Remplacement problématique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Remplacement problématique

Message par Tzipora le Lun 1 Mar 2010 - 9:06

Je suis TZR en Haute-Garonne, assez gâtée les années précédentes (uniquement des postes à l'année), mais cette année, le rectorat ne m'épargne pas... pale
J'ai d'abord fait un remplacement de septembre à début janvier (là, ça allait, je ne me plains pas). Puis, comme j'ai déménagé fin décembre, j'ai vite averti le rectorat de mon changement d'adresse (j'habitais à Toulouse, maintenant à 50 km au sud, je me suis rapprochée de mon établissement de rattachement qui, avant, était loin de chez moi). Au téléphone, j'ai une dame charmante qui note tout ça et qui me dit qu'ils feront "tout" (mais bien sûr) pour prendre en compte ma nouvelle adresse pour ma prochaine affectation bounce
Résultat : une semaine après la fin de mon premier remplacement, on me place... à deux pas de mon ancienne résidence, et à plus de 50 km de ma maison actuelle cafe Je mets une heure pour y aller car je ne peux emprunter que des petites routes sinueuses... et bien sûr une heure pour revenir. furieux Je râle un peu, on me dit : "bah, ce n'est que pour une semaine" (oui, c'est vrai : le premier arrêté ne fixait qu'un remplacement d'une semaine, très bizarre). À la fin de cette première semaine, le principal m'appelle pour me "demander un service" : venir le lendemain également car la titulaire ne reviendra pas. Il n'a pas encore reçu l'arrêté du rectorat, mais est certain qu'il arrivera dans la journée. Bonne poire, j'y vais, sans arrêté. angedemon Ce dernier arrive seulement le lendemain, je le signe, pour un mois de plus. humhum
Là, mon remplacement est "officiellement" terminé. Mais il paraît que la titulaire est encore en congé jusqu'à jeudi et qu'elle voudrait prolonger à nouveau. Mais ce matin, sans arrêté, sans nouvelles du rectorat, je ne me suis pas déplacée. J'ai eu raison, non ? Je n'ai pas à aller dans ce collège et faire du zèle, puisque mon remplacement est censé être terminé... Qu'en pensez-vous ?
J'attends donc qu'on m'appelle. Si c'est le rectorat, j'irai cet après-midi. Mais si c'est encore le principal, qui me "demande" de venir quand même, sans arrêté ? Que dois-je faire ?
Merci pour votre aide.

Tzipora
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement problématique

Message par sand le Lun 1 Mar 2010 - 9:47

Tu lui réponds que sans arrêté, tu n'es pas assurée et que le trajet est trop important pour que tu prennes des risques.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement problématique

Message par Tzipora le Lun 1 Mar 2010 - 10:25

Oui, merci sand, c'est ce que je vais faire... Il est un peu du genre à me répondre, comme la dernière fois : "Ne vous inquiétez pas, je m'occupe de tout" ( heu), mais je vais essayer de ne pas me faire avoir... ça m'énerve parce que parfois, je suis un peu lâche Rolling Eyes Mon conjoint, qui est prof lui aussi (mais titulaire en lycée) était déjà furieux la dernière fois, quand je suis allée bosser sans arrêté. Laughing

Tzipora
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement problématique

Message par fgers le Lun 1 Mar 2010 - 10:39

@Mystère a écrit:Mais ce matin, sans arrêté, sans nouvelles du rectorat, je ne me suis pas déplacée. J'ai eu raison, non ? Je n'ai pas à aller dans ce collège et faire du zèle, puisque mon remplacement est censé être terminé... Qu'en pensez-vous ?
J'attends donc qu'on m'appelle. Si c'est le rectorat, j'irai cet après-midi. Mais si c'est encore le principal, qui me "demande" de venir quand même, sans arrêté ? Que dois-je faire ?
Merci pour votre aide.

Tu as parfaitement raison. Il ne faut jamais se déplacer sans arrêté. Et tu n'as pas à donner d'autre justification. Tu n'as qu'un employeur, le rectorat. S'il ne te demande pas de remplacement par la voie réglementaire, c'est son problème.

M'est avis que le dit arrêté ne va pas tarder.

Si on te dis que l'arrêté est arrivé par mail. "Envoyez moi une copie s'il vous plait, j'arrive ensuite." Si c'est du papier, tu vas voir en arrivant et tu rentres chez toi si le CDE a raconté des bobards.

Effectivement on te prend pour une truffe.

PS: faire un arrêté prend 3 mn.

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement problématique

Message par Tzipora le Lun 1 Mar 2010 - 11:07

Tu me rassures fgers, j'ai souvent tendance à culpabiliser...
Comme celle que je remplace n'est pour l'instant en congé que jusqu'à jeudi (je l'ai su par un ami collègue) - son congé n'a été prolongé par son médecin que de 4 jours - je ne sais pas si le rectorat va vouloir me faire un arrêté seulement pour 4 jours... Je verrai bien.
En tout cas, il est 11h, et je n'ai toujours pas de nouvelles...

Tzipora
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement problématique

Message par fgers le Lun 1 Mar 2010 - 11:22

Surtout ne culpabilise pas. Ce n'est pas toujours très agréable de devoir monter le ton pour faire respecter les règles élémentaires du métier mais dis toi que ceux qui devraient culpabiliser sont ceux qui s'assoient sur les dites règles.

Je ne suis pas loin de penser que ces histoires d'arrêtés qui n'arrivent pas à temps (hyper fréquent) servent aussi au rectorat à conditionner les TZR à obéir sans réfléchir et sans faire respecter leurs droits.

Bon courage en tout cas.

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement problématique

Message par Tzipora le Lun 1 Mar 2010 - 12:01

Merci !
Je vois que tu es du Gers, on est dans la même académie topela

Tzipora
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement problématique

Message par Ruthven le Lun 1 Mar 2010 - 12:11

@Mystère a écrit:JeJ'attends donc qu'on m'appelle. Si c'est le rectorat, j'irai cet après-midi. Mais si c'est encore le principal, qui me "demande" de venir quand même, sans arrêté ? Que dois-je faire ?
Merci pour votre aide.

Ne réponds pas au téléphone cet après-midi ou filtre les appels ... Je sais, c'est moche, mais au moins, tu échappes à la pression du proviseur. Habituellement, c'est le RAD qui transmet l'affectation et non le rectorat.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement problématique

Message par Tzipora le Lun 1 Mar 2010 - 13:35

Merci pour ces conseils Ruthven... Wink
De toute façon, je n'ai toujours pas eu d'appel, ni du collège, ni du rectorat, ni de mon RAD. C'est étrange mais je ne me plains pas... Donc pour aujourd'hui, je ne bouge pas, on verra pour demain...

Tzipora
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum