Protégez-moi des parents...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Protégez-moi des parents...

Message par Celeborn le Lun 15 Mar 2010 - 20:23

... car les élèves, je m'en charge.

Tragi-comédie en un nombre d'actes encore indéfini (au moins)


Acte I, il y a une semaine

Joe Dalton et Rantanplan, deux élèves au demeurant de bon niveau et néanmoins voisins, sont depuis quelques temps suspectés de triche en interrogations de conjugaison par leur terrible professeur, moi-même. Une dernière faute commune tout à fait invraisemblable pour qui n\'a pas lorgné sur la faute du voisin achève de les confondre. Mis devant le fait accompli, ils avouent sans aucun problème et fort sobrement, précisent qu'ils se sont aidés mutuellement sur plusieurs interrogations ce trimestre. Ils donnent une estimation de leurs méfaits à mon avis + proche des chiffres de la police que de ceux du SNES un jour de manif' : 3 interrogations. Ne souhaitant pas m'apesantir, je remplace 3 de leurs notes sur 5 par un zéro, et met une heure de retenue aux deux loustics pour leur rappeler les vertus éducatives du travail supplémentaire quand on l'a bien mérité.


Acte II, ce matin

Joe Dalton et Rantanplan viennent accomplir leur devoir sacré dans ma salle, annexe personnelle de la vie scolaire quand ça me chante. Et là, sur le carnet de Joe, à la page des retenues, les jolies cases prévues par la CPE pour le corriger de ses méfaits futurs sont couvertes d'une écriture bi-parentale dont le contenu est fort peu amène envers mes pratiques éducatives. Joe ne peut avoir triché car il travaille sérieusemement et n'a pas besoin de ça pour avoir de bons résultats. Le fait de lui avoir mis 3 zéros ne saurait donc que le braquer, puisque la psychologie adolescente n'est pas suffisamment ferme et stable pour comprendre et supporter de telles malversations professorales. D'ailleurs, si Rantanplan, la bête immonde dont vient tout le mal, voulait bien se dénoncer, ça arrangerait tout le monde. Non mais !


Acte III, ce midi

Fin de cours avec la classe de 5e Lucky Luke. Joe et Rantanplan, invités à un pince-fesse sans petits fours en fin d'heure par myself, maintiennent leur version de triche mutuelle (avec explication quasi Laroussienne de la dimension mutuelle de l'acte). Rantanplan s'esbaudit : ses parents ont trouvé tout à fait justifié ce qui lui est arrivé. Joe, nullement traumatisé, affirme nettement qu'il n'est pas stupide et qu'il a bien compris pourquoi on lui mettait zéro quand il trichait. Rantanplan sort, Joe ne change pas de version. Le fourbe professeur, afin d'avertir Ma et Pa Dalton, lui propose alors, puisque toutes les personnes présentes (2) dans la salle sont d'accord sur tout, de l'écrire. Joe se fend d'un mot rapide où il signale l'aspect mutuel du comportement répréhensible, ainsi que la claire conscience qu'il a du fait que tricher c'est pas bien et qu'ça mérite zéro. Le professeur décline donc la demande de rendez-vous des géniteurs vu que la version est confirmée et que Joe ne semble pas sur le point de s'ouvrir les veines une fois le seuil de la salle 105 franchi. Joe signale en sortant que ses parents graphomanes ont, en plus de la diatribe gravée sur la page des retenues susdite, mitonné une bafouille qui devrait se trouver dans la boîte aux lettres de la salle des professeurs.


Acte IV, ce midi, mais après avoir déjeuné

La bafouille est bien dans la boîte, mais l'affaire, elle, n'est pas dans le sac. Dans l'enveloppe, une jolie lettre dactylographiée de 3 paragraphes avec en-tête, formule de politesse et signature. Ma et Pa Dalton y développent les quelques idées délicatement esquissées dans le carnet afin de leur donner leur pleine mesure. D'ailleurs, allez savoir, peut-être cette triche n'a-t-elle jamais eu lieu. En tous les cas, un adolescent, c'est fragile, surtout quand on lui change ses notes pour les remplacer par des bulles. L'enseignant a-t-il vraiment mesuré la portée de son terrible geste vengeur ? Ma et Pa paraissent dubitatifs à ce sujet. La lettre circule en salle des profs : y'a pas de raison de pas faire profiter les collègues des dernières théories en cours en psychologie de l'adolescent. C'est pas en formation du PAF qu'on en apprendrait autant.


Acte V, même jour, 17h

La CPE déboule en salle des profs : Ma Dalton est là, carabine à la main, et demande à l'enseignant de la recevoir dans le cadre des fameuses consultations sans rendez-vous du lundi. Elle n'a pas l'air contente (cece est une litote). Malheureusement pour son mécontentement, je n'ai pas que ça à faire : un autre rendez-vous m'attend -- tout le monde sauf elle sait que les consultations sans rendez-vous du lundi sont une légende urbaine -- et quand bien même, la vie est une chienne. Ma Dalton laisse à la CPE un choix dans la date pour que le professeur puisse subir son juste courroux.


Acte VI ?
C\'est à vous, cher lecteur (et toi aussi, adorée lectrice), d'imaginer la suite. Quelques pistes :
- le professeur recevra-t-il Ma Dalton ?
- la principale adjointe assistera-t-elle au possible rendez-vous ?
- mais qui de Ma Dalton ou de mézigue préviendra l'administration le premier ?
- et le conseil de classe de la 5e Lucky Luke de vendredi soir, comment va-t-il donc se passer sachant que Ma Dalton est déléguée parent ? Les petits gâteaux proposés par la PP voleront-ils au travers de la salle ? Etudiera-t-on le cas du dernier élève avant que la gardienne nous foute dehors car elle doit nourrir son Gremlin avant que minuit ne sonne ?

Que d'aventures, mes amis, que d'aventures...


Dernière édition par Celeborn le Lun 15 Mar 2010 - 20:43, édité 2 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Nell le Lun 15 Mar 2010 - 20:30

J'en sais rien mais je veux la suite

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par cristal le Lun 15 Mar 2010 - 20:37

Je ne peux pas répondre à tes questions mais tu m'as fait bien rire!
Courage!

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Scarabee15 le Lun 15 Mar 2010 - 20:40

Convier Joe au rdv avec Ma Dalton pour une petite séance d'explication collective...

(j'aimerais bien lire des posts comme ça tous les jours, ça détend, mais bon, je ne te souhaite tout de même pas de vivre ça au quotidien)

Scarabee15
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Gryphe le Lun 15 Mar 2010 - 20:40

Pffff, et en plus ils ont avoué, ils reconnaissent tout.

Les parents devraient t'offrir moult chocolats pour le fait d'enseigner la conjugaison, l'orthographe et la grammaire à leurs chérubins.
Ils ne mesurent pas la chance qu'ils ont.

Si l'affaire peut se régler avant le conseil, ce serait pas mal. En tout cas, le conseil n'est pas l'endroit adéquat.

Les parents n'ont pas l'air trop juristes ? (C'est pour savoir s'il faut que tu prépares les circulaires de juillet 2000 sur l'autorisé et l'interdit.)

Les rendez-vous sauvages du lundi... je déteste les gens qui viennent à l'improviste comme ça leur chante. Même si j'ai plein de temps. Les gens qui viennent à l'improviste, ils sont incontrôlables, ils en veulent à la société entière, et ils ne peuvent pas prendre rendez-vous un autre jour, "parce que vous comprenez, moi, j'ai un métier sérieux. Je n'ai pas que ça a faire".

Enfin, avec mes quelques digressions, on n'en est pas plus avancé pour autant. Joe et Rantanplan seront-ils stratégiquement malades à ton prochain cours ? Vous le saurez en...


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par sand le Lun 15 Mar 2010 - 20:42

Si tu as parlé de tragi-comédie, c'est que tu n'envisages pas d'être dégommé par Ma devant l'établissement, après le conseil de classe forcément tardif ?
T'as fait ton testament ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par V.Marchais le Lun 15 Mar 2010 - 20:52

Des familles Dalton, j'en ai connu (c'est grand chef indien qui parle).
Alors si ça serait moi :
- Rendez-vous à un moment qui me convient, pour le principe ;
- Avec Joe, pour mettre tout le monde devant ses responsabilités ;
- Trois minutes, montre en main, et c'est moi qui expose les faits : pas question de se laisser mettre en accusation ;
- Tout ça dans un bureau voisin de celui du chef, dûment prévenu, à qui je file aussitôt le relais si les parents font mine de dépasser les trois minutes qui leur sont imparties ou de hausser un tant soit peu le ton.

Non mais.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Violet le Lun 15 Mar 2010 - 21:02

Merci pour ton récit qui m'a beaucoup plu ! tu étais en verve ce soir !
Bon courage pour la suite !

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par elea84 le Lun 15 Mar 2010 - 21:05

Ton récit a eu le mérite de me faire rire au milieu de tout le boulot qu'il me reste à abattre (Oui je sais, je ferais mieux de bosser d'ailleurs au lieu d'erre ici, mais que celui qui ne l'a jamais fait me lance la première pierre virtuelle )
Je vote pour la confrontation entre les parents Dalton et Joe avec de vrais révolvers et de vraies balles.

elea84
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par ysabel le Lun 15 Mar 2010 - 21:07

dis, tu nous invites au conseil avec Ma Dalton, ça va être jubilatoire

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par julie3 le Lun 15 Mar 2010 - 21:23

J'ai bien ri. A mon avis le professeur va recevoir Ma et lui river son clou en lui brandissant les aveux circonstanciés du petit trauma, dûment signés.
Bon courage.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Celeborn le Lun 15 Mar 2010 - 21:58

@julie3 a écrit:J'ai bien ri. A mon avis le professeur va recevoir Ma et lui river son clou en lui brandissant les aveux circonstanciés du petit trauma, dûment signés.

C'est mal connaître Ma Dalton. Elle a décroché le 22 long rifle familial APRES avoir reçu et lu les aveux de la chair de sa chair.

Je sors 2 secondes de mon sous-Morris, et m'interroge en votre compagnie : je suis généralement partisan du dialogue dépassionné, mais là, avec la lettre reçue (qui est très désagréable à lire) et le débarquement impromptu, ça ne me donne pas envie de m'entretenir avec cette dame. La PP (qui est une amie très chère) m'a proposé de la recevoir en sa compagnie. La principale adjointe est également quelqu'un sur qui on peut compter pour ce genre de sauterie à plusieurs. La principale pas adjointe est quelqu'un sur qui on peut compter pour rembarrer en seul à seul un parent d'élève qui me chercherait des poux dans la tête pour un motif aussi extravagant.

Je dois aller voir l'administration demain pour d'autres choses, je vais de toute façon évoquer la question. Mais vos avis sont évidemment les bienvenus ! D'ailleurs je remercie les personnes qui m'ont déjà proposé des choses au cours de cette discussion !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par henriette le Lun 15 Mar 2010 - 22:07

Prépare à tout hasard une impression du texte qui précise les conditions dans lesquelles la note 0 peut être donnée.
Et nous parlons bien de 3 notes sur 5, n'est-ce pas ? Tout ce foin pour quelque chose qui au final ne représentera vraisemblablement même pas un 0/20 dans la moyenne !
Bon courage en tout cas, et raconte-nous la suite surtout !

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Celeborn le Lun 15 Mar 2010 - 22:11

@henriette a écrit:Prépare à tout hasard une impression du texte qui précise les conditions dans lesquelles la note 0 peut être donnée.

Quelqu'un aurait un lien vers la chose en question, que je ne passe pas 3 ans à le retrouver, ce texte ?

d'avance !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Gryphe le Lun 15 Mar 2010 - 22:13

@Celeborn a écrit:Je dois aller voir l'administration demain pour d'autres choses, je vais de toute façon évoquer la question.
La direction Celeborn. La direction.


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Celeborn le Lun 15 Mar 2010 - 22:16

@Gryphe a écrit:
@Celeborn a écrit:Je dois aller voir l'administration demain pour d'autres choses, je vais de toute façon évoquer la question.
La direction Celeborn. La direction.


Bah y'a marqué "administration" sur la porte qui ouvre à l'espace comprenant le secrétariat, le bureau du gestionnaire et le bureau des chefs . Alors moi, bêtement, je lis

edit : tu me mets le doute... je vais vérifier ce qui est écrit sur cette porte, moi, demain !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par frimoussette77 le Lun 15 Mar 2010 - 22:21

Courage

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Gryphe le Lun 15 Mar 2010 - 22:28

@Celeborn a écrit:
@henriette a écrit:Prépare à tout hasard une impression du texte qui précise les conditions dans lesquelles la note 0 peut être donnée.
Quelqu'un aurait un lien vers la chose en question, que je ne passe pas 3 ans à le retrouver, ce texte ?
Il y a plusieurs textes en juillet 2000.

Par là : BO spécial de juillet 2000.

Dedans on trouve ça :


Toute punition ou sanction doit être individuelle et proportionnelle au manquement : elle doit être expliquée à l'élève concerné à qui la possibilité de s'expliquer, de se justifier et de se faire assister, doit être offerte.


À cet égard, il convient de se référer à la circulaire "Organisation des procédures disciplinaires dans les établissements scolaires" (cf. page 9 de ce B.O.) qui rappelle les principes généraux du droit sur lesquels se fonde toute procédure disciplinaire
Ben jusque là on a tout bon.

Et ça :
Toute retenue doit faire l'objet d'une information écrite au chef d'établissement.
Les devoirs supplémentaires effectués dans l'établissement doivent être rédigés sous surveillance.
Les punitions infligées doivent respecter la personne de l'élève et sa dignité : sont proscrites en conséquence toutes les formes de violence physique ou verbale, toute attitude humiliante, vexatoire ou dégradante à l'égard des élèves.
Il convient également de distinguer soigneusement les punitions relatives au comportement des élèves de l'évaluation de leur travail personnel. Ainsi n'est-il pas permis de baisser la note d'un devoir en raison du comportement d'un élève ou d'une absence injustifiée.
Les lignes et les zéros doivent également être proscrits.
En l'occurrence, les zéros mis ne viennent pas sanctionner un mauvais comportement (ce qui est interdit par ce texte), mais la fraude. (Je n'ai pas de texte sur la fraude, désolée)
Si les parents te sortent que "les zéros sont interdits", tu peux ressortir le contexte : ce qui est interdit, ce n'est pas de mettre un zéro si le travail le mérite, mais de mettre un "zéro de conduite". (Mais bon, on peut mettre un zéro de vie scolaire, ceci n'est pas la même chose...)


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par julie3 le Lun 15 Mar 2010 - 22:33

Si le conseil n'était aussi proche je te dirais de laisser retomber le soufflé en retardant le rv : cela donne le temps aux parents de se calmer.
Pour éviter d'avoir à expliquer en plein conseil tu peux les recevoir : puisqu'ils veulent en découdre,ils pourront ainsi "se soulager". Tu les laisses parler tout leur saoul puis tu expliques que ton rôle est de sanctionner la triche, et ce d'autant que le gosse l'a reconnue.Tu peux évoquer ce qui se passerait le jour d'un examen.
Le jour du conseil, si la maman monte au créneau, tu dis froidement que l'affaire a été discutée et que tu ne reviens pas là dessus.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par leyade le Lun 15 Mar 2010 - 22:40

Ce que je ferais à ta place :
Reçois Ma Dalton avec la p.p., ou mieux le proviseur adjoint, rapidement, avant le conseil, que ça soit réglé avant.
Comme ça elle aura son temps de parole, toi tu auras quelqu'un d'extérieur pour la gérer, et tout ça sera empaqueté, ficelé et terminé avant le conseil.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par henriette le Lun 15 Mar 2010 - 22:54

Pour le zéro, va voir ce fil, ouvert par Maissa : http://www.neoprofs.org/l-enseignement-au-quotidien-f1/circulaire-sur-le-zero-t1130.htm?highlight=mettre+z%e9ro
On y trouve ceci :
"Il semble qu'une des dispositions de ces textes, par ailleurs assez
bien compris, dans l'ensemble, dans leurs intentions que dans leurs
modalités de mise en oeuvre, suscite de vives réactions, voire des
incompréhensions ou des inquiétudes, notamment de la part de certains
enseignants.
Il s'agit du paragraphe précisant « qu'il n'est pas
permis de baisser la note d'un devoir en raison du comportement d'un
élève ou d'une absence injustifiée. Les zéros doivent être proscrits. »

Je
souhaiterais lever toute ambiguïté sur le sens de ce paragraphe précis,
qui ne vise en rien à réglementer les modes d'évaluation pédagogique
ni à amoindrir l'autorité des enseignants.

Cette disposition, qui
établit une distinction claire entre évaluation pédagogique et domaine
disciplinaire, ne signifie en aucune manière que les zéros doivent
disparaître de l'évaluation du travail scolaire.

Un
devoir non remis sans excuse valable, une copie blanche rendue le jour
du contrôle, une copie manifestement entachée de tricherie, ou encore un
travail dont les résultats sont objectivement nuls, peuvent justifier
qu'on y ait recours.
L'évaluation du travail scolaire, domaine qui
relève de la responsabilité pédagogique propre des enseignants, ne peut
être contestée, car elle est fondée sur leur compétence disciplinaire.


Toutefois,
cette évaluation ne doit pas être altérée par des considérations tenant
au comportement des élèves. En effet, un comportement en classe,
inadapté ou perturbateur, ne peut être sanctionné par une baisse de note
ou par un zéro
entrant dans la moyenne de l'élève. Relevant du domaine disciplinaire,
il doit cependant être sanctionné d'une autre manière, prévue dans la
liste des punitions scolaires ou des sanctions disciplinaires.

Pour
ce qui est de l'absence à un contrôle de connaissances, si elle est
justifiée, une épreuve de remplacement peut être mise en place ; si
elle est injustifiée, elle implique une absence de notation qui aura
une incidence sur la moyenne, calculée en fonction du nombre d'épreuves
organisées au cours de la période de notation.

En tout état
de cause, ce texte ne prévoit en rien de faire bénéficier un élève
volontairement absentéiste d'une moyenne supérieure à celle qu'il
mérite.

Ces dispositions, expliquées et comprises, contribueront,
j'en suis sûr, à asseoir la crédibilité et l'autorité des enseignants
sur des bases claires et équitables, permettant ainsi aux élèves de
disposer de repères établis en toute transparence par les adultes."

[...]
La
lettre du ministère de l'Education nationale du 20 février 2001
Cette
lettre est signée par Jean-Paul de Gaudemar (directeur de
l'enseignement scolaire) et M. Daubresse (IA, directeur des services
départementaux de l'EN)

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par Celeborn le Lun 15 Mar 2010 - 22:57

Merci Henriette !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par John le Mar 16 Mar 2010 - 0:12

si l'absence est injustifiée, elle implique une absence de notation qui aura une incidence sur la moyenne, calculée en fonction du nombre d'épreuves organisées au cours de la période de notation.

Là où c'est débile, c'est que cette usine à gaz revient justement à mettre zéro... Rolling Eyes

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par mel93 le Mar 16 Mar 2010 - 0:38

Celeborn, je suis de tout coeur avec toi...
J'ai un ou deux contacts dans la mafia libanaise (si, si il y en a une) si ça t'intéresse. wanted

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Protégez-moi des parents...

Message par V.Marchais le Mar 16 Mar 2010 - 6:19

@Celeborn a écrit:
@henriette a écrit:Prépare à tout hasard une impression du texte qui précise les conditions dans lesquelles la note 0 peut être donnée.

Quelqu'un aurait un lien vers la chose en question, que je ne passe pas 3 ans à le retrouver, ce texte ?

d'avance !

Le texte officiel date de juillet 2000. Mais comme il a prêté à confusion, il a ensuite été reprécisé par Gaudemar, et c'est très clair.

La lettre du ministère de l'Education nationale du 20 février 2001 :

« Il semble qu'une des dispositions de ces textes, par ailleurs assez bien compris, dans l'ensemble, dans leurs intentions que dans leurs modalités de mise en oeuvre, suscite de vives réactions, voire des incompréhensions ou des inquiétudes, notamment de la part de certains enseignants.
« Il s'agit du paragraphe précisant « qu'il n'est pas permis de baisser la note d'un devoir en raison du comportement d'un élève ou d'une absence injustifiée. Les zéros doivent être proscrits. »
« Je souhaiterais lever toute ambiguïté sur le sens de ce paragraphe précis, qui ne vise en rien à réglementer les modes d'évaluation pédagogique ni à amoindrir l'autorité des enseignants.
« Cette disposition, qui établit une distinction claire entre évaluation pédagogique et domaine disciplinaire, ne signifie en aucune manière que les zéros doivent disparaître de l'évaluation du travail scolaire.
« Un devoir non remis sans excuse valable, une copie blanche rendue le jour du contrôle, une copie manifestement entachée de tricherie, ou encore un travail dont les résultats sont objectivement nuls, peuvent justifier qu'on y ait recours.
« L'évaluation du travail scolaire, domaine qui relève de la responsabilité pédagogique propre des enseignants, ne peut être contestée, car elle est fondée sur leur compétence disciplinaire.

« Toutefois, cette évaluation ne doit pas être altérée par des considérations tenant au comportement des élèves. En effet, un comportement en classe, inadapté ou perturbateur, ne peut être sanctionné par une baisse de note ou par un zéro entrant dans la moyenne de l'élève. Relevant du domaine disciplinaire, il doit cependant être sanctionné d'une autre manière, prévue dans la liste des punitions scolaires ou des sanctions disciplinaires.
« Pour ce qui est de l'absence à un contrôle de connaissances, si elle est justifiée, une épreuve de remplacement peut être mise en place ; si elle est injustifiée, elle implique une absence de notation qui aura une incidence sur la moyenne, calculée en fonction du nombre d'épreuves organisées au cours de la période de notation.
En tout état de cause, ce texte ne prévoit en rien de faire bénéficier un élève volontairement absentéiste d'une moyenne supérieure à celle qu'il mérite.
« Ces dispositions, expliquées et comprises, contribueront, j'en suis sûr, à asseoir la crédibilité et l'autorité des enseignants sur des bases claires et équitables, permettant ainsi aux élèves de disposer de repères établis en toute transparence par les adultes. »

Jean-Paul de Gaudemar (directeur de l'enseignement scolaire) et M. Daubresse (IA, directeur des services départementaux de l'EN)

Edit : P... J'ai pas assez dormi (saleté de môme malade) et je viens de réaliser que tu as déjà toutes les infos en page 2.
Bon, il ne me reste plus qu'à te souhaiter bon courage pour l'entretien, Celeborn.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum