mon rêve familier Verlaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mon rêve familier Verlaine

Message par Violet le Sam 20 Mar 2010 - 16:03

Quels axes choisissez-vous ? (je suis comme les élèves... je n'arrive jamais à me décider... et je perds trop de temps là dessus...)
I- un amour idéal / une femme idéale
II- une femme insaisissable
III- Mélancolie et solitude du poète ?
avatar
Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Violet le Sam 20 Mar 2010 - 16:13

Est-ce que cela va vous mieux :
I- Amour idéal
II- Une relation ambigue avec une femme insaisissable
III- solitude et mélancolie du poète qui se réfugie dans la poésie et la rêverie.

Ne vous arrêtez pas aux formulations, hein ?( elles ne sont pas satisfaisantes, je sais) mais aux idées.
avatar
Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par cannelle21 le Sam 20 Mar 2010 - 17:36

Je n'aurais fait que deux axes mais ça n'est que très subjectif car je n'ai fait qu'un an en lycée (mes références restent plutôt mes années de prépa)
I- la complexité de la femme à la fois idéale et insaisissable
II- La complexité de la relation poétique entre inspiration et solitude

problématique: l’image féminine est marquée par une ambivalence qui correspond à la psyché du poète.

SI jamais tu veux travailler sur "Laquelle est la vraie" de Baudelaire, je pourrai t'envoyer une étude.
avatar
cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Violet le Sam 20 Mar 2010 - 17:54

Merci Cannelle ! Effectivement, depuis mon post initial, je suis en train de bosser sur le texte, et j'avais réduit à deux axes aussi.
avatar
Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par cannelle21 le Sam 20 Mar 2010 - 17:58

violet a écrit:Merci Cannelle ! Effectivement, depuis mon post initial, je suis en train de bosser sur le texte, et j'avais réduit à deux axes aussi.
Quand les grands esprits se rencontrent... cela te permettrait d'avoir deux sous-axes dynamiques
avatar
cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par ysabel le Sam 20 Mar 2010 - 18:54

Voici le plan que je propose à l'issue de l'analyse linéaire





I. Un rêve obsédant.

1. Récurrence de ce rêve.

2. Mais un rêve discordant.

II. Une figure de femme.

1. Douceur d’une femme

2. Une femme qui se démultiplie

3. Et qui devient insaisissable

III. Un poème lyrique.

1. Le poète-rêveur au centre de l’oeuvre.

2. Il fait don de sa voix

3. Dans des lieux lyriques


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Violet le Sam 20 Mar 2010 - 19:06

Merci Ysabel ! J'ai fini. Pas le même plan mais grosso modo, les mêmes idées.
avatar
Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par lulubellule le Dim 2 Mai 2010 - 16:54

Je travaille aussi là-dessus dans une séquence sur le sonnet, donc j'ai rajouté un axe autour de la forme poétique.
avatar
lulubellule
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Zarko le Lun 3 Mai 2010 - 0:21

Puisqu'Abraxas se l'est permis sur mon post sur la fessée, j'y vais sur Verlaine (les élèves ont le droit de savoir, non ?)

O ne blasphème pas, poète, et souviens-toi.
Certes la femme est bien, elle vaut qu'on la baise,
Son cul lui fait honneur, encor qu'un brin obèse
Et je l'ai savouré maintes fois, quant à moi.
Ce cul (et les tétons) quel nid à nos caresses !
Je l'embrasse à genoux et lèche son pertuis
Tandis que mes doigts vont, fouillant dans l'autre puits
Et les beaux seins, combien cochonnes leurs paresses !
Et puis, il sert, ce cul, encor, surtout au lit
Comme adjuvant aux fins de coussins, de sous-ventre,


http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre10993.html

C'est hard, mais ilest minuit passé !

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
avatar
Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Nell le Lun 3 Mai 2010 - 0:23

Zarko a écrit:Puisqu'Abraxas se l'est permis sur mon post sur la fessée, j'y vais sur Verlaine (les élèves ont le droit de savoir, non ?)

O ne blasphème pas, poète, et souviens-toi.
Certes la femme est bien, elle vaut qu'on la baise,
Son cul lui fait honneur, encor qu'un brin obèse
Et je l'ai savouré maintes fois, quant à moi.
Ce cul (et les tétons) quel nid à nos caresses !
Je l'embrasse à genoux et lèche son pertuis
Tandis que mes doigts vont, fouillant dans l'autre puits
Et les beaux seins, combien cochonnes leurs paresses !
Et puis, il sert, ce cul, encor, surtout au lit
Comme adjuvant aux fins de coussins, de sous-ventre,


http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre10993.html

C'est hard, mais ilest minuit passé !

il a du bol au moins, il a pu profiter d'une femme pleinement ouverte.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
avatar
Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Zarko le Lun 3 Mai 2010 - 0:31

Ouais, mais si tu lis le reste de "l'oeuvre", l'homosexualité de Verlaine prime sur la femme...P.tain, je relis certains poèmes, c'est vraiment hard !! Razz

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
avatar
Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Nell le Lun 3 Mai 2010 - 0:35

Zarko a écrit:Ouais, mais si tu lis le reste de "l'oeuvre", l'homosexualité de Verlaine prime sur la femme...P.tain, je relis certains poèmes, c'est vraiment hard !! Razz

y'en a qui préfèrent comme ça

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
avatar
Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Zarko le Lun 3 Mai 2010 - 0:36

J'ose à 00h34...Canal plus c'est le premier samedi du mois (je crois), mais là c'est du porno-gay !

Dans une luxure de songe.
Je caresse le dos nerveux,
Les flancs ardents et frais, la nuque,
La double mignonne perruque
Des aisselles, et les cheveux !
Ton cul à cheval sur mes cuisses
Les pénétre de son doux poids
Pendant que s'ébat mon lourdois
Aux fins que tu te réjouisses,
Et tu te réjouis, petit,
Car voici que ta belle gourle
Jalouse aussi d'avoir son rôle,
Vite, vite, gonfle, grandit,
Raidit... Ciel ! la goutte, la perle
Avant-courrière vient briller
Au méat rose : l'avaler,
Moi, je le dois, puisque déferle
Le mien de flux, or c'est mon lot
De faire tôt d'avoir aux lèvres
Ton gland chéri tout lourd de fièvres
Qu'il décharge en un royal flot.

affraid

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
avatar
Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Nell le Lun 3 Mai 2010 - 0:40

Zarko a écrit:J'ose à 00h34...Canal plus c'est le premier samedi du mois (je crois), mais là c'est du porno-gay !

Dans une luxure de songe.
Je caresse le dos nerveux,
Les flancs ardents et frais, la nuque,
La double mignonne perruque
Des aisselles, et les cheveux !
Ton cul à cheval sur mes cuisses
Les pénétre de son doux poids
Pendant que s'ébat mon lourdois
Aux fins que tu te réjouisses,
Et tu te réjouis, petit,
Car voici que ta belle gourle
Jalouse aussi d'avoir son rôle,
Vite, vite, gonfle, grandit,
Raidit... Ciel ! la goutte, la perle
Avant-courrière vient briller
Au méat rose : l'avaler,
Moi, je le dois, puisque déferle
Le mien de flux, or c'est mon lot
De faire tôt d'avoir aux lèvres
Ton gland chéri tout lourd de fièvres
Qu'il décharge en un royal flot.

affraid

franchement Zarko, ça te choque? perso, je trouve ça soft...
mais j'ai pas les idées en place ce soir. Je pars d'ici de fait.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
avatar
Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Zarko le Lun 3 Mai 2010 - 0:41

franchement Zarko, ça te choque? perso, je trouve ça soft...
mais j'ai pas les idées en place ce soir. Je pars d'ici de fait.

T'as RDV avec Ribéry ?

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
avatar
Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par John le Lun 3 Mai 2010 - 0:47

Zarko a écrit:J'ose à 00h34...Canal plus c'est le premier samedi du mois (je crois), mais là c'est du porno-gay !

Dans une luxure de songe.
Je caresse le dos nerveux,
Les flancs ardents et frais, la nuque,
La double mignonne perruque
Des aisselles, et les cheveux !
Ton cul à cheval sur mes cuisses
Les pénétre de son doux poids
Pendant que s'ébat mon lourdois
Aux fins que tu te réjouisses,
Et tu te réjouis, petit,
Car voici que ta belle gourle
Jalouse aussi d'avoir son rôle,
Vite, vite, gonfle, grandit,
Raidit... Ciel ! la goutte, la perle
Avant-courrière vient briller
Au méat rose : l'avaler,
Moi, je le dois, puisque déferle
Le mien de flux, or c'est mon lot
De faire tôt d'avoir aux lèvres
Ton gland chéri tout lourd de fièvres
Qu'il décharge en un royal flot.

affraid

Zarko ne tiendra pas ce soir : il a découvert en même temps la poésie, l'érotisme gay et Verlaine.

Zarko, c'est bien de nous montrer que tu es un grand garçon et que tu connais tout plein de choses. Tu dois être très fier maintenant. Very Happy

Zarko a écrit:
Nell a écrit:franchement Zarko, ça te choque? perso, je trouve ça soft...
mais j'ai pas les idées en place ce soir. Je pars d'ici de fait.

T'as RDV avec Ribéry ?

Ah, manifestement, la découverte suivante, c'est l'humour. lecteur

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Zarko le Lun 3 Mai 2010 - 1:29

T'en fais pas John , je fais juste semblant de découvrir... diable

Par contre pour le
T'as RDV avec Ribéry ?
, ouais , c'est de l'humour.
Et si le sexe appelait l'humour finalement ? Rolling Eyes

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
avatar
Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par John le Lun 3 Mai 2010 - 1:42

Ou l'inverse !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Audrey le Lun 3 Mai 2010 - 1:51

Ne dit-on pas "femme qui rit, blablabla.."? (ça doit marcher pour les mecs aussi... )

En revanche, les partenaires n'apprécient pas forcément qu'on éclate de rire dans la foulée.... Very Happy

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon rêve familier Verlaine

Message par Zarko le Lun 3 Mai 2010 - 1:52

John a écrit:Ou l'inverse !
Impossible,le sexe est d'abord animal; il passe avant l'humour...impossible dans l'autre sens pour de multiples raisons ! Very Happy

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
avatar
Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum