Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Violet
Esprit sacré

questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 9:39
- dans fonction du poète, Hugo présente le poète comme un mage, un guide pour l'humanité, qui le guide vers la lumière. Peut-on dire que c'est la même idée que la notion de poète voyant de Rimbaud ?

- pour les correspondances, je vois comment expliquer aux élèves les synethésies, les correspondances horizontales mais comment leur expliquer les correspondances verticales ? elles établissent un lien entre monde sensible et monde abstrait certes, mais concrètement ? est-ce que vous pourriez me donner un exemple clair ? comment montrer que le poète établit des liens entre monde visible et monde des idées ? (des exemples où les poètes l'évoquent, j'en ai plein, hein ? mais ce que je voudrais c'est un exemple concret qui le prouve...)

Voili voilou les questions du matin...
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 9:46
- est-ce que le chat peut être un exemple de correspondance verticale ? symbole d'une créature surnaturelle ?
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Kilmeny le Dim 28 Fév 2010 - 9:49
Pour le Voyant, c'est Oui. Dans la fonction du poète, "la poésie ne rythmera plus l'action, elle sera en avant", comme le dit Rimbaud en parlant de son oeuvre.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 10:55
Personne pour ma deuxième question ?
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Kilmeny le Dim 28 Fév 2010 - 10:58
En fait, je ne comprends pas ta deuxième question. Tu dis que tu as plein d'exemples. En quoi ne te conviennent-ils pas? Qu'est-ce que tu appelles un exemple concret ? Un exemple non poétique ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
doctor who
Vénérable

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par doctor who le Dim 28 Fév 2010 - 11:04
"- Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l'expansion des choses infinies,
Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
Qui chantent les transports de l'esprit et des sens."

Ben, là... Parfums qui s'épanchent comme ce qui est infini (adj qui fait sans doute référence à des réalités métaphysiques, plus que cosmologique). Les "transports" mêlent l'esprit et les sens, c'est-à-dire le corps, ou la matière, et l'esprit. Union des deux aspects de l'individu, et de l'homme, résultant de la conscience de ce qui réunit parfum et infini, tout en étant ce qui est célébré ("chanté") par ces parfums.
Le plaisir est à la fois le résultat de cette union verticale et ce qui est célébré par elle.

Un peu compliqué, là.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 11:15
oui... je ne vois pas comment l'expliquer aux élèves...

En fait, Kilmeny, je vais essayer d'être plus claire.

Demain, je vais parler avec mes élèves de la fonction du poète, on va lire Correspondances (ce n'est pas une LA, heureusement...). L'idée est d'évoquer les 2 types de correspondances, je vais savoir leur expliquer les synésthésies (l'exemple de Baudelaire est très clair) mais je suis sûre qu'ils vont me demander : "mais concrètement, pourquoi dit-on que le poète fait le lien entre le monde sensible et le monde abstrait ? Comment appréhende-t-il la réalité supérieure, spirituelle ?"

et le dernier tercet pour moi n'est pas des plus clairs...
avatar
doctor who
Vénérable

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par doctor who le Dim 28 Fév 2010 - 11:22
Dans la fin du sonnet, seule l'expression "choses infinies" évoquent cette réalité spirituelle dont tu parles. On aurait pu effectivement être plus clair. mais justement, B. reste vague ("choses"), pour susciter une impression, faire travailler l'imagination...

Truc classique : l'ambiguïté romantique de la notion de "correspondances", reprise par B. (ce n'est pas lui qui invent ça). Soit on estime que le poète voit une réalité où tout correspond : reste d'une vision préscientifique du monde. Soit on y voit une opération poétique purement littéraire, ce en quoi on peut les considérer comme un artifice, une illusion.

Ce que B. travaillera à mort en passant du symbole (préexistant, intuitif) à l'allégorie (construit, intellectualisé).

Ici, B. veut encore faire rêver, imaginer.

Quand aux précisions sur la réalité supérieure, tu peux potasser Swedenborg et en faire un petit résumé caustique, ou alors la mode de l'occultisme. Tout en rappelant le christianisme qui reste la référence incontournable, même pour l'athée Baudelaire.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 11:29
d'ici demain, je ne vais pas faire de miracle... et ces théories me semblent tellement compliquées pour mes élèves...
avatar
nuages
Doyen

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par nuages le Dim 28 Fév 2010 - 11:51
Contrairement aux réponses qui précèdent je ne vois pas Hugo et Rimbaud "voyants" de la même façon. Pour moi Hugo se sent investi d'une mission collective qui est d'être voyant pour guider le peuple , et Rimbaud fait une expérience strictement personnelle qu'il juge indicible , il expérimente l'hallucination afin de voir une réalité nouvelle sous un jour nouveau, à exprimer avec un langage nouveau .
Un exemple de correspondance verticale: celui que cite Baudelaire, l'encens. L'encens est un parfum matériel qui par son pouvoir d'élévation vers le ciel rejoint le domaine spirituel (" ce grain d'encens qui remplit une église" )
avatar
doctor who
Vénérable

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par doctor who le Dim 28 Fév 2010 - 11:55
Oui mais là où B. est bon, c'est qu'il met sur le même plan le musc et l'encens. Le sexe et la religion, quoi... On comprend mieux l'importance du mot "l'expansion", avec sa diérèse interminable...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 11:58
Pourquoi l'encens a-t-il un pouvoir d'élévation vers le ciel ? car il est utilisé dans les Eglises et offert par les rois mages ?
Je suis PERDUE...

Par contre, Nuages, pour l'histoire du mage et du voyant, effectivement, je sens une différence entre Hugo et Rimbaud...Hugo guide le peuple vers la lumière et se fait volontiers engagé aussi, non ?
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 12:00
Parce que la fumée de l'encens monte vers Dieu ?
avatar
nuages
Doyen

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par nuages le Dim 28 Fév 2010 - 12:09
Violet oui, je vois Hugo comme un poète engagé et qui se soucie de guider le peuple parce qu'il voit plus loin que lui dans le temps. Rimbaud ne se soucie pas de guider le peuple, il fait une expérience sensorielle individuelle, d'ailleurs Le bateau ivre est écrit à la 1ère personne alors qu'Hugo emploie souvent nous (lui et les foules) .

Oui je dirais que l'encens est un bon exemple d'un parfum matériel enivrant qui procure une élévation spirituelle car il monte vers Dieu . Et pour le musc c'est l'expansion dans la sensualité car Baudelaire parle bien de parfums " Qui chantent les transports de l'esprit et des sens" . Il en cite deux pour l'esprit (encens et benjoin) et deux pour les sens (ambre et musc)
avatar
doctor who
Vénérable

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par doctor who le Dim 28 Fév 2010 - 12:09
@violet a écrit:Pourquoi l'encens a-t-il un pouvoir d'élévation vers le ciel ? car il est utilisé dans les Eglises et offert par les rois mages ?
Je suis PERDUE...

Par contre, Nuages, pour l'histoire du mage et du voyant, effectivement, je sens une différence entre Hugo et Rimbaud...Hugo guide le peuple vers la lumière et se fait volontiers engagé aussi, non ?

Hugo n'est pas engagé. Il adopte la figure biblique du prophète. (Voir "Moïse" de Vigny).
Rimbaud est un expérimentateur qui déglingue notre perception de la réalité. A l'horizon, pour le premier, un nouvel ordre, plus juste, pour le second, une renaissance paradoxalement chaotique.

L'encens est le parfum utilisé dans les églises, et, concrètement, il monte vers le ciel.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 15:36
Je fais remonter au cas où certains auraient des exemples éclairants ou des "trucs" pour faire passer la pilule à mes élèves...
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 16:45
avatar
John
Médiateur

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par John le Dim 28 Fév 2010 - 17:09
Contrairement aux réponses qui précèdent je ne vois pas Hugo et Rimbaud
"voyants" de la même façon. Pour moi Hugo se sent investi d'une mission
collective qui est d'être voyant pour guider le peuple , et Rimbaud fait
une expérience strictement personnelle qu'il juge indicible , il
expérimente l'hallucination afin de voir une réalité nouvelle sous un
jour nouveau, à exprimer avec un langage nouveau .

Entièrement d'accord avec Nuages : les conceptions du poète par Hugo et Rimbaud n'ont rien à voir. De toute façon, Hugo évolue au cours de sa (longue) vie : le poète des Châtiments n'a pas la même "fonction" que celui des Orientales ou celui de l'Art d'être grand-père. Si l'on s'en tient à "Fonction du poète", le poète, pour le dire en trois mots, mène à Dieu et guide les peuples : c'est tout le contraire de Rimbaud.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
doctor who
Vénérable

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par doctor who le Dim 28 Fév 2010 - 17:21
Guide Dieu et mène au peuple ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
John
Médiateur

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par John le Dim 28 Fév 2010 - 17:23
Ben Rimbaud ne mène pas à Dieu, et il n'a pas envie de guider grand monde.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
doctor who
Vénérable

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par doctor who le Dim 28 Fév 2010 - 17:26
Mienne à deux et pipe les guildes ? (Je sors, je sors...)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 17:27
Merci John, Hugo , Rimbaud, c'est à peu près clair.

Et pour les exemples de correspondances verticales ? toujours pas d'exemples ?
Est-ce que les parfums de la chevelure qui font rêver et voyager, les chats qui sont des créatures quasisurnaturelles sont des exemples de correspondances verticales ?
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Violet le Dim 28 Fév 2010 - 17:28
@doctor who a écrit:Mienne à deux et pipe les guildes ? (Je sors, je sors...)

Eh bien, eh bien, docteur who, mes questions t'ont mis dans un bel état !
avatar
CherCollègue
Banni

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par CherCollègue le Dim 28 Fév 2010 - 17:30
Chat vertical ou chat horizontal ?... telle est la question.

Nous attendons votre réponse...

_________________
"Vous me comprendrez après la prochaine guerre des nations" Nietzsche.
avatar
John
Médiateur

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par John le Dim 28 Fév 2010 - 17:31
Docteur Who craque Razz

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Contenu sponsorisé

Re: questions poésie "voyant" et "synesthésies"...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum