Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Invité14 le Jeu 4 Mar 2010 - 17:56

@Tidjani a écrit:Tous les conseils qui t'ont été donnés sont excellents. Gentillesse, mais fermeté.

Tu leur a déjà montré que tu étais gentille. Et trop.
Maintenant, tu vas devoir leur montrer que tu sais être ferme. Et trop, pendant quelques temps.

Pour créer une ambiance sereine dans la classe, j'avoue que je suis un tyran le premier mois et que je ne laisse rien passer. Ensuite, je m'adoucis.

Ca on me l'a toujours donné comme conseil quand j'étais en collège.J' avais vraiment du mal à être très sévère.Ce n'est pas forcément évident quand on n'a pas cette "personnalité" .
devenir un tyran quand on est gentille : le pas est grand.
Mais avec certains collégiens, je pense qu'il le faut.

Tijani : tu as du collège? Et tes élèves sont calmes?
C'est juste pour savoir car parfois je me demande si les élèves craignent encore les enseignants Very Happy .


Moi j'ai du lycée.

Il faut maintenant que tu réfléchisses bien aux règles que tu veux imposer dans ta classe. Ecris-les noir sur blanc. Ensuite, lors d'une séance de vie de classe par exemple, tu les exploses fermement aux élèves et tu leur promets que le premier faux pas de leur part sera puni.... et le premier faux pas est puni !! Il faut absolument donner toutes les punitions annoncées.

Il vont forcément mettre un bout de temps à intégrer ton nouveau statut de prof sévère : chaque élève difficile va essayer de te tester 2 ou 3 fois. Ils vont se soutenir entre eux. Ce ne sera donc pas facile et il faut que tu sois sûre de tes décisions. Si tu promets un changement que tu ne fais pas, ce sera terminé jusqu'à la fin de l'année. Il faudra donc que tu t'accroches pendant au moins deux semaines, et que tu ne relâches pas tes efforts ensuite.

Tu es prête ? Tu verras, après ce sera beaucoup plus facile ! Courage !

Et rassure-toi, j'ai connu une jeune prof qui galérait (une fois, elle est sortie de cours en me disant "je suis contente, aujourd'hui il n'y avait pas de bonbons collés au plafond"!), mais qui a su remettre les choses au point avec ses élèves. Cela n'a pas été facile (elle était peu soutenue par l'administration), mais elle y est arrivée !

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par missaudrey le Jeu 4 Mar 2010 - 19:20

Devant la demande , je copie-colle le doc en question, que je relis tous les ans avant la rentrée, si vs le voulez en .rtf, donnez votre mail en mp.
Pas de réponses à nos questions existentielles, mais je trouve qu'il envisage bcp de situations !

UN GUIDE DE QUESTIONNEMENT
POUR CONSTRUIRE UN CADRE PÉDAGOGIQUE





1. LA PRÉSENCE DES ÉLÈVES
- Comment réagissez-vous quand un élève arrive en retard en cours ?
- Comment réagissez-vous quand un élève entre sans frapper ?
- Comment réagissez-vous aux absences longues d’élèves ?
- Comment réagissez-vous aux absences perlées ou sélectives (l’élève ne vient pas à votre cours) ?


2. LES ASPECTS MATÉRIELS
Le matériel de l’élève :
- Quels matériels demandez-vous ? Pourquoi ?
- Avez-vous des normes de présentation des écrits que les élèves vous remettent ?
- Faites-vous des vérifications de matériel ? A quel moment de l’heure ? A quel moment de l’année ?
- Que faites-vous quand l’élève n’a pas de matériel ?
- Que faites-vous pour qu’ils sortent vite leur matériel en début de cours ?
Le matériel de la salle :
- Faites-vous vous même les tâches matérielles quotidiennes (tableau à essuyer, chaises à ranger, papiers à ramasser) ?
- Est-ce que vous déléguez ces tâches ? Selon quelles règles ?
Les matériels spécifiques : (rétroprojecteur, vidéo projecteur, télévision, magnétoscope...)
- Comment vous assurez-vous au préalable qu’ils sont en état de marche ?
- Quel scénario de repli prévoyez-vous ?


3. LA PRÉSENCE DU CORPS
- Que faites-vous quand un élève mange un bonbon ou un chewing-gum ?
- Réagissez-vous à des attitudes corporelles décontractées (élèves appuyés aux murs, pieds sur les chaises ...)
- Intervenez-vous sur des choix vestimentaires des élèves ?
- Acceptez-vous qu’ils gardent leur anorak ou leur couvre-chef ?
- Avez-vous des lignes de conduite sur ces sujets en ce qui concerne vos choix d’attitudes, de vêtements ?


4. LES DÉPLACEMENTS
- Comment gérez-vous les entrées et les sorties de la salle de classe ?
- Comment gérez-vous les déplacements dans les escaliers ?
- Comment gérez-vous les déplacements dans la salle ?
- Est-ce que vous autorisez les sorties en cours d’heure ?
- Ont-ils droit de sortir de la salle quand vous les avez deux heures en suivant ?


5. LES PLACEMENTS DANS LA CLASSE
- Selon quels critères placez-vous les élèves en début d’année (ordre alphabétique, mixité, affinités entre élèves....) ?
- Comment-vous assurez-vous qu’ils reprennent les mêmes places d’un cours sur l’autre ?
- Établissez-vous un plan de classe ?
- Procédez-vous à des réajustements ultérieurs ?
- Comment disposez-vous les tables dans la salle ?


6. LA COMMUNICATION ORALE
Les échanges collectifs :
- En début d’année, quels moyens vous donnez-vous pour retenir le nom et le prénom des élèves ?
- Est-ce que vous les tutoyez ou vous les vouvoyez ?
- Est-ce que vous faites attention à votre voix ?
- Comment gérez-vous les interventions orales des élèves ?
- Est-ce que vous avez des techniques verbales pour les valoriser ?
Les échanges élèves/élèves :
- Qu’est-ce que vous estimez tolérable ?
- Construisez-vous avec les élèves des règles de communication ? Comment ?
- Comment intervenez-vous dans les autres cas ?
Les échanges entre le professeur et un élève :
- En cas de travail individualisé, répondez-vous au cas par cas ou bien dans un certain ordre ?
- Dans les autres cas, est-ce que vous acceptez de répondre à une demande avant la mise au travail de tous ou bien vous le mettez provisoirement de côté ?
- Est-ce vous qui vous déplacez ou bien l’élève ?
- L’échange a-t-il lieu à voix haute ou à voix basse ?
Les règles de politesse :
- Avez-vous un code établi ?
Le conflit en classe avec un élève : (échange qui tourne mal).
- Comment résolvez-vous le problème ? En direct ou en différé ?
- Est-ce que vous le gardez en fin d’heure pour un entretien ?
Le conflit avec un groupe d’élèves ou la classe :
- Quel type de solution choisissez-vous ?


7. LES MISES AU TRAVAIL
La phase d’accueil des élèves :
- Comment faites-vous entrer les élèves ?
- A quel moment remplissez-vous les différents registres (cahier de textes ou feuilles d’absence) ?
- Vous contentez-vous des registres administratifs d’absence ou bien jugez-vous utile d’en avoir un qui vous soit personnel ?
- Ces tâches sont-elles déléguées à des élèves ?
- Quel moment choisissez-vous pour faire les communications qui ne concernent pas directement le cours ?
La phase de mise en relation :
- Comment faites-vous une connexion avec votre cours précédent ?
- Comment annoncez-vous le travail du jour ?
La phase de cours proprement dite :
- Comment les supports de cours sont-il distribués ?
- Comment gérez-vous les traces écrites (tableau, cahiers) ?
- Comment signifiez-vous aux élèves que tel moment de travail prend fin ?
La clôture du cours :
- Comment anticipez-vous la fin du cours ?
- Quand donnez-vous le travail ultérieur ?
- Qui décide que le cours est fini (vous, les élèves, la sonnerie, l’autobus scolaire) ?
- Comment les élèves sortent-ils de la classe ?


8. L’ÉVALUATION
-Avez-vous un système d’explications et de justifications des notes que vous mettez ?
- Est-ce un système stable ou évolutif dans l’année ?
- Acceptez-vous de revenir sur une erreur d’évaluation que vous avez commise ? (Quand vous avez oublié une erreur ou quand vous en avez compté une à tort).
- Avez-vous des principes de conduite en cas de triche ?


9. LE TRAVAIL HORS CLASSE
- Comment vous assurez-vous qu’il est fait ?
- Que faites-vous quand il n’est pas fait ?
- A quel moment du cours réglez-vous ce type de problème ?
- Est-ce que vous astreignez à rendre les travaux dans des temps déterminés ?
- Prenez-vous des mesures si leurs notes de leçons sont régulièrement au-dessous de la moyenne ?


10. LES SANCTIONS (terme neutre)
- Quels types de sanctions envisagez-vous ?
- Avez-vous pensé à des systèmes de gradation des sanctions ?
- Se traduisent-elles parfois par du travail scolaire ? Lequel ?
- Est-il justifié aux élèves ? Est-il évalué ? Noté ?
- Avez-vous pensé à des sanctions positives ?


11. LA CONDUITE HORS DE LA SALLE DE CLASSE
- Intervenez-vous dans les couloirs ? Dans la cour ? Devant l’établissement ?
- Intervenez-vous par rapport à des élèves que vous n’avez pas en classe ?

missaudrey
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Invité13 le Jeu 4 Mar 2010 - 19:33

Merci !
veneration

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Fourseasons le Jeu 4 Mar 2010 - 19:42

Super ton guide Missaudrey. J'ai répondu aux questions et je me rends compte que j'ai mis en place une véritable stratégie, que ma politique de gestion de classe est cohérente.

Tu as raison ce guide est à relire de temps en temps pour faire une piqûre de rappel.

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par lene75 le Jeu 4 Mar 2010 - 19:48

Merci !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Anooka le Jeu 4 Mar 2010 - 20:05

Je plussoie à tout ce qui a été dit!
J'avais trois classes infectes de 4ème l'an dernier, et, jeune, je me sentais proche d'eux. Jusqu'à ce que je découvre les joies des cartouches collées au plafond, de l'encre dans le dos également (les lâches...), et faire des rapports détaillés, ça décourage vite! Ca nous bouffe notre temps de repos si nécessaire après des heures comme ça!
Heureusement la direction était vraiment avec moi. Avec le recul j'ai du mal à analyser ce qui m'a fait tenir jusqu'en juillet: se moquer d'un élève de temps à autre permettait de faire rire la classe et de les désolidariser, et je pense aussi qu'on ne peut pas changer son fusil d'épaule du jour au lendemain: si on est gentille, se montrer lunatique plutôt que brusquement méchante peut les déconcerter, il faut savoir jongler entre douches chaudes et douches froides... Enfin, peut-être n'est-ce ni très pédagogique, ni très éthique ce que je dis là... Toujours est-il qu'un an après, on change radicalement et, dès le début de l'année, on sait se protéger!
Courage à toi little_cherry!

Anooka
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par lene75 le Jeu 4 Mar 2010 - 20:26

@Anooka a écrit:Toujours est-il qu'un an après, on change radicalement et, dès le début de l'année, on sait se protéger

Rho bah moi, je suis dans la m* pour l'année prochaine, parce que l'année dernière, c'était à peu près ce que vous décrivez et cette année, j'ai des élèves adorables, alors je cultive ma gentillesse...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Invité14 le Jeu 4 Mar 2010 - 22:40

je pense qu'il faut s'adapter au type d'élèves.

J'ai une classe gentille, avec 18 élèves tous timides et polis.
je suis donc très très gentille avec eux pour ne pas les traumatiser!

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par lene75 le Jeu 4 Mar 2010 - 23:51

chanig a écrit:je pense qu'il faut s'adapter au type d'élèves.

J'ai une classe gentille, avec 18 élèves tous timides et polis.
je suis donc très très gentille avec eux pour ne pas les traumatiser!

Le pied !!!


Oui, je ne vais pas m'amuser à terroriser mes élèves tout gentils, mais du coup, je ne sais pas faire... ça attendra bien, hein, pour l'instant, je profite

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par little_cherry le Ven 5 Mar 2010 - 0:19

@iconophile a écrit:
@little_cherry a écrit: J'ai tout essayé avec eux, les avertissements, les punitions, les heures de colle, les rapports, les exclusions de cours... Rien n'y fait, ils s'en fichent ! Tout ce qu'ils ont à dire, c'est "Oh, une heure de colle de plus ou de moins !".

Tous les conseils sont excellents et je les approuve. Juste une question. Quand tu parles des punitions, des heures de colle, as-tu noté soigneusement les punitions que tu as données ? vérifié que les sanctions ont été effectivement appliquées ? As-tu relevé les devoirs supplémentaires ? constaté que les heures de colle ont été faites ?
Le mépris de sanctions tient souvent au fait qu'elles ne vont pas au delà de l'annonce. (Un peu comme les grandes décisions gouvernementales : personne n'y croit plus)

Eh bien en fait au début je vérifiais systématiquement, mais j'avoue que depuis quelques temps cela me décourage complètement, car ils ne les font pas, malgré le fait que je vérifie, donc dans tous les cas qu'est-ce que je peux faire s'ils ne les font pas ? Leur demander de faire la punition pour la fois suivante en doublant le nombre d'exercices ? Déjà fait, mais ça na change rien, ils ne la font toujours pas, et au bout de trois fois je ne vois même plus l'intérêt de continuer à la leur demander. J'ai essayé de passer aux heures de colle lorsque les punitions n'étaient pas faites mais l'administration ne m'aide pas du tout à ce niveau-là et me demande de ne pas coller les élèves ou alors de venir les surveiller moi-même le mercredi après-midi ! Et puis quoi encore !!

little_cherry
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par little_cherry le Ven 5 Mar 2010 - 0:23

Malheureusement ma gentillesse me tuera, mais j'ai bon espoir d'arriver à me faire passer pour une "méchante" pendant les premières semaines à la rentrée prochaine, quand aucun élève ne me connaîtra encore. Sauf qu'apparemment je vais être mutée à Créteil (j'attends les résultats de la commission paritaire), donc si je vais en ZEP je n'y arriverai jamais !

little_cherry
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Invité13 le Ven 5 Mar 2010 - 8:46

Sauf qu'en ZEP, ça peut être très variable selon l'administration. On y trouve parfois plus de soutien et d'encadrement qu'ailleurs. Rien n'est joué d'avance !

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Stered le Ven 5 Mar 2010 - 8:49

Je plussoie !
Mon premier collège (ZEP, APV, gnagnagna, tous les jolis sigles qui font peur) était très bien tenu (par les enseignants et les CPE, hein, le CDE fait marrer les élèves qd il leur court après dans la cours....).
Mon 2e, centre ville, super réput, etc, était bien pire au niveau de la discipline la première année : CPE absente, CDE caché dans son bureau, profs pas super solidaires... Et le miracle la 2e année avec la nouvelle CPE Smile Maintenant, tout roule ou presque Smile

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Invité le Ven 5 Mar 2010 - 9:15

Effectivement, l'un des établissements les plus durs que j'ai eu était au centre d'une ville de province.CDE totalement incompétente ,mais qui se croyait investie d'une mission divine quasiment: "l'enseignement est un sacerdoce". En fait, elle avait été quasiment virée par les enseignants d'une ville encore plus calme du département et avait atterri ici. Le CPE, tout un poème... ne faisait rien.... allait au bar régulièrement se reposer du trop plein de travail je suppose. Le Principal adjoint qui faisait du zèle avec les profs mais pas avec les élèves. Une ambiance de "merde" en salle des profs avec tout le monde qui se tirait dans les pattes et qui se critiquait. Atroce.. j'ai demandé une mut à l'intra de suite.
J'ai été soulagée de l'obtenir surtout quand un élève que j'avais signalé comme dangereux a giflé une prof , que madame la principale a considéré que la prof l'avait provoqué et que c'était un "incident regrettable". Il a même fallu insister pour obtenir un conseil de discipline....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par iconophile le Ven 5 Mar 2010 - 12:01

@little_cherry a écrit: J'ai essayé de passer aux heures de colle lorsque les punitions n'étaient pas faites mais l'administration ne m'aide pas du tout à ce niveau-là et me demande de ne pas coller les élèves ou alors de venir les surveiller moi-même le mercredi après-midi ! Et puis quoi encore !!

Voilà qui est scandaleux. L'administration DOIT t'aider ! Proteste !
Ce qui prouve bien que ce n'est pas seulement ton inexpérience qui est en cause dans la dégradation de la situation. Et donc que tu ne dois pas culpabiliser ou te décourager.

iconophile
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par little_cherry le Ven 5 Mar 2010 - 17:06

J'ai eu une visite-conseil aujourd'hui, avec cette fameuse classe ! J'étais en stress total avant d'y aller, mais HEUREUSEMENT, 3 des 6 éléments perturbateurs étaient absents (quelle chance !), donc c'était BEAUCOUP moins grave que ce à quoi je m'attendais, mais j'ai quand même du virer un élève qui m'a manqué de respect en me répondant "oh c'est bon madame" d'un ton insolent après que je l'ai prévenu à plusieurs reprises qu'il avait intérêt à se calmer (il parlait très fort et gênait les élèves qui voulaient travailler). Je me suis dit que j'allais peut-être me faire taper sur les doigts par mon référent à la fin de l'heure parce que la sanction était peut-être exagérée, mais au contraire, il m'a dit que j'avais eu tout à fait raison de faire ça, que ça se voyait que ce gosse ne savait pas se contrôler et que j'étais en rien responsable du comportement qu'il avait en classe. Et puis après l'exclusion les autres se sont un peu calmés, donc ça allait à peu près. Du coup je suis contente, je vais passer un bon weekend ^^ !!

little_cherry
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Invité13 le Ven 5 Mar 2010 - 17:10

Bravo ! yesyes

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Zarko le Ven 5 Mar 2010 - 17:12

Tant mieux, ça prouve bien que ça dépend des classes...Maintenant , que va-t-il se passer quand tes trois énergumènes vont revenir ? Pas sûr qu'ils aient changé... heu

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par caperucita le Sam 6 Mar 2010 - 1:43

Mon dieu Little_cherry comme je me reconnais dans ton message que j'aurais d'ailleurs pu écrire mot pour mot, j'ai l'impression que nous vivons exactement la même chose... une 4e, avec qui j'ai de bonnes relations, un climat propice au travail, une bonne ambiance (même si qq élèves problématiques en début d'année) et une 3e d'élèves infectes, une ambiance "pourrie" (je pèse mes mots) les élèves en font maintenant une affaire personnelle entre eux et moi, le courant ne passe pas du tout... 1ère visite en novembre avec eux, ils s'étaient à peu près bien tenus, rapport positif. 2ème visite aujourd'hui, toutjours avec eux, ils ont été abominables, comme d'habitude, aucune retenue par rapport à la personne qui observait dans le fond de la classe, ils m'ont dit que le cours était nul à chier, que ce qu'on faisait c'était trop laid etc... Oh j'oubliais, aau bout de 20-25 min de cours, 4 élèves retardataires sont arrivés en cours (par groupes de 2 donc le cours a été dérangé deux fois) Les surveillants les ont apparemment laissés passer. Déjà en temps normal cela ne me semble pas normal mais alors le jour d'une visite merci ! L'entretien a duré 2h, la dame a halluciné, je suis vraiment inquiète, moi non plus je ne suis pas aidé par l'administration, et la personne qui m'a visitée ne peut pas clairement dire les choses dans son rapport car cela va me nuire quand le CDE devra faire son rapport sur moi en fin d'année. Le pire c'est qu'elle même avait l'air désemparée et ne savait quoi me conseiller pour m'aider... tu nous diras comment c'est passé la 2eme visite?

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Invité le Sam 6 Mar 2010 - 9:44

Le problème avec ces classes (en tout cas je suis une "pro" du niveau quatrième, on mes les laisse toujours ) c'est que si l'hostilité s'instaure avec eux, il est extrêmement ardu de redresser la situation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par pandora51 le Sam 6 Mar 2010 - 9:51

je n'ai pas lu toutes les réponses alors je vais sans doute répéter des choses déjà dites: ne fais pas semblant de ne pas t'en rendre compte, au contraire montre les dents: ne fais plus cours dans le bruit, dicte tes cours et appelle les parents. Dans mon établissement c'est un argument qui marche.
Bon courage

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par little_cherry le Sam 6 Mar 2010 - 13:13

@caperucita a écrit:Mon dieu Little_cherry comme je me reconnais dans ton message que j'aurais d'ailleurs pu écrire mot pour mot, j'ai l'impression que nous vivons exactement la même chose... une 4e, avec qui j'ai de bonnes relations, un climat propice au travail, une bonne ambiance (même si qq élèves problématiques en début d'année) et une 3e d'élèves infectes, une ambiance "pourrie" (je pèse mes mots) les élèves en font maintenant une affaire personnelle entre eux et moi, le courant ne passe pas du tout... 1ère visite en novembre avec eux, ils s'étaient à peu près bien tenus, rapport positif. 2ème visite aujourd'hui, toutjours avec eux, ils ont été abominables, comme d'habitude, aucune retenue par rapport à la personne qui observait dans le fond de la classe, ils m'ont dit que le cours était nul à chier, que ce qu'on faisait c'était trop laid etc... Oh j'oubliais, aau bout de 20-25 min de cours, 4 élèves retardataires sont arrivés en cours (par groupes de 2 donc le cours a été dérangé deux fois) Les surveillants les ont apparemment laissés passer. Déjà en temps normal cela ne me semble pas normal mais alors le jour d'une visite merci ! L'entretien a duré 2h, la dame a halluciné, je suis vraiment inquiète, moi non plus je ne suis pas aidé par l'administration, et la personne qui m'a visitée ne peut pas clairement dire les choses dans son rapport car cela va me nuire quand le CDE devra faire son rapport sur moi en fin d'année. Le pire c'est qu'elle même avait l'air désemparée et ne savait quoi me conseiller pour m'aider... tu nous diras comment c'est passé la 2eme visite?

Oh là là, quelle galère ! Ce qui est bien c'est que la référente a l'air d'estimer que ce n'est pas ta faute, donc elle est de ton côté, surtout si elle-même n'aurait pas su quoi faire avec une telle classe. Je crois que le plus dur c'est d'arriver à ne pas se culpabiliser en pensant que c'est de notre faute si les élèves se comportent comme ça pendant nos cours. Et je crois que c'est l'âge qui fait ça aussi, ils sont en 3ème, c'est leur 4ème année au collège, ils voient une nouvelle et jeune prof débarquer, et ils doivent se dire : "C'est pas elle qui va nous faire la loi !". Alors qu'avec les 4ème (par rapport au peu d'expérience que j'ai pour le moment), je crois que si on arrive à se les mettre dans la poche les premiers mois, ça passe mieux, les hormones commencent à se manifester, mais s'il y a une bonne ambiance dans la classe depuis le début de l'année, c'est rectifiable ! Une gamine toute gentille de 4ème bavardait en cours depuis plusieurs jours, je l'ai réprimandée les premières fois, punie par la suite et fait venir à mon bureau à la fin de l'heure l'autre jour, et là elle s'est comportée de façon très désagréable : elle s'est énervée, m'a dit que ce n'était pas de sa faute si on ne comprenait rien à ce que je "racontais" en anglais, ne me regardait pas dans les yeux quand je lui parlais, a commencé à s'en aller avant que j'ai fini de lui parler... Je me suis dit "ça y est, l'adolescence prend le dessus, elle va être détestable jusqu'à la fin de l'année" et finalement elle est venue me voir au début du cours suivant pour me dire qu'elle avait réfléchi à la réaction qu'elle avait eu et qu'elle voulait s'excuser pour son comportement. C'est trop mignon !!

little_cherry
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Invité14 le Sam 6 Mar 2010 - 13:47

C'est un boulot où on se remet sans cesse en cause.
C'est sur qu'il faut le faire car c'est comme ça qu'on progresse, qu'on s'améliore surtout quand on débute. Mais un moment, il faut savoir dire stop ! et ne pas se dire que tout est de notre faute .

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par iconophile le Sam 6 Mar 2010 - 13:48

Ce qui vous arrive n'a rien d'étonnant et rien de catastrophique.
Certes c'est dur à vivre mais surtout ne perdez pas confiance en vous !

iconophile
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Emeraldia le Sam 6 Mar 2010 - 13:53

chanig a écrit:C'est un boulot où on se remet sans cesse en cause.
C'est sur qu'il faut le faire car c'est comme ça qu'on progresse, qu'on s'améliore surtout quand on débute. Mais un moment, il faut savoir dire stop ! et ne pas se dire que tout est de notre faute .
Exactement, on peut faire bcp de choses pour la discipline, rencontrer des parents etc. sans que ce soit un miracle. Parfois même je me dis que c'est inutile : qd on a mis des mots ds les carnets et que les parents ont lu les appréciations et les mauvais résultats sur les bulletins, concrètement ils attendent quoi ? Et j'affirme à nouveau que qd j'étais élève, il suffisait qu'un prof hausse le ton pour qu'on se taise, nul besoin de punir à tour de bras.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouts de gomme balancés dans le dos de la prof

Message par Invité14 le Sam 6 Mar 2010 - 16:06

@Emeraldia a écrit:
chanig a écrit:C'est un boulot où on se remet sans cesse en cause.
C'est sur qu'il faut le faire car c'est comme ça qu'on progresse, qu'on s'améliore surtout quand on débute. Mais un moment, il faut savoir dire stop ! et ne pas se dire que tout est de notre faute .
Exactement, on peut faire bcp de choses pour la discipline, rencontrer des parents etc. sans que ce soit un miracle. Parfois même je me dis que c'est inutile : qd on a mis des mots ds les carnets et que les parents ont lu les appréciations et les mauvais résultats sur les bulletins, concrètement ils attendent quoi ? Et j'affirme à nouveau que qd j'étais élève, il suffisait qu'un prof hausse le ton pour qu'on se taise, nul besoin de punir à tour de bras.


malheureusement ce n'est plus le cas et c'est là toute la difficlté de notre métier.

Car je veux bien passer mes soirées, week end et une partie de mes vacances à travailler si les élèves étaient attentifs, repectueux et travailleurs et motivés....
Mais comme ils s'en fou...t de plus en plus (pas tous les élèves bien sur) j'ai envie d'en faire de moins en moins...

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum