Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par John le Jeu 18 Mar - 2:05

Les éditions Kimé viennent de publier un pamphlet du critique René Pommier contre le philosophe René Girard. L'ouvrage s'intitule : René Girard. Un allumé qui se prend pour un phare :

"Bien que beaucoup la célèbrent à grands coups de trompette, la pensée de René Girard ne vaut vraiment pas tripette ". Telle est la conclusion sans appel de l'étude que René Pommier a consacrée à celui qui est souvent considéré comme le Darwin ou l'Einstein des sciences humaines. Mais René Pommier ne se permettrait pas de s'exprimer aussi brutalement s'il n'avait auparavant minutieusement démonté les analyses de René Girard et démontré qu'il sollicitait continuellement les textes, qu'il les faussait et les déformait sans cesse afin de leur faire dire ce que leurs auteurs n'avaient jamais songé à dire, voire tout le contraire de ce qu'ils avaient vraiment dit, pour essayer d'étayer des thèses le plus souvent totalement arbitraires, voire franchement extravagantes. S'il y a quelque chose de vraiment exceptionnel dans les écrits de René Girard, c'est seulement, selon René Pommier, le degré de mégalomanie dont ils témoignent."

Je rappelle que l'on doit à René Pommier des pages hilarantes (parfois exagérées, parfois salvatrices) sur les mandarins de la critique des 50 dernières années.

http://www.editionskime.fr/nouveautes/nouveautes.htm

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par fgers le Jeu 18 Mar - 4:27

Je ne sais pas qui célèbre Girard à "grands coups de trompette", mais ce qui est sur c'est que cela n'a pas toujours été le cas. Ce n'est pas pour rien qu'il enseigne aux États-Unis depuis lurette.

Je trouve la théorie du bouc émissaire et du désir mimétique très opérante. Que Girard soit mégalo, pourquoi pas? Que sa pensée soit médiocre, qu'il soit un imposteur, je doute. Girard ne fait pas partie de ces auteurs illisibles qui dissimulent la vacuité du propos sous les néologismes et les élucubrations: ce n'est pas un Lacan avec une cour qui s'incline d'autant plus qu'elle ne comprend pas. Girard est même plutôt brillant.

Faudrait que je lise le sieur Pommier. Si tu en sais plus sur les critiques qu'il fait à Girard...

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par Abraxas le Jeu 18 Mar - 4:42

Je n'ai pas tout lu de Girard, mais le premier — Mensonge romantique et vérité romanesque — est vraiment un grand livre. Après les théories sur le mimétisme du désir m'ont toujours paru enfoncer une porte ouverte. Quant au côté chrétien de Girard, il m'insupporte au plus haut point.
Si vous voulez un regard vraiment violent sur les disoutes littéraires, essayez donc Nouvelle critique nouvelle imposture, de Raymond Picard. L'Institution contre Barthes. Ça date du milieu des années 60, quand nous étions tous Telquelliens.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par fgers le Jeu 18 Mar - 4:47

@Abraxas a écrit:Je n'ai pas tout lu de Girard, mais le premier — Mensonge romantique et vérité romanesque — est vraiment un grand livre. Après les théories sur le mimétisme du désir m'ont toujours paru enfoncer une porte ouverte. Quant au côté chrétien de Girard, il m'insupporte au plus haut point.
Si vous voulez un regard vraiment violent sur les disoutes littéraires, essayez donc Nouvelle critique nouvelle imposture, de Raymond Picard. L'Institution contre Barthes. Ça date du milieu des années 60, quand nous étions tous Telquelliens.

A ceci prêt qu'une fois la porte ouverte il en profite pour fonder une approche anthropologique de la la naissance des religions.

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par Abraxas le Jeu 18 Mar - 5:17

Oui — et justement, c'est là que je ne suis pas. Pour expliquer les religions, je préfère, et de loin, l'approche de Weber — le désenchantement (progressif) du monde.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par doctor who le Jeu 18 Mar - 6:21

Le démontage de Freud dans La Violence et le Sacré. Plus paradoxal et dialectique, tu meurs.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par Lornet le Jeu 18 Mar - 7:56

Assez décodé ! de Pommier est assez savoureux. Les pages où il s'intéresse à la critique de la Princesse de Clèves par Butor sont hilarantes.

Quelques extraits sur son site : http://rene.pommier.free.fr/

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par Ruthven le Jeu 18 Mar - 9:35

Le souci avec Girard, c'est qu'il est monomaniaque, alors même qu'il est un penseur intéressant. C'est un penseur à idée fixe qui écrit toujours la même chose quel que soit le sujet ; il est persuadé d'avoir atteint le coeur de tout comportement humain, quitte parfois à adapter un peu les textes qu'il commente ; il n'hésite pas à affirmer: "je me sens incapable d'imaginer une donnée anthropologique que ma théorie échouerait à expliquer". Il est d'autant plus exaspérant lorsqu'il rentre dans son apologie du christianisme comme religion de vérité. Il est très à la mode depuis quelques années, notamment par l'intermédiaire d'un de ses disciples, J.P. Dupuy.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

LES POMMES DU POMMIER

Message par ATHENA le Lun 2 Aoû - 12:10

Longtemps, je me suis couchée de bonne heure avec un livre de la "Nouvelle critique" (que j'essayais de comprendre) ou avec un livre de Girard qui m'épatait par sa compréhension globalisante du monde.
Jusqu'à ce que je lise René Pommier qui - d'abord m'a fait rire aux larmes (si ce n'est fait, lisez "Assez décodé" ou "La réponse du petit Pommier...") - puis m'a fait comprendre quelle oiselle plumée j'étais.
Je ne crois pas que la question soit de savoir si les critiques de René Pommier sont exagérées, le fait est qu'elles sont fondées et que l'on se demande à chaque page comment et pourquoi l'on n'a pas soi-même tenu ses raisonnements si évidents, fait preuve d'un peu de sa lucidité et vérifier comme lui les références des ouvrages qu'il remet en cause.
La mécanique de son démontage est aussi enlevé et drôle que du Feydeau. Un plaisir et une leçon.

ATHENA
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par dany83 le Mar 10 Aoû - 14:27

Au moins Rene Pommier a lu Girard avant de le critiquer,c'est rare chez ses détracteurs.OUi, R.G. est monomaniaque probablement.Il a malheureusement cessé sa critique du christianisme historique,il défend trop le pape(achever Clauswitz),sans doute il vieillit mal.Mais sa thèse sur l'origine sacrificielle et violente de la culture et la nature mimétique de nos désirs semble bien difficile à mettre à mal.Le lien avec les grandes oeuvres littéraires est passionnant.J'ai tout lu de lui,c'est le penseur original du 20ème siècle.Merci à René Girard de nous avoir bousculés.

dany83
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le match des René : René Pommier contre René Girard.

Message par dany83 le Mar 10 Aoû - 15:26

En fait notre pommier semble d'accord avec notre girard pour descendre la psychanalyse et le structuralisme.Il a juste un souci avec le religieux.C'est très très rétro dix-neuvième siècle comme posture.Il ne nous fait pas du onfray tout de même,pourquoi pas du bégaudeau en plus.Il faut de tout pour faire un monde intellectuel.On peut apprécier certaines analyses de Badiou sans le suivre dans sa folie robespierrienne;la bible est un texte anthropologique important,on peut en être convaincu sans être réac bien au contraire et être critique avec l'horreur capitaliste.Il faut caricaturer le moins possible malgré la mimesis qui nous possède et las rivaux que nous imaginons partout.

dany83
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum