Mystères de la ponctuation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mystères de la ponctuation

Message par Angua le Mer 31 Mar 2010 - 16:21

Je découvre cette année chez mes 6e (et un peu en 4e-3e, mais moins souvent) des erreurs de ponctuation très fréquentes que je n'avais jamais croisées avant, ou alors pas d'une façon si récurrente... la première fois que j'ai poussé de hauts cris étonnés, les élèves l'étaient encore plus puisqu'on "leur disait de faire comme ça à l'école". J'ai bien insisté sur le "oui, c'était sans doute pour apprendre (faute de mieux), mais vous êtes grands, et maintenant, on fera comme ça", mais... ça rentre mal.
Voilà mes deux cas:
- dans les dialogues, toutes répliques débutent par "- soit à la fois guillemets ET tirets...
- quand un mot est coupé en fin de ligne, un tiret apparait au début de la ligne suivante... en plus de celui qui suit le début du mot...

Double question! Comment, à part à force de correction, répétition, insistance, les ramener à la norme?
Et... Pourquoi cette manière de faire en primaire?

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par MS le Mer 31 Mar 2010 - 16:50

Ah les guillemets et les tirets, je me bats contre, j'ai même des dialogues avec ouverture et fermeture des guillemets à chaque réplique! Je ne sais pas comment faire non plus si ce n'est envoyer mon cours sur le dialogue aux collègues de primaire?
Et l'absence de majuscule en début de réplique, comme si ce n'était pas une phrase!

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par Nestya le Mer 31 Mar 2010 - 17:05

J'ai refait, la semaine denrière, mon cours sur la poncuation du dialogue alors que ça avait déjà été fait en début d'année. Mais pas moyen que ça rentre: chez la moitié des élèves, jamais de guillemets ni de tiret. Il y en a même un qui m'a sorti que la ponctuation "ça ne servait à rien si ce n'est à décorer".

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par totoro le Mer 31 Mar 2010 - 17:23

@Nestya a écrit:J'ai refait, la semaine denrière, mon cours sur la poncuation du dialogue alors que ça avait déjà été fait en début d'année. Mais pas moyen que ça rentre: chez la moitié des élèves, jamais de guillemets ni de tiret. Il y en a même un qui m'a sorti que la ponctuation "ça ne servait à rien si ce n'est à décorer".

Ca ne t'aidera pas pour la ponctuation du dialogue, mais pour leur assurer que la ponctuation n'est pas là pour décorer, tu peux leur faire faire l'exercice du bébé heureux / malheureux ou celui de le femme dans le frigo. Normalement avec ce type de texte, ils commencent à comprendre que la ponctuation donne du sens.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par Nestya le Mer 31 Mar 2010 - 17:35

@totoro a écrit:
@Nestya a écrit:J'ai refait, la semaine denrière, mon cours sur la poncuation du dialogue alors que ça avait déjà été fait en début d'année. Mais pas moyen que ça rentre: chez la moitié des élèves, jamais de guillemets ni de tiret. Il y en a même un qui m'a sorti que la ponctuation "ça ne servait à rien si ce n'est à décorer".

Ca ne t'aidera pas pour la ponctuation du dialogue, mais pour leur assurer que la ponctuation n'est pas là pour décorer, tu peux leur faire faire l'exercice du bébé heureux / malheureux ou celui de le femme dans le frigo. Normalement avec ce type de texte, ils commencent à comprendre que la ponctuation donne du sens.
Euh...je ne connais pas. J'ai bien des exercices qui montrent que la ponctuation est essentielle mais aucun avec un bébé ou une femme dans un frigo .Tu peux préciser?

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par Angua le Mer 31 Mar 2010 - 17:40

Je pense que Totoro pense à ça (ou à un de ses cousins!):
"




le bébé naquit dans le réfrigérateur on rangea sa nourriture
à ses côtés on mit ses couches près du lait en boîte dans le freezer on plaça
des médicaments pour lutter contre la diarrhée sur les pieds on lui enfila des
chaussons sur la tête on lui mit un bonnet cousu avec des planches de sapin on
lui fabriqua un landau avec sa grand-mère il pourrait faire de grandes promenades
sur la voiture son père colla fièrement une affiche soyez prudent j’aime mon
enfant"

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par Frisouille le Mer 31 Mar 2010 - 17:40

Ne parles tu pas plutôt d'un bébé dans un frigo ?

Ne tapez pas, je sors... :marteau:

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par Nestya le Mer 31 Mar 2010 - 17:41

@Angua a écrit:Je pense que Totoro pense à ça (ou à un de ses cousins!):
"




le bébé naquit dans le réfrigérateur on rangea sa nourriture
à ses côtés on mit ses couches près du lait en boîte dans le freezer on plaça
des médicaments pour lutter contre la diarrhée sur les pieds on lui enfila des
chaussons sur la tête on lui mit un bonnet cousu avec des planches de sapin on
lui fabriqua un landau avec sa grand-mère il pourrait faire de grandes promenades
sur la voiture son père colla fièrement une affiche soyez prudent j’aime mon
enfant"
Amusant!

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par retraitée le Mer 31 Mar 2010 - 17:52

Rien de nouveau dans tout ça!
je l'avais constaté il y a beau temps.
Le trait d'union en fin et début de ligne prend souvent la forme du signe égal.
Et quand je disais qu'on accentue les majuscules (É,È, À, OÙ) ils poussaient les hauts cris (certains collègues aussi)!
Le bébé mort, dans le congélo?

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par Kiki le Mer 31 Mar 2010 - 18:45

@retraitée a écrit:Rien de nouveau dans tout ça!
je l'avais constaté il y a beau temps.
Le trait d'union en fin et début de ligne prend souvent la forme du signe égal.
Et quand je disais qu'on accentue les majuscules (É,È, À, OÙ) ils poussaient les hauts cris (certains collègues aussi)!
Le bébé mort, dans le congélo?

Idem pour les accents.

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par totoro le Mer 31 Mar 2010 - 19:03

y a celui là aussi

Passe à la maison avec ta femme dans le frigo il y a tout ce qu’il faut pour faire un bon gueuleton jusqu’à minuit on regardera la télé et après on sortira en boîte si on n’est pas là à votre arrivée vous trouverez la clé chez le voisin faites comme chez vous et servez-vous un verre s’il vous embête enfermez le chien dans les toilettes avec la femme de ménage qui en a peur il y est habitué

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par melaniguiz le Sam 3 Avr 2010 - 9:02

Les fautes sur le dialogue en 6e sont très classiques. Je ne sais pas comment ils l'étudient en primaire s'ils le font, mais je le vois en 6e et surtout en 5e comme le dialogue est au programme. Avant le gros morceau en 5e, je suis très indulgente avec mes élèves, car ça semble très nouveau pour eux.

Pour ceux qui disent que ça ne sert à rien, donne leur simplement un récit avec dialogue en enlevant la ponctuation et demande-leur ce qu'ils comprennent, qui est le narrateur, qui sont les personnages qui parlent et de quoi. Je pense que la mauvaise foi va vite s'envoler.

Pour les tirets des deux cotés pour couper un mot, j'explique fréquemment aussi car c'est très courant et je trouve trop ça assez logie (les deux parties du mot sont bien reliées entre elles)... et je ne jette pas la pierre car j'ai découvert qu'il ne fallait pas faire comme ça... en 2ème année de fac !! Comme mes élèves j'avais dit "ah mais on me l'avait jamais dit !!"

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystères de la ponctuation

Message par Angua le Lun 5 Avr 2010 - 19:23

@melaniguiz a écrit:
Pour les tirets des deux cotés pour couper un mot, j'explique fréquemment aussi car c'est très courant et je trouve trop ça assez logique (les deux parties du mot sont bien reliées entre elles)... et je ne jette pas la pierre car j'ai découvert qu'il ne fallait pas faire comme ça... en 2ème année de fac !! Comme mes élèves j'avais dit "ah mais on me l'avait jamais dit !!"

C'est fou que tu l'aies vu si tard... Ceci dit, cette erreur me choque moins que l'autre car elle est logique. Ce qui m'a beaucoup surprise, c'est que mes 6e ont appris à le faire à la demande de leurs PE...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum