prononciation "incipit"

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Iphigénie le Mer 17 Mar 2010 - 8:39

ah alors si c'est par poésie,d'accord!(.... etketera,etketera)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Jane le Mer 17 Mar 2010 - 8:42

non, pas de poésie là-dedans. Inkipit c'est, inkipit ça reste. Etant une pauvre prof ignare de LM, toute personne munie d'une étincelle d'intelligence me pardonnera cette erreur (si tant est qu'erreur il y ait).

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Iphigénie le Mer 17 Mar 2010 - 9:07

Je pense effectivemet que ça n'a pas grande importance.Mais pour ceux que l'histoire intéresse vraiment,de toute manière,l'assibilation des (t) et (k) devant (j) est réalisée pour le latin tardif dès le Vème siècle ,ce qui explique l'évolution en français:inciter,récitation etk,etk.
et pardon d'avoir voulu donné un (tout)petit éclairage historique.Mais c'est curieux de penser que c'est aux autres à faire preuve d'intelligence,Jane.
bonne chance aux inspectés(et je suis sincère,c'est pas ironique!je ne suis pas aussi méchante que ça,j'aime bien simplement la...vérité (s'il y en a une) et la controverse (héritage antique):on y apprend toujours quelque chose(pour moi que je m'exprime trop brusquement sans doute?).Kiao !

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Iphigénie le Mer 17 Mar 2010 - 9:08

glubs!donner!(apprendre à se relire)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Dwarf le Mer 17 Mar 2010 - 9:11

Certes, Iphigénie, mais tu n'es pas non plus la seule à avoir fait de la phonétique historique et de l'Ancien Français (y compris parmi les LC, dont je suis). On peut très bien connaître ces règles et faire un choix qui ne soit pas que technique. Mais comme tu le dis, ce n'est vraiment pas le plus important car quand le sage montre la montagne, l'idiot regarde le doigt...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Jane le Mer 17 Mar 2010 - 9:14

@iphigénie a écrit:Mais c'est curieux de penser que c'est aux autres à faire preuve d'intelligence,Jane.

Ben on peut retourner le problème Iphigénie. Ceci étant, je ne pensais pas à toi mais aux inspecteurs en disant écrivant ça.
PS: ciao, c'est du latin ?

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Celeborn le Mer 17 Mar 2010 - 9:16

@iphigénie a écrit:Je pense effectivemet que ça n'a pas grande importance.Mais pour ceux que l'histoire intéresse vraiment,de toute manière,l'assibilation des (t) et (k) devant (j) est réalisée pour le latin tardif dès le Vème siècle ,ce qui explique l'évolution en français:inciter,récitation etk,etk.
et pardon d'avoir voulu donné un (tout)petit éclairage historique.Mais c'est curieux de penser que c'est aux autres à faire preuve d'intelligence,Jane.
bonne chance aux inspectés(et je suis sincère,c'est pas ironique!je ne suis pas aussi méchante que ça,j'aime bien simplement la...vérité (s'il y en a une) et la controverse (héritage antique):on y apprend toujours quelque chose(pour moi que je m'exprime trop brusquement sans doute?).Kiao !

Très chouette, cet échange, au contraire : on apprend plein de choses.

Je m'étonne d'une chose dans la prononciation validée par les dictionnaires et, pourrait-on dire, "francisée" : pourquoi diable prononce-t-on donc le "t" final ? Je n'arrive pas à trouver d'autres mots où l'on ferait ça (hors mots étrangers, venant parfois en direct du latin, type "exit").

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Iphigénie le Mer 17 Mar 2010 - 9:36

Il y a une grande quantité de mots latins devenus français dont la prononciation n'a rien à voir avec la prononciation latine classique.Je pense que l'évolution du latin vulgaire et ensuite la tradition du latin ecclésiastique a joué(au risque de me faire "descendre" par l'ironie de "Chocolat"):vade mecum,post-scriptum,vice versa,eTTcetera dénotent un mélange entre ancienne prononciation et francisation.Je connais cependant un collègue,agrégé de lettres classiques(je précise)qui dit même à ses élèves de prononcer (insipi):tant qu'à franciser,il trouve en effet ridicule de garder ce (t)!!!!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Dwarf le Mer 17 Mar 2010 - 9:38

Moi, j'utilise la prononciation latine d'incipit car elle est plus sonore. Et voilà...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Iphigénie le Mer 17 Mar 2010 - 9:41

on trouve la même prononciation semi francisée dans "un satisfecit"

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Iphigénie le Mer 17 Mar 2010 - 9:44

et accessit!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Celeborn le Mer 17 Mar 2010 - 9:52

Merci, Iphigénie !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par doctor who le Mer 17 Mar 2010 - 12:24

Je dis "inkipite" mais je suis convaincu par les arguments pour "insipite".

Ce n'est pas un terme d'analyse littéraire en premier lieu, et c'est rentré dans l'usage depuis un moment.

Le dire ainsi n'empêche pas de faire l'étymologie, avec un laïus supplémentaire sur les changements de la prononciation au cours de l'histoire.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Audrey le Mer 17 Mar 2010 - 12:32

Beh sincèrement, à part les intellectuels, les littéraires et les profs, je n'ai jamais entendu personne autour de moi prononcer le mot incipit, de quelque façon que ce soit.....

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Celeborn le Mer 17 Mar 2010 - 12:34

@doctor who a écrit:c'est rentré dans l'usage depuis un moment.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Audrey le Mer 17 Mar 2010 - 12:38

Tope là Céléborn! La notion d'usage ne semble pas être la même selon les personnes... faudrait que je demande à ma boulangère ce qu'elle pense du dossier "incipit"!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Dwarf le Mer 17 Mar 2010 - 12:55

@iphigénie a écrit:et accessit!

ou déficit (c'est de saison).

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par doctor who le Mer 17 Mar 2010 - 13:01

@Celeborn a écrit:
@doctor who a écrit:c'est rentré dans l'usage depuis un moment.


Faut que je réfléchisse un peu plus quand je poste. Merci de votre indulgence...

Je veux dire que cet "usage" n'est pas uniquement, ni originellement, celui de la critique littéraire, et que la prononciation à la française précède la latine. Après, ce n'est effectivement pas une affaire d'état.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Audrey le Mer 17 Mar 2010 - 13:06

Allez, j't'aime bien Doc...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par doctor who le Mer 17 Mar 2010 - 14:03

Merci Audrey.
Mais avec toi, j'ai l'impression qu'il faut dégainer la rétractation ou l'excuse plus vite que son ombre. Tu as la réplique facile et saignante. Et moi je suis un faible. On est fait pour s'entendre.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Audrey le Mer 17 Mar 2010 - 14:12

Doc, sincèrement, y avait rien contre toi... et pis j'ai pas été la seule à réagir en plus...c'était sur le mode humour, un peu abrupt, je sais, une remarque générale... quand je parle avec mes collègues, je constate souvent une tendance à penser que ce qui nous paraît à nous, profs, normal, usuel, simple, évident, l'est pour tout le monde.

Quant à ce qui est de la réplique saignante, euh... j'attaque jamais les personnes directement sur le forum quand même, juste des idées, des formulations... et sans jamais les traiter d'idiots ni penser qu'ils le le sont...

Et rassure-toi, on ne m'appelle pas Domina dans l'intimité...LOL

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par doctor who le Mer 17 Mar 2010 - 14:47

No offense.
Et puis, je ne peux pas m'engueuler avec une bressane fière de l'être.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "incipit"

Message par Audrey le Mer 17 Mar 2010 - 14:54

Ouais...

La Bresse me sort par le croupion là tu vois...LOL

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum