"J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Gryphe le Sam 20 Mar 2010 - 16:02

Cherche solutions pour ce jeune... appelons-le Ivanov.

- Par avance, désolée pour le roman-fleuve. -

Cette semaine, le CPE lui demande de passer me voir pour étudier la possibilité de l'envoyer en stage.
Une demi-heure plus tard, il a rendez-vous avec la COP.

C'est un élève que je ne connais pas encore bien, mais qui commence à faire parler de lui côté vie scolaire : absences et retards, quelques bêtises, tentative de refus d'aller dans une matière optionnelle.

Nous avons donc 25 mn pour faire le point.

Il veut partir faire des stages... je vérifie les textes (lus attentivement quelques mois plus tôt pour un cas similaire), et lui annonce le verdict : pas possible. Pour faire un stage, il faut avoir 14 ans et être au minimum en 4ème.
Pas de bol, Ivanov a bien 14 ans, mais il n'est qu'en 5ème.

Il m'explique alors dans un français parfait : "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé. Je suis arrivé en France à l'âge de 8 ans, et au lieu d'entrer au CE2, on m'a mis au CP pour que j'apprenne le français, en me promettant de rattraper le retard par la suite. Puis, cela n'a jamais été fait."

Ce jeune est donc parfaitement trilingue, et maîtrise aussi l'écrit dans les trois langues. Ce qui nous donne déjà trois alphabets différents. Plus les deux autres langues vivantes qu'il apprend au collège.

J'ai devant moi quelqu'un d'équilibré, et de manifestement intelligent : savoir écrire trois langues différentes dans trois alphabets différents n'est pas donné à tout le monde.

Il en a juste marre de traîner en 5ème alors que ses copains sont en troisième.
Il a un projet professionnel cohérent.

Et là, tout à coup, il me dit, plein d'espoir dans les yeux : "Madame, je ne pourrais pas sauter une classe ?"
C'était le cri du cœur.

J'imagine déjà la réprobation totale de l'ensemble du collège face à cette proposition, même si, par rapport au parcours scolaire de ce jeune, cela n'est pas sans intérêt.

J'ouvre Pronotes, fais le point sur ses moyennes, et lui annonce où il en est :
après un petit 9 au 1er trimestre, il en est à 5,4 (certes, le bulletin n'est pas encore complet, mais quand même).

Je lui explique que vis-à-vis des camarades de classe qui ont péniblement 10, et des professeurs qui se le coltinent en cours depuis deux ans, il est hors de question d'accéder à sa demande. "5,4 de moyenne et hop ! on saute une classe, c'est strictement impossible." Mais je ne suis pas loin de penser qu'il réussirait effectivement beaucoup mieux en 3ème l'an prochain, plutôt qu'en 4ème.

Je rajoute donc : si tu as 17 de moyenne générale au 3ème trimestre, on pourra réexaminer la question.
Un peu de marchandage de sa part : "Madame, 17 je ne peux pas, mais 14 je peux le faire. Je sais que je peux." Et je sais aussi qu'il peut...

Bref, voilà un petit jeune qui est en train de décrocher, à qui le système scolaire n'a pas grand chose à proposer pour l'instant. Alors qu'il est plein de talent.

Question : avez-vous des pistes, des idées pour le remettre en selle ?
J'ai quelques idées pour utiliser de manière positive toutes ses compétences linguistiques (on vient d'inscrire 15 élèves primo-arrivants au DELF...).
Mais peut-être aurez-vous de meilleures idées ?

(Pas taper, pas taper , je cherche juste de bonnes idées.)

Gryphe


Dernière édition par Gryphe le Sam 20 Mar 2010 - 17:53, édité 1 fois

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par roxanne le Sam 20 Mar 2010 - 16:04

Honnêtement , moi je suis prof d'un gamin comme ça , ça ne me pose pas de problèmes qu'il saute une classe , si évidemment c'est pour suivre un projet.En 4° , il peut faire des stages , préparer une DP6...En plus si c'est un élève un peu problématique , je ne suis pas certaine que ça gène tant que ça les collègues.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Clarianz le Sam 20 Mar 2010 - 16:21

lui trouver un prof-tuteur perso? son PP?

Demander de préparer aux collègues une éval type fin de 4ème pour la fin du 3ème trimestre, et voir ainsi ce qu'il est capable de donner?

Il maîtrise quelles langues? suis curieuse!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Pseudo le Sam 20 Mar 2010 - 16:31

Lui proposer un "parcours dérogatoire" (oh qu'il est beau le mot !). Et y mettre des stages, des matières de 5eme pour celle où il est le plus minable et le verser en 4eme (où il serait officieusement inscrit pour permettre les stages) pour les autres comme les langues (si j'ai bien compris). Au niveau de l'emploi du temps ça peut être chaud bouillant mais vis à vis des autres élèves et des collègues il ne saute pas vraiment de classe. Et rendez-vous en juin pour voir si avec le bilan on peut lui faire sauter offciellement une classe.
Comment ça c'est faux derche ? Oui, et alors ?

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Saraswati le Sam 20 Mar 2010 - 17:30

Et lui faire suivre le dernier trimestre en classe de 4e, pour voir comment il s'en sort, et sans lui fixer forcément la barre de 14 de moyenne ?
J'ai déjà eu un cas dans ce genre-là, un essai au 1er ou 2e trimestre, mais c'était lors d'un remplacement je ne sais plus ce que ça avait donné au final.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Gryphe le Sam 20 Mar 2010 - 17:35

@Saraswati a écrit:Et lui faire suivre le dernier trimestre en classe de 4e, pour voir comment il s'en sort ?
Excellente idée !

Ah, mince, il y a un problème (j'écris en même temps que je réfléchis) : nos 5ème sont à 24-25 élèves, et nos 4ème sont TOUTES à 29 ou 30.
Du coup... il vaut peut-être mieux ne pas tenter.

Mais sur le principe, c'est vrai que si on peut trouver des activités qui le motivent, ça serait bien pour lui.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Invité le Sam 20 Mar 2010 - 17:37

il faudra carrément une structure expérimentale pour ce jeune. Le système français classique est beaucoup trop rigide.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Invité le Sam 20 Mar 2010 - 17:39

J'ai eu le cas d' un élève avec deux ans de retard, mais lui avait redoublé. Première tentative après la sixième de l'envoyer dans une sorte de parcours professionnel (je n'en ai jamais su plus car son dossier a été subtilisé par l'administration), retour en cours d'année, donc en cinquième. L'élève était un délinquant notoire et on nous l'avait refourgué de nouveau. Il a été question de le faire passer en troisième directement, je ne sais pas si cela a été fait au bout du compte. Mais vu le comportement de l'individu, personne n'aurait été choqué... enfin si choqué par le fait qu'il soit au collège alors que c'était un véritable danger pour les autres et que son niveau était déplorable (ce1 ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Invité23 le Sam 20 Mar 2010 - 17:43

Je tiendrais le pari avec lui : s'il obtient effectivement 14 de moyenne au lieu de 5, je lui ferai sauter une classe.
Cela donne aussi du temps pour en discuter avec l'équipe pédagogique et expliquer ce qui a été convenu.

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Gryphe le Sam 20 Mar 2010 - 17:50

morgane9513 a écrit:c'était un véritable danger pour les autres et que son niveau était déplorable (ce1 ?)
Le nôtre n'est pas (encore) un danger pour les autres, et son niveau est supérieur à celui du CE1, même si là, il a décroché.

Toutes vos réponses m'incitent à tenter de lui proposer un parcours un peu plus "individualisé" (arbitre dans le tournoi de foot, aide à l'apprentissage du français pour tous nos primo-arrivants, etc).
Avec quand même des exigences fortes pour qu'il remonte ses moyennes. Non mais oh, quel gâchis, là.

Et puis je vais en parler avec le PP et la COP, pour qu'on mette au point une stratégie commune.
Oui, des fois on est machiavéliques : on veut que les élèves réussissent !!!


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Invité le Sam 20 Mar 2010 - 17:58

Mais faudra tenir votre promesse, s'assurer qu'aucun obstacle réglementaire n'existe à ce saut de classe, sinon le gamin est foutu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Clarianz le Sam 20 Mar 2010 - 18:01

+1

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par Gryphe le Sam 20 Mar 2010 - 18:08

Ah, mais je n'ai encore rien promis.

Je ne m'engage que si j'ai l'accord du CDE et l'appui de la communauté éducative.

(Téméraire, mais prudente...)


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'ai deux ans de retard, mais je n'ai jamais redoublé."

Message par sand le Sam 20 Mar 2010 - 21:07

Dans mn collège, il y a cinq ans, un élève en difficulté et passablement rebelle est passé en 4ème au mois de janvier pour justement lui permettre de bénéficier d'un pré-apprentissage au plus vite. Il avait déjà redoublé. Tout le monde a accepté ce saut de classe en cours d'année, sachant qu'il n'y avait pas d'autre solution, dans son intérêt comme dans celui de ses camarades.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum