Répartition des classes: on s'étripe?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Répartition des classes: on s'étripe?

Message par LM le Ven 19 Mar 2010 - 17:36



Voilà ce que je ressens cette année pour la répartition des classes/niveaux par discipline...

C'est ma 2ème année en poste fixe, avant je n'avais pas le choix, je prenais ce qui venait...
Quand on est TZR, ce n'est pas le meilleur....

C'est le truc que je déteste alors que cela devrait être le luxe du prof en poste fixe.
Comment se répartir les classes sans s'étriper et faire cela de manière équitable?
En gros, 3 profs, pas 3 temps pleins en français et un BMP toujours inconnu jusqu'au 31 août généralement...

Je suis la seule à temps plein. Pas de coordonnateur, ne me demandez pas pourquoi, c'est comme ça et ça m'énerve.

Donc, comme on ne sera pas d'accord et que je tiens vraiment à ce que le partage soit équitable pour tous:
nous, le BMP (et ça j'y tiens sinon il est traité comme une vieille chaussette puante) et les élèves (avoir tjs la même prof de français pendant 4 ans ça saoûle)= qui décide? qui tranche? z'avez une idée?


LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par MS le Ven 19 Mar 2010 - 18:06

Généralement cela sa fait " à l'amiable", on discute entre nous et on propose au CDE qui valide s'il est d'accord. Si tu es la seule à temps plein va voir ton CDE et fais la répartition avec lui et après vous proposez aux autres.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par fgers le Ven 19 Mar 2010 - 18:10

@LM a écrit:

Voilà ce que je ressens cette année pour la répartition des classes/niveaux par discipline...

C'est ma 2ème année en poste fixe, avant je n'avais pas le choix, je prenais ce qui venait...
Quand on est TZR, ce n'est pas le meilleur....

C'est le truc que je déteste alors que cela devrait être le luxe du prof en poste fixe.
Comment se répartir les classes sans s'étriper et faire cela de manière équitable?
En gros, 3 profs, pas 3 temps pleins en français et un BMP toujours inconnu jusqu'au 31 août généralement...

Je suis la seule à temps plein. Pas de coordonnateur, ne me demandez pas pourquoi, c'est comme ça et ça m'énerve.

Donc, comme on ne sera pas d'accord et que je tiens vraiment à ce que le partage soit équitable pour tous:
nous, le BMP (et ça j'y tiens sinon il est traité comme une vieille chaussette puante) et les élèves (avoir tjs la même prof de français pendant 4 ans ça saoûle)= qui décide? qui tranche? z'avez une idée?



Ça c'est une bonne idée de ne pas laisser toute la mouise à celui ou celle qui va arriver.
Celui qui tranche c'est le CDE. C'est lui qui fait les services. Mais, sauf cret** des îles, si ce que proposent les profs est cohérent, il accepte.

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Patate le Ven 19 Mar 2010 - 21:49

Nous, on s'y met tous, avec une grande part d'idées de la part du coordninateur. On s'engueule tous pendant un mois, on fait 36000 répartitions possibles jusqu'à trouver celle qui convient à peu près à tout le monde. Mais après un mois d'engueulades, de concessions et de prises de tête, on finit par tomber d'accord tous ensemble. On présente alors un projet de répartition au CDE qui se voit obligé d'accepter (puisqu'on réfléchit à toutes les objections possibles et on prépare nos arguments). On préfère faire comme ça plutôt que de laisser le CDE faire à sa sauce.

Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Zarko le Sam 20 Mar 2010 - 2:22

@LM a écrit:

Voilà ce que je ressens cette année pour la répartition des classes/niveaux par discipline...

C'est ma 2ème année en poste fixe, avant je n'avais pas le choix, je prenais ce qui venait...
Quand on est TZR, ce n'est pas le meilleur....

C'est le truc que je déteste alors que cela devrait être le luxe du prof en poste fixe.
Comment se répartir les classes sans s'étriper et faire cela de manière équitable?
En gros, 3 profs, pas 3 temps pleins en français et un BMP toujours inconnu jusqu'au 31 août généralement...

Je suis la seule à temps plein. Pas de coordonnateur, ne me demandez pas pourquoi, c'est comme ça et ça m'énerve.

Donc, comme on ne sera pas d'accord et que je tiens vraiment à ce que le partage soit équitable pour tous:
nous, le BMP (et ça j'y tiens sinon il est traité comme une vieille chaussette puante) et les élèves (avoir tjs la même prof de français pendant 4 ans ça saoûle)= qui décide? qui tranche? z'avez une idée?

Bah, c'est le coup classique...Je m'étonne d'ailleurs de cette réaction "indignée" des collègues...

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par sand le Sam 20 Mar 2010 - 7:16

J'ai connu ça, pendant mes années de tézédariat. Une collègue avait demandé l'arbitrage du CDE avant que ça ne tourne au pugilat. Il avait écouté les voeux de chacun et avait expliqué qu'il n'en satisferait qu'un par personne de façon à être équitable.
La tête des collègues inflexibles, dont le refrain était : "Je ne veux que des 6èmes et je maintiens mes voeux !" ! affraid

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par fgers le Sam 20 Mar 2010 - 8:10

@sand a écrit:J'ai connu ça, pendant mes années de tézédariat. Une collègue avait demandé l'arbitrage du CDE avant que ça ne tourne au pugilat. Il avait écouté les voeux de chacun et avait expliqué qu'il n'en satisferait qu'un par personne de façon à être équitable.
La tête des collègues inflexibles, dont le refrain était : "Je ne veux que des 6èmes et je maintiens mes voeux !" ! affraid

Ca c'est un chef d'établissement comme j'aime

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Iasion le Sam 20 Mar 2010 - 8:49

Celui qui tranche c'est le CDE. C'est lui qui fait les services. Mais,
sauf cret** des îles, si ce que proposent les profs est cohérent, il
accepte.

Ben, justement il y en a :/

Répartition équitable en conseil d'enseignement, sauf que guéguerre interne et un collègue mécontent (et dans les petits papiers de vous savez qui) qui passe dans le bon bureau = statut quo avec une collègue TZR qui se tape 5 niveaux en lycée pour la seconde année consécutive...
Bonjour l'ambiance et surtout une collègue au bord de la rupture (pourtant très professionnelle).

Iasion
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Maissa le Sam 20 Mar 2010 - 9:00

@LM a écrit:

Voilà ce que je ressens cette année pour la répartition des classes/niveaux par discipline...

C'est ma 2ème année en poste fixe, avant je n'avais pas le choix, je prenais ce qui venait...
Quand on est TZR, ce n'est pas le meilleur....

C'est le truc que je déteste alors que cela devrait être le luxe du prof en poste fixe.
Comment se répartir les classes sans s'étriper et faire cela de manière équitable?
En gros, 3 profs, pas 3 temps pleins en français et un BMP toujours inconnu jusqu'au 31 août généralement...

Je suis la seule à temps plein. Pas de coordonnateur, ne me demandez pas pourquoi, c'est comme ça et ça m'énerve.

Donc, comme on ne sera pas d'accord et que je tiens vraiment à ce que le partage soit équitable pour tous:
nous, le BMP (et ça j'y tiens sinon il est traité comme une vieille chaussette puante) et les élèves (avoir tjs la même prof de français pendant 4 ans ça saoûle)= qui décide? qui tranche? z'avez une idée?


Même situation ma deuxième année dans l'établissement.
Impossible de s'entendre. Nous avons finalement émis chacun deux voeux et remis le document au chef d'établissement et c'est lui qui a fait la répartition en tenant compte des voeux.

Mais, certains CDE ont peur de trancher et répondent "débrouillez-vous..."
En général, c'est le dernier arrivé qui en subit alors les conséquences.

Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par mel93 le Sam 20 Mar 2010 - 9:49

Ben, nous, comme y'en a toujours un qui est lésé parce qu'il a pas exactement ce qu'il veut, on compensait sur plusieurs années : l'anée suivante, il choisissait son service en premier.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par InvitéN le Sam 20 Mar 2010 - 9:58

En EPS, même bataille...et se rajoute la question de la répartition équitable des installations ( équitable pour les élèves ? )...On ne peut pas éviter les programmations d'activités de "plein air" aux périodes les plus froides, et il faut éviter que celà soit les mêmes ( classes ?)...
Depuis que je suis TZR je n'ai plus aucun choix et je trouve vraiment que certains collègues exagèrent. Je suis arrivée en Septembre dans un collège où un collègue "installé" depuis 25 ans, refusait de travailler l'après midi, ce qui avait de lourdes conséquences sur la programmation et la répartition de tous les services. Apparemment j'étais la seule à être choquée avec mon edt gruyère avec de petits blocs 6 jours sur 7 . Le collègue en question blindait toutes ces matinées avec de plus 3 heures sups...
Je crois que certains profs ont trop d'exigences et celà m'énerve !

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par littlemary le Sam 20 Mar 2010 - 10:02

Chez nous, ça se passe toujours dans le calme...On finit toujours par se mettre d'accord...Y'en a une qui veut pas de 6ème, l'autre pas de 5è et moi pas de 4è ... donc pas de souci !

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par yasyas le Sam 20 Mar 2010 - 10:05

Pareil, ça m'énerve, surtout en tant que TZR, certains font leur petite cuisine, s'arrangent et laissent ce qu'ils ne veulent pas au TZR...
L'an dernier ils ont même poussé le vice dans la répartition des élèves pour les groupes en espagnol, je ne comprenais pas pourquoi mon groupe de TS me donnait autant de mal, et mes "chers" collègues ont fini par m'avouer qu'ils avaient mis tous les élèves dont ils ne voulaient pas pour le BMP...

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Zarko le Sam 20 Mar 2010 - 14:00

@yasyas a écrit:Pareil, ça m'énerve, surtout en tant que TZR, certains font leur petite cuisine, s'arrangent et laissent ce qu'ils ne veulent pas au TZR...
L'an dernier ils ont même poussé le vice dans la répartition des élèves pour les groupes en espagnol, je ne comprenais pas pourquoi mon groupe de TS me donnait autant de mal, et mes "chers" collègues ont fini par m'avouer qu'ils avaient mis tous les élèves dont ils ne voulaient pas pour le BMP...
Coup classique, je répète. Mais, petit progrès, tes collègues ont fini par avouer.

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Mada Mouette le Sam 20 Mar 2010 - 14:18

A priori, chez nous, ça se passe ds le calme aussi. En tt cas les deux années passées, c'est comme ça que ça s'est fait.
Là, l'équipe a vraiment changé, mais je pense que ça ira aussi.

Mada Mouette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par LM le Sam 20 Mar 2010 - 14:23

Et bien, advienne que pourra, j'irai argumenter, batailler, m'emporter, dire des grossièretés (oui, ça sort tout seul quand on m'énerve et que je sais que j'ai raison ).

Pourquoi ne pas faire cette répartition en mettant un peu de côté les égos démesurés et en tenant compte de X qui arrivera à la rentrée dans un nouvel établissement?

Bon, si j'ai bien tout suivi, si tout va mal, c'est le CDE qui tranche?
Mouais...je le sens mal...

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Gryphe le Sam 20 Mar 2010 - 14:52

@fgers a écrit:Ça c'est une bonne idée de ne pas laisser toute la mouise à celui ou celle qui va arriver.
Celui qui tranche c'est le CDE.
C'est lui qui fait les services. [...] si ce que proposent les profs est cohérent, il accepte.
@LM a écrit:si tout va mal, c'est le CDE qui tranche?
Non, si tout va bien . Statutairement, c'est le CDE qui décide.

Dans la pratique, s'il y a moyen de s'arranger à l'amiable, c'est mieux : les profs se répartissent les classes en fonction de leurs goûts. Et pensent généreusement au TZR qui arrive pour ne pas lui laisser les classes potentiellement difficiles.

Cela suppose de travailler ensemble : les profs ne peuvent se répartir les services que si le nombre de classes, de groupes, etc, est connu de tous.

Il y a aussi des subtilités techniques à prendre en compte : d'après les IPR, les stagiaires ne peuvent pas avoir tel ou tel niveau (voir au cas par cas en fonction des académies).

Autre subtilité : s'il y a des "barrettes" de langues, cela suppose que tous les profs demandent les mêmes demi-journées de liberté. Sinon, la barrette ne marche pas...

Bref, le dernier mot revient au CDE. Mais s'il y a moyen de s'arranger à l'amiable, c'est mieux pour tout le monde.
[Cela permettra à l'adjoint de partir en vacances avant le 25 juillet.]


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Aëmiel le Sam 20 Mar 2010 - 15:46

Chez nous, on ne s'y colle pas avant la grand messe du 2 juillet, toujours dans le calme et avec une pensée émue pour le gentil bmp qui va devoir se taper 1h30 de route chaque matin pour venir bosser. On essaie donc de ne pas ajouter à ses misères... De façon générale, on tente de donner deux niveaux seulement à chacun, mais pour la rentrée prochaine, on risque de jouer à "qui veut partager les deux classes qui restent ?".

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par LM le Sam 20 Mar 2010 - 15:52

La 1ère fois que je suis arrivée sur mon poste fixe, on m'a refilé tout ce dont les autres ne voulaient pas. Pas moyen de parlementer. CDE aux abonnés absents...Bref en gros je me sentais encore TZR...
Je veux vraiment qu'on pense au BMP, oui, aux contraintes.
Le problème c'est que l'égo surdimensionné de certains... ça me dépasse.
Impossible de parlementer: "Je ne veux pas de tel niveau point barre." Oui mais quand on fait la répartition on n'a guère le choix quelquefois. Surtout que je suis la seule à temps plein réellement en français. Donc j'en ai assez de me coltiner 3 ou 4 niveaux.
2 niveaux ce n'est pas possible chez nous.
Affaire à suivre...

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par pallas le Sam 20 Mar 2010 - 15:59

Ah la répartition, je suis en train d'y réfléchir car nous avons une collègue qui part l'an prochain et donc un ou une nouvelle collègue. Le problème c'est que j'aimerais bien avoir un autre niveau, mais pas mon autre collègue qui veut garder les mêmes niveaux. Je suis LC donc je ne prends que 3 classes de français et je préfèrerais avoir 3 niveaux différents, j'ai déjà fait 2 niveaux 5e, 4e et j'avais envie d'une 6e, mais si je fais ça, je contrains le nouveau collègue à avoir 3 niveaux aussi.
Dites-moi, tout le monde déteste avoir 3 niveaux si j'ai bien compris ?! Trop de boulot ? J'ai encore jamais eu (T1), alors je demande vos avis.

pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par InvitéN le Sam 20 Mar 2010 - 16:42

Quand je suis arrivée en poste fixe sur un collège rural, un couple se partageait en EPS les projets les plus intéressants et les fonctions rémunérées. Ils ne voulaient me laisser que les tâches ingrates (entendons par là non rémunérée et avec beaucoup d'heures de réunions ) : secrétaire AS, correspondante en formation continue ( avec deux réunions annuelles sans aucun intérêt car personne à part moi ne souhaitait se former dans l"équipe EPS" ), membre du conseil péda ( et non coordo car là c'est payé ), 3 commissions : cesc, hygiène et sécurité, vie scolaire ( encore des réunions hors temps de travail et non rémunérées )...J'ai vite rué dans les brancards et là la guerre a été ouverte. Oui certains collègues abusent sérieusement et quand le cde refuse d'arbitrer celà devient invivable ( dans mon cas celà s'est terminé par un dossier harcèlement moral avec demande d'intervention et j'ai été déplacée : pour info je suis devenue TZR en attente d'un poste fixe libre ).

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Ornella le Dim 21 Mar 2010 - 0:58

nous un peu pareil, LM. En plus, je fous tout en l'air ("c'est de ma faute" comme dirait ma chèèèèère collègue) parce que j'ose demander un 80% (ce qui oblige un autre à prendre des heures supp) et bonne poire, j'ai failli dire "ok, je demande un 100%", heureusement que je ne l'ai pas fait

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Zarko le Dim 21 Mar 2010 - 1:06

nateka a écrit:Quand je suis arrivée en poste fixe sur un collège rural, un couple se partageait en EPS les projets les plus intéressants et les fonctions rémunérées. Ils ne voulaient me laisser que les tâches ingrates (entendons par là non rémunérée et avec beaucoup d'heures de réunions ) : secrétaire AS, correspondante en formation continue ( avec deux réunions annuelles sans aucun intérêt car personne à part moi ne souhaitait se former dans l"équipe EPS" ), membre du conseil péda ( et non coordo car là c'est payé ), 3 commissions : cesc, hygiène et sécurité, vie scolaire ( encore des réunions hors temps de travail et non rémunérées )...J'ai vite rué dans les brancards et là la guerre a été ouverte. Oui certains collègues abusent sérieusement et quand le cde refuse d'arbitrer celà devient invivable ( dans mon cas celà s'est terminé par un dossier harcèlement moral avec demande d'intervention et j'ai été déplacée : pour info je suis devenue TZR en attente d'un poste fixe libre ).

Ben, voilà un témoignage précis...Personnellement, durant 10 ans je suis resté dans la même école car je m'entendais bien avec mon collègue du même niveau...D'ailleurs on se répartissait les élèves à la réunion de rentrée pour ne pas se gâcher les vacances alors que les autres étaient en guerre en juillet diable
Pour les collèges, ça doit encore être pire avec les EDT... diable

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par papillonbleu le Dim 21 Mar 2010 - 1:27

L'an passé, le proviseur de mon lycée a décidé de m'attribuer (à moi, vulgaire TZR) une classe de 1ère STG qu'une collègue en poste fixe s'était "réservée"... Elle m'a fait la gueule toute l'année. Et pourtant je n'y étais pour rien ! No

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes: on s'étripe?

Message par Camélity Jane le Dim 21 Mar 2010 - 6:41

Comme en français, peu veulent les 6èmes, elles sont vite distribuées aux quelques passionnées.
Pour les autres niveaux, comme de toute façon, c'est 4h30 par classe, la direction nous laisse nous arranger.
Ca se passe très bien. J'ai deux collègues qui préfèrent ne pas changer de niveau. Pour les autres, on discute.
Cette année, nous avons accueilli une nouvelle, et nous avons veillé à la "bichonner" en ne lui donnant que deux niveaux et en lui évitant des élèves difficiles.
Mais l'an prochain, elle va morfler!

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum