Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
InvitéN
Grand sage

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par InvitéN le Mar 23 Mar 2010, 20:25
[quote]Pseudo
Plus je lis tous les posts sur les muts moins je comprends...


Idem !

Pour moi c'est des lycées proches de chez moi, voire un ou deux LP ( comme ils fonctionnent en cité scolaire, j'aurai la garantie d'avoir aussi des classes du lycée accolé ) ...sinon je reste TZR dans ma zone avec mon RAD dans la ville où j'habite...Je ne braderai pas mes points pour me rtrouver dans une galère bien pire et sans perspective d'en sortir !
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par Pseudo le Mar 23 Mar 2010, 20:31
nateka a écrit:
Pour moi c'est des lycées proches de chez moi, voire un ou deux LP ( comme ils fonctionnent en cité scolaire, j'aurai la garantie d'avoir aussi des classes du lycée accolé ) ...sinon je reste TZR dans ma zone avec mon RAD dans la ville où j'habite...Je ne braderai pas mes points pour me rtrouver dans une galère bien pire et sans perspective d'en sortir !

Je vais demander que des bons lycées dans mon agglo. Comme ça j'irai draguer de l'agrégé en fin de carrière et réaliser ainsi un peu le "rêve Pochard". Sinon, je demande deux postes spécifiques (enfin, un c'est sur, je sais ce que c'est, l'autre il faut que j'appelle pour avoir des infos). En dernier recours je reste sur mon poste tout pourri affraid
avatar
lene75
Empereur

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par lene75 le Mar 23 Mar 2010, 20:34
nateka a écrit:Je ne braderai pas mes points pour me rtrouver dans une galère bien pire et sans perspective d'en sortir !

Ouais, moi, je fais le raisonnement inverse : je me dis que comme je suis néotit', j'ai peu de points à perdre (enfin, j'ai les points de TZR et un an d'ancienneté) et que de toute manière, je vais finir par devoir muter sur un vœu large un jour...
Ce qui me stresse, c'est qu'en philo, le mouvement est très très limité et j'ai peur de rester une éternité sur un poste complètement pourri : à ce tarif-là, mieux vaut rester TZR.
Grr, j'ai horreur de jouer au loto !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
vinvin
Niveau 9

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par vinvin le Mar 23 Mar 2010, 20:53
A quoi ça sert d'accumuler des points si c'est pour ne pas les utiliser et thésauriser? C'est comme avoir des milliards sur son compte et ne pas les dépenser...
Je pense que certains n'ont pas bien compris la pratique des muts.
avatar
InvitéN
Grand sage

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par InvitéN le Mar 23 Mar 2010, 21:04
Ben non, vinvin, il n'existe pas une unique pratique des mutations...Je sais ce dont je parle; enfin je veux dire que j'ai déjà une large expérience en la matière : 8 ans en poste fixe zep, changement d'académie, obtention d'un poste fixe 5 ans et je perds mes pauvres points d'ancienneté , ras le bol du collège, tentative de changement et hop là re-poste fixe dans un collège rural et je perds mes points d'ancienneté et où je reste 3 ans avant que mon poste saute et que je me retrouve TZR ( en gardant mes points mais c'est une longue et triste histoire déjà contée sur ce forum )...depuis en 2 ans, j'ai "fait" 5 établissements en collège, lycée et LP ...
Alors non je ne perdrai plus mes points pour me retrouver dans un collège alors que je sais vouloir un lycée et que celà me donne droit à un ( petit ) bonus de 90 points car je suis agrégée.C'est ma pratique des mutations car il me faut désormais être plus stratégique qu'auparavant ( d'ailleurs financièrement je ne suis pas contre non plus faire des économies pour m'offrir par exemple le voyage de mes rêves ).

_________________
Plus on partage, plus on possède !
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par Pseudo le Mar 23 Mar 2010, 21:05
@vinvin a écrit:A quoi ça sert d'accumuler des points si c'est pour ne pas les utiliser et thésauriser? C'est comme avoir des milliards sur son compte et ne pas les dépenser...
Je pense que certains n'ont pas bien compris la pratique des muts.

Ce système de points, qu'on thésaurise comme des gagne-petits, des ménagères pointilleuses qui cumulent les points aldi pour "gagner" le service de 10 verres en duralex, c'est notre honte, et notre soumission.
On baisse la tête, on courbe l'échine, on accepte les postes les plus pourris, les conditions de travail les plus dégueu, au prétexte que ça nous "rapporte des points". Et quand on veux les solder, il ne font plus le service de 10 verres, les règles ont changées et on a droit à rien, ou alors à la place des 10 verres on gagne une boite en plastique qui passe au micro-onde.
avatar
vinvin
Niveau 9

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par vinvin le Mar 23 Mar 2010, 21:11
Donc nos idées sont les mêmes Pseudo. Thésauriser ne sert à rien.

Il faut prendre des risques, mais de manière intelligente. Il faut savoir ce que l'on préfère : continuer avec la situation que l'on vit actuellement: TZR, poste fixe hors de son département,...
ou bien tout poste fixe dans son département. c'est à chacun de décider avec ses propres envies, sa propre expérience, ...
avatar
lulucastagnette
Guide spirituel

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par lulucastagnette le Mar 23 Mar 2010, 21:12
Difficile de faire un choix.
Il faut réfléchir à ce qu'on veut. Quelle est la priorité ? Avoir un poste fixe, ou être près de chez soi ?
avatar
vinvin
Niveau 9

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par vinvin le Mar 23 Mar 2010, 21:15
la priorité: on va te dire un poste fixe à côté de chez soi!!! Mais voila dans la vie on n'a pas tout ce qu'on veut, alors il faut choisir l'entre le pain sec ou bien l'eau... en prison au moins tu as les deux!
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par Pseudo le Mar 23 Mar 2010, 21:15
@vinvin a écrit:Donc nos idées sont les mêmes Pseudo. Thésauriser ne sert à rien.

Il faut prendre des risques, mais de manière intelligente. Il faut savoir ce que l'on préfère : continuer avec la situation que l'on vit actuellement: TZR, poste fixe hors de son département,...
ou bien tout poste fixe dans son département. c'est à chacun de décider avec ses propres envies, sa propre expérience, ...

Thésauriser peut servir. Ou pas. Personnellement, je ne suis pas prête à prendre des risques à la con, points ou pas. Quand à parler d'intelligence en pareille circonstance... Ca tient plus de la roulette russe que de l'intelligence !

L'erreur est de croire que l'on décide quoi que ce soit : notre marge de manoeuvre est tellement étroite que la seule chose à faire c'est se contre-foutre du comptage de ces putains de points. Voilà mon idée. Je me sens stupide et ravalée au stade de rat de labo chaque fois que je tente de réfléchir et de compatabiliser mes petits points.


Dernière édition par Pseudo le Mar 23 Mar 2010, 21:18, édité 1 fois
avatar
InvitéN
Grand sage

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par InvitéN le Mar 23 Mar 2010, 21:16
Très juste pseudo ! enfin de mon point de vue de ménagère pointilleuse ...
Enfin je connais une collègue qui a attendu 20 ans dans un collège de plus en plus pourri car elle attendait que le poste de ses rêves en lycée près de chez elle se libère ; Armée de plus de 500 points elle a réalisé son rêve et ne bougera plus jusque la retraite. A chacun sa pratique des mutations et la gestion de ses finances, non mais

_________________
Plus on partage, plus on possède !
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par Pseudo le Mar 23 Mar 2010, 21:16
@vinvin a écrit:la priorité: on va te dire un poste fixe à côté de chez soi!!! Mais voila dans la vie on n'a pas tout ce qu'on veut, alors il faut choisir l'entre le pain sec ou bien l'eau... en prison au moins tu as les deux!

Super perspective.... affraid
avatar
Adri
Monarque

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par Adri le Mar 23 Mar 2010, 21:22
Tout dépend des matières aussi.
En allemand, où le mouvement est bloqué du fait de nombreuses suppressions de postes, je ne prendrais pas le pari de demander tout poste fixe sur le département, de peur de me retrouver coincée loin de chez moi pour longtemps. (De toute façon ,même avec ce voeu large-là, je n'aurais pas assez de points, alors, pas de regrets !) Donc je thésaurise, péniblement, et je prends d'autres paris ... Et je suis TZR
avatar
InvitéN
Grand sage

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par InvitéN le Mar 23 Mar 2010, 21:31
Dans ma matière c'est 2 départs à la retraite sur 3 non remplacés ...et là des départs à la retraite en lycées où seront sûrement affectés des stagaires à plein temps, des mesures de carte scolaire et des collègues qui thésaurisent depuis bien plus longtemps que moi ( et sur ce coup là c'est eux qui gagneront ). Fatiguée de ce système de mutations à la c-n que certains défendent comme "équitable"

_________________
Plus on partage, plus on possède !
avatar
lene75
Empereur

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par lene75 le Mar 23 Mar 2010, 21:59
Il faut réfléchir à ce qu'on veut. Quelle est la priorité ? Avoir un poste fixe, ou être près de chez soi ?

Nan mais le problème, c'est qu'on ne sait rien. Moi, TZR comme cette année, je le reste : j'ai un poste en or à l'année à temps plein, pas tout près de chez moi (1h30 aller) mais je suis ravie quand même. Sauf que ma zone étant le département, le même que celui dans lequel j'hésite à demander tout poste fixe, je peux très bien rester tzr ET me retrouver loin de chez moi. Le lycée le plus éloigné de chez moi dans le département est dans une cité, et pas des moindres, même pas APV (je me demande comment c'est possible), à 2h10 de trajet (aller) de chez moi, et actuellement, il y a un poste occupé dans ce lycée avec complément de service dans le LP (APV) de la même ville : comment savoir si je risque de me le récupérer en poste fixe ou si c'est au contraire si je reste TZR que je vais m'y retrouver ???? Aucun moyen de savoir. Et ce n'est que l'exemple le plus extrême. C'est complètement la roulette russe.
Aucun moyen de savoir non plus si, si je reste TZR 5 ou 10 ans, j'aurai d'ici-là suffisamment de points pour avoir un poste fixe sans passer par un vœu large (auquel cas j'aurai vraiment tout perdu).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par Daphné le Mer 24 Mar 2010, 12:12
Tu sais ce qui va se passer dans l'EN d'ici 10 ans Tu crois qu'il y aura encore un mouvement d'ici là
avatar
lene75
Empereur

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par lene75 le Mer 24 Mar 2010, 12:53
@Daphné a écrit:Tu sais ce qui va se passer dans l'EN d'ici 10 ans Tu crois qu'il y aura encore un mouvement d'ici là

C'est bien ce que je dis : on doit prendre des décisions en n'ayant aucune carte en main. C'est complètement la roulette russe. Mais le plus pervers, c'est qu'on n'est pas affecté au pur hasard, donc on sait après coup que si on avait adopté telle ou telle autre stratégie, ça se serait peut-être mieux passé, mais on ne peut rien prévoir

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
anthinéa
Monarque

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par anthinéa le Mer 24 Mar 2010, 13:29
Je crois vraiment vu la conjecture actuelle qu'il ne nous reste plus beaucoup de temps pour pouvoir accéder à un poste fixe ....qui va de toute manière sauter un jour !!!! Au moins il y aura les points de mesure de carte scolaire ....
Les postes disparaissent, les bmp sont attribués aux stagiaires 18 h !

Amis tzr moi je suis prete à tout pour vous quitter !!!! Et plutot deux fois qu'une !!!!
Je déteste ce statut mais avec ce qui nous pend au nez je veux vite fuirrrrr quitte à devoir déménager à l'autre bout de mon département !!!!!

Donc je vais le risquer ce voeu large .... Et je resterai tzr .... Car pas assez de points !
Mais l'année prochaine et celle d'aprés je les tenterai!
avatar
InvitéN
Grand sage

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par InvitéN le Mer 24 Mar 2010, 14:32
Amis tzr moi je suis prete à tout pour vous quitter !!!! Et plutot deux fois qu'une !!!!

Je te comprends. Plus je rencontre des TZR et je discute avec eux, plus je me rends compte de l'intérêt d'avoir un poste fixe. Moi au bout de deux ans de tézédériat et un peu chanceuse ces 2 ans, je restreins mes voeux cette année encore aux lycées pas trop éloignés.En même temps je n'ai pas d'enfants, j'ai une voiture ( mais je déteste passer mon temps sur la route pour aller bosser, c'est rhédibitoire ! ) et j'ai l'espoir de conserver une ZR qui ne me déplait pas. Et je verrai l'an prochain si j'élargis mes voeux .
Bonne chance

_________________
Plus on partage, plus on possède !
avatar
anthinéa
Monarque

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par anthinéa le Mer 24 Mar 2010, 17:35
j'en ai aucune !
avatar
Adri
Monarque

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par Adri le Mer 24 Mar 2010, 17:39
moi non plus

(ça fait 4 ans au moins - avant je n'ai pas regardé - qu'il faut plus de 1000 points, et parfois beaucoup plus, pour avoir un poste dans le département qui m'intéresse...)
Contenu sponsorisé

Re: mutation : risquer le voeux large ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum