Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Thalie
Doyen

Analyse poème Hugo "Mes deux filles"

par Thalie le Dim 28 Fév 2010 - 17:41
Comment analysez-vous dans ce poème de Hugo le bouquet d'oeillets blancs et l'urne de marbre ? Y voyez-vous le symbole de l'avenir morbide de ses deux filles ?

Mes deux filles

Dans le frais clair-obscur du soir charmant qui tombe,
L'une pareille au cygne et l'autre à la colombe,
Belle, et toutes deux joyeuses, ô douceur !
Voyez, la grande soeur et la petite soeur
Sont assises au seuil du jardin, et sur elles
Un bouquet d'oeillets blancs aux longues tiges frêles,
Dans une urne de marbre agité par le vent,
Se penche, et les regarde, immobile et vivant,
Et frissonne dans l'ombre, et semble, au bord du vase,
Un vol de papillons arrêté dans l'extase.[center]
avatar
julie3
Niveau 9

Re: Analyse poème Hugo "Mes deux filles"

par julie3 le Dim 28 Fév 2010 - 18:48
Pour moi, non. Ce serait trop "tirer" le texte, écrit avant la mort de Léopoldine et placé dans la partie "autrefois".
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Analyse poème Hugo "Mes deux filles"

par Abraxas le Dim 28 Fév 2010 - 19:42
Il nous refera le coup de la jeune fille et de la fleur avec la Rose de l'Infante (jetez un œil, il y a la même symphonie en blanc : http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/la_rose_de_l_infante.html).
Si vous voulez absolument sur-interpréter, c'est par là qu'il faut y aller — le deuil blanc, etc. — d'où l'urne, effectivement, le marbre, les papillons (fréquents dans les Vanités du XVIIème, tout comme les fleurs — l'œillet blanc, c'est la pureté, dans le langage des fleurs —, pour exprimer l'inconstance et la fragilité des choses de ce monde, etc.)
avatar
Thalie
Doyen

Re: Analyse poème Hugo "Mes deux filles"

par Thalie le Dim 28 Fév 2010 - 20:24
Merci, je vais voir L'Infante.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Analyse poème Hugo "Mes deux filles"

par retraitée le Lun 1 Mar 2010 - 17:31
Dans l'édition Gallimard/poésie, il est dit que l'écriture du mss est celle de 1855, et qu'en 1842, la famille Hugo n'a pas passé l'été à La Terrasse.
Poème antidaté, p-ê, auquel cas, l'allusion à la mort de Léopoldine serait évidente.
Contenu sponsorisé

Re: Analyse poème Hugo "Mes deux filles"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum