Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Violet
Bon génie

4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 21:18
- à part la césure, parlez-vous des coupes à vos élèves ?

- au début d'une séquence sur la poésie, je compte faire un topo sur la versification. Dois-je aussi leur faire l'histoire de la poésie ? ( ou aborder les différents mouvements et auteurs au fur et à mesure des LA ? )

- j'ai un peu de mal avec la conception de poète voyant...comment l'expliquez- vous clairement et simplement aux élèves ?

- je vous livre un résumé de ma synthèse sur la fonction du poète, ai-je oublié quelque chose ? (je me suis beaucoup servi du manuel d'Hélène Sabbah)

S’interroger sur les fonctions du poète, c’est envisager aussi celles de la poésie.
- Le poète messager du divin – le poète voyant le poète est l’héritier d’Orphée, inspiré par les Muses. Doté d’un pouvoir de divination, il déchiffre l’invisible et devient ainsi le poète alchimiste, capable de métamorphoser le réel, de déchiffrer les symboles et d’accéder à l’univers des idées. La poésie est alors la clé d’entrée dans une autre réalité, en même temps que sa révélation. (Souvent éloigné de la société - poète maudit)
- Le poète engagéComme le proclame Hugo dans Fonction du poète, celui-ci a un rôle à jouer dans les temps difficiles : mage et guide, il lui revient de conduire les hommes vers la lumière, de nourrir leurs espoirs et de les aider à supporter leurs souffrances, de célébrer ceux qui se sont sacrifiés, de créer une solidarité…L’engagement poétique fait de la poésie une arme..
- Le poète interprète de la vie et des sentiments des hommes.Par sa poésie et par sa capacité d’expression des sentiments, le poète met son talent au service des hommes pour exprimer leurs enthousiasmes, leurs bonheurs, leurs angoisses et leurs malheurs. Lorsqu’il exprime ses propres sentiments, il parle au nom de tous, et traduit ce que chacun a pu ressentir. La poésie devient le langage de toutes les émotions.Les poètes sont les porte-parole des hommes parce qu’ils savent trouver les mots qui pourront traduire avec exactitude le caractère individuel de chaque expérience, qui est avant tout expérience humaine, et donc commune. Ils sont ainsi à l’origine d’une rencontre émotionnelle qui ouvre la voie à la connaissance de soi et des autres.
- Le poète technicien du langage et de la beauté.
- Le poète technicien de la beauté, pour lequel la poésie n’a d’autre visée que de constituer un langage poétique (cf. les théoriciens de l’art pour l’art)
avatar
Violet
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 21:31
C'est nul, c'est ça ? si personne ne répond, c'est que vous avez pitié et ne savez pas comment me le dire ?
avatar
Eole
Niveau 9

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Eole le Jeu 25 Fév 2010 - 21:45
J'imagine que tu poses ces questions concernant des lycéens... ou de bons élèves de 3è...
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par liliepingouin le Jeu 25 Fév 2010 - 21:45
1) Non je ne parlerais pas des coupes
2) comme tu le sens mais je le verrais plutôt au fur et à mesure des LA (si elles sont chronologiques). Tu peux aussi leur demander une recherche, en leur filant par exemple des étiquettes avec les mouvements, leur définition, à coller sur une chronologie. Mais il n'y pas pas de règle, tu fais comme tu préfères.
3) je ne l'ai jamais fait en classe, mais quand j'étais élève on avait lu la lettre du voyant et on avait simplement dit qu'il cherchait à voir autre chose dans la réalité, à voir différemment. Enfin mes souvenirs sont vagues, je ne t'aide pas beaucoup là. Mais tu n'as pas besoin d'entrer dans les détails, va au plus simple, même si c'est un peu réducteur. De toute façon quand je lis ta synthèse je me dis que tu maîtrise largement le sujet.
4) Ta synthèse est très complète!!! (trop?) tu as une bonne classe? Tu veux faire cinq tirets ou les deux derniers sont un bug? (il me semble qu'ils reviennent au même). C'est peut-être le moins clair, mais le reste est très très bien.

Pour le plaisir de pinailler:
personnellement je mettrais le troisième tiret avant le deuxième
tu devrais peut-être rajouter des exemples de poèmes à chaque fois.

Tu peux passer à autre chose, tu as fait du très bon boulot.
avatar
Violet
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 21:45
c'est pour des premières.
(Je n'ai pas posté au bon endroit ? )
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par liliepingouin le Jeu 25 Fév 2010 - 21:47
si si
relax Violet, faut pas paniquer comme ça!!!
avatar
leyade
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par leyade le Jeu 25 Fév 2010 - 21:48
Césure à l'hémistiche, ok, mais moi je ne rentrais pas dans le détail des différentes coupes et accents. Mais ce n'est qu'un avis, mes cours n'étaient peut être pas à la hauteur...

L'histoire de la poésie avant de commencer ton cours n'est pas forcément utile, puisque tu parcours tout dans tes textes qui balayent les époques et posent les grands jalons (Hugo, Rimbaud....)

ta synthèse est très très très très bien.
Un bon truc : comme dans ta synthèse tu nommes Hugo, fort à propos, essaye de recaser les noms de tous les poètes que tu auras vu avec eux. C'est l'occasion d'associer une idée à un auteur.
:succes:
avatar
Violet
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 21:49
@liliepingouin a écrit:
4) Ta synthèse est très complète!!! (trop?) tu as une bonne classe? Tu veux faire cinq tirets ou les deux derniers sont un bug? (il me semble qu'ils reviennent au même). C'est peut-être le moins clair, mais le reste est très très bien.

Pour le plaisir de pinailler:
personnellement je mettrais le troisième tiret avant le deuxième
tu devrais peut-être rajouter des exemples de poèmes à chaque fois.

Tu peux passer à autre chose, tu as fait du très bon boulot.

Et encore, tu n'as que le résumé... c'est beaucoup plus long...(j'ai presqu'intégralement repris le manuel d'H. Sabbah en adaptant un peu)

En fait, j'ai fait deux tirets presqu'identiques car, pour moi, tout poète est un artisan du langage.
Et je voulais réserver un sort spécial aux théoriciens de l'art pour l'art...
avatar
Violet
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 21:52
@leyade a écrit:Césure à l'hémistiche, ok, mais moi je ne rentrais pas dans le détail des différentes coupes et accents. Mais ce n'est qu'un avis, mes cours n'étaient peut être pas à la hauteur...

L'histoire de la poésie avant de commencer ton cours n'est pas forcément utile, puisque tu parcours tout dans tes textes qui balayent les époques et posent les grands jalons (Hugo, Rimbaud....)

ta synthèse est très très très très bien.
Un bon truc : comme dans ta synthèse tu nommes Hugo, fort à propos, essaye de recaser les noms de tous les poètes que tu auras vu avec eux. C'est l'occasion d'associer une idée à un auteur.
:succes:

Je ne vais faire que 4 LA et donc uniquement parler de Ronsard, Baudelaire, Verlaine et Eluard.
Dois-je présenter une bio et des fiches sur les autres grands auteurs, comme Hugo et Rimbaud ?
C'est la première fois que j'ai des premières et je me mets une pression incroyable. Je crois que je bosse plus qu'eux...je sais que je leur mâche beaucoup le boulot mais je me dis qu'ils n'ont plus qu'à apprendre...

Merci pour vos encouragements.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par liliepingouin le Jeu 25 Fév 2010 - 21:52
c'est une première L?

Ne fais pas trop long non plus, une synthèse, faut que ce soit synthétique Moi je l'aime beaucoup ton résumé
avatar
Violet
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 21:54
non, ce sont des S...
Tu as raison pour l'ordre des tirets, je vais modifier.

La synthèse tient sur un A4...
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par liliepingouin le Jeu 25 Fév 2010 - 21:56
une biographie pas la peine, éventuellement quelques mots rapides.
et puis tu donnes en cursive un poème de Hugo, un de Rimbaud, éventuellement la lettre du voyant, vous le lisez rapido, tu leur fais noter 5 lignes et puis voilà!
Inutile de faire trop long, il vaut mieux qu'ils aient une seule idée mais claire. C'est pur ça que je pense qu'il vaut mieux leur faire écrire quelques lignes que distribuer toute une fiche déjà fait qu'ils ne reliront peut-être pas...

(bon après c'est juste mon avis, surtout que j'ai jamais enseigné en première... mais je suis en lycée et j'ai vu/fait quelques séances en première...)
avatar
Violet
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 21:58
Merci Liliepingouin.

D'autres avis ? ils sont où, les profs de 1° ? à travailler ou sur les posts loisirs ?
avatar
leyade
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par leyade le Jeu 25 Fév 2010 - 22:00
Que tu travailles autant, c'est bien.

Mais n'oublie pas que tu dois les faire travailler, eux!

Je suis tombée dans cette erreur la première fois que j'ai eu des premières, j'ai bossé comme une folle pour leur donner des cours de qualités, mais je ne leur donnais pas assez de travail. Ils consommaient ce que je tendais tout prêt dans le bec.

je te donne un exemple simple : tu te poses la question des fiches biographiques : c'est à eux de les faire!

Courage.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par liliepingouin le Jeu 25 Fév 2010 - 22:01
@violet a écrit:non, ce sont des S...
Tu as raison pour l'ordre des tirets, je vais modifier.

La synthèse tient sur un A4...

hihi tes smileys me font rire...
Si je peux me permettre Violet j'ai souvent envie de sourire à tes posts parce que tu es une prof super et que tu t'en rends même pas compte, je trouve ça touchant

Tout dépend de la police du A4, tu n'as pas rogné sur les marges au moins?
Des S ils peuvent se lire un A4, ça leur fera pas de mal... Moi je crois que j'aurais fait un seul de tes deux derniers tirets, mais c'est peut-être toi qui as raison en fait...
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par liliepingouin le Jeu 25 Fév 2010 - 22:02
@leyade a écrit:Que tu travailles autant, c'est bien.

Mais n'oublie pas que tu dois les faire travailler, eux!

Je suis tombée dans cette erreur la première fois que j'ai eu des premières, j'ai bossé comme une folle pour leur donner des cours de qualités, mais je ne leur donnais pas assez de travail. Ils consommaient ce que je tendais tout prêt dans le bec.

je te donne un exemple simple : tu te poses la question des fiches biographiques : c'est à eux de les faire!

Courage.

+1
avatar
Violet
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 22:06
Oh la la... j'ai rogné sur les marges et pris une petite taille de caractères...

Je pense que vous avez raison, je leur mâche trop le boulot mais sinon, souvent, ils ne le font pas ou mal...
Ce sont des élèves sympas, avec qui je m'entends bien et je veux leur donner toutes les cartes en mains. J'essaye de pallier mes incompétences car souvent, je me trouve très très mauvaise en cours...pas à l'aise du tout... et toujours à suivre mes notes...bref, comme si je me retrouvais stagiaire. Mais j'ai passé l'âge...
avatar
leyade
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par leyade le Jeu 25 Fév 2010 - 22:08
C'est normal quand on change de niveau. Les premières années sont dures, mais en 2-3 ans le plus dur est fait.
avatar
Violet
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 22:13
Merci ! j'ai l'impression que je ne viendrai jamais au bout de cette année...
avatar
nuages
Doyen

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par nuages le Jeu 25 Fév 2010 - 22:16
j'arrive!
- non je ne parle pas de coupes mais seulement de la césure, ou alors exceptionnellement je parlerai de coupe si on a un beau vers à rythme ternaire , mais je peux parler de la construction des deux hémistiches
- non pas d'histoire de la poésie en intro mais expliquer l'évolution au fur et à mesure des poèmes étudiés chronologiquement
- le voyant voit au-delà de l'apparence des choses, il perçoit l'indicible magie des choses dans un état proche de l'extase mystique par un long et raisonné dérèglement des sens
- j'aurais ajouté dans les fonctions du poète que le poète transfigure la réalité prosaïque des choses, il la transcende : sous la plume de Baudelaire les chats du foyer deviennent de grands sphynx , sous celle de Ponge la croûte du pain devient la Cordillière des Andes ...

sinon Violet super prof
avatar
leyade
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par leyade le Jeu 25 Fév 2010 - 22:17
Courage. Dès l'année prochaine, tu pourras très largement t'appuyer sur ce que tu capitalises cette année. Et dans deux ans, tu amélioreras des trucs selon ton goût, sans avoir en permanence le couteau sous la gorge : qu'est-ce que je vais bien pouvoir leur raconter demain?!?!

Je suis passée par là, c'est très dur au début, mais dès la 2ème année c'est déjà nettement moins galère.
avatar
Violet
Bon génie

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Violet le Jeu 25 Fév 2010 - 22:23
@nuages a écrit:- le voyant voit au-delà de l'apparence des choses, il perçoit l'indicible magie des choses dans un état proche de l'extase mystique par un long et raisonné dérèglement des sens
- j'aurais ajouté dans les fonctions du poète que le poète transfigure la réalité prosaïque des choses, il la transcende : sous la plume de Baudelaire les chats du foyer deviennent de grands sphynx , sous celle de Ponge la croûte du pain devient la Cordillière des Andes ...

sinon Violet super prof

J'ai failli rajouter ce que tu écris sur la transfiguration de la réalité prosaïque, mais est-ce que ce n'est pas un peu la même chose que le poète voyant ?
avatar
nuages
Doyen

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par nuages le Jeu 25 Fév 2010 - 22:30
non pour moi ce n'est pas pareil, surtout pour les poètes des choses quotidiennes comme Ponge. Le voyant pour moi va aller vers l'imaginaire jusqu'à l'hallucination, le délire, le surréalisme (Dali en peinture par exemple) mais un poète comme Ponge se contente modestement d'embellir le quotidien, de le faire luire, le quotidien reste présent
avatar
ysabel
Devin

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par ysabel le Jeu 25 Fév 2010 - 22:31
@violet a écrit:Oh la la... j'ai rogné sur les marges et pris une petite taille de caractères...

Je pense que vous avez raison, je leur mâche trop le boulot mais sinon, souvent, ils ne le font pas ou mal...
Ce sont des élèves sympas, avec qui je m'entends bien et je veux leur donner toutes les cartes en mains. J'essaye de pallier mes incompétences car souvent, je me trouve très très mauvaise en cours...pas à l'aise du tout... et toujours à suivre mes notes...bref, comme si je me retrouvais stagiaire. Mais j'ai passé l'âge...

moi aussi je leur mâche le boulot, je considère que ça fait partie du mien. Les bons élèves sérieux n'en tirent que des bénéfices (et je me dis que ceux qui iront en prépa seront peut-être un peu moins incultes en y arrivant).

Quant à la poésie : je leur donne un cours très complet sur la métrique (coupe y compris) ; je n'attends pas à ce qu'ils me ressortent les coupes et les accents dans un commentaire mais certains sont capables de le faire donc c'est tout bénéf.

Je leur donne un cours sur l'évolution des genres poétiques, sur les genres fixes etc.

Je fais bcp d'histoire littéraire en seconde comme en première : la poésie, le théâtre, le roman... les mouvements littéraires etc. mais aussi de la civilisation. Les élèves adorent les cours magistraux où on part dans des digressions, où on revient sur le sujet, où on raconte des anecdotes... Et on se pose comme celui qui sait.

Pour les biographies, je donne uniquement celles des auteurs étudiés en LA ou commentaire.

Et j'adore quand les élèves attendent leur cours avec avidité (si, si, j'en ai toujours dans chaque classe) : qu'est-ce que je vais bien leur distribuer aujourd'hui ?

mais faire cours, c'est comme élver un enfant, il y a de multiples méthodes qui sont toutes aussi valables quand c'est bien fait.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Abraxas le Ven 26 Fév 2010 - 3:39
Il y a des trimètres qui ne sont pas mal (Verlaine : "De la douceur, de la douceur, de la douceur…")…

Chacun fait selon sa sensibilité. Perso, quand j'en parle, j'insiste davantage sur l'aspect formel de la poésie :
- en partant de l'étymologie (le poète comme faiseur de mots / fabriquant de réalité) : le mythe d'Amphion en parallèle à celui d'Orphée ;
- Puis en traçant un historique de tous les grands mystiques de la poésie pure — Nerval (Vers dorés : "Un pur esprit s'accroît sous l'écorce des pierres"), Baudelaire parfois ("Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait d el'or"), Mallarmé ("Donner un sens plus pur aux mots de la tribu"), Valéry, Saint-John Perse, etc.
- Enfin, sur le poète-voyant, j'en rajouterais une louche sur la poésie surréaliste, en partant de la définition de la beauté selon Lautréamont et en arrivant aux images d'Eluard ou de Char, par exemple.
Bonne fin de nuit…
Contenu sponsorisé

Re: 4 questions du soir sur la poésie ...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum