Je ne sers à rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne sers à rien

Message par Emeraldia le Lun 22 Mar 2010, 13:33

Bonjour,
Ce matin, j'ai eu mes 3è et comme d'habitude, la plupart a discuté, ils ne font même pas attention à moi, j'ai beau les reprendre, j'ai déjà ramassé des carnets, fait des rapports d'incident (l'administration ne suit pas), vu des parents, rien n'y fait. Ils s'en tapent. Je suis lassée de faire des efforts pour rien.

Dire que je vais être inspectée avec eux.

Je viens, je fais mon cours pour les 5 qui suivent et basta, j'en ai marre, j'ai vraiment l'impression de ne servir à rien.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Daphné le Lun 22 Mar 2010, 14:43

Tu n'es pas la seule.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Invité24 le Lun 22 Mar 2010, 14:57

non, surtout avec des 3°....

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Ornella le Lun 22 Mar 2010, 14:59

@Emeraldia a écrit:Bonjour,
Ce matin, j'ai eu mes 3è et comme d'habitude, la plupart a discuté, ils ne font même pas attention à moi, j'ai beau les reprendre, j'ai déjà ramassé des carnets, fait des rapports d'incident (l'administration ne suit pas), vu des parents, rien n'y fait. Ils s'en tapent. Je suis lassée de faire des efforts pour rien.

Dire que je vais être inspectée avec eux.

Je viens, je fais mon cours pour les 5 qui suivent et basta, j'en ai marre, j'ai vraiment l'impression de ne servir à rien.
oooohhh, ben alors, j'aurais pu écrire EXACTEMENT la même chose ! inspection dans 8 jours avec ces ! Je leur aurais bien promis un paquet de bonbons (ils sont tellement gamins que ça aurait pu marcher) mais en même temps... ils sont tellement nigauds qu'il y en aurait un qui aurait pu dire devant l'inspecteur "M'daaaame, vous nous les rapportez quand nos bonbons?"
grrrrrrrrrrrrr

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Invité14 le Lun 22 Mar 2010, 15:08

Moi aussi pareil avec mes Terminale stg qui ont le bac dans 3 mois.
mais ma matière est coeff 2 alors que leurs matière technologiques ont un coeff 11 .

Y a pas photo!
Ils sont 37 et ne m'écoutent pas.

La semaine prochaine et la suivante( 2 mercredi am), je vais à une réunion intitulée "classes difficiles, classes impossibles?".
Je verrai si je trouve des solutions "miracle".

Mais avec une direction qui ne sanctionne pas ( une mère l'a fait remarqué au conseil de classe ) et des collègues qui eux non plus ne font rien, difficile de se battre seul...

mais c'est dur de rentrer en se disant qu'on ne sert pas à grand chose...

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Ornella le Lun 22 Mar 2010, 15:10

chez moi, y'a un gamin qui m'emmerde royalement, pas méchant, mais tout le temps en train de parler. J'en fais la remarque au conseil de classe (et je précise qu'en salle des profs tout le monde approuve), et ma collègue de maths réplique : "A. ? ah noooon, chez moi, il ne bouge pas du tout!"
merci!

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Invité14 le Lun 22 Mar 2010, 15:34

@Ornella a écrit:chez moi, y'a un gamin qui m'emmerde royalement, pas méchant, mais tout le temps en train de parler. J'en fais la remarque au conseil de classe (et je précise qu'en salle des profs tout le monde approuve), et ma collègue de maths réplique : "A. ? ah noooon, chez moi, il ne bouge pas du tout!"
merci!

oui ça c'est vraiment énervant!

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Emeraldia le Lun 22 Mar 2010, 16:31

chanig a écrit:Moi aussi pareil avec mes Terminale stg qui ont le bac dans 3 mois.
mais ma matière est coeff 2 alors que leurs matière technologiques ont un coeff 11 .

Y a pas photo!
Ils sont 37 et ne m'écoutent pas.

La semaine prochaine et la suivante( 2 mercredi am), je vais à une réunion intitulée "classes difficiles, classes impossibles?".
Je verrai si je trouve des solutions "miracle".

Mais avec une direction qui ne sanctionne pas ( une mère l'a fait remarqué au conseil de classe ) et des collègues qui eux non plus ne font rien, difficile de se battre seul...

mais c'est dur de rentrer en se disant qu'on ne sert pas à grand chose...
J'ai parlé à certains parents et soit ils sont désemparés aussi, soit ils ne sont pas assez fermes, soit ils font ce qu'ils peuvent parce qu'il y a bcp de problèmes à la maison... En ce moment, ce job est alimentaire, tout à l'heure, je me consolais en me disant qu'ils ne m'insultaient pas et q ce n'était pas le foutoir...
Mais bon, s'ils parlent comme ça devant l'inspectrice et qu'elle m'en tient rigueur, je vais m'énerver. furieux
Surtt que l'administration ne fait rien et que bcp de collègues sont en arrêt maladie, la TZR que je suis est tjs là...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Ruthven le Lun 22 Mar 2010, 16:36

chanig a écrit:Moi aussi pareil avec mes Terminale stg qui ont le bac dans 3 mois.
mais ma matière est coeff 2 alors que leurs matière technologiques ont un coeff 11 .

Y a pas photo!
Ils sont 37 et ne m'écoutent pas.

...

J'ai trouvé la solution : ils étaient 20 la première semaine de mon remplacement (apocalyptique), ils sont passés à 10, la deuxième semaine, et aujourd'hui ils étaient 6 (pas nécessairement les plus calmes), mais à 6, on peut un peu travailler. Je n'irais pas jusqu'à encourager l'absentéisme, quoique quand cela permet de pouvoir faire cours.

Sans vouloir te démoraliser, je parie que ton stage risque d'être un peu gratiné. Tu nous raconteras ?

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Invité14 le Lun 22 Mar 2010, 17:10

@Ruthven a écrit:
chanig a écrit:Moi aussi pareil avec mes Terminale stg qui ont le bac dans 3 mois.
mais ma matière est coeff 2 alors que leurs matière technologiques ont un coeff 11 .

Y a pas photo!
Ils sont 37 et ne m'écoutent pas.

...

J'ai trouvé la solution : ils étaient 20 la première semaine de mon remplacement (apocalyptique), ils sont passés à 10, la deuxième semaine, et aujourd'hui ils étaient 6 (pas nécessairement les plus calmes), mais à 6, on peut un peu travailler. Je n'irais pas jusqu'à encourager l'absentéisme, quoique quand cela permet de pouvoir faire cours.

Sans vouloir te démoraliser, je parie que ton stage risque d'être un peu gratiné. Tu nous raconteras ?

les miens sont absents pour beaucoup le vendredi à 8h00. Mais ils ne m'en manque en général que 3 ou 4 .
j'espère qu'après les vacances de Paques, ils seront moins assidus .

Pour mon stage, je ne me fais pas trop d'illusions mais au moins je verrai que d'autres aussi ont des soucis dans leur classe.(bien qu'ici je vois bien que je ne suis pas la seule)

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Invité14 le Lun 22 Mar 2010, 17:12

Je suis en train de corriger un bac blanc de première ES et c'est nul!!
Ils n'apprennent rien et ont de grosses lacunes en maths.
C'est comme ça depuis le début de l'année. Ils ne font pas leur boulot du soir. Ils ont des cartons mais ne réagissent pas.
Cela me déprime

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Islane le Lun 22 Mar 2010, 17:16

Même chose. Je suis complètement déprimée...

Islane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Pseudo le Lun 22 Mar 2010, 17:30

Mais à quoi servent les autres ?

J'ai été très déprimée quand un seul élève s'est pointé au jury du concours manga que j'organise. Dépitée, l'impression de ne servir à rien, justement.

Le lendemain, deux profs me parlent de ce petit 6eme. Il est pénible en classe, a un niveau scolaire désastreux, ne donne rien de bon. Mais il est revenu tout fier du jury manga. Prêt à s'investir, tout heureux de dire qu'il avait préparé une affiche pour le prix. La transformation était surprenante.

J'en ai parlé à l'extérieur, à des gens qui font des métiers très sérieux. Tous ont trouvé cela génial, aucun ne pouvait se venter d'avoir récemment, avec si peu de moyen, vraiment rendu heureux quelqu'un. Et peut-être, qui sait, changé un tout petit peu la vision de quelqu'un sur lui-même.

Notre action est parfois microscopique. Mais celle des autres, sert-elle plus ?

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Jane le Lun 22 Mar 2010, 17:56

j'ai aussi ma 3° pénible. Notamment une élève particulièrement . Vautrée sur sa chaise, pleine de morgue, qui me jette des regards méprisants chaque fois que j'ose l'interrompre (ben oui, quoi ?). Le pire, le pire... c'est qu'elle est bonne élève ! enfin en français en tous cas, parce que dans les autres matières, c'est loin d'être le cas.
Heureusement, dans ma 3° pénible, j'en ai aussi un (le pauvre, gentil, mais laaaaaaaaaaaargué !!!) qui s'est pris d'une affection débordante pour moi (et accessoirement pour la matière). Il participe, lit désormais tous les livres dont je leur parle en classe. Même, sa moyenne a augmenté (elle a doublé, passant de 3 à 6).
Je suis d'accord Pseudo, notre action est parfois microscopique, mais ça fait du bien de se dire que parfois, ça marche.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par InvitéN le Lun 22 Mar 2010, 18:49

Je suis d'accord Pseudo, notre action est parfois microscopique, mais ça fait du bien de se dire que parfois, ça marche

D'accord avec vous deux ! Mais il faut reconnaître que ces moments d'auto-satisfaction sont rares. Et même dans ma matière où le jeu et le plaisir sont censés être omni-présents !

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Pseudo le Lun 22 Mar 2010, 19:48

nateka a écrit:
Je suis d'accord Pseudo, notre action est parfois microscopique, mais ça fait du bien de se dire que parfois, ça marche

D'accord avec vous deux ! Mais il faut reconnaître que ces moments d'auto-satisfaction sont rares. Et même dans ma matière où le jeu et le plaisir sont censés être omni-présents !

Ce qui est également certain, c'est que nous sommes beaucoup en attente d'un "retour" de la part des jeunes. Et c'est à mon avis illusoire. Dans beaucoup d'autres métiers les résultats se mesurent de façon beaucoup plus tangible : des résultats comptables, un gros salaire, des objectifs atteints...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Dinaaa le Lun 22 Mar 2010, 20:34

Mais le problème aussi c'est qu'on focalise énormément sur les 5 ou 6 (10 ou 15 ?) qui ne fichent rien et nous méprisent allègrement, alors que si on regarde bien, il y en a toujours 5 ou 6 autres qui bossent, au moins pour les notes, au moins pour pas avoir d'ennuis à la maison... et ceux là ils valent le coup de se bouger et de garder la pêche !

Moi cette année ce sont les 5e, je ne les supporte plus. Et c'est largement réciproque.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Emeraldia le Lun 22 Mar 2010, 20:35

Bonsoir,
Mon sentiment n'est pas dû à une frustration de non retour, plutôt à ce sentiment désagréable de jouer une pièce devant un public qui s'en fout, aucun respect pour ce que je dis, comme si je n'étais pas là... C'est ça qui me fait écrire que "je ne sers à rien"...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par lolote le Lun 22 Mar 2010, 20:45

quelle communion dans le mal-être! j'ai pour la première fois des 3èmes; ils sont ultra pénibles...j'ai deux classes: je me suis fait inspecter avec l'une d'elles. L'inspectrice m'a trouvée "craintive" et m'a reprise sur le contenu de mes cours: mais comment peut-on être apaisée face à des élèves qui nous insultent, nous tutoient, nous coupent la parole tout le temps et dont les parents nous reprochent de les martyriser? Courage, donc, Emeraldia et les autres...même si nous nous sentons inutile, nous semons peut-être qqch quand même!

lolote
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Aredius le Lun 22 Mar 2010, 20:59

Si un élève vous écoute, vous n'avez pas servi à rien.
Certes c'est un coût exorbitant ! mais sans doute un coût inférieur à celui que la société aurait à payer si ces élèves étaient dehors.

C'est ce que nous sommes quelques collègues, retraité et en activité, à nous dire pour justifier notre paye et notre retraite et notre place dans la société.

Nous vivons dans un pays riche, un vrai pays riche...qui vit à crédit.

_________________
Aredius, Nantes,http://lefenetrou.blogspot.com
"Homo sum et nihil humani a me alienum puto" (Terence)
"Quis custodiet ipsos custodes? " (Juvenal)

Aredius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Emeraldia le Lun 22 Mar 2010, 22:33

Je sais qu'il faut travailler au moins pour un mais je ne comprends pas comment notre société, riche alors enfant gâtée (?), a pu en arriver là et mépriser ainsi la parole de l'enseignant, qd je vois l'énergie que j'y mets, la bienveillance, je me dis qu'avec moins d'énergie, ça reviendrait au même sauf q je serai moins fatiguée nerveusement et physiquement.

Et j'ai qd même l'impression d'une vaste mascarade. Je n'admets pas non plus que ma parole soit parasitée et que si un seul m'écoute, il soit gêné par ceux qui ne fichent rien...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sers à rien

Message par Isia le Lun 22 Mar 2010, 23:02

Au moins, tu peux te rendre compte que ton sentiment est partagé.... Je n'ai pas de recette miracle, et il m'arrive aussi d'être exaspérée par le comportement de certains grands dadais ! Il y a des jours où l'on est plus fatiguée que d'autres où l'on a moins de ressources, moins d'énergie à déployer.... mais cela ne doit pas tout remettre en question.... Courage !

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum