Les Fourberies de Scapin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Fourberies de Scapin

Message par Ornella le Mar 23 Mar 2010 - 22:05

Bonsoir,
Désolée de vous solliciter encore... quelqu'un pourrait me dépanner pour cette séquence? Je suis épuisée, en retard (et c'est un euphémisme, je suis en train de relire la pièce en catastrophe), rien n'est prêt.
Au moins, les formes de comique dans la pièce (leur situation)?
MERCI

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fourberies de Scapin

Message par cannelle21 le Mer 24 Mar 2010 - 6:53

Tu peux partir de la scène 2 acte III avec la mise en scène filmée: tu leur fais repérer les formes de comique
- gestes
- situation: puisque le valet prend le dessus sur le maître
- mots : accent

Ensuite tu proposes un bilan sur les cinq formes de comique et tu leur demandes de rechercher précisément dans le texte

Séance VII- Les formes de comique dans les Fourberies de Scapin
Acte III scène 2



Les fourberies de Scapin est une pièce de théâtre qui appartient au genre de la comédie.
Elle possède plusieurs caractéristiques :
- C'est une pièce destinée
à faire rire.
- L'intrigue se déroule dans la vie
ordinaire (une famille : père et enfants)
- Les personnages sont des
bourgeois (enrichis par leur travail qui n'est pas manuel, riches marchands)
- L'intrigue se termine
bien
Pour Les fourberies de Scapin, Molière s'est inspiré de :
- la farce du Moyen Age : le rire est basé en partie sur le comique
de gestes et de mots
(La farce était écrite en octosyllabes / au Moyen Age, les spectacles sérieux, fort longs sont entrecoupés, " farcis "de pièces courtes et comiques, " les farces " destinées à détendre le public. L'action est simple : elle présente un mauvais tour joué à un naïf et les personnages échangent des coups de bâton / souvenez-vous de l'extrait du film vu après l'exposé)
- la commedia dell'arte italienne à qui il a emprunté : les personnages typiques :
des vieillards avares, des jeunes amoureux et des valets rusés.




I- Mise en scène

- comment s’ouvre la scène ?

- Que s’est-il passé ?

- Pourquoi Scapin agit-il ainsi ?

- Qu’est-ce qui fait rire ?





II- Lecture analytique

- dans le texte le dramaturge met en valeur le rire par :







- voici les didascalies de l’extrait : pouvez-vous proposer un classement

Voici les didascalies de l'extrait de la scène 2 de l'acte III

· Il se retourne et fait semblant d'aller voir au bout du théâtre s'il n'y a personne.
· En tremblant
· En revenant
· Croyant voir quelqu'un
· A part
· En contrefaisant sa voix
· A Géronte, de sa voix ordinaire
· Reprenant son ton contrefait
· A Géronte, avec son ton naturel
· Il donne plusieurs coups de bâton sur le sac
· En se plaignant et remuant le dos, comme s'il avait reçu les coups de bâton
· Mettant la tête hors du sac








III- Bilan sur les formes de comique
Tableau de Synthèse :

Les types de comique
Les éléments de la pièce
Le comique de gestes

Le comique de langage

Le comique de caractère

Le comique de situation






IV- Devoir à la maison

1- Recherchez dans le reste du texte d’autres passages relevant de ces différents types de comique

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fourberies de Scapin

Message par doctor who le Mer 24 Mar 2010 - 6:54

Lecture linéaire de I4, en relevant les tactiques successives de Scapin.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fourberies de Scapin

Message par Ornella le Mer 24 Mar 2010 - 13:23

vous êtes super ! merci!
j'ai un peu improvisé ce matin et finalement ce fut un bon cours, ouf !

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum