à nous si nous ne les suivons pas dans leur obsession comme Valère suit Harpagon ou le marquis M. Jourdain...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par ysabel le Mar 23 Fév 2010 - 21:20

Et quelques extraits choisis du Merlin de Walt Disney ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Graal et Perceval ... pour les nuls

Message par Carabas le Mar 23 Fév 2010 - 21:35

@V.Marchais a écrit:Et pourquoi celle de Foucault plutôt que celle d'Auerbach ? de Ribard ? Ah, ces gens à marotte, qui se croient des puits de science parce qu'ils ont lu un truc qui les a frappés... Malheur à nous si nous ne les suivons pas dans leur obsession comme Valère suit Harpagon ou le marquis M. Jourdain...
Je n'en sais rien. Mais le but, c'était surtout de me descendre et de me montrer que c'était parce que mes cours étaient nullissimes que je n'y arrivais pas avec ma classe. Elle était étonnée que ça se passe bien au lycée durant la pratique accompagnée. Bref...

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum